Chapitre 01 – Découverte de deux familles prestigieuses. Le choix du Choixpeau magique

par Tenny-kun

Chapitre 01 – Découverte de deux familles prestigieuses. Le choix du Choixpeau magique

T

reize années, oui treize années plus tard après que Harry Potter ait survécu à l’un des sorts des plus impardonnable infligés par le mage noir le plus maléfique et dont on-ne-doit-pas-prononcé-le-nom. Cela faisait deux ans qu’il avait rejoint Poudlard et deux ans qu’il eut des aventures des plus palpitantes. Entre l’histoire de la Pierre Philosophale, et de la chambre des Secret. Harry se demandait s’il allait passer une année sans qu’il y ait le prénom de « Lord Voldemort ». Déjà qu’il passait de très mauvaise vacances car Ron était en vacance en Egypte et envoyait très peu de nouvelles de lui Hermione de même. C’est alors qu’une fois que la sœur de l’horrible Vernon et essayant de le mettre à bout, celui-ci transforma Marge en ballon et il s’enfuit de chez soi valise et Hedwige à la main.

 

« - Je n’aurais pas du autant m’emporter. » Pensa le fils de Lily Potter.

 

Une fois dans le monde des sorciers, le fils de Lily fit ses achats et rencontra Cornelius Fudge. Celui-ci lui annonça que sa tante a été soignée et soumise à un sortilège d'Amnésie pour qu'elle ne garde aucun souvenir de l'incident qu’avait provoqué Harry, surpris, lui demanda pourquoi il ne fut pas puni pour avoir enfreint le Décret sur la Restriction de l'usage de la magie chez les sorciers de premier cycle. Le ministre le rassura en lui disant que ce n'était qu'un accident. Alors, Fudge lui loue une chambre au chaudron baveur jusqu’à la rentrée des classes en lui signalant de ne pas s’éloigné de là.

 

L’avant dernier jour de ses vacances, il retrouve Ron et Hermione, faisant leurs propres achats sur le Chemin de Traverse. C’est alors qu’Hermione acheta un chat orange qu’elle nomma Pattenrond, dans une boutique de Créatures magiques, malgré le fait que Ron rouspéta et se plaignait.

 

Pendant qu’Harry les accompagnait celui-ci écoutait ce que disait Ron dès qu’il percuta une personne, celui-ci tomba et la personne aussi. Les lunettes d’Harry tombèrent et le diadème de ce jeune homme aussi.

 

« - Désolé, excuse-moi de ne pas regarder devant moi. » Lâcha le Gryffondor à lunette.

 

« - Ce n’est rien, il faut dire que je suis aussi tête-en-l’air non ? » Répliqua la personne qui venait de se faire percuté

 

Les deux adolescents se mirent à rigoler de pleins poumons après quoi les deux se mirent à chercher leurs objets respectifs. Harry fut le plus rapide et il tomba nez à nez avec le fameux diadème dont il pensait être ses lunettes celui-ci le prit en devinant qu’il devait appartenir à la personne qu’il avait percuté. Cette même personne tomba sur les lunettes d’Harry, et en sachant qu’il ne s’agissait pas de son diadème, il décida de le prendre et dès qu’il croisa le jeune Potter les deux dirent en même temps

 

« - Ceci t’appartient ? » Avant de rigoler et de s’échanger les affaires qu’il leur appartenait.

 

 Quand Harry remit ses lunettes, celui-ci regarda d’un peu plus près le jeune homme qu’il avait percuté. On pouvait voir que celui-ci avait une coupe assez soft ou en avance sur son temps. Le jeune homme était châtain clair et ses cheveux viré plus vers le blond il avait les cheveux mi- court et mi long. Il était assez bronzé. Il n’atteignait pas l’épaule et il ‘avait une frange et il portait son diadème autour de ses cheveux. On pouvait voir que ce diadème avait la tête d’un aigle dont le corps ou plutôt ses ailes étaient représenté et qui faisait le tour de ce diadème. Au milieu du corps représenter il y’était surmonté d'un saphir de l'Antiquité Romaine d’autant plus que ce diadème était gravée et ornée de diamants. Ce diadème était un peu caché par ses cheveux.

