Projet Eve-Acte II : Au-delà des apparences

par nakayomi

Buffy

Contre Les Vampires

 

 

 

 

Au dela des apparences

 

 

Préambule :

Y voir plus loin que le bout de son nez :

L’essentiel est invisible pour les yeux…


Prologue :

 

                La jeune fille blonde venait de finir son service dans ce sinistre et dégoûtant restaurant. Après plus d’un an dans cet endroit, elle s’était pourtant habituée à sa nouvelle vie et ne faisait plus attention aux yeux lubriques des clients.

         Une fois son service terminé, la jeune fille se dirigea vers son appartement, où elle pourrait enfin quitter ce tablier ringard lui servant de costume de travail. L’appartement était modeste, mais c’était celui d’une amie (même plus, celui d’une héroïne). Cette dernière avait tant fait pour elle, elle l’avait sauvé, et cela, dans tous les sens du terme. Pourquoi pensait-elle à sa sauveuse aujourd’hui ? Peut-être parce qu’aujourd’hui justement, elle savait que l’attendait quelqu’un en rentrant, une personne qu’elle avait pu rencontrer grâce à sa sauveuse. Il se prénommait David, c’était un charmant jeune homme d’une vingtaine d’années, les cheveux bruns foncé… La jeune serveuse ne cessait de penser à lui depuis qu’ils s’étaient rencontrés.

         Perdue dans ses pensées, elle arriva finalement à la porte de son appartement. Elle fut surprise, la porte était entre-ouverte, lorsqu’elle l’effleura, elle s’ouvrit en grand. La jeune fille blonde fut pétrifiée de terreur lorsqu’elle vit le spectacle que lui offrait cette porte ouverte. Elle put à peine décrire ce qui se passait. Une jeune fille couverte de sang était dans son appartement. David était dans ses bras, le visage paisible, mais on devinait aisément qu’il était mort, le corps affreusement mutilé. La serveuse resta sur place un court instant, mais ce fut assez pour que la fille se rapprocha d’elle. Elle attrapa le tablier de la fille blonde, mais celle-ci dans un éclair de lucidité se dégagea, criant de toutes ses forces et courant aussi vite qu’elle le pouvait. Elle s’en allait loin de son appartement, loin de son amant, loin de sa vie paisible.

         La fille couverte de sang regarda ce qu’elle avait réussi à avoir de sa victime : le tablier. Un badge était accroché sur ce dernier, le nom de la fille sans doute.

Jeune fille         : « Anne… Très joli prénom… Tuons-la ! »


Acte I

 

Chapitre I

 

                Buffy était dans sa chambre, allongée dans son lit. Elle pouvait enfin profiter d’une nuit pour se reposer et évacuer tout le stress de ces derniers temps. La maladie de sa mère l’avait bouleversée, l’arrivée de Dawn y avait mis du sien aussi et le départ de Riley l’avait achevée. Elle pouvait enfin se laisser aller, oublier pour une nuit ses problèmes… Se reposer en paix. Pourtant, son sommeil était agité, ses rêves étaient hantés… Les images qu’elle voyait, elle ne les connaissait pas, des images sorties tout droit d’un film à l’époque de la chasse aux sorcières…

Villageois                : « Au bûcher sorcière ! Brûlez-la ! Tuons les sorcières ! »

                Une jeune fille en guenille était traînée par une bande de villageois armés de fourches et de torches. Le village était en effervescence.

La fille                   : « Lâchez-moi ! Je n’ai rien fait !… Je vous dis que les créatures de la nuit sont parmi vous ! »

                La fille avait beau se débattre, elle n’était pas assez forte. Elle s’égosillait, elle clamait son innocence, pourtant tout ce que les gens voyaient d’elle, c’était sa folie… Elle fut conduite au bûcher. Un juge s’avança avec une torche vers la jeune fille qui était en pleure, elle devait avoir à peine une vingtaine d’années.

Le Juge                 : « Tu es accusée de sorcellerie. Qu’as-tu as dire pour ta défense ? »

La Fille                  : « Rien… Je suis innocente !… Innocente ! Vous m’entendez ?!… Vous ne voulez pas comprendre ? Le Fléau est parmi vous… Et vous, vous êtes aveugles ! Tuez-moi, brûlez-moi… Faites ce que vous voulez… Je n’en peux plus de cette vie ! »

                Attachée à son bûcher, la jeune fille divaguait, personne ne saisissait les phrases incompréhensibles qu’elle débitait. Le Juge baissa les yeux et fit un mouvement de la tête, un mouvement d’indignation. Il mit le feu au bûcher. La jeune fille poussa un cri déchirant avant de finir poussière…

 

                Buffy se redressa d’un coup. Elle était choquée par le rêve (disons plutôt cauchemar) qu’elle venait de faire.

Buffy                      : « Qu’est-ce… Qu’est-ce que c’était ?? »

                La porte de sa chambre s’ouvrit doucement. Dawn pointa le bout de sa frimousse.

Dawn                      : « Je peux entrer ? »

Buffy                      : « Vas-y… »

Dawn                      : « Tu as fait un cauchemar ? C’est à cause de Riley ? Tu sais… »

Buffy                      : « Non… Non, rassure-toi, ce n’est pas à cause de lui… C’est… Comment te dire ?… Un rêve… Bizarre ! »

Dawn                      : « Un truc de Tueuse ? »

Buffy                      : « Oui… »

Dawn                      : « Tu sais… A propos de Riley… Je suis désolée… »

                Pendant la conversation que les deux sœurs avaient, Dawn avait rejoint sa grande sœur sur son lit. Elle posa sa tête sur l’épaule de Buffy. Elle avait l’air triste.

Dawn                      : « Ca finit toujours comme ça ? »

Buffy                      : « Non… L’amour est quelque chose d’aléatoire… Soumis aux imprévus de la vie… Tu dois croire en l’Amour… »

                Buffy souriait, elle remontait le moral de son espiègle de sœur tout en sachant que cela la réconfortait aussi. Le départ de Riley fut un coup dur pour elle mais elle essayait de ne pas sombrer… Joyce, la mère des deux gamines, s’était réveillée au son de la discussion entre ses deux filles. Elle marcha fébrilement, parce qu’elle n’était pas encore vraiment remise de son opération, jusqu’à la porte de la chambre de Buffy.

                Elle avait vu l’image des deux sœurs dans une tendre complicité. Elle était rassurée par le fait que les deux s’entendent si bien. Buffy et Joyce savaient que Dawn n’était pas ce qu’elle prétendait être, mais le fait est qu’elle était parfaitement intégrée à la famille. La scène à laquelle venait d’assister Joyce l’en avait persuadé. Elle retourna se coucher.

Buffy                      : « Dawn… Il faut retourner te coucher maintenant… Il y a école demain… »

Dawn                      : « Ah… », elle était déçue.

                                Buffy posait sur sa petite sœur qui s’éloignait un regard tendre. Elle sourit de nouveau. Elle était intriguée par le rêve qu’elle venait de faire, mais elle était bien trop fatiguée pour rester encore réveillée. Elle plongea dans un profond sommeil.

 

                La nouvelle journée de cours était, finalement, passée assez vite. Willow, Tara et Buffy marchaient en direction du Magic Box pour retrouver Anya, Giles et sûrement Alex qui ne devait pas être loin. La troupe poussa la porte du magasin.

Buffy                      : « Bonjour tout le monde ! »

Giles                      : « Ah, Buffy. Justement, j’avais à te parler. »

Buffy                      : « Très bien… On ne dit plus bonjour maintenant ? »

Giles                      : « Excuse-moi… Bonjour Buffy. »

Anya                      : « Et après, il ose dire que c’est moi qui ne suis pas polie. C’est vrai, hein Alex ? Moi je dis bonjour, n’est-ce pas ? »

Giles                      : « Anya ! », il était excédait. « Buffy, on a retrouvé le corps d’un bijoutier extrêmement mutilé… Est-ce que tu pourrais mener ton enquête… Discrètement ? »

Buffy                      : « Vous pensez à Gloria ? »

Giles                      : « Et bien… Non… Ca n’a pas l’air d’être le cas… Mais mieux vaut se montrer prudent tout de même. »

Willow                   : « Dis Buffy… Je peux t’accompagner ? Ca fait longtemps. »

Buffy                      : « Bien sûr ! Alex ? »

Alex                       : « Toujours prêt ! »

Buffy                      : « Giles, si jamais Dawn vient… Vous pouvez lui dire de rentrer ?… Je ne sais pas si je repasse ce  soir… »

Giles                      : « Bien sûr. »

Tara                       : « Et si elle vient… Je la raccompagnerai… »

Buffy                      : « Merci Tara. »

                Les trois jeunes gens arrivèrent devant la bijouterie. Ils furent surpris par le spectacle se présentant devant leurs yeux…

Alex                       : « Wow ! C’est l’Apocalypse ici ! »

 

Chapitre II

 

                Le paysage auquel ils faisaient face était dévasté, apocalyptique comme avait employé Alex. Les vitres étaient brisées, le sol devant la bijouterie avait fondu et le magasin était sans dessus-dessous, tout avait été renversé.

Willow                   : « Apparemment, ça n’a pas l’air d’être un vol… Regardez tous les bijoux qui restent par terre ! »

Buffy                      : « Oui… Et puis, vous avez vu les marques dehors ? Ce n’est pas l’œuvre d’un être humain… »

Alex                       : « Gloria aimerait-elle les bijoux ? »

Buffy                      : « Je ne pense pas que ce soit son œuvre… Elle a une manière d’agir différente. Quoique “rentre-dedans” quand même ! Avec les monstres qu’elle nous a envoyés ! »

Willow                   : « Vous avez remarqué ces traces de sang ? C’est horrible… Giles a bien dit “extrêmement mutilé”, c’est bien ça ? Quel type de démon peut bien faire ça ? »

Alex                       : « Un tyranodémon peut-être ? »

Buffy                      : « Je crois que l’on ne trouvera rien de plus… Il va falloir faire avec ce qu’on a. Et puis maman va s’inquiéter si je rentre trop tard ! »

Willow                   : « Tu as raison ! »

                Soudain, Buffy se retourna. Elle scruta des yeux l’horizon. Une impression étrange… Comme si quelqu’un l’avait frôlée. Puis il lui sembla qu’on l’appelait. De nouveau elle entendit son prénom.

