Releve la tête

par laTichiforever

Chapitre 3 : Relève la tête.

 

C’était l’heure des visites au Seattle Grey’s Hospital, soudain les bippeurs de Callie, Cristina Izzie se mirent à sonner en même temps dans le service de radiologie. Alex et George n’étaient pas présents, ces messieurs assistaient à une opération avec le Dr Montgomery. Brusquement, Cristina se mis droite comme un piquet, sans même prendre le temps de regarder son bipeur et s’exclama :

 

-«  Ca doit être super grave ! Un super accident, du sang partout, des blessés et de formidables opérations du cœur à effectuer !! Et bye les os broyés ! 

 

-         ne rêves pas trop Cristina, souffla Izzie, elle regarda l’objet qui sonna et calma les ardeurs du Dr Yang. C’est Meredith, elle s’est réveillée. Sourie la blonde. »

 

Les trois femmes se précipitèrent ensuite vers la chambre de leur amie. En entrant, elles aperçurent le Dr Sheperd, celui-ci était assis sur une chaise, au chevet de la jeune femme, tête baissée. Le silence était seul maître dans la pièce blanche immaculée, soudain, le neurologue releva son visage et d’une triste mine brisa l’atmosphère pesante :

 

- «  Elle s’est réveillé…Mais ne se souviens de rien…  échappa t’il doucement. Les trois jeunes femmes se regardèrent, Izzie pris la parole mais fut bien vite coupée.

- Ne…  commença t’elle.

 

Bailey venait juste d’entrer dans la chambre se demandant ce qu’il se passe.

 

-         Alors Grey s’est réveillé ?! A voir vos têtes d’enterrement ce n’est pas une bonne nouvelle…

-         Meredith a perdu la mémoire, lâcha Derek.

-         Oh… Ne vous inquiétez pas, je pense qu’avec un peu de temps, elle la retrouvera, le rassura le Dr Bailey. Allez, maintenant tous à vos postes, et que ça saute ! Dr Sheperd, je peux vous parlez une minute ?

 

L’homme soupira et fit un signe d’affirmation de la tête. Il se leva  doucement ne détachant pas les yeux de la patiente.

 

-         Venez avec moi, dans l’ascenseur, nous serons mieux pour parler.

Il la suivit d’un pas lent. Arrivé à l’objet de ses désirs, le Dr Bailey poussa le neurologue dans la cage d’ascenseur, lorsque les portes se fermèrent, elle coupa le courant de l’appareil.

 

-         Très bien Sheperd, maintenant vous allez vous ressaisir ! Je veux vous voir rasé, souriant, et reposé ! Vous avez l’air d’un zombie ! De plus  Meredith est réveillée alors le plus dur est passé !  Je sais que c’est difficile, mais tôt ou tard Meredith recouvrira sa mémoire. Ne vous inquiétez pas.

-         Hn… » fut la seule monosyllabe prononcé par Derek, les larmes aux yeux, il n’arrivait pas à être de nouveau maître de lui, il n’arrivait plus à ce contrôler… Bailey s’approcha de lui et le pris tendrement dans ses bras, ou il laissa libre cours aux larmes qui firent des sillons sur ses joues.

 

Il remercia le ciel d’avoir Miranda Bailey comme amie. Ils n’étaient certes pas très proche, mais quand il avait besoin d’elle, elle répondait toujours présente, quand c’était elle qui avait besoin de lui, il faisait le nécessaire pour l’aider. Il repensa à toutes les fois ou elle l’avait aider, son soutient lui faisait toujours chaud au cœur. Une fois encore dans un moment très difficile, elle était encore là. C’était un cadeau qu’il chérissait, il ne tenait absolument à ne jamais la perdre. Ils étaient amis et surtout ils confiaient leurs différents problèmes sans avoir peur d’être mal jugé, ils s’aidaient du mieux qu’ils le pouvaient sans rien demander a personne d’autre. Il la serra un peu plus dans ses bras et lui murmura un simple « merci » dans l’oreille de la femme, elle n’avait pas besoin de plus, il le savait très bien. Le neurologue défit son étreinte et repris une position normale, il se plaça à côté de son amie et essuya ses larmes. Elle lui sourie.