 

« - J’ai une chose sur le visage. » Demanda le châtain en souriant de toutes ces dents.

 

Le jeune homme était habillé d’un tee-shirt en col en v de couleur blanche autour de son coup, il y’avait un petit pendentif argenté et il portait un petit blouson en cuir noir, au niveau du pantalon, il portait un jean assez serré de couleur bleu-marine voir foncé et pour couronné le tout, il portait des tennis assez old-school  bleu marine. Autant dire qu’il était très classe et bizarrement celui-ci en voyant qu’Harry le regardait il claqua des doigts pour le faire revenir.

 

« - Je vois que toi aussi tu fais tes courses pour la rentrée magique ? » Demanda le jeune beau-gosse d’après Harry

 

« - Je pourrais te dire la même chose ? » Rigola le Potter puis celui-ci lâcha « - J’étais en train d’accompagné mes amis pour leurs animaux. »

 

« - Toi aussi ! On est tous dans la même galère ! » Rigola le jeune homme.

 

C’est alors après avoir bien ris qu’une voix féminine s’écria « ROBIN ! » le concerné roula des yeux et fit une tête dépité devant Harry qui lui rigola en voyant cela et en devinant que le jeune homme s’appelait Robin. Dès que la voix féminine repéra le fameux Robin, celle-ci courra et rejoignit les deux adolescents l’un était n train de faire une tête dépité et l’autre non, il riait… Une fois que le protégé de Dumbledore se fut calmé, il vit une scène assez semblable à une scène qu’il connaissait avec Hermione et Ron.

 

« - Qui est-ce ? » Demandèrent en même temps les deux avant de rire.

 

Mais celui-ci regarda pas mal la jeune femme. Celle-ci avait les cheveux assez long lui arrivant aux omoplates, il était de couleur brun, ses yeux était d’un jaune dorée. Celle-ci n’avait pas la peau bronzée comme le jeune Robin, elle n’était pas très grande et faisait à peine une tête de moins que son ami. Elle portait un tee-shirt jaune doublé d’un blouson de ski de couleurs bleu marine malgré le fait que cela n’était la saison, elle portait un jean bleu marine et des baskets. Puis, celle-ci réprimanda le jeune homme châtain

 

« - SERDAIGLE ROBIN ! Pouvons-nous savoir où es-tu passé ! » S’exclama la fille

 

« - Désolé Thalia, j’ai percuté mon ami que tu vois là. En le montrant de la tête. »

 

« - Ah bon ? Désolé, dans ce cas ? Je me présente Poufsouffle Thalia ! Enchantée de te rencontrer ! » Lâcha la jeune brune en présentant sa main.

 

Harry la serra avant de demandé le nom du jeune homme

 

« - Oh moi, je me nomme Serdaigle Robin. » Enchanté répliqua-t-il en souriant

 

« - Attendez ? Vous portez les noms des quatre grands de mon école vous êtes qui sérieusement ? » Finis le Potter en se méfiant d’eux

 

« - Oh, c’est simple on est leurs descendant… Désolé de ne pas te l’avoir dit et toi tu es ? » Questionna le fils de Rowena assez gêné d’avoir fait ça

 

Le Potter se méfiait, il avait en face des sang-purs et celui-ci rien que le fait qu’il y’avait Malefoy celui-ci était devenu méfiant envers eux, sauf avec les Weasley. Mais bon, autant se présenté en plus ces deux là, il ne savait même pas s’il était des sorciers ou des civils refusant d’aller à Poudlard ou autre.

 

« - Je m’appelle Harry Potter. Elève de Poudlard. » Avoua le brun à la cicatrice.

