Nouvelle élève et Répartition.

par chibi_chan

Introduction:

La nuit était d’encre et le ciel sans lune.
Mais ça elle ne pouvait pas le voir, des longues branches lui cachait le ciel, la plongeant dans une obscurité totale. Pourtant elle savait parfaitement où elle allait.
Elle émergea de l’inquiétante forêt dense et se retrouva dans un immense parc au milieu duquel se dressait fièrement un château.
L’air était chargeait de la douce odeur des pins et après une brève pause elle se dirigea vers l’immense château qui deviendrait son nouveau refuge...

Chapitre 1 : Nouvelle élève et répartition.

La Grande Salle était bondé, tous les élèves de la deuxième à la septième année y étaient rassemblés, répartis dans leur maison respective l’année de leur entrée à la prestigieuse école de sorcellerie.
De gauche à droite, Serpentard, Poursoufle, Serdaigle et Griffondor.
Les discutions résonnaient des quatre longues tables mais le sujet de ces discutions était partout le même : « Harry Potter mentait-il ? Etait-il fou ? Ou avait-il raison ? ».
La plupart des élèves étaient d’accord pour dire qu’il mentait dans le seul but d’attirer l’attention sur lui, certains, surtout ceux dont le blason représenté un serpent argent et vert, clamaient haut et fort qu’il était dingue et que Harry Potter ne tarderait pas à se retrouver à Ste Mangouste et d’autre, une minorité, pensaient qu’il disait la vérité.
A la seule table des Griffondor tout le monde le dévisageait avec insistance, lui, le garçon à la cicatrice en forme d’éclair sur front, leurs expressions allaient de la simple et innocente curiosité au mépris à peine dissimulé.
Harry Potter détourna ses yeux émeraude entourés de lunettes rondes de leurs regards intrigués.
Il passa la main dans ses cheveux noirs en bataille pour dissimuler cette cicatrice, marque laissée par le plus grand mage noir de tout les temps.
C’était d’ailleurs à cause de ce mage noir que sa vie était gâchée.
L’année précédente il avait assisté à son grand retour, après 13 ans, et il y avait douloureusement laissé la vie un ami, la vie de Cédric Digory. Il avait tenté de dire la vérité au monde des sorciers et c’est cela qui lui avait valu se statut de fou et de menteur. On ne le croyait pas malgré le soutient d’Albus Dumbledore, considéré comme le plus grand sorcier de tout les temps.

Il en avait mare d’être observé, comme si il était un phénomène de foire.
Il regarda ses vrais amis, ceux qui le croyait et à qui il aurait confié sa vie sans hésiter.
Ronald Weasley, grand, roux et constellé de tâche de rousseurs, Hermione Granger, une née-moldu aux yeux noisette et aux longs cheveux ébouriffés, Neuville Londubat, un garçon au visage lunaire et particulièrement maladroit et Ginny Weasley, la petite sœur de Ron aux cheveux flamboyant.
Tous lui rendirent un regard remplis d’encouragement. Harry leur sourit, un sourire tendu mais un sourire quand même.

Au même moment Albus Dumbledore se leva de la table des professeurs, il ressemblé à un vieux et vénérable sage avec sa longue barbe blanche et ses cheveux tout aussi immaculés. Le silence s’installa immédiatement. Il écarta les bras comme si il voulait serrer tous ses élèves dans ses bras d’un même mouvement.
_La Répartition va pouvoir commencer ! Mais avant ça j’aimerais que vous accueilliez avec moi une nouvelle élève un peu particulière.
Il s’interrompit, scrutant de ses yeux azur les visages tournés vers lui et continua :
_Elle à 15 ans et nous vient de Durmstrang ou elle a passé ses précédentes années d’études et elle revient à présent dans son pays natal. Elle fera parti des cinquièmes années ! Ràna Emian !
Les portes de la Grande Salle s’ouvrirent et une jeune fille, grande et élancé, s’avança nonchalamment entre les tables des Poursoufles et des Serdaigles. Ses cheveux noirs et mi-longs volaient doucement dans son sillage et contrastés avec sa peau blanche. Des yeux gris, froids et durs apparaissaient entre les mèches qui encadraient son beau visage fin.
Elle s’arrêta devant le professeur McGonagall qui la jaugeait d’un air sévère derrière ses lunettes rectangulaires avant de lui faire signe de s’approcher du Choixpeau.
A peine avait-elle fait deux pas vers lui que le Choixpeau cria :
_Serpentard !
La jeune fille s’immobilisa, surprise. Personne dans l’histoire de Poudlard n’avait réparti sans avoir au moins effleuré le Choixpeau !
Le silence se fit pesant puis les Serpentards applaudirent et sifflèrent avec force la nouvelle qui se dirigea vers eux en esquissant un petit sourire anxieux.

Le choix expéditif du Choixpeau fit réagir pas mal de monde autour des quatre table.
D’où pouvait donc sortir cette fille pour aller à Serpentard si rapidement ?
A la table des Griffondors Ron ce tourna vers Hermione et Harry :
_Durmstrang puis Serpentard ? Cette fille doit être une sang-pure et une adepte de la magie noire !!
Puis il baissa la voix forçant les deux autres à se rapprocher :
_Vous croyez qu’elle ne serait pas revenue pour s’allier à Vous-Savez-Qui ???
Harry ne répondit pas, réfléchissant à se que venait de dire Ron. Si c’était le cas alors pourquoi Dumbledore l’aurait-il laissée rentrer dans l’école ?

La Répartition commença mais Harry n’y fit même pas attention, il observait la jeune Serpentarde du coin de l’œil, elle s’était assise à côté de Drago Malfoy qui semblait lui poser beaucoup de question.

Après le copieux repas dans la Grande Salle, les élèves regagnèrent leurs dortoirs respectifs et beaucoup s’endormirent à l’instant ou leur tête toucha l’oreiller.