Le nouveau voisin

par Gally

Bonjour à tous !!

Après quelques temps d'absences, je reviens pour publie un nouveau chapitre de Hija de la Luna.

Je suis comme vous le savez en pleines épreuves de bac et c'est assez compliqué et très fatiguant !

Mais il ne me reste plus que 4 épreuves et après, c'est finit !!! Je termine jeudi prochain donc on peut espérer un retour de publication normal à partir de la fin de la semaine prochaine !

Je vous remercie tous et toutes pour vos soutiens et votre patience !

Gros bisous à tous et bonne lecture !

Gally

 

DreY : Lol, je crois en effet que tu t'es laissé un peu emportée par la magie ! Mais tu as beaucoup d'imagination et ça c'est bien ! Oui c'est vrai qu'en ce moment mes chapitres sont encore moins longs que d'habitudes mais c'est parce que je n'ai pas beaucoup le temps à cause du bac, mais je te promets qu'après mes épreuves, ça ira beaucoup mieux ! Ensuite, j'ai écris une suite pour Lilianna donc j'espère que tu iras la voir. J'ai décidé d'écrire un chapitre de mes fics les uns après les autres, comme ça, pas de jaloux ! lol. Bisous à toi !

 

Caline : Ouahou, c'est ce qui s'appelle un commentaire super giga sympas ! Je te remercie vraiment pour ton soutien et pour tes compliments à mon égards. Gros gros bisous !

 

Chapitre 6 : Un nouveau voisin

 

Après avoir rangé ses affaires dans sa nouvelle chambre, Luna décida qu'il était temps qu'elle prenne un peu l'air et emmena Vénus faire un tour dans le jardin de son oncle et sa tante.

Luna s'était grandement trompée, il n'était pas beau. Il était magnifique !

Près de l'étang dont l'eau était remplie de poissons en tout genre se trouvait un énorme saule pleureur.

-         Quel âge peut avoir cet arbre pour être aussi gros, se demanda Luna en  regardant Vénus gambader ça et là.

La chienne était folle de joie et essayait d'attraper toutes les bêtes qu'elle trouvait sur son passage.

Luna trouva au bord de l'étang, aux pieds du saule pleureur, un petit banc en bois, où elle s'assit tranquillement. Elle se sentait bien.

-         Maouuuuuuuuuu !

Luna releva la tête pour trouver Vénus en train de jouer avec...

-         Un chat ?

Le chat se laissait étrangement faire. Il donnait de temps en temps de légers coups de pattes pour dire à la chienne quand elle allait trop loin mais restait calme et stoïque.

D'une couleur noire ébène, son pelage était brillant et ses yeux reflétaient une grande intelligence avec leur bleu profond.

Luna se leva et se dirigea vers le chat qui vint curieusement à sa rencontre. Luna s'agenouilla et commença à caresser le chat qui se laissa faire et se frotta contre elle en ronronnant. Luna sourit en voyant sa chienne arriver à grande vitesse pour, elle aussi, réclamer des caresses.

-         On dirait que tu as un don avec les animaux.

Luna releva la tête et vit sa tante lui sourire, d'un air chaleureux. Le chat d'ébène laissa Luna et sauta dans les bras de sa maîtresse.

Luna sourit à Sophie et surprit le chat qui, bizarrement, semblait l'observer.

-         Il s'appelle Arthur. C'est un chat assez étrange, tu sais. Il n'aime pas grand monde, mais il a l'air de t'apprécier.

Luna passa sa main sur la tête du chat et siffla sa chienne qui était repartie pour une autre chasse contre les libellules de l'étang.

-         Je t'ai préparé une pizza pour le dîner, j'espère que tu aimes ça, lui fit Sophie en laissant son chat s'enfuir dans le jardin.

-         Sophie !!!

Luna et la personne concernée se retournèrent pour voir Jack les rejoindre, accompagné d'une jeune fille d'à peu près l'âge de Luna.

Luna observa l'inconnue avec curiosité, sa chevelure rousse abondante lui donnait un air jovial. Elle était très jolie, avec de belles tâches de rousseurs parsemant son visage.

-         Nous devons y aller, Sophie. Ta mère attends.

Sophie se tourna vers Luna pour lui expliquer qu'ils la laisseraient pour la soirée.

-         Nous allons rendre un hommage à ta mère chez grand-mère.

Devant la mine interrogative de Luna, Jack répondit :

-         Tu ne peux pas venir avec nous pour l'instant, restes plutôt ici à te reposer. Nous te présenterons à toute la famille une prochaine fois.

Luna resta dans le jardin pour observer son oncle et sa tante quitter la maison. La fille rousse se retourna avant de fermer le portail et lui fit un sourire encourageant que Luna ne rendit pas. Elle était trop triste pour sourire.