 

Les deux se regardèrent, ouvraient leurs yeux gros et le serrèrent la main avant de payer et de s’en aller avec Harry dans une allé seul alors que derrière Ron et Hermione pistait les trois adolescents qui parlaient et une fois cette allé, le jeune Serdaigle vachement étonné et surtout en savant très peu de chose sur lui.

 

« - Qui l’aurait cru, je rencontre enfin l’enfant qui survécu à Voldemort. Et dont les exploits sont incroyable sérieux ? Je suis heureux de te connaitre. En plus tu es à Poudlard. » Remarqua le Serdaigle

 

« - Merci, vous n’étiez pas à Poudlard ? » Demanda Harry.

 

« - Non ! Il faut dire que nos puissances magiques ont été développé très jeune donc nos ascendants nous inscrivent à Poudlard qu’en troisième année. » Répliqua la Poufsouffle

 

« - Robin ? Comment se fait-il que tu n’es pas peur de Voldemort ? » Questionna le Potter

 

« - Disons que nos familles malgré le fait qu’elles soient des sang-pur. Nos parents et grands-parents détestent les mangemorts et ils luttent contre eux en devenant des Aurors. » Informa le Serdaigle

 

Le jeune Potter était abasourdit rien que le fait qu’il était des sang-purs ne l’étonnait pas mais le qu’il soit des fils et fille de Aurors cela l’intéressaient.

 

« - Et crois-nous, contrairement aux autres on sait que Voldemort et de retour. Donc voilà, et puis nos grands-parents et nos parents sont les amis du Professeur Dumbledore. » Finit la jeune femme

 

« - Sérieux ? Alors c’est super d’ailleurs, je ne savais pas que Lady Poufsouffle Helga et Lady Serdaigle Rowena avait une descendance. » Marqua le jeune Potter

 

 A l’entente de Rowena Serdaigle le jeune châtain fit une tête assez affligé mais surtout qui s’assombrit, comme s’il regrettait d’être ici. Mais, le jeune homme fit mine de garder une tête heureuse alors que la fameuse Thalia se venta d’être l’une des descendantes de l’une des fondatrice de Poudlard alors que Robin ne disait aucun mot comme s’il ne voulait pas être la cible de question. C’est alors Hermione et Ron fit leur apparition et la bande devinrent amis et s’en allèrent en se donnant rendez-vous à la gare d’une et à la voie ¾

 

« - Enchanté d’avoir fait vôtre connaissance ! » S’exclama Harry qui s’en allait avec Hermione.

 

« - De même ! » Firent en même temps les deux descendants.

 

Le lendemain, le petit groupe se retrouvèrent à la voie comme convenu, puis l’arrivé de Malefoy et ses railleries à propos de Potter avaient tellement énervé Robin qu’il ne put rien faire car celui-ci se faisait retenir par sa meilleure amie et Ron qui lui disait que ça ne valait pas la peine. Mais le jeune Robin s’était calmé aussi pour une autre raison.

 

Divine, belle, gracieuse, charmeuse, classe.

 

Voilà comment le jeune homme la décrivit avant qu’il ne pense à elle. En voyant que le jeune Serdaigle rêvait le Weasley regardait dans la direction de Robin avant de dire.

 

« - Oh, déjà… Crois-moi Robin, celle-ci je ne sais pas si elle est prête pour avoir un petit copain. » Glissa-t-il à l’encontre du Serdaigle

 

« - Qui est-ce ? » Arqua le jeune Serdaigle.

 

« - Deauclaire Reyna, la petite sœur de Deauclaire Pénélope, la petite amie de mon frère Percy et l’ancien préfet de Serdaigle. Il parait qu’elle sait fait transférer de Beaux bâton et rentrera en troisième année tout comme toi ! » Annonça le Weasley assez moqueur.

 

« - Tu m’as l’air particulièrement calé sur le sujet ! » Arqua le futur élève de Poudlard.

