Quand le passé ressurgit

par Captain Antheus

En continuant de se promener dans les marécages, Eerider parvient à attraper un Abo. Quant à Augustine, il en profite pour améliorer sa technique au combat et essaye de trouver des enchaînements corrects avec Grenousse et Cabriolaine. De son côté, Lysandre éprouve quelques difficultés face à un Vortente. Eerider profite d’un instant de répit pour lui demander : « Tu as besoin d’un coup de main ? »

Lysandre la repousse d’une main et fronce les sourcils, déterminé à parvenir seul à ses fins. Il a l’avantage d’avoir un Pokémon de type Feu, mais la différence de niveau joue en sa défaveur. Feunnec se retrouve piégé par Étreinte. « Feunnec, lance Nitrochar…


Eerider attrape une de ses Pokéballs et en fait sortir Abo. Elle lui ordonne de lancer Dard-Venin. Le coup fait lâcher sa prise à Vortente. Feunnec esquive rapidement et lance Nitrocharge. L’attaque touche de plein fouet le Pokémon adverse. Soudain un brouillard particulièrement épais les entoure. « Maintenant ! »

Lysandre hoche la tête et lance une Pokéball, profitant de la confusion du Vortente. Il parvient à l’attraper. Le brouillard se dissipe, laissant apparaître un Croâporal. Ce dernier revient auprès d’Augustine qui s’approche fièrement du groupe. Ils s’en tapent cinq, contents du travail d’équipe puis regardent le Pokémon nouvellement évolué. « Bien joué ! Tu progresses vite !

Lysandre le remercie et lui donne un coup de coude amical, avec un regard amusé.


La lumière commence à décliner lentement. Les trois amis décident de retourner à Illumis. Soudain, ils sont stoppés par un dresseur habillé d’une combinaison et des gants noirs par-dessus laquelle il porte une veste et des bottes rouges. Sa casquette de la même couleur que ses vêtements arbore un insigne en forme de demi-cercle. Il sort aussitôt trois Pokéballs et se met en garde. « Laissez-moi voir si vous ne commettez pas d’imprudence, les enfants. Je ne vous laisserai partir qu’après ce combat ! »


Les voilà de nouveau en combat, cette fois trois contre trois. En face d’eux se trouvent Têtarte, Incisache et Ramboum. Lysandre lance l’offensive avec Nitrocharge. Pendant que l’adversaire tente d’esquiver l’attaque, Croâporal se glisse par-derrière et lui assène une attaque Léchouille. Pendant ce temps-là, Eerider empêche une offensive d’Incisache en le piégeant avec Étreinte. Cependant, Ramboum lui saute dessus et l’attaque avec Écras’Face. Abo lâche l’étreinte, repoussé par la puissance du coup. C’est sans compter sur Feunnec qui lance Flammèche pour couvrir les arrières d’Eerider. Une autre attaque Nitrocharge a raison du Têtarte et Ramboum le suit bientôt, envoyé au tapis par la puissance de Vibraqua. Pour le dernier assaut, ils décident de combiner leur attaque.


Le dresseur adverse rappelle ses Pokémons et félicite les jeunes dresseurs. Puis, ils leur donnent des baies et les laisse enfin passer. Il leur a également donné 2880 en compensation de sa défaite.


De retour à Illumis, Eerider décide de faire un détour par la gare. Les garçons l’attendent dehors sans chercher à savoir pourquoi elle avait besoin de s’y rendre.

Eerider regarde les départs et s’empresse d’aller acheter des billets pour aller à Mozheim. Dans la précipitation, elle se heurte à quelqu’un. « Oh, excusez-moi, Monsieur !

La jeune fille commence à reculer, essayant de cacher sa peur soudaine. L’homme lève les mains puis fouille dans son manteau brun. Il en sort une carte de police puis se présente :

Eerider ne peut réprimer un frisson.

Beladonis s’accroupi et pose une main sur l’épaule de Eerider.


Eerider recule encore puis tourne brusquement les talons pour s’enfuir en courant. Elle est rattrapée par Lysandre qui la stoppe dans sa course. Il se doute que quelque chose de mauvais vient d’arriver, et que cette chose a un lien avec son père.

À bout de force, la jeune fille se laisse tomber sur les genoux et se met à trembler comme une feuille. Ses deux amis tentent de la rassurer. Quand elle reprend enfin sa respiration, elle leur explique ce qu’il s’est passé à la gare. Augustine et Lysandre restent consternés. « Si son père est à Kalos, ça veut dire qu’il la cherche toujours. Qu’est-ce qu’on fait ?

À ces mots, Eerider est traversée par une pensée qui ne la réjouit pas. Elle l’exprime aussitôt :


Lysandre reste silencieux mais son regard en dit long sur ses pensées. Alors qu’il s’apprête à partir, il s’immobilise quand il voit un homme courir vers eux. Il brandit sa carte de Police pour éviter de se faire attaquer. Puis il reprend son souffle et aide Eerider à se relever. « Désolé de vous interrompre mais je suis là pour assurer sa protection.

Beladonis ne sait pas quoi répondre, trop gêné d’admettre son erreur. Il se racle la gorge et reprend, ignorant la précédente question :

Lysandre se retourne et intervient, intrigué par le nom de ce Pokémon :

Beladonis se redresse et regarde Eerider. Il dit calmement :


Eerider n’a pas très envie de tout abandonner comme ça, là. Cela dit, elle ne veut pas mettre en danger ses amis. Et de toute façon, elle devra probablement quitter cette région. L’idée d’Augustine semblait bonne, mais après réflexion, elle trouve qu’il serait insensé de retourner à Sinnoh. Même sous la protection du professeur Sorbier, cela pourrait mener à une catastrophe. La voilà donc résignée à tout abandonner et rester chez sa mère, prête à quitter Kalos.