Inconnue                : « Buffy… Enfin, te voilà ! »

 

Chapitre III

 

                Buffy fut surprise de voir et découvrir la nouvelle arrivante.

Buffy                      : « Lily ?… Heu, pardon…Anne ?!  Que fais-tu ici ? »

                Anne était essoufflée, elle n’avait pas pu se changer depuis son départ précipité de chez elle. Elle était en larmes, le rimmel coulant sur son visage et ses yeux étaient rouges.

Anne                      : « Je… Je suis si contente… De… Te revoir … Sniff… Oh, mon dieu ! Si tu savais ! »

                Anne était visiblement bouleversée, elle avait du mal à parler et sa voix était étouffée par ses sanglots.

Buffy                      : « Calme-toi… Chut… Que se passe-t-il ? »

Anne                      : « Elle… Elle a tué… Elle a tué David… S’il te plait, aide-moi ! »

                Willow et Alex se regardèrent, ils étaient surpris par l’attitude de la nouvelle arrivante, ils ne la connaissaient pas, tandis que Buffy semblait bien la connaître. Cette dernière restait sans voix face à l’histoire que lui avait narrée Anne.

Buffy                      : « Calme-toi… Viens, on va aller dans un endroit plus calme. »

                Durant le chemin devant les conduire jusqu’à la boutique de magie, Willow et Alex se regardaient, ils étaient intrigués par Anne et n’avaient pas osé en parler à Buffy, ce qui semblait évident vu les circonstances. Pendant ce temps, Buffy consolait Anne qui pleurait sur son épaule.

Buffy                      : « Chut… C’est fini maintenant, tout va bien… »

                Buffy, Anne, Alex et Willow pénétrèrent de nouveau dans le magasin de Giles.

 

 

 

Chapitre IV

 

                Anya, Tara et Giles dévisagèrent la nouvelle arrivante, tout comme auparavant, l’avaient fait Alex et Willow. Giles alla voir Buffy et proposa une chaise à Anne. Le petit groupe se réunit autour de la table de la boutique.

Tara                       : « Qui… Qui est-ce ? »

Buffy                      : « C’est Anne… »

Willow                   : « Anne ? », le ton indiquait qu’elle avait bien compris mais qu’elle voulait en savoir plus.

Buffy                      : « C’est une fille qui voulait devenir un vampire… Je l’ai retrouvé sur mon chemin après avoir vaincu Acathla, lorsque j’ai fugué… C’est grâce à elle, si on veut, que je suis revenue. »

                La jeune serveuse commençait à se ressaisir, pleurant moins.

Giles                      : « Que se passe-t-il ? »

Buffy                      : « Je ne sais pas… Elle dit qu’on la poursuit… Et que David est mort… Mais ce n’est pas très clair. Anne, peux-tu nous en dire plus maintenant ? »

Anne                      : « Il y a quelques mois, après que tu m’as laissée, j’ai rencontré David au Helen’s Kitchen. Il venait souvent depuis quelques temps… Je crois que nous sommes tombés amoureux. »

                En racontant son histoire, Anne se remémorait de merveilleux souvenirs, lui faisant oublier la peine qu’elle avait jusque là.

Anne                      : « Hier, alors que je rentrais chez moi… Il y avait cette femme… Elle était couverte de sang… Et elle le tenait… Elle tenait David dans ses bras… Il était mort… Et je ne pouvais rien faire… Elle s’est approchée… Et je me suis enfuie… Et je t’ai retrouvée, il n’y a que toi qui puisses m’aider… »

Buffy                      : « Calme-toi… Anne, cette fille, elle était comment ? Normale, ce n’était pas un démon ? »

Anya                      : « Hé ! Tous les démons ne sont pas forcément méchant ! »

Alex                       : « Anya… Tu es un EX-démon ! Et ce n’est pas vraiment le moment à mon avis. »

Willow                   : « Non, elle a subit un traumatisme important… Alors tes états d’âme de démon, on peut s’en passer ! »

Anya                      : « Alex, fais quelque chose ! »

Alex                       : « Plus tard Anya… Tu ne vois pas que Buffy essaye de comprendre ce qui s’est passé ? »

Anya                      : « Bon, d’accord. Mais tu ne l’emporteras pas au Paradis Willow ! »

                Alex jeta un regard noir en direction d’Anya.

Anya                      : « D’accord, je me tais ! »

Anne                      : « Regarde… Il m’avait offert ça… »

                Anne sortit de sa poche une boîte noire. Elle l’ouvrit. Buffy vit alors ce qu’elle contenait : une bague…

 

Chapitre V

 

Buffy                      : « C’est… C’est… Une bague de… »

Anne                      : « Oui, c’est une bague de Claddagh… En gage d’amour… »

                Buffy ressentit une douleur, sans doute dû au pincement que lui procurait ce souvenir. Une bague qu’elle avait vue tant de fois… Une bague qui l’avait fait souffrir pour la plupart du temps.

Buffy                      : « C’est… Beau… », elle se força. « Giles, vous pouvez la loger chez vous ? En attendant que j’en sache un peu plus sur qui l’a attaquée. »

Giles                      : « Bien sûr… Et puis, il faut que tu t’occupes de ta mère aussi. »

Buffy                      : « Oui… Et au fait, Dawn n’est pas passée ? »

Tara                       : « Non. »

Buffy                      : « Anne, je repasserai te voir demain. Il faut que j’y aille. Au revoir tout le monde ! »

 

                Buffy dîna avec Dawn et sa mère. Durant tout le repas, la Tueuse fut pensive. La bague lui avait rappelé Angel. Et à chaque fois qu’elle se rappelait de lui, un douloureux pincement au cœur se faisait sentir. Comme si un souvenir enfoui voulait se réveiller.

                Après une douche, Buffy se coucha. Son sommeil fut encore perturbé par le même rêve. Elle se réveilla encore en sursaut. Elle alluma sa lampe de chevet et fouilla dans le tiroir de sa table de chevet. Elle en sortit une boîte noire. L’ouvrirait-elle ou non ? Elle renfermait un pénible souvenir qu’elle n’avait pas regardé depuis longtemps. Elle l’ouvrit. A l’intérieur il y avait une bague de Claddagh, elle était en mauvais état, cassée, comme calcinée. Elle pris la bague fébrilement entre ses doigts.

 

 


Acte II

 

Chapitre I

 

Tara                       :  « Miss Kitty ? »

                Willow avait rejoint Tara dans sa chambre. Elles jouaient avec le chat de Tara (en faite, une femelle…).

Willow                   : « Elle a grandi… C’était une petite boule de poile… Et maintenant on dirait… une grosse boule de poile ! »

Tara                       : « Oui, tu as raison. »

                Tara était beaucoup plus à l’aise depuis que le secret (qui finalement se révéla une vaste supercherie) de sa famille fut avoué. Comme si un poids lui avait été enlevé. Sa relation avec Willow était sérieuse, elle en était heureuse. Elle regardait sa petite amie jouer avec le chat, elle souriait de cette scène.

Willow                   : « Elle ne nous a toujours pas dit son nom… »

Tara                       : « Non.. Elle est encore trop jeune… »

Willow                   : « Ah… »

                La petite minette (le chat, pas Willow !) se dirigea vers la fenêtre, c’est ce qu’elle avait l’habitude de faire lorsqu’elle voulait sortir. Tara lui ouvrit, laissant s’échapper sur le campus la petite bête.

Tara                       : « Elle est partie… »

Willow                   : « Oui… »

                Willow s’approcha de Tara qui regardait s’éloigner la petite chatte. La petite sorcière se plaça derrière Tara, posant sa tête sur l’épaule de sa petite amie et l’entourant, à la taille, de ses bras.

Willow                   : « Elle va revenir ! »

Tara                       : « Oui… Je sais… Mais les vampires ? »

Willow                   : « Ils ne s’attaquent pas aux chats… Enfin, je ne crois pas ! »

                La tête de Tara se tourna pour se trouver face au visage de Willow. Les regards se firent intenses. A ce moment là, plus rien n’avait d’importance. Elles s’embrassèrent. Sans dire un mot, elles tombèrent sur le lit de Tara, vivant intensément cet instant.

 

                Le jour s’était levé, une ombre furtive passa devant chez Giles tandis qu’Anne était en train d’aller prendre son petit déjeuner. L’ombre s’arrêta finalement derrière un arbre.

Jeune Fille                : « C’est donc là qu’elle se cachait ? Mon petit Cerbère, il va falloir l’éliminer… n’est-ce pas ? Oh, oui… C’est un bon toutou ça ! »

                On entendit alors un grognement résonnant et féroce, la jeune fille semblant pourtant s’adresser à un chien.

Jeune Fille                : « Elle à ce que je cherche… Nous avons déjà était devancé à la bijouterie, nous ne pouvons pas laisser passer autre chose ! »

                La Jeune Fille continuait à observer Anne. Celle-ci déjeunait tranquillement ne se doutant pas de ce qu’il se complotait dehors.