 

Après avoir entendue les crissements des graviers montrant que son oncle et sa tante étaient partis, Luna entra dans la maison pour se diriger au fond du couloir vers une grande cuisine à l'ancienne.

Il y avait d'ailleurs une petite cheminée dans le fond où brûlait du feu. Une marmite remplie d'une texture inconnue à Luna y bouillonnait.

Luna sursauta en voyant Arthur l'observer. Il était gracieusement assit sur le plan de travail de sa maîtresse et avait les yeux grands ouverts. A côté de lui, se trouvait une assiette avec une grande part de pizza ainsi qu'un grand verre de soda.

Luna pris avec elle son repas et s'installa sur la petite table en bois au milieu de la pièce. Tandis qu'elle mangeait, Luna regarda le chat qui l'observait toujours.

-         C'est étrange. C'est comme si le chat m'attendait pour me montrer où était ma nourriture...

Luna entendit sa chienne rentrer gaiement dans la cuisine et bondir sur la gamelle de Arthur. Le chat ne fit rien pour l'en empêcher et sortit de la pièce, laissant une Luna seule et désappointée. Cette maison était étrange. Elle n'en avait jamais vu de la sorte.

 

Luna s'endormit tard ce soir-là, trop de choses étaient arrivées depuis quelques semaines et elle avait beaucoup de mal à fermer les yeux. D'ailleurs, de lourdes poches sombres apparaissent en dessous, montrant sa fatigue.

Elle entendait les faibles ronflements de Vénus qu'elle faisait désormais dormir sur son lit. Depuis la mort de sa mère, elle ne voulait plus dormir seule.

Luna tourna une dernière fois la tête vers sa table de chevet où était posée la lettre qu'avait écrite sa mère.

Luna ne l'avait toujours pas ouverte. Elle le ferait quand elle serait prête. Quand elle aurait un peu digéré tout ce qui lui arrivait.

Luna ne s'endormit qu'une fois avoir entendu la porte d'entrer claquer, prouvant que les propriétaires de la maison étaient de retour.

Luna sombra dans un sommeil lourd et sans rêves.

 

Une semaine après son installation dans sa nouvelle maison, Sophie décida que Luna devait retournée au lycée.

-         Ne serait-ce que pour ta vie sociale, disait-elle.

Luna n'avait pas vraiment envie d'y retournée, mais dû se résigner à obéir à sa tante devant un Jack qui lui souriait gentiment pour lui donner du courage.

Il devait l'emmener ce matin-là au lycée, et cria le nom de sa nièce pour qu'elle monte dans la voiture.

Luna décida avec vitesse les escaliers et eût tout juste le temps d'entendre Sophie lui dire au revoir.

Luna ne parlait toujours pas beaucoup, et ce matin-là, elle était d'encore moins bonne humeur que d'habitude.

Tandis qu'elle ouvrait la portière de la Twingo, la jeune fille remarqua qu'une autre voiture entrait dans leur rue et qu'elle s'arrêtait devant la maison juste à côté de la leur.

Jack sortit de la voiture et alla vers le nouveau visiteur pour l'accueillir. Luna vit un jeune homme, d'une vingtaine d'années environ, sortir de sa 206 et tendre le main vers son oncle, pour lui dire bonjour.

Elle s'approcha pour entendre leurs conversations.

-         Je vous souhaite la bienvenue. Vous venez d'acheter cette maison ?

-         Oh Dieu non, ria le jeune homme, je n'ai que 23 ans je ne peux pas encore m'acheter une villa aussi jolie. Non je la loue à mes parents, ils sont partis vivre dans le nord et n'ont pas voulu la louer à quelqu'un d'autre.

-         Vous avez bien de la chance jeune homme. Et bien je vous dis à la prochaine, je dois conduire cette jeune fille à son lycée.

Luna sursauta quand elle entendit que son oncle parlait d'elle. L'homme tourna la tête vers elle pour lui afficher un grand sourire.

-         Bonjour, je m'appelle Cyril, alors comme ça tu vas au lycée ?

Luna se cacha encore plus derrière ses cheveux noirs qu'elle laissait exprès devant son visage et rentra précipitemment dans la Twingo de son oncle, devant la mine étonnée de son nouveau voisin.

Elle n'entendit pas la conversation qu'eût jack avec Cyril mais elle lut de la peine sur son visage et sut que son oncle avait parlé de la mort de Déborah.

-         Parfait, siffla Luna sarcastiquement.

Jack entra à nouveau dans la voiture et démarra pour conduire enfin Luna vers une journée qui s'annonçait éprouvante en émotion.

Tandis que Luna voyait le paysage défilait devant elle, elle repensa à Cyril. Elle n'aurait pas du être aussi malpolie envers lui, surtout qu'il avait été très joviale. La prochaine fois qu'elle le verrait, se promit Luna, elle irait s'excuser devant lui pour démarrer sur de bonnes bases.