 

Robin n’écoutait plus Ron et il resta concentré sur la fameuse Reyna, celle-ci était habillé d’un jean bleu marine un haut violet. Son regard noisette était d’une divinité, il était grand, beau. La jeune sœur de Pénélope avait tous ce que désiraient les garçons ou homme, corps, beauté… elle était tout simplement divine. Ce fut donc à Ron de monté Robin dans le Poudlard Express. Dedans la petite bande d’ami rigolèrent durant le trajet c’est alors que Robin alla se rafraîchir.

 

« - Qu’est-ce que ça fait du bien de l’eau bien fraîche ? » Remarqua le châtain en s’étirant

 

Et c’est alors en se dirigeant vers son compartiment, celui-ci tomba nez-à-nez avec la sœur cadette des Deauclaire. D’un coup, il fut béat. Deauclaire Reyna, cette jeune femme portait une robe violette, celle-ci avait dû se changer dans le train. Cette robe, lui moulait parfaitement bien ses formes qui était pas mal généreuse pour quelqu’un de son âge à croire que dieu l’avait béni à cette âge-là. Par-dessus, elle portait une veste de jean bleu-marine.

 

« - On ne rêve pas trop ? » Fit la brune assez anxieuse

 

Elle avait des cheveux bouclées et châtain, on pouvait voir qu’elle avait mis quelques mèches  sur son torse et ses mèches était enroulé. La fameuse Reyna, elle en regardant le jeune fils de Rowena, elle rougissait discrètement et fit tout pour éviter le regard de ce jeune homme qui lui demanda juste son nom

 

« - Comment t’appelles-tu ? Disons qu’une fois à Poudlard on pourra se retrouvé si tu le veux bien. » Demanda le jeune Serdaigle en connaissant la réponse

 

« - Tu pourrais te présenté d’abord ? C’est une forme de politesse ? » Lâcha-t-elle en rigolant.

 

« - Je m’appelle Robin, Serdaigle Robin et toi ? »

 

« - Deauclaire Reyna, enchantée. Désolée, on m’attend. »

 

La jeune femme maintenant connaissait le nom et prénom de la personne qu’elle avait rencontré. Après quoi, la jeune femme se secoua la tête, non… Elle ne pouvait pas. Elle avait quitté Beaux Bâton parce que celle-ci trouvait que sa sœur lui manquait. Il était hors de question qu’elle se laisse envenimer l’esprit par ça.

 

« - Non, non… Reste concentrer Reyna, pas le temps de penser à çà ! » Pensa-t-elle.

 

Arrivé à Poudlard, Robin incendia Ron de question sur la Deauclaire qui elle, en le voyant se précipita pour rejoindre ses amis de Poufsouffle. En voyant, la réaction de Reyna celui-ci rigola alors que Robin était sérieux. Les Cinq allèrent à Poudlard. Les retrouvailles étaient toujours de bon à voir, la bande de Harry présentèrent les deux nouveaux aux Gryffondor en disant qu’ils avaient des chances d’y aller. Robin, lui priait pour ne pas être de Gryffondor, il ne le voulait pas.

 

« - T’es sûr que ça va aller ? » Demanda Thalia assez inquiète par le comportement de son meilleur ami qui lui n’était pas tranquille.

 

« - Oui, ne t’en fais pas… Tant que je ne vais pas là-bas, ça me suffit. » Rigola le Serdaigle avec une pointe de sérieux.

 

Une fois dans la salle commune, les deux héritiers étaient émerveillées, la salle était spacieuse, et pouvait accueillir de nombreux élèves. Puis, les nouveaux se réunirent, et le professeur Dumbledore fit son discours habituel et demanda à la Minerva de faire la répartition des maisons aux élèves mais d’abord, elle commença son discours de bienvenue

 