 

-«  C’est bon, on peut y aller ? Interrogea t’elle.

 

-         oui. » Souffla Derek avec un sourire de remerciement aux lèvres.

 

Le reste de la journée se passa sans encombre pour le neurologue, les heures avaient défilé à une allure incroyable. Ce dernier venait de terminer sa dernière opération. Il était vingt deux heures avant de se changer, il décida d’aller voir la femme qu’il aimait plus que tout. Il entra dans la pièce assombrie par l’obscurité et vit la patiente qui était endormie dans son lit. Apparemment, la demoiselle faisait des mauvais rêves, elle bougeait de partout et son visage avait une mine affolée. Il s’approcha doucement d’elle, lui pris la main, et la réveilla de manière très douce. La demoiselle ouvrit difficilement les yeux, elle fut surprise de voir qui la réveillais, c’était l’homme de ce matin. Cette fois-ci, la panique fut moins grande que plus tôt. Il l’avait tiré d’un cauchemar… Derek ne dit rien, trop heureux de voir la femme qui faisait battre son cœur, il la calma en passant son pouce délicatement sur la paume de la main de la jeune femme. La demoiselle trop intriguée par le charmant médecin posa une question, d’une petite voix douce.

 

-«  Je vois que vous me connaissez. Mais puis je vous demander qui je suis et qui êtes vous pour moi ?

 

Derek lui sourit tendrement. Il pris une petite inspiration et d’une voix posé lui répondis

 

-         Tu es Meredith Grey, fille d’une grande chirurgienne Elis Grey. T’as vie n’a jamais été rose, ta mère était tout le temps absente et ne s’occupait pas beaucoup de toi. Tu as toujours été en manque d’affection, tu éprouves ce besoin d’être aimé… Et ce besoin, j’essaye de te le donner au mieux. Je suis celui qui, aux dernières nouvelles, fait battre ton cœur, comme tu fais battre le mien. Il s’arrêta pour la contempler la jeune femme semblait assimilé toutes les informations sans trop de problèmes puis il repris, Nous habitons avec tes colocataires Izzie et  George. Tu les apprécies beaucoup. Tu as fait les quatre cent coups avec ta meilleure amie Cristina… Tu es interne dans cet hôpital comme tes amis George, Izzie, Cristina et Alex. Pour ma part je suis le neurologue aussi, tu me surnommes Dr Mamour, drôle de surnom hein ?

 

La jeune femme observait le fameux Dr Mamour et sourira

-         Je comprends pourquoi dit elle doucement. Elle l’avait pensé tellement fort qu’elle venait de dire ceci tout haut. Elle se maudit, ce qui fit sourire le neurologue.

 

 

-         Bien, il est tard je vais te laisser, tu as besoin de repos. Il caressa la joue de la patiente et tourna les talons, il allait partir quand quelque chose ou plutôt quelqu’un lui retient la main. Il se retourna pour voir ce que c’était. Il put voir Meredith lui tenir la main.

 

 

-         Attendez, Dr Mamour… excusez moi, vous ne m’avez pas donné votre nom… Mais pouvez vous rester avec moi pour la nuit s’il vous plaît…J’ai affreusement peur toute seul et j’ai pleins de mauvaises images qui surgissent dès que je ferme les yeux. De plus, vous m’inspirez confiance et si j’ai bien compris vous êtes mon petit ami. S’il vous plaît, restez…le supplia t’elle.

 

Derek ne put résister à cette demande. Il s’assit sur la chaise à côté de la jeune femme.

 

-         D’accord, je reste. Je m’appelle Derek Sheperd. Mais appelles- moi Derek et tutoies moi s’il te plaît. »

La jeune femme lui fit son plus beau sourire. Les deux amants passèrent un long moment à discuter, enfin plutôt le Dr Sheperd, il lui racontait tout ce qu’il pouvait.

Au bout de quelques heures, la fatigue qui avait submergé Meredith, l’emporta dans les bras de Morphée. Derek s’endormis à son tour près de sa chère et tendre, heureux et soulagé d’avoir une Meredith en vie et proche de lui.

 

A suivre