rêve et réalité

par tatiko

Un trou sans fond . Une chute sans fin . Ainsi , comme à chaque fois , il lui semblait être attirée dans une abîme ténébreuse hantée par les spectres morbides de ses souvenirs . L'air semblait se glacé jusqu'à dans ses poumons . Son coeur , après une ultime cavalcade , paraissait se figer , comme soudain épuisé de ses battements mortuaires et torturés . Son sang , encore plus que d'habitude , se refroidissait , devenant plus rigide que la mort , rendant tout son frêle corps effrayé terriblement douloureux . Et son âme , son esprit assiégé de mille pensées de désespoir , n'en pouvant plus , ne sachant plus que faire pour échapper à ses démons , ne souhaiter que  que trouver , même l'espace de quelques instants dérisoire face à sa souffrance , la paix . La paix . Que ce mot lui semblait étrange , irréel , terriblement lointain . Plus désirable que tous les plaisirs du monde ... Le choc soudain de cette lueur dérisoire et des monstres sans formes d'autre fois la tira brusquement de son sommeil agité . Comme un rochet se brisant sous l'union abrupte d'une eau bouillante et d'une autre glacée ... Il lui parut d'un coup s'enfoncer dans le sol , dernier plongeon dans les ténèbres de ses songes , avant de se réveillée en sursaut , se redressant subitement , le souffle court , le coeur reprenant sa course folle contre sa cage toraxique , le sang circulant de nouveau dans son chemin infernale , cognant avec rage contre ses tempes . l'esprit égaré , balayant nerveusement du regard la pièce plongée dans l'obscurité dans la quelle elle se trouvait . Où était elle ? Elle n'était pas dans son appartement , elle en était certaine ! Soudain elle entendis un brut sourd , comme un grognement à ses coté , la faisant sursauter . Elle s'éloigna brusquement , reculant , sur le matelas sur lequel elle était , prête à se défendre si nécessaire ... mais il n'y avait aucun sentiment d'agressivité , ni d'aucune autre émanation négative dans la pièce . Elle baissa doucement sa garde , portant ses yeux verrons maintenant parfaitement habitués à la pénombre , sur le futon dans lequel elle était allongée quelques instants au paravent . Elle retins un peu son souffle , s'asseyant sans bruit sur le matelas posé à même le sol . Une forme se dessinait sous les draps épais , mouvant au rythme d'une respiration calme . Une aura douce , extrêmement douce émanait de cet être paisiblement endormi . Avec des gestes d'une infinie précaution elle le dégagea des draps , découvrant la personne qui s'y dissimulait . C'était un jeune homme . Humain , d'après son aura . et assez beau gosse , il fallait l'admettre . Il était sur le ventre , torse nu , le visage tourné vers l'emplacement qu'elle occupait un peu avant , ses longs cheveux noirs glissée devant son front , lui dissimulant ses traits . Il avait la peau claire , un dos puissant , des bras musclés , des mains fines . Un frisson la parcourus . Elle se redressa , se rendant compte qu'elle s'était penchée vers lui inconsciemment pour mieux le regarder . Un nouveau frisson la secoua . Ca ne pouvait provenir de la même raison , puisque son regard était a présent fixé droit devant elle , sur une sorte d'étagère très massive qui se trouvait non loin , contre le mur . Elle ne pouvait décemment pas être troublée par ... un objet de mobilier . Si se n'était ni ça , ni la peur alors il ne restait plus que ... D'un coup , prise d'un doute émergeant elle se regarda , s'apercevant que ses sous vêtements noirs . Elle se retourna , saisissant les draps qu'elle avait repoussait quand elle s'était réveillée , et les rabattant autour de ses pâles épaules . Elle porta de