 

Giles                      : « Anne, sais-tu pourquoi on t’a attaquée ? Tu sais… Enfin, cela nous aiderait à comprendre… »

Anne                      : « Je ne sais pas… Je suis désolée. »

Giles                      : « Vous n’aviez pas une chose de valeur chez vous ? Un objet… Comment dire ? Un objet… Heu… Qui pourrait attirer certaines personnes ? »

Anne                      : « Si vous voulez parler de vampires et autres démons, vous pouvez le dire ! Mais pour répondre à votre question, nous ne possédions rien de tel. L’appartement était modeste et nous n’avions pas grand chose. »

Giles                      : « Bon sang ! Il doit bien y avoir quelque chose ! Pour… Pourquoi un démon s’en prendrait-il à vous ? »

Anne                      : « Je ne sais pas… »

Giles                      : « Tu vas venir avec moi à la boutique de magie… Là-bas nous chercherons qui a pu t’attaquer. »

 

                Un son de cloche retentit. Anne et Giles venaient de passer la porte d’entrée du Magic Box. Anya était déjà là, elle recomptait pour la énième fois les billets verts se trouvant dans la caisse. Billets qu’elle voudrait bien voir quadruplet, ou  plus, à la fin de la journée.

Anya                      : « Bonjour Giles ! Et… C’est une cliente ? Elle paye ? »

Giles                      : « Anya… Bonjour. C’est une amie de Buffy… Elle… Elle a des problèmes… Elle n’est pas là pour dépenser son argent ! »

Anya                      : « Ah… », elle était déçue. « Mais elle pourrait acheter des amulettes pour se protéger ou… Ou encore un livre de magie… Ou je ne sais quoi d’autre moi, se serait sympa… Comme pour dire “merci de m’avoir sauver la vie” ! »

Giles                      : « Anya, ce n’est pas vraiment le moment ! »

Anya                      : « Bon, d’accord, encore une fois je vais vous laisser perdre de l’argent, mais je vous aurai prévenue ! »

Giles                      : « Oui… Oui, merci Anya. Buffy devrait passer dans la journée, en attendant, pourrais-tu nous décrire la fille ? Maintenant que ça va un peu mieux tu pourras te rappeler de nouveaux souvenirs peut-être.

Anne                      : « Heu… De ma taille je crois, brune avec une natte et un ruban rouge… Elle avait tout d’une fille ordinaire. »

Giles                      : « C’est tout ? Tu ne peux pas nous en dire plus ? »

Anne                      : « Elle avait l’air un peu folle… »

Anya                      : « C’est sûr, ça fait avancer les choses. Quelqu’un qui tue est forcément un peu fou ! Enfin, sauf si c’est un démon vengeur, auquel cas c’est tout à fait normal ! »

Giles                      : « Merci Anya… Je crois que l’on va se passer de tes remarques pour le moment ! »

                Le son de cloche de la porte d’entrée se fit à nouveau entendre. Tous, réunis à la table, se retournèrent. Ils virent Alex faire son apparition.

Alex                       : « Bonjour tout le monde, comment ça va ? »

                Anya quitta la table et se dirigea vers Alex. Elle lui fit un tendre baiser sur la bouche.

Anya                      : « Tu n’étais pas sensé travailler aujourd’hui ? »

Alex                       : « Finalement, le chantier a été repoussé, alors… ben je suis venu faire un coucou aux gens que j’aime ! »

Anya                      : « N’est-il pas mignon ? »,s’adressant aux autres. « Et c’est mon petit copain ! », toujours avec une fierté non dissimulée.

                Le couple d’amoureux qui était resté à l’entrée du magasin finit par se dégager de là et se dirigea vers le petit groupe, réunit à la table. Tout en avançant, Alex se frottait les mains.

Alex                       : « Alors, que peut-on faire pour vous aider ? »

Giles                      : « Eh bien, nous recherchons qui est à la poursuite d’Anne… Si tu veux te joindre à nous… »

Alex                       : « Des recherches ?… Pas de problème… J’adore ça ! », le ton était ironique (on ne change pas sa nature !)

                Tandis que les heures passaient, le petit groupe constitué d’Anya, Alex, Giles et Anne, avait le nez plongé dans les livres que la bibliothèque recelait. Ils les sortaient, les feuilletaient, les rangeaient, les ressortaient ; changeant de place au fur et à mesure que les aiguilles de l’horloge avançaient. Parfois, ont cru avoir trouvé mais il n’en était rien, des fausses joies qui mettaient le moral à zéro à une partie du Scooby Gang.

                Les recherches étaient parties pour durer toute la journée, ce qui réjouissait guère Anya, pas toujours très encline à les faire ces maudites recherches !

 

Chapitre II

 

                La pièce était vide et froide, la couleur bleue y était sans doute pour quelque chose, mais il se dégageait une atmosphère austère, propre à  celle-ci. Seule une chaise et une table en bois la décorait. A l’intérieur, une seule personne, face à un immense miroir. C’était un homme aux cheveux noirs, en smoking. Son accent trahissait sa provenance, son Angleterre natale devait assurément lui manquer. Mais dans cette pièce, il monologuait tout de même, il semblait seul.

L’Anglais                : « Très bien, vous avez fait du bon travail… Mais pourquoi un tel carnage ? Vous deviez être discret, or toute la presse en a parlé ! Un vrai scandale ! De plus, vous avez attiré l’attention de la Tueuse, jamais vous n’auriez dû ! Elle n’a pas intérêt à découvrir ce qui s’est passé là-bas, cela mettrait notre plan en danger ! »

                L’homme se détourna du miroir pour se diriger vers la table. Il tendit et posa sur la table un bout de papier.

L’Anglais                : « Voici votre nouvelle mission… Si vous pouviez la faire plus discrètement cette fois-ci… Merci ! »

                La feuille posée sur la table parut, soudain, se froisser, comme si quelqu’un la tenait entre ses mains, elle se souleva dans les airs.

 

Chapitre III

 

                La sonnerie du campus retentit, ce qui fit on ne peut plus plaisir à la Tueuse qui semblait sérieusement s’ennuyer dans ce cours dont elle n’avait plus la moindre idée de ce que c’était. En sortant dans le couloir, elle aperçut son couple de sorcière préféré, d’un grand signe de la main elle appela Tara et Willow.

Buffy                      : « Eh ! »

Tara                       : « Buffy, alors, comment ça c’est passé ? »

Buffy                      : « Ne m’en parle pas… Je ne sais même plus où j’étais… Enfin, le cours… Parce que je suis à l’université là… Mais bon, tu comprends ce que je veux dire… Hein ? »

Willow                   : « Ne t’inquiète pas, on sait ce que c’est… En plus, ça fait longtemps que tu n’es plus habituée aux cours… Si tu y as été habituée un jour ! » ajouta-t-elle d’un ton légèrement moqueur.

Buffy                      : « Pfff ! Très drôle Willow ! Bon, si on allait voir Giles et Anne… Je m’inquiète un peu… C’est le deuxième petit ami qu’elle perd et… Je ne sais pas… Ca va peut-être la perturber, non ? »

Tara                       : « Tu n’as pas confiance en elle ? »

Willow                   : « Elle est choquée, c’est normal, mais elle devrait bien s’en sortir… »

Tara                       : « Willow à raison, en plus elle a pu en parler avec Giles… Lui aussi a vécu la perte d’un être cher de façon tragique, n’est-ce pas ? »

Willow                   : « Oui, la mort de Mlle Calendar était affreuse… Mais il s’en est plus ou moins remis avec le temps. »

Buffy                      : « Oui, mais c’est la 2ème fois que ça lui arrive… Elle va finir par croire que tout le monde meurt autour d'elle... Elle a toujours été seule… »

Tara                       : « Tu parles pour toi ? »

Buffy                      : « Hein ?! »

Tara                       : « Tu penses aussi que c’est ton cas ?… Que tout le monde meurt autour de toi ?… Que la mort te poursuis ? »

Buffy                      : « Heu… Non… Même si d’un point de vue technique… Mais non. Bref, elle pourrait ne plus s’attacher. Déjà, lorsqu’elle est venue chercher de l’aide la dernière fois, elle était très sensible, et là, j’ai peur que ça ne l’achève. »

Willow                   : « Oui, mais ça la rendra peut-être plus forte aussi… »

Tara                       : « Willow à raison… Attendons de voir. »

 

Chapitre IV

 

                Au fil de la journée, les recherches dans les livres, que possédait Giles, s’étaient poursuivies. Pourtant, lorsque Buffy, Willow et Tara arrivèrent, ils étaient toujours le nez dans leurs bouquins.

Anya                      : « Si on arrêtait ?… J’en ai marre de chercher quelqu’un qui n’existe pas ! »

Anne                      : « Il… Heu elle, elle existe… Elle a tué David… Je ne lui pardonnerai pas ! »

Giles                      : « Du calme… Il existe tellement de démons et autres créatures que c’est normal de ne pas les retrouver facilement… »

Buffy                      : « Ah ! Vous n’avez toujours rien trouvé alors… C’est dommage… »

Alex                       : « Si, si… Si tu veux savoir comment faire de la soupe aux démons de la vase, on a la recette ! »

Buffy                      : « Non, merci… Je crois que je vais me passer des recettes de Giles pour aujourd’hui !… Je ne voudrais pas que ma mère fasse une rechute ! »

Willow                   : « Oui… Il vaut mieux oublier cette histoire de soupe… Quoique ça puisse faire une recette pour une potion ou un sort ! »

Tara                       : « Tu crois ?… Que pourrait-on en faire ? »

Alex                       : « Willow… C’était une potion… Pas une recette !! » ajouta-t-il d’un air inquiet.

