L'art doit-elle embellir la réalité ou la donner à voir telle qu'elle est?

par Vanessa0202

L’art doit-il embellir la réalité ou la donner à voir telle qu’elle est ?

 

 

 

« L’art est une abstraction, c’est le moyen de monter vers Dieu en faisant comme notre divin Maître, créer. »

Paul Gauguin

 

 

 

L’art peut représenter plusieurs choses différentes, aborder des thèmes divers, allant par exemple d’une catastrophe, telle que la guerre à un évènement heureux et joyeux, comme un mariage, une rencontre. Mais dans ce cas là, l’art doit-il nous exposer la réalité telle qu’elle est ou, au contraire, l’embellir ?

 

 

   Tout d’abord, l’art qu’est-ce que c’est ?  Et bien l’art est un processus de création.  Toute personne  qui crée est un artiste. Même le petit chef cuisinier qui invente de nouveaux plats afin de satisfaire le palais gustatif de sa clientèle. Oui. La gastronomie, c’est de l’art. L’art culinaire. Nous avons aussi la littérature où l’écrivain nous expose souvent ses réflexions personnelles, fruit de ses pensées mais aussi de son imagination. Ou encore la danse, où le chorégraphe doit produire un enchainement de mouvements cohérents et gracieux qui plaisent au public.  L’art est donc quelque chose d’assez complexe et qui n’est pas accessible à tout le monde.

    Cependant, il faut aussi se demander à quoi sert l’art et quelle est son utilité.

-En premier lieu, l’art nous aide à découvrir et comprendre le monde selon le point de vue de chaque artiste. Il n’y a pas d’art sans regards et les artistes adoptent des regards tous différents les uns des autres, selon leur époque, leur culture, leur éducation et leur conditions de vie. Et ainsi, à travers les œuvres d’art se fait la découverte du monde sous des points de vue différents du notre.

-Ensuite, l’art apporte du plaisir. Certains artistes souhaitent donner de la joie, en abordant des thèmes agréables et égayants et qui nous mettent le baume au cœur. Après une mauvaise journée éreintante, il est possible de retrouver le sourire et la bonne humeur en admirant un tableau impressionniste de Claude Monet ou en regardant « Les Aventures de Rabbi Jacob » avec le grand Louis de Funnès.

-Seulement, là encore deux problématiques se posent. Premièrement, l’art ne donne pas seulement du plaisir. Il permet aussi à l’artiste de transmettre ses sentiments et de les partager, que ce soit de la joie, du bonheur, ou de la tristesse, de la peine, comme la « Tristesse » de Pierre-Auguste Renoir.

A travers l’art, l’artiste partage ses pensées et peut dénoncer les travers de la société, comme c’est le cas pour Victor Hugo dans son poème « L’Araignée », où il nous pousse à l’aimer, malgré sa Laideur, ou encore Picasso, avec l’un de ses tableaux les plus connus, « Guernica » où il dénonce les bombardements de la ville espagnole de Guernica. Pourtant, ces deux œuvres que je viens de vous citer ne font pas particulièrement preuve de beauté, la première ayant pour sujet un insecte répugnant, usant d’un champ lexical peu joyeux, et la seconde, représentant un massacre et un événement des plus malheureux et dont les couleurs sont assez sombres, sont assez réputés et appréciés.

D’où se pose la seconde problématique. Qu’est ce qu’en fait la beauté de l’art ? En fait, en art la beauté n’est pas mesurable ou calculable- et ce même pour une personne, mais peu importe. Chacun a sa propre définition de la beauté. Certains aiment des couleurs assez claires et chaleureuses, ou une œuvre drôle, qui suscite en eux de la gaieté. D’autres encore, préfèrent les couleurs sombres et froides avec une atmosphère plus sérieuse, ou du moins dans le sens où l’œuvre dénonce un travers de la société et permet une prise de conscience.  On ne peut donc pas dire que cette œuvre est plus belle que celle-ci, car la beauté est quelque chose de personnelle. Et cela peut dépendre de l’époque, l’éducation, les conditions de vie, la culture ou encore de la personnalité de la personne. 

Ainsi, l’art doit mettre en scène la réalité, aussi  bien un événement heureux que malheureux ou tragique, afin de justement découvrir et comprendre le monde, et le changer. Néanmoins il doit également incarner une beauté vraie, afin de toucher le public et surtout lui faire ressentir une vague de sentiments, qui produit en lui l’effet d’une explosion et permettre un déclic et une prise de conscience du message que souhaite nous transmettre l’artiste, comme une sorte de moyen de persuasion.  

 

 

 

S.