nouveau son regard sur l'homme , intriguée . Si elle avait était en danger à un seul instant elle se serait immédiatement réveillée , poussée par un instinct bestial de survie commun à tous les être de sa race . Hors cela n'avait pas était le cas ... Fouillant dans sa mémoire , elle ne trouva que des souvenirs flous , incertains et pesants ... Le bunkamura , le visage malveillant de Tatsuki , sa fuite dans les ruelles de la ville , l'averse qu'i s'abatis sur elle , comme un mauvais destin qui la rattrapait une nouvelle fois , le parc , l'escalier en pierres blanches , et sa mémoire qui la paralysa ... Puis plus rien ... Aveuglée par sa peur , comme il y avait maintenant près de trois siècles , elle avait perdue la conscience de ses actes , dominée par sa frayeur ... Toute l'assurance qu'elle s'était forgée jusqu'alors n'avait été donc qu'un vernis d'une extrême friabilité ... D'un coup le jeune homme bougea un peu , enfouissant plus son visage dans son oreillet , tentant de fuir les faibles lueurs nocturnes qui traversaient , sans conviction , les persiennes qui masquaient la fenêtre surplombant le futon. Il ramena ainsi l'attention de la jeune femme sur lui .  un léger sourire se dessina sur les lèvres de Saya . En une seconde à peine il venait de réussir à dissiper les pensées ténébreuses qui l'avait envahie . Elle se pencha doucement vers lui , dégagea avec des gestes d'une infinie délicatesse , du bout des doigts , les mèches de cheveux sombres qui dissimulait son visage . Il n'était pas beau gosse ; il était pire que ça . Bien pire . Il avait des très doux et fins , sans être pour autant efféminés . un cou magnifique ... Une nuque ... délicieuse ... Sans même qu'elle s'en rende compte , elle avait fait glisser ses doigts sur sa peau , le frôlant à peine , provoquant chez lui un frisson parfaitement sensuel qui remonta le long de son échine , se propageant ensuite à celle de la jeune fille qui se mordis légèrement la lèvre inférieure . Il lui semblait presque sentir le parfum sucré et enivrant de sa peau , la chaleur de son corps , la douceur de son être ... Elle se rapprocha encore un peu plus de lui , se rallongeant presque totalement à ses cotés , ne cessant de l'observer , de l'admirer même . La Nature pouvait être la plus cruelle des garce quand elle se loupait .Mais elle pouvait être aussi , irrémédiablement , une artiste de génie ... Qui était il , lui qui semblait enfin apaiser la douleur lancinante qui la torturais ? Par quelle magie faisait il disparaître toutes ses pensées sombres qui entravaient son être ? Elle voyait en lui quelque chose de familier , de déjà vu , sans pour autant l'avoir jamais vraiment croisé . Un sentiment complexe de tendresse enfantine naissait en elle alors qu'elle le regardait , à son plus grand étonnement . Comment expliquer cela ? Elle passa avec douceur sa main sur sa joue , se perdant dans la plénitude de son aura et dans ses réflexions et ses interrogations intérieurs ... Ce contacts , malgré sa légèreté , comparable au frôlement d'une étoffe , fit cependant réagir le bel endormi . D'un coup il gigota un peu , se rapprochant d'elle , passant un bras autour de sa taille et l'attirant sans violence à lui . Il se blottis contre elle , la serrant dans ses bras , nichant son visage contre le sien . La jeune fille n'osait plus bouger , et à peine respirer , enivrée par le sentiment de calme et de sécurité qui l'étreignait soudain . elle se sentait bien . vraiment bien . elle fermis les yeux s'appuyant doucement contre lui , laissant son corps se décontracté , réchauffer par la chaleur du jeune homme qui la serrait contre lui ... Depuis si longtemps ...