« Bienvenue à Poudlard. Le banquet de début d'année va bientôt commencer mais avant que vous preniez place dans la Grande Salle, vous allez être répartis dans les différentes maisons. Cette répartition constitue une cérémonie très importante. Vous devez savoir, en effet, que tout au long de votre séjour à l'école, votre maison sera pour vous comme une seconde famille. Vous y suivrez les mêmes cours, vous y dormirez dans le même dortoir et vous passerez votre temps libre dans la même salle commune. Les maisons sont au nombre de quatre. Elles ont pour nom Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chaque maison a sa propre histoire, sa propre noblesse, et chacune d'elles a formé au cours des ans des sorciers et des sorcières de premier plan. »

 

Après ce discours elle passa à la répartition et le Choixpeau fit sa chanson habituelle, d’abord les premières années passèrent, puis les deuxièmes quand arriva les troisièmes années. Elle appela la Deauclaire qui fut attribué à Serdaigle assez rapidement grâce à ces qualités. Et quand arriva le tour de Thalia

 

« - Miss Poufsouffle Thalia ! » S’exclama le professeur principal des Gryffondor

 

« - Bonne chance Thalia ! » Rigola le fils de Godric et de Rowena avant qu’il n’ajoute sa petite boutade. « - Ne tombe pas sur Serpentard. »

 

« - Aucune chance, je ne suis pas très ambitieuse ! » Finit la concerné

 

 Le professeur McGonagall posa le Choixpeau sur la tête de la jeune femme qui ne stressait pas contrairement à un certain châtain blond bien au contraire, elle était même très rassurée. Elle savait pertinemment ou elle allait finir. C’est alors qu’une fois sur la tête de la fille qu’il commença à s’éveiller correctement.

 

« - Alors cela faisait plus de vingt ans que je n’avais pas eu une descendante directe de Lady Poufsouffle. » Annonça le Choixpeau avant qu’il ne suive avec. « - Alors de la patience même énormément de patience à prouver… Travailleuse, sens de la justice assez rare pour quelqu’un comme elle. De la loyauté parfaitement aiguisé… POUSOUFFLE ! »

 

C’est alors que les membres de Poufsouffle se mirent à applaudir, il avait récupérer la descendante de la fondatrice leur maison. La joie était présente c’est alors que Thalia fit un coucou à Robin. Le jeune homme était heureux pour elle. Elle voulait aller dans cette maison alors que celui-ci ne voulait pas être ici, il ne se sentait pas chez lui, mais bon. Il avait des personnes qu’il avait fait changer d’avis mais pas définitivement dont une certaine française. Mais ce jeune homme fut tiré de ses pensées assez rapidement car on l’appelait.

 

« - Monsieur Serdaigle Robin ! » S’exclama la McGonagall en faisant taire tout le monde. « - Je répète Serdaigle Robin ! »

 

Il était connu que la descendance de Rowena avait été tuée durant les années 1840… A croire que ce petit était probablement la seule descendance de Rowena Serdaigle… Mais, il était pire que ça, il était le fils de Rowena et de Godric Gryffondor, ce qui faisait qu’il était déjà d’un très puissant de deux, il avait hérité d’une relique de sa mère, mais cela créa un brouhaha que le jeune homme stoppait en se montrant et surtout car Dumbledore les avait fait taire.

 

« - Je viens à peine d’arriver que je suis déjà sous le feu des projeteurs… Je ne la sens pas cette année. » Racla l’homme intérieurement et de se présenter devant McGonagall

 

Diana de Beauchamps, élève de sixième année, et sœur cadette et adoptive de celui-ci, elle regardait la scène se passer, en même temps que pouvait-t-elle faire. Il était anxieux, il avait de la pression. Normal, étant le fils de deux grands fondateurs de Poudlard il était normal qu’il régisse comme ça. Et la jeune femme le voyait vue que celui-ci avait un tic nerveux qui était de toucher sa bague d’héritier de la famille Beauchamps.

 

« - Courage p’tit frère… Fais honneur à nôtre frangine qui a eu son diplôme ! » Remarqua sa sœur qui elle stressait tout autant que son petit frère avant que Pénélope ne la dérange.

 

« - Tu le connais ? » Demanda la Deauclaire aînée

 

« - Oui, il s’agit de mon p’tit frère. » Enchaina-t-elle immédiatement.