Willow                   : « Ah, bon !? »

Tara                       : « Il a voulu plaisanter… Tu sais bien qu’avec Alex… »

Alex                       : « Ne t’inquiète pas… Ne te prive pas pour dire des compliments sur moi ! »

Tara                       : « Tu sais bien qu’Alex est…est… un peu… un peu blagueur… »

Willow                   : « Oui, mais je dois être toujours aussi naïve… Il me fait marcher… Et moi je ne marche pas, je cours droit dans le mur à chaque fois ! »

Buffy                      : « Oui, bon, ben c’est pas tout ça, mais on a un meurtre et un démon sur les bras… Faudrait peut-être y penser un peu, vous ne croyez pas ? »

Willow                   : « Le meurtre ?! Le démon ! »

Tara                       : « Tu aurais oublié… Je ne le crois pas chérie… »

Willow                   : « Je faisais mon Alex… »

Alex                       : « Ah, ah, ah !… Willow, le vengeur masqué ! »

Willow                   : « Quand je veux, je peux être aussi drôle que toi ! »

Giles                      : « Buffy vous l’a déjà proposé… Mais si on pouvait revenir à notre meurtre et à notre démon… Nous pourrions avancer un peu plus, non ? »

Buffy                      : « Je commençais à avoir peur… Quoique je réagis un peu comme vous, et ça, ça fait peur aussi… »

Giles                      : « Buffy… Au travail ! »

Buffy                      : « Bon, d’accord ! »

                La jeune fille était guère enthousiaste quant aux recherches, mais c’était un passage obligatoire. Anne avait été attaquée, et il n’y avait aucun indice. De plus, elle n’avait pas été attaquée depuis son arrivée à Sunnydale ce qui faisait des indices en moins quant au démon. Pour passer un peu mieux les recherches, Giles se prépara un thé.

                D’un coup, Willow cria sans crier gare, réveillant ainsi le petit groupe perdu dans leurs pensées.

Willow                   : « Ah ! Ah ! »

Tara                       : « Tu as trouvé ? »

Alex                       : « Il n’y a que Tara pour comprendre le langage codé de sa douce Willow ! »

Willow                   : « Très drôle… »

Tara                       : « Ne fais pas attention à lui… »

Anya                      : « He, ho ! C’est de mon petit ami que tu parles ! »

Willow                   : « Oui, c’est bon… Anne, c’est elle que tu as vue ? »

                Willow détourna vers Anne le livre dans lequel elle faisait ses recherches.

Anne                      : « Oui, c’est bien elle… »

Willow                   : « Hum… »

Buffy                      : « Quoi Willow ? »

Willow                   : « Eh bien… »

                Tara regarda la page du livre où se trouvait le démon.

Tara                       : « Effectivement… On a un problème… »

Giles                      : « Quoi ?… Mais allez-vous me dire qui c’est à la fin ? »

Tara                       : « Il s’agit d’un démon qui a un nom redoutable… »

Buffy                      : « Et après ? Ce sont tous des vantards, c’est tout ! »

Willow                   : « Oui, mais ça expliquerait l’affaire de la bijouterie ! Et ça, c’est mauvais signe ! »

Giles                      : « Bon, alors qui est-ce ? »

Tara                       : « Et bien, c’est… »

 

Chapitre V

 

Tara                       : « … C’est Lucifer ! »

Buffy                      : « Lucie, quoi ?! Qu’est-ce que tu racontes ?… Je ne comprends  pas Giles… Vous pouvez m’expliquer ? »

                L’ancien bibliothécaire buvait tranquillement son thé quand Buffy le sonda.

Giles                      : « Buffy… Ton ton ironique était moins convaincant que celui d’Alex… Ne fais pas l’innocente s’il te plait… »

Alex                       : « Un compliment ? De la part de Giles ? J’accepte avec plaisir ! »

Anya                      : « Tu es le meilleur ! »

Buffy                      : « Ah, bon… pourtant j’aurai cru que… Bon, c’est pas grave, on va laisser tomber pour le moment… L’humour d’Alex, ça doit pas être mon fort. »

Tara                       : « Mais tu as d’autres qualités… »

Buffy                      : « Merci… »

Willow                   : « Giles… Je n’arrive pas à lire tout le texte… Ca doit être écrit dans une langue démoniaque… »

Anya                      : « Arrête d’imiter Alex, tu es très mauvaise ! »

Willow                   : « Non, non… C’est bien une langue démoniaque… »

Giles                      : « Montre voir… »

                L’ex-observateur parcourut des yeux l’ouvrage dans lequel Willow avait découvert le démon. Apparemment, ce qu’avait dit Willow paraissait juste tant le visage de Giles était lourd de sens : il ne comprenait visiblement pas grand chose.

Buffy                      : « Alors ?… »

Giles                      : « Eh, bien… Il n’y a qu’une infime partie du texte qui est traduisible. Ca… Ca doit être une langue démoniaque… Mais je ne sais pas laquelle… »

Tara                       : « Rien ne peut vous renseigner ? C’est peut-être une langue très ancienne… Qui n’est plus utilisée… »

Alex                       : « Vous n’avez pas de dictionnaire Américain/ Démon dans tous vos livres ? Vous êtes si mal équipé Giles ! »

Giles                      : « Je t’en prie… Le texte traduisible ne nous apprend rien… »

Anne                      : « Est-ce qu’elle est tenace ? »

Giles                      : « Eh bien… A vrai dire… Je… Je ne sais pas… »

Buffy                      : « Que dit le passage traduisible ? »

Giles                      : « Le démon se nomme Lucifer, son apparition remonte à 500 ans, mais on ne sait par quel miracle… Attendez… Il y a aussi une histoire d’ordre… Met-elle l’ordre de l’humanité… en péril ? Je… C’est… Je n’arrive pas à traduire cette partie… »

Alex                       : « Dites que vous n’avez pas appris vos leçons ! »

Giles                      : « Oui… On peut dire ça comme ça si tu le veux… »

 

                Dans un appartement, une jeune fille, les cheveux blonds et bouclés, arpentait la pièce, elle semblait anxieuse. Soudain, elle stoppa. Elle se retourna et on put découvrir son visage : c’était celui de Gloria.

Gloria                    : « Alors… Que me rapporte mon serviteur préféré ? As-tu retrouvé ma Clef ? »

                Un gnome, le visage hideux et en soutane, se présenta devant la jeune femme. Celle-ci paraissait puissante, c’était en tous cas ce qui se lisait sur le visage du serviteur qui s’agenouilla face à Gloria.

Serviteur                : « Votre Glorifiscence… Nous n’avons pas encore mis la main sur votre Clef… »

Gloria                    : « Alors que faites-vous là ? Ne devriez vous pas la chercher ? Le temps est bientôt venu… Et il va nous manquer si ça continue… Je ne le supporterai pas ! »

Serviteur                : « Mais nous avons une autre bonne nouvelle pour vous… »

Gloria                    : « Bien… Très bien… Elle à intérêt à être digne d’importance, parce que je déteste perdre mon temps ! »

Serviteur                : « Voilà… Il y a beaucoup de démons par ici ces derniers temps… »

Gloria                    : « Continues… Ne te fais pas prier… »

Serviteur                : « Une rumeur parle d’une 2ème tueuse et de son observateur pour aider la première… Des nouveaux venus… »

Gloria                    : « Tu m’intéresses… Où sont-ils ? »

Serviteur                : « Je ne sais pas encore où ils sont… Ce ne sont que des fortes rumeurs votre Beauté empoisonnée… »

Gloria                    : « Alors que ce sont peut-être eux qui ont ma Clef… Vous ne savez pas où ils se trouvent ? Tu es un minable serviteur ! Débarrassez-moi de lui ! Je ne veux plus voir sa minable petite tête de vermine ! »

                Le pauvre serviteur fut emmené et tué par deux autres serviteurs de Gloria…

 

                Pendant que le Scooby Gang discutait à propos de Lucifer, une nouvelle fois la cloche de la porte d’entrée du magasin se fit entendre. Ce coup-ci, c’est Dawn qui fit son entrée dans la boutique de Giles.

Dawn                      : « Bonjour tout le monde ! »

Buffy                      : « Dawn, que fais-tu là ? »

Dawn                      : « Eh bien, je suis venu passer vous voir… Pour voir comment ça aller… »

Buffy                      : « Dawn, ce n’est pas vraiment le moment… »

Dawn                      : « Ah, et pourquoi ? Encore un démon féroce à poursuivre ? »

Buffy                      : « Eh bien oui ! »

Willow                   : « Laisse-la Buffy… Elle n’a rien fait de mal… »

                Alors que Buffy allait faire taire Willow et demander à Dawn de partir, elle n’eut pas le temps de réagir que la porte de la boutique de magie vola en éclats. Lucifer se trouvait à la porte et tendit sa main en direction de la sœur de la Tueuse. Dawn fut inévitablement attirée par Lucifer… Buffy se précipita vers sa sœur, mais n’arriva pas à temps pour la sauver.

Lucifer                  : « Désolée, mais je dois vous emprunter cette jeune fille… J’ai un petit quelque chose à récupérer. Mais ne t’inquiète pas Anne… Je reviendrais aussi te revoir ! »

                Lucifer, emportant Dawn avec elle, disparut de la boutique, laissant derrière elle une Buffy effondrée par les événements qui venaient de se passer et une boutique de magie dont la porte d’entrée avait explosé.

Buffy                      : « Daaaawwwwnnn !!! »

 


Acte III

 

Chapitre I

 

                Dawn était étendue sur le sol rocheux de la pièce dans laquelle elle était enfermée. Elle se releva doucement. Il y avait Lucifer, elle se tenait face à elle. Elle regardait Dawn d’un air bizarre, fou aurait dit la sœur de la Tueuse.

Lucifer                  : « Ne t’inquiète pas… Ce n’est pas à toi que j’en veux… Tu es juste un appât ! »

Dawn                      : « Un… Un appât…? Mais… Pour… Pourquoi ? », la voix était tremblante.

Lucifer                  : « Te, Te, Te… Ce n’est pas bien de poser des questions… Petite curieuse ! »

                Lucifer s’arrêta de parler un léger moment. Puis elle se retourna brusquement.