 

"Mon amour ..."

 

Il avait murmuré ces quelques mots à son oreille , d'une voix teintée d'une extrême tendresse et d'un sentiment chaud , brûlant , passionné ...  Saya rouvris les yeux , sentant son coeur se serre quelque peu . Elle avait bien de la chance , la fille , vers qui allait ses sentiments ... Etre l'objet d'un amour si dévorant qu'il rêvait d'elle la nuit . Pourvu qu'elle soit à la hauteur de ses sentiments . dans le cas inverse , elle la chatirait . Même vampire , elle n'en restait pas moins habitait par la jalousie et l'envie . Elle aurait du se douter qu'un tel bien être ne pouvait durer ... A conter coeur , elle essaya de se dégager de ces bras qui la serraient avec tant d'affection . Mais en vain . était ce elle qui n'y mettait pas assez de volonté ou lui qui refusait de la relâcher ? Sûrement les deux ...

 

"Eh ... bel endormis ... Il est temps de se réveiller ..."

 

Elle lui murmura à son tour au creux de l'oreille , incapable de lui parler autrement qu'avec une voix , légère , tendre , comme si elle parlait à un enfant ... incompréhensible ... Doucement le jeune homme fis un peu de sur place , émettant un soupire de résistance , délicieux et chaud , qui sembla se déverser sur la jeune fille . Elle fermis les yeux , laissant passer le frisson qui la traversa . elle souris un peu , prenant plaisir à la situation . Au diable cette fille , ce n'était pas sa faute si elle se retrouvait dans cette situation , au fond ... Elle se dégagea un tout petit peu , se libérant une main qu'elle fis courir le long de son cou , le faisant frissonner à son tour . Elle approcha lentement ses lèvres de son oreille , lui parlant tout bas , toujours éprise de ce sentiment d'hypocrisie qui commençait à s'imprégner en elle .

 

"Allez ... Que dirais ton amour si elle nous voyait ainsi ? Debout!"

 

Mais pour toute réponses , il la serra encore plus contre lui , passant un bras dans son cou . la jeune fille se retrouva un nouvelle fois collée à lui , le visage au creux de son cou , entendant son pouls calme au creux de son oreille , une main sur son épaule , l'autre plaquée sur son coeur . Elle sentait son organe vital battre doucement conte le sien , elle sentais son souffle dans son cou ... Intenable ... Une légère crampe , disparaissant aussi vite qu'elle apparus , traversa l'estomac de la jeune fille . ses sens se réveillaient d'autant plus qu'elle perdait le contrôle d'elle même . cela rendait d'un coté la situation d'autant plus délicieuse , de l'autre dangereuse ... Il lui fallait absolument soit partir avant que se soit trop tard (autant pour lui que pour elle , bien que pour elle , le mal semblait déjà installé) soit rester éternellement dans ses bras , en souhaitant que le temps s'arrête , en les oubliant là .. Elle soupira doucement . La seconde solution étant très improbable ... totalement improbable , il ne lui restait donc qu'une seule chose à faire . Tapis . le rêve fut de courte durée , mais il fut mémorable ... Elle pris une profonde inspiration , maugréant intérieurement contre elle m^me pour ce qu'elle allait faire .

 

"Allez !! Ca suffit maintenant !! Debout !!!"

 

"... humm..."

 

se fut apparemment ça seule réponse . la jeune fille le fixa, ne sachant plus que faire . elle n'allait pas être obligée de le mordre pour qu'il se réveille , quand même ?! Quelle marmotte !

 

".... hummm ..."

 

marmotte extrêmement sexy , cependant . mais marmotte quand même . Résignée (et quelque part fière de l'être ) , elle fermis les yeux , reposant sa tête contre lui . Doucement elle s'assoupissait , perdue dans le doux calme que faisait naître en elle ses bras qui l'entourais . mais d'un coup , alors qu'elle même allait enfin se rendormir , elle le sentis gesticuler un peu . Il réagissait enfin . Dans un premier temps il resserra encore son étreinte , comme tentant de retenir un rêve qu'il ne voulait pas voir s'échapper . Puis il la relâcha un peu , ouvrant doucement les yeux , clignant des paupières , perdu entre songe et réalité . mais pour lui , y avait il alors une réelle différence ? Il la lâcha entièrement , ses frottant les yeux d'une main , remettant ses cheveux de jais dans l'ordre de l'autre . elle restait là , sans bouger , à fixer les magnifiques yeux cobalts encore imprégnés du monde nocturne qui se trouvait devant elle . Ces yeux ... lui rappelait quelque chose . Mais impossible de dire quoi . Elle était à peine capable de respirer . vraiment un chef d'oeuvre . Il fallait vraiment qu'elle parte le plus vite possible . pour son bien , à elle . Il lui souris alors , chassant toutes pensées de son esprit . il lui souriait avec une telle douceur ... tendrement , il passa sa main sur sa joue , caressant doucement sa peau claire et douce . Elle fixait alternativement sa main et ses yeux , sans savoir ni quoi faire , ni quoi penser . mais avant qu'elle ne puisse trouver la moindre question , il s'approcha d'elle et l'embrassa tendrement . Et avant même qu'elle ne puisse réagir , il passa sa deuxième main dans les longs cheveux mordorés , glissant vers elle , utilisant son poids pour la mettre le dos , et passant au-dessus d'elle , sans l'écrasé , la surplombant , la recouvrant de son aura , redoublant ses baisers de passion . elle le regarda d'abord , troublée et ne sachant où était le vrai et le songe tant la situation la prenait de court . mais le délice de cet amour se déversant sur elle eut bien vite raison de son hésitation . Elle ferma les yeux , passant ses bras autour de son cou , savourant , un peu coupable , ces lèvres chaudes et sucrées . hélas l'échange pris bientôt fin , bien trop vite à son goût . Elle resta quelques instants les yeux clos , sentant le jeune homme caressait son visage avec douceur ; elle pensait de plus en plus fort qu'elle rêvait , il n'y avait pas d'autre explication .

