La lettre mystérieuse

par Shigu-chan

Chapitre 1 : La lettre mystérieuse

 

Le jour se leva lentement sur Privet Drive . Les habitants dormaient encore sauf au numéro quatre, il y avait une fenêtre qui s'éclairait, suivit par des lumos ! lumos ! En effet à l' aide de sa baguette Harry venait d' allumer une bougie sur les trois gâteaux.

 

 

_Bon anniversaire se dit Harry.

 

 

Après avoir soufflé et éteint les bougies,il s'attaqua au gâteau au  chocolat que Hermione lui avait envoyée. Une fois le ventre plein, il descendit l 'escalier et au moment où il l'atteignit le palier, quelqu'un sonna à la porte. Harry alla ouvrir celle-ci (la porte) et se retrouva nez à nez avec le facteur.

 

_Bonjour ! j'ai un paquet pour Monsieur Harry Potter ,4 Privet Drive,première chambre à droite ?…Tiens,il est comique votre expéditeur Ah ! Ah ! Ah ! s'exclama le facteur .

 

_Ah ! c'est sûrement mon ami, il adore ce genre de chose ! mentit Harry, en saisissant le paquet et en remerciant le facteur.

 

 

 Puis lui souhaita une bonne journée avant de fermer la porte. Il monta les escaliers afin d'atteindre sa chambre quand tout à coup, son oncle apparut.

 

 

_Qu'est-ce que c'est que ça ? grogna l'oncle Vernon .

 

_Ce…C'est un colis, et il est à moi ! répondit sèchement Harry.

 

_Encore une boîte de ces gens bizarres !, donne moi ça ! hurla t-il .

 

_Pas question ! se rebella le jeune sorcier en menaçant son oncle de sa baguette.

 

_Arrête ça !.. Tu n'as pas le droit ! s'empressa t-il de dire.

 

_Et si j'en ai envie ! déclara Harry en dévalant les escaliers.

 

 

Vernon n'était pas assez rapide pour le rattraper . Le jeune homme se réfugia dans sa chambre et déballa le paquet afin d'y voir le contenu . Il y en avait des choses là-dedans :

Pour commencer,il trouva tous les livres pour sa sixième année, puis un coffret emballé des couleurs de Griffondor,renfermant une vieille montre en or, une lettre et un petit faucon blanc qui roupillait. Harry lut  la lettre, celle-ci annonçait :

 

Cher Harry Potter,

Joyeux anniversaire, je te confis Flocon, mon faucon puis je tenais à te prévenir  que ton pire ennemi reprend des forces de jour en jour. Tu es en grand danger,je t'en prie,prends gardes à toi !Nous nous rencontrerons prochainement.

 

                                                                                                                               KJ

 

Harry parcourut la missive de nombreuses fois, mais impossible de reconnaître l'écriture.

QUI VOULAIT LE PROTEGER ET LE SAVOIR EN VIE ??????

Il se posa de tas de questions sans réponses, il finit par ranger son courrier dans sa valise car Ron devait le chercher le lendemain .L'adolescent alla se coucher, mais ne ferma pas l'œil de la nuit…

Le lendemain, le survivant vérifia si il n'avait rien oublié et repensa à la lettre.

 

_KJ…Je ne connais personne ayant ses initiales là…Qui est-ce ?…Un ami ou un ennemi ?…Un coup monté ?…Et cet oiseau , où est-il ? se demanda t-il.

 

Il regarda autour de lui, et aperçut le recherché sur la cage d'Edwidge (c'est l'hibou d'Harry).

 

_Harry ! Tes amis bizarres sont arrivés ! Alors file le plus vite, je ne veux pas que ces singlés ne restent ici trop longtemps !affirma Vernon.

 

_Harry ! comment ça va ? s'exclama Ron en rentrant dans sa chambre.

 

_Qui t'as donné la permission de me suivre ? s'énerva l'oncle en s'adressant au rouquin.

 

_Ben…moi !Harry ne peut pas porter ses valises tout seul à moins que vous l'aidez !répondit-il fermement.

 

_Bon ça va pour cette fois ! marmonna l'homme corpulent.

 

 

Ron aida donc Harry à descendre ses affaires pour les mettre dans la voiture que Mr Weasley avait loué pour l'occasion. Après avoir mis ses bagages dans le coffre de la voiture,les deux amis montèrent.

 

_Salut ! dirent les jumeaux en cœur.

 

_Fred, tu sais conduire ? interrogea harry.

 

_Tu sais, les objets des moldus ne sont pas s'y compliquer qu'ils en ont l'air ! annonça fièrement celui-ci.

 

_Et comment va votre boutique ?questionna Harry .

 

_Pour tout dire : elle marche trop bien ! De plus, maman ne nous embêtent plus, elle vient même nous rendre visite de temps en temps ! s'excita Georges.

 

_Bon, on y va ! s'impatienta Ron.

 

 

Durant le trajet, nos deux compères s'échangèrent de ce qu'ils avaient fait de leur premier jour de vacances. Lorsqu'ils arrivèrent, Harry eût le droit à l'étreinte mortellement étouffante de Mme Weasley.

Après cette rude épreuve , notre ami dit bonjours au reste de la famille puis Mme Weasley s'avança vers eux.

 

 

_Les garçons, Hermione est arrivée, il y a une petite heure !Et elle vous attend dans votre chambre ! dit la mère.

 

 

Ron, suivi de Harry, grimpèrent à l'étage pour atteindre leur chambre. Le rouquin ouvrit la porte.

 

 

_Ben…Où est-elle ? dit-il d'un air stupide.

 

_Sur ton lit …Elle dort ! fit Harry.

 

 

Ron s'approcha prudemment de la jeune fille avant d'annoncer :

 

_Effectivement elle dort !

 

_Elle a l'air épuisée, laissons 'la dormir ! subjugua Harry.

 

 

Les garçons restèrent là jusqu'à que quelque chose cogne contre la fenêtre. C'était Flocon ! Harry se dirigea vers lui.

 

 

_C'est quoi ce faucon ? demanda Ron.

 

_C'est Flocon, le faucon ! Il appartient à mon mystérieux destinataire. Tiens, lis ça ! dit-il  en lui tendant le pli.

 

 

Ron s'assit et commença à lire, mais sa lecture fut interrompu par Mme Weasley qui les appelait pour manger. Au moment où le rouquin se leva et se cassa la figure sur la jeune fille endormie qui se réveilla en sursaut.

 

 

_P…Pardon,je ne l'ai pas fait exprès, s'excusa Ron.

 

_C'est malin, bravo Ron ! dit Harry.

 

_Oh…Vous êtes ici depuis longtemps ? interrogea t-elle.

 

_Assez,ouais ! répondit le brun.

 

_Bon, descendons manger ! déclara Ron.

 

 

Ils descendirent et dînèrent. Une fois le repas terminé, les adolescents remontèrent dans leur chambre. Harry montra son courrier à Hermione et Ron en profita pour la relire.

 

 

_On ne connaît pas l'expéditeur ? J'espère que ce n'est pas une mauvaise personne ! s'inquiéta Hermione.

 

_Je ne sais pas, espérons-le. Répliqua t-il.

 

_De toute façon, nous la rencontrerons un jour…Avoua Ron.

 

_Demain, c'est la rentrée ! Allons nous coucher ! suggéra la jeune fille.

 

 

Le lendemain, ils partirent à la gare accompagnés par Mme Weasley et Ginny puis embarquèrent dans le Poudlard Express…