Lucifer                  : « Couché Cerbère ! »

Dawn                      : « Cer… Bère ?? »

Lucifer                  : « Pas de question ! Cerbère est un mignon petit chien… »

Dawn                      : « D’après les grognements qu’il fait… Je n’en suis pas si sûr… »

Lucifer                  : « Tais-toi ! N’oublie pas une chose, tu n’es là que pour me rendre service… Mais si tu continues tu pourrais bien servir de pâté pour le chien ! »

Dawn                      : « Heu… D’accord… Je me tais… »

                Dawn observa la pièce où elle était… Une grotte assurément. Près de la mer ? Sans doute, on entendait de l’eau au loin, mais alors, elle ne serait plus à Sunnydale. Ca lui faisait un peu peur à vrai dire. Même si elle savait que Buffy ferait tout pour la retrouver.

                Lucifer abandonna Dawn à ses réflexions et disparut de la pièce. Elle avait rejoint Cerbère, un énorme molosse aux crocs bien acérés et à la bave trop dégoulinante au goût de Lucifer. Elle prit le chien par les babines.

Lucifer                  : « Mon cher Cerbère… Il va falloir envoyer à nos hôtes un petit message de notre part… Ils détiennent ce que nous cherchons et nous avons une gamine bien impertinente pour otage. L’équation est simple. Je sais qu’ils feraient tout pour nous court-circuiter mais ils ne peuvent pas risquer la vie d’une innocente… Surtout la sœur de la Tueuse… A qui va-t-on confier la mission de prévenir ces énergumènes ? »

                Elle ouvrit la main et fit apparaître dans une fumée noire un animal.

Lucifer                  : « Cher petit corbeau… Tu vas transmettre le message n’est-ce pas ?… Cerbère, tu n’auras pas faim avant… Disons 24 heures, ça te convient ? Bien, alors 24 heures ! C’est bien mon gros toutou… »

                Encore une fois, Lucifer disparut de la pièce où se trouvait Cerbère pour réapparaître aux côtés de Dawn, toujours dans l’expectative quant à l’endroit où elle était.

Lucifer                  : « Je ne t’ai pas trop manqué mon enfant ? »

Dawn                      : « Non… D’ailleurs, si vous aviez des courses à faire… Ne vous dérangez pas pour moi… »

                Lucifer, irritée par tant d’affront, s’approcha de Dawn et la gifla assez violemment.

Lucifer                  : « Fais gaffe gamine… Tu es précieuse, mais je pourrai te trouver une autre remplaçante…Et je ne pense pas que tu apprécierai de mourir tout de suite, n’est-ce pas ? »

                Dawn releva doucement la tête, la retournant et la maintenant avec une main tant la baffe fut forte. Des mèches de cheveux lui recouvraient le visage et lui cachaient les yeux.

Dawn                      : « N… Non… Je ne dirais plus rien. »

Lucifer                  : « Alléluia ! Tu as tout compris… Tu vivras vieille petite !… Cerbère, veux-tu veiller sur la… Mais attend… Je n’avais pas remarqué… »

Dawn                      : « Quoi ?… Qu’est-ce que j’ai ? »

                Lucifer regardait Dawn avec attention, elle penchait la tête à gauche, puis à droite, toujours avec les mêmes yeux glacials…

Lucifer                  : « Tu es beaucoup plus importante que je ne le pensais… N’as-tu jamais eu de remarques bizarres ? »

Dawn                      : « Comme quoi ? Comme celle que vous venez de faire ? »

Lucifer                  : « Non… Toi… Tu n’es pas consciente de ta vraie nature, n’est-ce pas ? »

Dawn                      : « Je ne comprends pas ce que vous dites ! »

Lucifer                  : « Bientôt tu le sauras… »

Dawn                      : « Vous délirez ! »

Lucifer                  : « Peut-être… Mais moi je sais ce que je suis… »

Dawn                      : « Vous êtes folle ! »

Lucifer                  : « Oui, mais je suis consciente… Toi, tu ne sais pas qui tu es… »

                Dawn ne pouvait pas en supporter davantage et se prit la tête dans les mains pour éviter d’entendre les remarques que lui faisait le démon...

Lucifer                  : « Tu étais pourtant mignonne… »

Dawn                      : « Arrêtez ! »

Lucifer                  : « On te ment ! »

Dawn                      : « Arrêtez… Arrêtez… Je vous en supplie… Assez… », elle était en crise.

Lucifer                  : « Tu es… »

                Elle fut stoppée par le retour inopiné du corbeau.

Lucifer                  : « Te voilà ? As-tu bien apporté le message ?… Un rendez-vous tu dis ? C’est trop généreux de la part du Conseil ! »

 

Chapitre II

 

                Un sous-fifre de Gloria se dirigeait vers les appartements de sa “Déesse” , ainsi la surnommait-elle. Il avait l’air content et se frottait les mains.

Sous-fifre                : « Oh, votre Magnifiscence, votre Sublime Beauté… »

                Gloria se délectait d’un nectar (une coupe de champagne ?) étendue sur son lit, toujours vêtue de sa robe rouge.

Gloria                    : « Qu’y a-t-il ? Pourquoi me dérange-t-on encore ? »

Sous-fifre                : « Eh, bien, c’est à propos de la Clef votre Sidérale Altesse… »

                Gloria se leva précipitamment avec un sourire aux lèvres, mais renversa son précieux nectar. Elle eut l’air déçu…

Gloria                    : « Oh… Non… Regarde ce que tu viens de me faire faire !… Un drap de lit tout neuf, tu sais ce que ça coûte ?… Alors, tu me parlais de la Clef. Qu’y a-t-il ? »

                Chaque fois qu’elle parlait de la Clef, le visage de Gloria s’illuminait, ce qui en disait long sur cette clef…

Sous-fifre                : « Nous venons de capter un message étrange. Un démon aurait proposé un échange avec une Tueuse, elle détiendrait quelque chose de précieux. »

Gloria                    : « Bien, bien… Où à lieux cet échange ? Je ne sais pas qui est à la recherche de MA Clef, mais je ne la laisserai pas faire ! »

                Elle s’approcha du sous-fifre et lui tapota la tête comme on tapote la tête d’un chien pour lui dire qu’elle était contente de lui.

Gloria                    : « Tu as fait un très bon travail… La Tueuse, c’est la nouvelle n’est-ce pas ? »

Sous-fifre                : « Heu… Oui, oui… Mais pourquoi ? Si je puis me permettre oh, Reine de mon cœur ? »

Gloria                    : « Cela expliquerait bien des choses… Comme le fait que la Tueuse ne sache pas où se trouve ma Clef… Puisqu’elle serait en possession de cette deuxième Tueuse… »

Sous-fifre                : « Vous êtes la plus intelligente… »

Gloria                    : « Merci… Mais n’importe qui à côté de vous aurait l’air intelligent… Même un bébé ! Cela me paraît trop simpliste comme hypothèse… Maintenant sortez… Il faut que je me prépare ! »

                Gloria se dirigea vers une armoire qui, quand elle l’ouvra, révéla une montagne de vêtements.

Gloria                    : « … J’ai une Clef à récupérer ! »

 

Chapitre III

 

                Buffy avait quelque peu repris ses esprits, et le Scooby Gang se retrouvait autour de la table du Magic Box.

Buffy                      : « Giles, on doit faire quelque chose… »

Giles                      : « Je sais… »

Tara                       : « Apparemment… Elle n’en voulait pas à ta sœur… Il n’y a peut-être pas de quoi s’inquiéter… »

Buffy                      : « Oui… Je sais… Mais c’est autre chose… Giles ! »

Alex                       : « Y’a-t-il quelque chose qu’on nous cache ? »

Buffy                      : « Non… Rien. Mais maman va s’inquiéter si Dawn ne rentre pas ! »

Willow                   : « On va la retrouver Buffy… Giles essaiera de gagner du temps avec ta mère… »

Buffy                      : « Oui… Mais pas seuls… Tous les deux ! »

Tous                       : « Hein ?! »

Buffy                      : « Non, non, rien… »

Giles                      : « L’allusion est fort peu détournée Buffy… »

Buffy                      : « Ce n’est pas moi qui ai fait des bêtises ! »

Giles                      : « Si nous pouvions nous recentrer sur le problème… »

Buffy                      : « Lâche ! Dès qu’il y a quelque chose qui vous déplaît vous fuyez ! »

Tara                       : « Je… Je ne comprends pas… »

Alex                       : « Tu n’es pas la seule ! »

Anya                      : « Ca vous dérangerait de nous mettre dans la confidence ? »

Buffy et Giles                : « Oui ! »

Willow                   : « Les secrets… c’est bien d’avoir des secrets… Non, celle-là je l’ai déjà faite… Bref, ils ont le droit d’avoir des secrets ! »

Tara                       : « Mais comment retrouver Dawn ? On ne sait pas où se cache Lucifer… »

Willow                   : « Un sort peut-être ? Retrouver une personne ça ne doit pas être compliqué… »

Buffy                      : « Bien, alors prépare le sort Willow et nous… ben nous… heu… on va t’aider ! »

Alex                       : « J’aime bien ton plan ! »

Anya                      : « Oui… Mais moi je préférai le tien… »

Willow                   : « Il n’en a pas proposé ! »

Anya                      : « Oui, mais il aurait été meilleur s’il l’avait fait ! »

Alex                       : « Merci ! C’est mon Anya ça… »

                Le petit groupe s’activa suivant les ordres de Willow pour faire le sortilège. Buffy discutait avec Giles. Soudain, elle stoppa.

Giles                      : « Qu’est-ce qu’il y a ? »

Buffy                      : « Rien… Mais j’ai encore sentit un courant d’air… C’est pas la première fois que ça arrive… »

                Elle reprit le cours de sa conversation, essayant tout de même de repérer ce qui n’allait pas. Un papier se froissa derrière le dos de Buffy, il était en suspension. La Tueuse se retourna brusquement.

 

Chapitre IV

 

                Spike était resté devant le Magic Box en espionnant le Scooby Gang. Dès qu’ils en sut assez pour pouvoir faire ses propres recherches, il abandonna la boutique de magie où se trouvait la pétillante jeune femme qui hantait ses pensées. En chemin vers on ne sait où, il balança le restant de mégot résultant de la cigarette qu’il avait fumée en faisant le pied de grue devant le Magic Box.