 

« - L’adopt… » Narra Pénélope en voyant ça.

 

« - N’use JAMAIS de ce terme en ma présence Penny. Il est mon frère de sang ! » S’énerva la brune assez en colère et surtout ne supportant pas qu’on dise ça.

 

Le jeune homme se dégagea des autres qui attendaient, il sentait son cœur battre à chaque pas qu’il faisait et quand il arriva celui-ci s’assit, il regarda autour de lui puis le vieux professeur des Gryffondor posa le Choixpeau sur la tête du Serdaigle

 

« - Qui l’aurait cru ! » Puis il se mit à parler d’une langue ancienne que l’ensemble des professeurs avait comprise, il s’agissait du latin « - Alors voilà, le légendaire fils perdu de mon Maître Gryffondor et de Maître Rowena. »

 

Du côté des professeurs, ils étaient surpris sauf Dumbledore qui lui était au courant et le fait que celui-ci soit à Poudlard était une chose, mais allait-il demander son héritage ? Il ne savait pas, seul l’avenir le savait. Mais, il se concentra de nouveau sur le Choixpeau magique et le Serdaigle. La question que tout le monde se posait était qui allait bénéficier du fils de Rowena et de Godric ? Déjà que Gryffondor bénéficiait d’Harry Potter qui était considéré comme un Golden Boy.

 

« - Un choix bien compliqué, que ça en devient difficile… » Manifesta le Choixpeau avant qu’il ne poursuive. « - Te placer à Serpentard, jamais… Tu n’es pas un ambitieux mais tu es très ingénieux, Poufsouffle non plus tu as déjà ses qualités encré en toi, justice et loyauté. »

 

« - Non, tout sauf ça… » Jacta-t-il  pour lui.

 

« - Il ne reste que Gryffondor et Serdaigle. » Fit le Choixpeau. « - Oh, te placer là-bas sera difficile, les deux maisons peuvent te mener sur le Chemin de la Gloire ça ne fait aucun doute ! »

 

« - Tous sauf « cette » maison. » Lâcha le jeune homme avec un petit murmure qui était répétitif. « - Je ne veux pas aller « là-bas. »

 

« - Tu n’as pas besoin d’aller à Serdaigle, tu es déjà extrêmement intelligent et créatif… On peut dire que tu le tiens de ta mère. »

 

« - Pas Gryffondor… Pitié pas Gryffondor ! » Annonça-t-il à voix basse.

 

« - Oh ! Mais je vois que tu as du courage à prouver et de la force aussi, tu es tout autant très courageux et extrêmement intelligent il s’agit d’un choix particulièrement très difficile. … »

 

Pourtant le Choixpeau hésita et le temps venait de passer à cinq minutes et des secondes. Pour certains qui ne l’avait jamais vécu, il s’agissait d’un cas très rare, le Choixpeau de Godric Gryffondor ne savait pas où placer son jeune nouveau poulain. Serpentard non, Poussoufle déjà encrée en lui, mais c’est alors qu’en fouillant particulièrement bien. Il trouva. Cela après huit minutes assit, Robin était devenu un Chapeauflou.

 

« - Que ce passe-t-il ? » Remarqua la Beauchamps qui elle était aux premières loges.

 

« - Mais je vois une force d’esprit qui a besoin d’être réellement affuté... »

 

Le Choixpeau fit un temps de pause, tout le monde était pendu à ses lèvres…  Sa sœur Diana, les professeurs qui allait le diriger, Thalia sa meilleure amie, Harry, Ron et Hermione ses nouveaux amis, les Serpentard pour le « Sang-pur » qu’il contenait. Et une autre fille de Serdaigle qui bizarrement venait de rentré à Serdaigle à la place de Beaux Bâton. Et là, le Choixpeau lâcha la maison ou allait être jusqu’à sa septième année Robin.

 

« - GRYFFONDOR ! » Détermina le Choixpeau d’une voix impassible.