Les projets pour l'avenir

par Captain Antheus

À la fin de la semaine, Lysandre, Eerider et Augustine décident de rester ensemble pour tout le weekend.

Augustine ouvre la porte de l’appartement et c’est sa mère qui l’accueille, lui et ses amis. Quand ils se rendent au salon, ce n’est autre que le professeur Sorbier qui les salue, assis sur le canapé, partageant une collation avec le père du garçon. Eerider les abandonne pour explorer les bibliothèques et faire la connaissance des différents Pokémons. Elle regarde aussi les cadres photos et se perd à la contemplation d’une carte indiquant tous les lieux visités. Elle est surprise de voir qu’Augustine a déjà voyagé dans d’autres régions avec ses parents. Lorsqu’elle rejoint ses amis sur le canapé, elle donne un coup d’épaule à Augustine. « Alors comme ça, la région de Sinnoh t’est familière ? Petit cachottier !


Le silence s’installe soudainement. Augustine baisse la tête et se gratte la nuque, quelque peu nerveux à cette annonce si soudaine. Un Galvaran vient sur ses genoux et le garçon lui donne quelques caresses que le Pokémon semble apprécier. « C’est que j’ai tout juste entamé mes études...


Ils partagent tous ensemble le déjeuner, le professeur Sorbier découvre des plats propres à Illumis. Les trois adolescents parlent de leurs avancements à l’école et le Professeur fait la connaissance du Cabriolaine offert par les éleveurs du Ranch. Ce à quoi, il remarque à son tour que le garçon a quelque chose de particulier. Quand Eerider propose la théorie d’un don particulier, le professeur Sorbier reste dubitatif mais y voit une possibilité. Il explique alors que c’est précisément pour sa facilité avec les Pokémons et ses connaissances relativement avancées qu’il y voit tout l’intérêt de le former personnellement.


Lorsque le professeur Sorbier s’en va, il prend Augustine par les épaules et lui dit très sérieusement : « Deviens un dresseur accompli, n’hésite pas à aller à la Ligue ou même juste obtenir les badges des champions d’arène. Va étudier à la Tour Maîtrise après l’école et une fois passée ta majorité, viens à Sinnoh. Mon laboratoire te sera ouvert volontiers.

Très bien, Professeur. »


Une fois le Professeur partit, chacun se regarde et Eerider ne se retient pas plus longtemps de lui sauter dans les bras, contente de ces nouvelles. Lysandre lui adresse une tape amicale dans le dos et lui sourit, sans avoir besoin d’ouvrir la bouche, Augustine comprend le compliment de son ami. Viennent ensuite ses parents qui le félicitent de cette réussite.

Le soir, ils vont tous au restaurant. Eerider a troqué ses vêtements habituels pour une robe blanche et rit à nouveau d’Augustine à propos de ses goûts vestimentaires avant qu’elle n’intervienne pour changer ses habitudes. Ils profitent de la soirée simplement et veillent tard.

Ils terminent la soirée en jouant à un jeu de société, même si en milieu de partie, Augustine s’endort. Eerider lui met une couverture sur le dos et continue à sa place.

Le sommeil les gagne rapidement et chacun passe une nuit calme. Eerider ne trouve pas le sommeil immédiatement, alors elle va sur le balcon et contemple les lumières de la ville.


La jeune fille intègre les nouveaux éléments qui s’offrent à elle. Le professeur Sorbier, la Tour Maîtrise, la future formation d’Augustine, amenant donc à son déménagement. Elle ne sait pas si le suivre serait une bonne idée.

Eerider sort son Pokématos, un vieux téléphone mais toujours bien pratique pour appeler sa mère quand elle veut prendre de ses nouvelles. Avant de sélectionner son numéro dans la liste de ses contacts, elle hésite un instant puis finalement appelle. La jeune fille sait qu’à cette heure de la nuit, sa mère lit tout ce qu’elle peut lire sur les altérations d’état des Pokémons, et sur les différentes caractéristiques des types Psy.


L’appel est reçu avec beaucoup d’enthousiasme. « Salut, m’man. Comment vas-tu ?

Eerider sourit à cette ironie puis répond :


Eerider met fin à l’appel et retourne à l’intérieur. Elle se laisse bercer par la contemplation du ciel étoilé.