                Il entra avec une façon très à lui, c’est à dire de manière fracassante, dans le repaire d’un démon. Ce dernier, verdâtre aux yeux rouges, fut surpris dans son repos. Spike vint le décoller du sol, le regardant méchamment.

Spike                     : « Je veux quelque chose ! »

                Le démon était peu rassuré, les vampires l’effrayant quelque peu, il répondait d’une voix tremblante.

Démon                   : « T… Tu… v… veux quoi ? »

Spike                     : « Lucifer ! »

Démon                   : « L… Lu… Cifer ?… N… Non… Je… Je ne peux… pas… »

Spike                     : « Ah bon ? Et pourquoi ? »

Démon                   : « E… Elle me tuera… C’est sûr… Et j’ai pas très envie… »

Spike                     : « Tu préfères ceci alors ? »

                Spike prit la tête du démon et le frappa contre le mur.

Spike                     : « Tu réponds, ou il faut que je recommence ? »

Démon                   : « C… C’est bon… Elle se trouve dans un parc… Un peu à l’extérieur de Sunnydale… Il y a une fontaine… »

Spike                     : « Tu vois quand tu veux ! »

Démon                   : « Mais ne lui dit rien… »

Spike                     : « Ne t’inquiète pas ! »

                Spike assomma le démon une bonne fois pour toutes, celui-ci gisant à présent dans son repaire par terre, respirant peu. Il referma son poing ramassant au passage un peu de terre.

 

Chapitre V

 

                La Tueuse se retourna brusquement. Derrière elle s’était froissé un bout de papier en suspension. Une voix sortit de nulle part.

Invisible                : « Bonjour, Buffy Summers, la Tueuse. »

                Cette voix surpris le Scooby Gang alors en plein travail, faisant stopper ces activités à chacun des membres.

Willow                   : « Qui… Qui a dit ça ? »

Buffy                      : « Ne bougez surtout pas ! »

Invisible                : « Tu te souviens ? »

Willow                   : « Qui est là ? Bu… Buffy, tu la connais ? »

Invisible                : « Tais-toi !… Le Petit Génie du lycée de Sunnydale n’a donc pas de mémoire… Très intéressant… Alors comment fait-elle ? »

Alex                       : « Tu s’rai pas… Ah, zut, comment elle s’appelle déjà ?… La fiancé de l’Homme Invisible ?! »

Buffy                      : « Alex ! Tu crois que c’est le moment de plaisanter ? »

Invisible                : « Et le bouffon du lycée… Je vois qu’il n’a pas changé non plus ! »

Tara                       : « Apparemment… Vous devez la connaître… »

Anya                      : « Elle a traité Alex de bouffon ? Attend que je t’attrape et je vais te faire manger des crevettes à la sauce gavrock moi ! »

Willow                   : « D’où tu sors ça toi ? Et pourquoi des crevettes ?», regardant avec inquiétude et interrogation Anya.

Anya                      : « Ben tu sais, le Maire et ses araignées… Bouh… Ca n’avait pas l’air bon… »

Alex                       : « Bon appétit bien sûr ! »

Invisible                : « En attendant, c’est moi qui tiens les rênes du jeux ! »

Buffy                      : « Mais oui, je sais ! Tu es la sœur de l’Homme Invisible ! », voyant la tête bizarre que faisait ses amis, la Tueuse reprit son sérieux. « Bon d’accord… Tu es cette fille qui voulait charcuter Cordélia ! Je t’avais complètement oublié… Mais tu n’étais pas censée étudier avec d’autres élèves comme toi ? »

Invisible                : « Si… Et aujourd’hui j’applique mes cours ! »

Willow                   : « Ah, je vois… Ce n’était pas une école pour devenir une parfaite nourrice n’est-ce pas ? »

Invisible                : « Trêve de bavardages… Si je suis là, c’est dans un but précis ! »

Alex                       : « Au hasard… Disons Lucifer ? »

                Anne, depuis pas mal de temps déjà, se tenait à l’écart, elle observait avec Giles la situation. Elle se fit tout de même remarquer par la nouvelle arrivante.

Marcie                   : « Il y a un peu de ça… Mais je suis là pour quelqu’un aussi. »

Buffy                      : « Ben tiens donc ! Et on peut savoir pourquoi ? »

Marcie                   : « Parce que c’est ma mission ! »

Giles                      : « Et pour qui travaillez-vous ? »

Marcie                   : « Cela ne vous regarde pas ! »

                Tara, au cours de la conversation disparut dans l’arrière boutique du magasin de magie.

Marcie                   : « Mais je suis là pour une troisième chose aussi, pour faire affaires ! »

Buffy                      : « Dis toujours… »

Marcie                   : « Tu veux retrouver Dawn ? »

Buffy                      : « Tu sais quelque chose ? Tu sais où elle est ? »

                Ne sachant pas où Marcie se trouvait, la Tueuse s’adressait à elle dans le vide, cela lui été fort désagréable. Pourtant, elle la cherchait encore.

Marcie                   : « Je peux t’aider à la retrouver… »

Giles                      : « Mais il y a une condition j’imagine… »

Marcie                   : « Bien entendu ! »

Giles                      : « Et quelle est-elle ? »

Marcie                   : « Vous me livrez Anne ! »

Buffy                      : « Quoi ? Encore quelqu’un qui lui en veut ? Mais qu’est-ce que vous avez toutes avec elle ? »

Marcie                   : « On est déjà venu pour elle ? »

Buffy                      : « Quelqu’un l’a agressée… »

Marcie                   : « C’est normal… »

Willow                   : « Je ne crois pas saisir… Il n’y a rien de normal à se faire agresser ! »

Anya                      : « Bon, puisqu’on n’a rien à voir dans cette affaire on pourrait peut-être s’en aller, non ? »

Marcie                   : « Vous restez tous ! »

Anya                      : « Oh, ce n’est pas parce qu’on ne te voit pas que… »

                Anya eut à peine le temps de terminer sa phrase qu’un couteau se dirigea vers elle, lui fonçant droit dessus.

 


Acte IV

 

Chapitre I

 

                Le couteau se dirigeait droit vers Anya, il se planta dans le mur se situant derrière elle, la rasant ainsi de près.

Anya                      : « D’accord… Je crois avoir saisit… Vous ne désirez pas que l’on parte n’est-ce pas ? »

Marcie                   : « Dis… Alex… elle est intelligente ta copine ! Elle comprend vite mais il faut lui expliquer longtemps ! »

Alex                       : « Oui… C’est ça… », d’un air très crispé…

                Alex ne voulait surtout pas contrarier Marcie… Indubitablement les cours qu’elle avait pris avaient fait d’elle une experte en matière d’espionnages et autres techniques de combat… Pendant ce temps là, Tara, toujours aussi discrètement, réapparut de l’arrière de la boutique. Elle leva la main face à sa bouche et souffla. Une poussière blanche envahit alors la pièce. Tous toussèrent, chacun essayant malgré tout de se protéger au maximum de la poussière que venait de projeter la sorcière. Alors que la poussière commença à se dissiper on put distinguer une nouvelle personne. Elle était translucide, on distinguait seulement ses contours, sa silhouette. Giles essuya ses lunettes.

Giles                      : « Ta… Tara ? Quelle magie as-tu utilisée ? »

Tara                       : « Oh… Ce n’est presque pas de la magie… Il restait un peu de farine dans l’arrière boutique, j’ai juste amplifié l’effet produit ! »

                Sur le visage de Willow se lisait une grande satisfaction, Tara était vraiment la meilleure. 

Marcie                   : « Que… Que s’est-il passé ? »

                Buffy se dirigea vers Marcie, qu’on pouvait à présent aisément deviner, et lui attrapa les bras qu’elle lui maintenus derrière le dos.

Buffy                      : « Assez joué maintenant ! Tu vas nous dire où est Dawn ! »

Marcie                   : « Je… Je ne sais pas…  J’ai juste rendez-vous avec Lucifer pour l’échanger ! »

 

Chapitre II

 

                Spike se dirigeait fièrement vers le repaire de Lucifer. Il avait toujours cette allure cool qui le caractérisait et tenait toujours en son bec… une cigarette. Il arriva devant le parc que lui avait signalé le démon.

Spike                     : « L’Arkham Park… Joli décor pour un monstre fou ! »

                Il pénétra à l’intérieur de ce champ de verdure. La nuit avait étendu son manteau il y avait maintenant une bonne heure, ce qui permis à Spike de pouvoir mener son enquête pleinement et d’approfondir ses recherches. Il quêtait pourtant désespérément la cachette de Lucifer, elle était introuvable, il avait beau regarder tout autour de lui, il ne voyait rien.

 

                Au même moment, se trouvait devant la grille une ravissante mais néanmoins vénéneuse jeune femme. Gloria avait, elle aussi, eut vent de la planque de Lucifer, le démon qui recherchait sans doute SA Clef !

Gloria                    : « Alors… C’est là que se cache Lucifer… Aucun goût, c’est crasseux et il n’y a pas de confort… Je ne peux pas le laisser me voler MA Clef ! »

                Elle pénétra elle aussi dans le parc. Spike était toujours à la recherche de la tanière de la folle mais croisa sur son chemin le personnage inattendu qu’était Gloria.

Gloria                    : « Tu n’es qu’un minable vampire… Fous le camp ! »

                D’un geste ample mais précis, la Déesse envoya valdinguer le pauvre vampire blond décoloré. Il était étendu, inconscient car l’arbre contre lequel il avait été projeté ne lui avait pas fait de cadeau.

Gloria                    : « Un petit fouineur de moins… Bon où est-il ? »

 

                Pendant ce temps là, dans l’Antre de la Bête, Lucifer se préparait pour son rendez-vous.

