Chapitre 12

par Aerith

Chapitre 12





Quelques mois plus tard...

Aerith s'était installé dans la Cité du crépuscule depuis deux mois, elle se sentait à l'aise dans cette ville, elle avait fait la connaissance de nombre de personne qui ne lui avait témoigné que de la sympathie. Cloud était revenu la voir régulièrement, s'inquiétant pour elle. La jeune femme l'accueillait toujours avec le sourire, elle avait trouvé un emploi chez une fleuriste, elle logeait aussi chez elle, dans la maison d'à côté. Aerith aimait bien ce travail, il lui faisait penser à sa vie d'antan, quand elle vendait des fleurs dans la rue, sous panier sous le bras. C'est d'ailleurs comme ça qu'elle avait rencontré Cloud.
Aerith secoua la tête pour chasser ses pensées, ce soir il y avait une fête sur la place et elle devait si rendre avec Elana, la fleuriste, celle-ci l'avait prise sous son aile, la considérant comme la fille qu'elle n'avait jamais eu. Vêtue de sa robe blanche, les cheveux nattés, Aerith descendit l'escalier pour rejoindre Elana qui l'attendait dans le salon.

_ Je suis prête.

_ Mais tu ne vas pas y aller comme ça?

_Eh bien... si pourquoi?

_Aerith voyons... Suis-moi.

La fleuriste entraîna Aerith dans sa chambre et sortit un costume de son armoire.

_J'ai ce qu'il te faut, c'est une soirée costumée Aerith, tu porteras ceci.

Aerith regarda la costume, il s'agissait d'une longue robe blanche, qu'est-ce qu'elle voulait qu'elle fasse avec ça? Sans plus attendre, Elana la déshabilla et la rhabilla en deux trois mouvements. Le résultat était saisissant, la robe avait un corsage en V qui mettait en valeur sa poitrine, la jupe était plutôt ample et formait une petite traîne, le corsage était même brodé de fils d'argent. Dans son dos Elana accrocha deux ailes et détacha ses cheveux, elle mit une petite pince en forme de rose argenté dans ses cheveux. Les bretelles de sa robe était plutôt larges et se trouvaient sur ses bras, elle avait les épaules nues.

_Tu es sublime ma chérie!

Aerith se regarda dans le miroir, elle était méconnaissable et le mot sublime semblait en effet approprié.

_Par contre tu devrais peut être enlever ce collier.

La jeune femme porta la main au pendentif, c'était celui de Léon. Ce dernier avait oublié son collier dans sa chambre, elle l'avait gardé en souvenir et elle ne l'enlevait jamais.

_Non, je le garde.

_D'accord, d'accord, je sais que tu y tiens beaucoup.

Aerith relâcha le pendentif, celui-ci jurait un peu avec sa tenue mais elle s'en moquait. Elle observa son amie, celle-ci ne semblait pas s'être déguisée.

_Je ne me suis pas déguisée en effet, répondit-elle quand Aerith lui fit la remarque. Ce n'est plus de mon âge le bal costumé, je vais m'installer avec mes amies et discuter. Par contre je veux que tu t'amuses.

_Merci beaucoup Elana, vous avez tant fait pour moi.

_Bah, ce n'est rien, répondit elle en balayant les remerciement d'un geste.

La jeune femme sourit, la fleuriste était une perle rare. Elles partirent donc pour la fête, la place centrale ne se situait qu'à dix minutes à pied (Encore une fois n'essayez pas de trouver cette fleuriste lol, encore une invention de ma part). Une fois arrivée, elles se séparèrent. Un jeune homme blond se dirigea immédiatement vers Aerith.

_Bonsoir Aerith, j'ai failli ne pas vous reconnaitre, vous êtes en beauté ce soir.

Aerith sourit, elle appréciait Seifer même si il ne s'agissait que d'amitié. Malgré qu'elle lui ai déjà fait remarquer, il continuait à essayer de la séduire. La jeune femme prenait ça comme un jeu et s'amusait beaucoup en sa compagnie. La cicatrice du jeune homme n'était pas sans lui rappeler celle de Léon.

_Voyons Seifer, je vais finir par avoir d'énormes chevilles si vous continuez à me complimenter.

_Je sais que cela n'arrivera pas, répondit-il en lui faisant un clin d'œil.

Aerith fit mine de soupirer.

_Est-ce qu'un ange accepterait de danser avec un pirate?

_Hum... c'est une chose à ne pas prendre à la légère, imaginez ce qu'un ange comme moi risque avec un pirate comme vous. Pourtant je prend ce risque.

Seifer sourit et l'accompagna sur la piste. L'orchestre joua une valse (vous attendiez à quoi? de la tectonique peut être?).
La fête battait son plein, le début avait été traditionnel avec des valses, des quadrilles et autre. Les jeunes étant majoritaires, on avait "viré" l'orchestre et installé des hauts parleurs auxquels on avait raccordé un ordinateur qui faisait défiler toutes sortes de musique.

_Aerith, voudrais-tu à nouveau danser avec moi?

La jeune femme secoua négativement la tête avec un sourire d'excuse.

_Seifer, il s'agit d'un slow, je n'en danserais pas avec toi, tu le sais.

_J'aurais essayer mais par contre j'ai une faveur à te demander.

_Je t'écoute.

_J'aimerais que tu chantes.

_Que je chantes?

_Oui, je t'ai entendu chanter une fois, tu as une très belle voix et comme tu ne veux pas danser, j'aimerais que tu chantes, juste une chanson.

_Mais...

Seifer balaya d'un geste ses éventuels protestations et excuses. Sans attendre sa réponse, il prit un micro et coupa la musique. Aerith retint son souffle, il n'allait quand même pas annoncer à tout le monde qu'elle allait chanter, si?