 

"Bonjour ... mon amour ..."

 

Comme la dernière fois , avec le même voix , il avait murmuré ces mots à son oreille , lui déposant quelques baisers dans le cou , la faisait frissonner . Elle rouvris les yeux , le fixant sans faillir , mais avec un fort pincement au coeur , le regard cobalt qui la surplombait . mon amour ? Elle en était maintenant sure , elle rêvait . Avait elle tellement enviée cette fille qu'elle s'était endormi après avoir vainement essayé de le réveiller , et l'avait remplacé dans son songe ? Ca ne lui ressemblait pourtant pas ... Elle passa doucement sa main sur la joue chaude du jeune homme qui la regardait , ses yeux la dévorant d'amour . Elle la lui saisis délicatement , y déposant quelques baisers . si elle rêvait alors autant qu'elle savoure au maximum cette paix illusoire et éphémère ...  il se pencha de nouveau vers elle , collant un peu plus son corps au sien , plaquant sa main qu'il avait saisis sur le futon . leurs lèvres se frôlait déjà , leurs yeux se perdant dans ceux de l'autre ...

D'un coup la sonnerie stridente d'un téléphone portable retentis sournoisement dans la pièce , faisant sursauter les deux jeune gens . Le jeune garçon se redressa un peu lançant un regard assassin vers le lieu d'émission du son . Saya suivit son regard , apercevant sur une table basse se trouvant derrière eux l'objet démoniaque qui vibrait et clignotait avec colère , faisant trembler tous les objets se trouvant sur le même espace . On aurait dis un gros bourdon furieux . Elle entendit le jeune homme pester contre un certain Shizu-kun . Son portable devait avoir une sonnerie spéciale pour le garçon qui appelait ; mais au fait , elle ne connaissait aucun shizu . Comment faisait elle pour rêver de lui ? Et qu'elle idée de rêver de se faire déranger par un portable , franchement ... A moins que ...

le jeune homme qui la surplombait toujours semblait avoir été traversé par le même doute qu'elle , car il se figea brusquement , se retournant vers elle . Elle le regardait , sans plus trop savoir quoi penser , vraiment perdue ... Il n'y avait qu'une seule façon de le savoir , de toute façon ...

 

"tu ... je ... c'est pas ... me dis pas ... on est en train de rêver ou non ?"

 

Le jeune homme la fixa sans rien dire , ou plutôt sans parvenir à prononcer le moindre mots , ses joues s'enflammant à vu d'oeil . D'un coup il roula sur le coté , lui permettant à elle de s'asseoir . Elle le regardait , attendant sa réponse en la devinant parfaitement  (mais c'était tellement adorable de le voir comme ça ><) mais qu'importe , une chose était sure , maintenant qu'il était réveillé , il allait pouvoir répondre à ses interrogations , aussi nombreuses et diverses soient elles ...