Lucifer                  : « Charmante petite Dawn… Nous allons enfin nous débarrasser de toi… Et je vais récupérer ce qui m’appartiens… »

Dawn                      : « Et je peux savoir pourquoi… Quel est cet objet que vous voulez récupérer ? »

Lucifer                  : « Un bijou… Qui me revient de droit ! »

 

Chapitre III 

 

                Lucifer se télé porta avec Cerbère et Dawn au lieu de rendez-vous convenu avec les nouveaux venus : le Gotham Park.

                Le Scooby Gang, accompagné de Marcie, se rendait lui aussi sur le lieu de l’échange. Anne était avec eux car elle avait décidé de prendre sa vie en mains et de ne plus fuir.

                Gloria était arrivée devant les grilles du parc, elle se délectait d’enfin pouvoir approcher sa Clef. En effet, lorsqu’elle trouva le repaire de Lucifer, celui-ci était vide, il n’y avait plus personne.

                Le compagnon Anglais de Marcie était à l’opposé à l’autre bout du parc. Il regrettait que cela se passe ainsi, car ils avaient réussi à s’emparer d’une pièce du puzzle.

Lucifer                  : « Il ne me restera plus qu’à récupérer l’œuf de vie, le bijou tant convoité… »

                L’Anglais se pointa devant Lucifer.

L’Anglais                : « J’ai compris… Ce n’est pas Marcie qui a fait ce carnage… Mais ce gentil chien se trouvant à vos côtés… Cette fille est la monnaie d’échange ? »

Lucifer                  : « Vous voilà… Vous êtes long à la comprenette dites-moi ! Votre amie invisible est-elle là ? »

L’Anglais                : « Bien sûr ! »

Lucifer                  : « Elle m’a dérobé l’œuf de vie sous mon nez alors que j’avais fait tout le travail ! Je trouve cela d’autant plus intolérable ! »

                Gloria se rapprochait dangereusement du point de rencontre où devait avoir lieu l’échange. Pourtant elle prenait tout son temps. Elle voulait savourer le moment où elle trouverait sa Clef. “Clef, Clef, Clef”, elle n’avait que ce mot et cette idée à la bouche. Plus elle se rapprochait, plus cela s’amplifiait.

                La petite troupe, menée par Marcie toujours visible grâce à l’astuce de Tara, arrivait elle aussi devant le parc.

Buffy                      : « C’est bizarre, mais il me rappelle quelque chose ce parc… »

Anya                      : « C’est le Gotham Park. »

Willow                   : « Mais oui… Je sais, c’est le parc où je vous ai transporté durant la bataille contre Thanatos ! »

Buffy                      : « Ah, c’est pour ça ! »

Tara                       : « Et si on arrêtait de discuter ? Je crois que nous avons Dawn à sauver ! »

Alex                       : « Mais oui… On aurait presque tendance à oublier ! »

Buffy                      : « Bon, Tara à raison… Alors, où à lieu le rendez-vous ? Ce parc est immense ! »

Marcie                   : « Au centre du parc ! »

Willow                   : « Au fait… Tu as parlé d’échange… Mais quel genre d’échange est-ce ? »

Marcie                   : « La vie d’une innocente contre un bijou… »

Buffy                      : « Attends… Tu veux dire que Dawn a été enlevée parce qu’un démon attiré comme la pie par ce qui brille veut un bijou ? Et que vient faire Anne dans cette histoire ? »

Marcie                   : « Ce bijou… Il est très recherché… J’ai réussi à le dérober à la barbe et aux yeux de Lucifer qui avait tout fait pour le récupérer ! »

Alex                       : « Lucifer… Le feux… Tout s’explique finalement… C’est elle qui a laissé ces traces devant la vitrine ! »

Marcie                   : « Elle a tué le gardien de la bijouterie grâce à Cerbère parce qu’il ne voulait pas dévoiler où se trouvait l’œuf de vie. »

Tara                       : « L’œuf de vie ?… Ca me dit quelque chose… Mais je ne sais plus… »

Marcie                   : « Le pauvre a été déchiqueté et je n’ai rien pu faire. »

                Tout en continuant leur discussion, la petite troupe avançait.

Marcie                   : « En fin de compte j’ai réussi à le trouver… Dans un globe terrestre de bois. Tout ça pour dire que ce bijou attire les convoitises et que des personnes sont prêtes à faire beaucoup pour l’avoir ! »

Anya                      : « Est-ce qu’il est beau ? Et vaut-il de l’argent au moins ? »

Giles                      : « Anya… Il vaut une vie humaine… Voire plusieurs ! »

Willow                   : « Et Anne ? »

Marcie                   : « Je ne sais pas… on ne me dit rien… C’est une mission. »

Buffy                      : « Et tu obéis comme ça ? Sans avoir connaissance de quoi que ce soit ? »

Marcie                   : « Oui. »

Buffy                      : « Tu me rappelles quelqu’un… Ce qui n’est d’ailleurs pas forcément une bonne chose ! »

Willow                   : « Tu veux parler de Riley ? »

Buffy                      : « Oui… Mais c’est pas franchement le lieu pour parler de ça ! »

Giles                      : « Il doit bien y avoir quelque chose pourtant… »

Anne                      : « Je n’ai pourtant rien de particulier. Et puis on parle de moi comme d’un objet… Je n’aime pas trop ça ! »

Willow                   : « Ca se comprend. »

Tara                       : « Qui peut être derrière tout ça ? »

Marcie                   : « Une Organisation Non Gouvernementale. »

Buffy                      : « Quoi ?! » surprise

Marcie                   : « C’est tout… Je ne peux pas en dire plus… Je ne connais pas autre chose. »

 

Lucifer                  : « Cette charmante jeune fille est bien la monnaie d’échange… Mais… »

L’Anglais                : « Mais quoi ? »

Lucifer                  : « Elle est bien plus précieuse que vous ne pouvez l’imaginer… »

L’Anglais                : « Que veux-tu dire ? »

Lucifer                  : « Alors, vous n’êtes pas au courant ? »

L’Anglais                : « De quoi ?… Mais de quoi parlez-vous à la fin ? »

Lucifer                  : « Je me demande vraiment pourquoi le Conseil veut sauver une fille s’il n’a pas la moindre idée de ce qu’elle est… Ca n’a aucun sens ! »

 

Chapitre IV

 

                Gloria assistait maintenant à la scène entre l’Anglais et Lucifer. Elle se tenait à l’écart en attendant le moment fatidique où elle retrouverait sa Clef.

Gloria                    : Allons… Dépêchons… Je veux l’avoir ! Ne me faites pas patienter… »

 

L’Anglais                : « Le Conseil ne veut pas mettre en péril la vie d’une innocente, c’est pour cela que nous avons pactisé avec le diable ! »

Lucifer                  : « En fait, vous avez peur de la Tueuse… Il s’agit de sa sœur, et vous n’avez pas envie de l’affronter n’est-ce pas ? »

L’Anglais                : « Si nous passions à l’échange ? »

Lucifer                  : « Très bien… Allez petite ! Avance ! »

                Elle poussait la pauvre Dawn vers l’Anglais, ce dernier se rapprochait. Gloria, toujours à l’écart, observait avec attention la scène. Elle n’allait pas tarder à avoir l’objet de ses convoitises.

Gloria                    : « La Clef… Je la sens… »

                L’Anglais prit Dawn et tendit à Lucifer un objet brillant. Gloria, devant cette scène, en avait le regard  plus intéressé que jamais.

Gloria                    : « Enfin… La Clef ! »

 

                Un peu plus loin dans le parc au même moment, le Scooby Gang en était toujours au discussion.

Anya                      : « On est encore loin ? Parce que j’ai les pieds en compote et j’en ai marre de faire de la marche à pied ! Je ne suis pas un marathonien ! »

Marcie                   : « Le parc est grand… Mais nous allons bientôt arriver… Encore un ou deux kilomètres ! »

Anya                      : « Hein ? Tu plaisantes j’espère ?! »

Marcie                   : « Non. » sèchement.

Anya                      : « Mais qu’est-ce que je suis venu faire ? »

Willow                   : « Tu es venue nous aider à sauver Dawn… Et tu accompagnes Alex ! »

Buffy                      : « Je vous remercie d’être tous venus… »

Giles                      : « Non… C’est normal… Il s’agit de ta sœur ! »

Alex                       : « Giles a raison ! »

 

Lucifer                  : « L’Œuf  de vie… Je vais enfin le récupérer… »

L’Anglais                : « Mais vous n’avez pas encore tous les ingrédients… Et l’Œuf  de vie ne vous sera d’aucune utilité sans la Liqueur de vie ! »

Lucifer                  : « Ne vous en faites pas… Je sais où elle se trouve ! »

L’Anglais                : « Moi aussi… Et jamais je ne vous laisserai faire ! »

Lucifer                  : « Allez, donne ! Sinon, Cerbère se fera un plaisir de te déchiqueter… Toi et cette charmante jeune fille ! »

                Alors qu’elle était sur le point d’obtenir l’Œuf  de vie, Lucifer fut projetée à une dizaine de mètres.

Gloria                    : « Voilà ma Clef… »

                Elle prit des mains de l’Anglais l’Œuf  de vie. Lucifer se releva difficilement, visiblement sonnée par le coup qu’elle venait de recevoir.

Lucifer                  : « Attend un peu… Pour qui te prends-tu petite peste ? »

Gloria                    : « Une Déesse sûrement… Allez, vire-toi de mon chemin ! »

Lucifer                  : « Donne-moi ce que tu tiens dans tes mains… Après je pourrai t’envoyer valser ! »

                Dans tout ce remue ménage, Dawn et l’Anglais étaient perplexes.

L’Anglais                : « Nous devrions en profiter pour partir petite ! »

Dawn                      : « Je suis assez d’accord avec vous ! »

                Le combat entre Gloria et Lucifer fit rage. Bien que mouvementé, Gloria était largement supérieur à son adversaire qui essayait tant bien que mal de récupérer le précieux objet. Mais Gloria frappa encore une fois et Lucifer tomba, pour de bon cette fois-ci… Le visage était sérieusement amoché et son corps, couvert de blessures.

                Alors qu’ils commençaient à s’enfuir, Gloria remarqua Dawn et l’Anglais qui essayaient de fuir.

Gloria                    : « Un petit instant ! »

               

                Le Scooby Gang se rapprochait du lieu du rendez-vous, emporté par une marche soutenue et dynamique.

 

Gloria                    : « Où espérez-vous aller ? »

L’Anglais                : « Ne fais pas attention… Cours ! »

                Et les deux de se mettre à courir. Pourtant Gloria rattrapa l’Anglais.

Gloria                    : « Petit imbécile ! On ne me défie pas impunément ! »

                Elle frappa, fort, l’Anglais qui ne réchappa pas au coup donné. Il gisait quelques dizaines de mètres plus loin. Ca allait être au tour de Dawn, morte de peur, quand soudain, Gloria reçut une décharge dans le dos.

Lucifer                  : « T… Tu n’en… as pas… encore… finit… avec moi… Cerbère, attaque ! »

                Le gros molosse, l’air vraiment méchant, se précipita sur Gloria. Pendant ce temps, Lucifer s’était entièrement relevée. Gloria se débattait peu avec le chien, même si elle avait du mal à le toucher assez puissamment pour le blesser mortellement. En fait, le chien semblait ne chercher qu’a éviter les coups de la déesse furax. Soudain, Gloria stoppa, attirée par le bruit strident d’un rire…

Lucifer                  : « Ah ! Ah ! Ah! Ah ! L’Œuf  de vie est en ma possession ! »

                Gloria se retourna brusquement.

Gloria                    : « Quand est-ce que… ? »

Lucifer                  : « Pendant ton combat contre ce bon cher Cerbère ! »

Gloria                    : « Maudite ! »

                Pausée sur la paume de la main de Lucifer, l’Œuf  de vie fut bientôt entouré d’une fumée.

Lucifer                  : « Je vous envoi l’Œuf  de vie… J’espère que vous serez content… »

Gloria                    : « Non… Non… Tu ne peux pas ! »

                Elle fonça droit sur Lucifer, lui lançant une magistrale baffe dans le visage déjà fort abîmé… Mais il était trop tard… L’Œuf  de vie avait disparut.

Gloria                    : « Sa…le… Non… Pas maintenant… Idiot ! »

                Gloria se tenait la tête entre les mains… Elle semblait souffrir terriblement. Dawn était pétrifiée, elle restait immobile. Pourtant Cerbère était encore là, et n’ayant plus de maîtresse se précipita vers Dawn.

 

Chapitre V

 

                Dawn était sur le point d’être attaquée par Cerbère, elle fut sauvée in extremis par Marcie se précipitant sur elle. Cerbère ne manqua pourtant pas sa cible, si tant est qu’il en ait une, et blessa mortellement Marcie.  Buffy courut aussi vite que possible et envoya valdinguer le chien. Le combat commença entre l’Elue et le chien. Coup de pied dans le ventre, mais le chien répliqua par un coup de patte toutes griffes dehors. Buffy fit un saut périlleux afin d’éviter ce geste et se retrouva sur le dos de la bête. Elle lui brisa le cou. Le  chien gisait par terre à présent. Buffy alla vers Marcie.

Buffy                      : « Est-ce que ça va ? »

Marcie                   : « Je… Je suis contente… Pour ta… Sœur… »

Buffy                      : « Marcie ? Ma… Marcie ?… »

                Le Scooby Gang s’était retrouvé autour de Dawn, Buffy et Marcie. Les visages étaient tristes. Bientôt, Marcie fut de nouveau visible. On put voir la profonde blessure qu’elle avait reçue au niveau du bassin.

Marcie                   : « Lo… Cet… »

                Elle rendit son dernier soupir…

Buffy                      : « Lo… Cet ? »

Dawn                      : « C’est elle… Qui m’a sauvé ? »

Buffy                      : « Oui… »

                Anne s’approcha du corps inerte de Lucifer.

Anne                      : « Alors c’est toi… Sale pourriture, tu vas payer pour ce que tu m’as fait ! »

                Elle s’acharna sur le corps de Lucifer, tandis qu’un peu plus loin gisait celui de Cerbère et celui d’un homme inconnu pour l’équipe à Buffy, l’Anglais. L’histoire commença par un carnage et finit par un autre.

                Dawn regardait autour d’elle, Gloria avait disparue…

Dawn                      : « Il y avait Gloria… Mais je ne la vois plus… »

                Buffy fut inquiète.

Buffy                      : « Elle ne t’a rien fait au moins ? »

Dawn                      : « Non… Elle en voulait à une Clef… D’ailleurs Lucifer l’appelait l’Œuf  de vie ! »

                Le Scooby Gang scruta tout autour de lui.

Anya                      : « Il y a quelqu’un ici ! Oh, il est habillé en femme ! »

                Buffy se dirigea vers Anya et l’inconnu.

Buffy                      : « C’est… Ben ! »

Ben                        : « Oh… Heu… Buffy… »

Buffy                      : « Oui… Mais cette tenue ? »

                La Tueuse ne put s’empêcher un petit rire moqueur, Ben portait une robe rouge semblable à celle de Gloria.

Ben                        : « Eh bien… C’est… Une sorte de bizutage… Un petit jeu… ! »

Buffy                      : « Oh, je vois.. Nous ne dirons rien… Promis ! »

 

                Le Scooby Gang, toujours accompagné d’Anne et de Dawn était au Magic Box.

Buffy                      : « Alors… Que vas-tu faire maintenant ? »

Anne                      : « Je crois que je vais prendre ma vie en main… Et aider ceux qui en ont besoin ! »

Willow                   : « C’est bien… Et comment ? »

Anne                      : « Je vais aider les jeunes… »

Buffy                      : « Comme Ken ?… En moins méchant bien sûr ! »

Anne                      : « Oui… Et à Los Angeles ! »

Giles                      : « C’est bien… »

Buffy                      : « Los Angeles… Alors je te souhaite bonne chance ! »

                Buffy souri à Anne avant que celle-ci ne quitte Sunnydale pour aller à Los Angeles… Où, peut-être, par le destin, croiserait-elle un Ange… Avec une âme…

 

Fin

 

 

Avis, réactions, commentaires… nakayomi.miyo@laposte.net

 

Les Bla-blas de l’Auteur…

 

                Salut ! Vous venez de terminer le deuxième épisode de ma fanfiction ! (je sais, ça fait super prétentieux comme introduction…). J’espère que vous avez eu du plaisir à la lire… Comme vous vous en doutez, j’ai écrit cette fanfic après  « Espoir » (qui constitue donc le premier épisode de l’arc). C’est à partir de cet épisode que j’ai vraiment pensé à construire un arc autour de plusieurs épisodes. Et donc avant d’écrire cette fanfic, j’ai pris quelques notes sur l’univers que je voulais développer dans l’arc (et oui, depuis le début… enfin, comprenait « depuis ce deuxième épisode », je sais où je veux en venir) et j’ai donc commencé à établir la mythologie de l’arc. Cet épisode ne fait pas directement suite au précédent. Mais pourquoi ?? Tout simplement parce que j’ai décidé d’inscrire mon arc dans l’arc intégral de la série (est-ce bien clair ?). L’arc s’étale donc de la fin de la saison 4 (avec l’épisode 23 « Espoir ») à la saison 7. Entre deux de mes épisodes, il faut prendre en compte ce qu’il se passe dans la série (en fait, j’ai fait comme si mes épisodes étaient intégrés à la série). Donc cet épisode se situe dans la saison 5 entre le dixième et le onzième épisode (d’où la numérotation pas très claire : « saison 5 ; épisode 10/2 »). Il se situe donc après le départ de Riley et la guérison (momentanée) de la mère de Buffy.

 

                Cet épisode met en place deux histoires pas si parallèles que ça… En effet, on peut percevoir une première trame qui paraît relativement indépendante (Lucifer) et une intrigue secondaire que je laisse volontairement en plan (la phase du rêve de Buffy). Tout ça n’a pour but que de mettre l’arc en place. Déjà ce qui va se passer est annoncé. Comme pour l’épisode précédent (ainsi que pour les suivant !!), je me suis amusé avec l’univers de Buffy… Il y a une chose que j’aime bien faire notamment, c’est de revenir sur les débuts de la séries en faisant revenir des personnages assez anciens. J’ai aussi essayé de m’amuser avec la série Angel en même temps, ce qui est un peu loupé. En effet, Buffy avait fugué en fin de saison 2 à Los Angeles et y avait rencontré Anne (ex-Lily) en début de saison 3. Evidemment, c’était peut-être évident pour les fans américains (et pour les américanophiles), mais pour moi, rien ne m’indiquer que c’était à Los Angeles que Buffy avait fugué (je pensais que c’était une ville plus petite…). Et donc, j’ai fait partir Anne de Los Angeles pour la faire revenir à Los Angeles (pour que ça corresponde à l’épisode de la saison 2 d’Angel « Argent Sale »). Bref, tout ça est du coup un imbroglio pas possible, mais j’ai néanmoins réussi à établir le fait qu’elle s’occupe de jeunes SDF à Los Angeles (ce qui n’était pas le cas quand Buffy est partie, rappelez-vous).

 

                Voilà, c’était ce qu’il y avait de plus important à commenter sur cet épisode… Si, si… D’ailleurs, avec un commentaire aussi clair, je ne peux qu’avoir de bonnes réactions dans ma boîte à e-mail !! Allez, bisous à tous, et à bientôt !!

 

@peluche,

 

Nakayomi Miyo

Le 11/01/2004

 

 

Avis, réactions, commentaires… nakayomi.miyo@laposte.net