Affaire 5-3

par BaraNoYami

Jeff : Ne t'inquiète pas si tu as peur je suis là tu peux me serrer fort !

Max : Et pis quoi encore ? Tu risques de lui faire bien plus peur avec ta tête !

Jeff : Oh oh serais-ce de la jalousie parce que c'est moi qu'elle a choisit ?

Mila : De quoi est ce que tu parles …

Max : Espèce de-


Max commençait à se lever quand Lily l'arrêtait.

Lily : C'est fini maintenant ? On est en plein rituel alors vous vous calmez tout de suite et on continue ! Ne gâché pas tout !


Max se rassis et Jeff se calmait aussi non sans rester assis coller à moi.


Lily : Bien on reprend ! Qui est le suivant ?

Jeff : On dirait bien que c'est mon tour.


Jeff posait sa bougie devant lui pour avoir les mains libres.


Jeff : Bien comme nous sommes dans les histoires japonaises je vais donc vous en raconter une qui était très connu à mon époque dans mon village. Mais je pense qu'elle y est encore à ce jour.

Celle de Kushisake-Onna qu'on peut traduire par la femme à la bouche fendue.

Max : Tiens ça me rappel quelqu'un...


Jeff ne fit même pas attention tandis que Lily lançait un regard noir à Max qui le fit taire.


Jeff : C'est le fantôme d'une femme bafouée, défigurée puis tuée par son propre mari. Transformée alors en un esprit malin, nourrissant un désir de vengeance, elle revient d'entre les défunts et tue en utilisant le même concept de son assassinat.

L'histoire se déroule il y a une centaine d'année au Japon. Celle que l'on nomma par la suite la femme à la bouche fendue était en réalité la femme d'un samouraï fort jaloux. Elle était décrite comme étant une très belle femme, quoique peu fidèle à son époux... Après moult tromperies en tout genre, le samouraï se sentant totalement déshonoré et trahis, décida de la tuer de la manière la plus atroce qu'il soit. Il lui fendit la bouche des commissures jusqu'aux deux oreilles tout en lui hurlant : "Qui te trouvera belle, désormais ?".


Il fit un grand sourire tout en mimant le geste de l'attaque.


Jeff : On raconte qu'aujourd'hui, la femme à la bouche fendue se présente avec un masque chirurgical qui cacherait son sourire béant, vêtue de longs et sombres habits et armée d'une longue paire de ciseaux. Changée en esprit vengeur, elle erre telle une âme en peine à la nuit tombée. Lorsqu'elle rencontre un enfant, elle s'approche vers lui et lui demande calmement : "Suis-je belle ?". Si l'enfant répond "Oui", elle retire son masque, souriante, et laisse apparaître sa bouche. Elle lui demandera alors : "Même comme cela ?". À ce moment, si l'enfant répond "Non", elle le tue sur le champs. En revanche, s'il répond "Oui", elle le suit jusqu'à chez lui, et le tue devant le seuil de sa porte.Certains disent que lorsque l'on rencontre la femme à la bouche fendue, la seule manière de survivre à son interrogatoire est de lui dire qu'elle est une femme ordinaire, ni belle ni laide. D'autres encore préconisent de lui retourner ses questions : elle se trouvera ainsi perturbée par le changement de rôle, puis s'enfuira. Enfin ce ne sont que des suppositions...


Jeff éteignit sa bougie avec son doigt gardant son grand sourire. Son histoire avait changé l'atmosphère, il l'avait tellement bien raconté que c'était presque réaliste.


Lily : B-bien à qui le tour ?


Il ne restait plus que moi on dirait mais je n'avais pas encore d'idée sur ce que j'allais raconter...


? : C'est à moi...


Un silence régnait, quelle était cette voix ? Puis une petite lumière apparut derrière Lily qui sursautait s'accrochant au bras de Taru en lâchant un petit cris... Anna et Leslie aussi avait crié en s'attachant l'une à l'autre. En y regardant de plus près je connaissais ce visage.


Mila : Inari... Ne nous fait pas peur comme ça...

Inari : Veuillez m'excuser mais c'était trop tentant...

Lily se remit sur ses fesses et toussotait comme ci rien ne venait de se passer. Ainsi que Leslie et Anna se lâchant rapidement en détournant le regard.


Lily : Et donc tu as une histoire à nous raconter ?

Inari : Si je peux me permettre de participer à votre rituel alors oui j'ai une histoire à vous raconter.

Taru : Bien sûr installe toi.


Inari se mit entre Jeff et Leslie.


Inari : Bien à mon tour de vous raconter une histoire.

Max : Encore une histoire japonaise ?


Max avait l'air blasé comme s'il était lassé.


Inari : Je vais vous décevoir mais non elle ne sera pas japonaise. C'est une histoire qui provient des Etats Unis.

Taru : Voilà qui est intéressant.

Inari : Dans une pièce sombre, devant un miroir éclairé à la chandelle, prononcer “Bloody Mary“ treize fois de suite fait apparaître un visage de femme ensanglanté dans le miroir. À ce qu'on dit, elle est vraiment effrayante, son visage est recouvert de sang et elle vous regarde fixement.


Je sentis Anna avoir un frisson. L'histoire venait à peine de commencer que je sentais déjà qu'elle allait nous faire frissonner tout du long.

Inari : Si on ajoute “I killed your baby“ qui veut dire “J’ai tué ton bébé“ lors de la treizième répétition, l'entité attaque sauvagement celui qui a osé la provoquer.

Une femme a qui l’on venait de raconter cette légende a voulu prouver que ce n’était qu’une histoire, et a invoqué Bloody Mary le soir même, chez elle. Le lendemain, elle était retrouvée sans vie dans sa salle de bain, la gorge tranchée. Bloody Mary est aussi surnommé la vierge sanglante, on ignore encore qui elle est mais certains pensent que ce pourrait être la Vierge Marie en personne, d'autres racontent qu’il s’agirait d’une sorcière s'appelant Mary, brûlée il y a une centaine d’années pour avoir pratiqué la magie noire. Elle vivrait dans les miroirs pour se venger, en tuant les curieux qui essaieraient de l'appeler. D’autres encore considèrent qu’il s’agit là de l'esprit d'une femme morte brûlée vive avec son fils après un accident de voiture, qui a décidé de vivre dans les miroirs, pour se venger de ceux qui ont tué son enfant.

La légende de Bloody Mary pourrait également être liée à l’histoire anglaise, notamment à la reine Marie Tudor, dont la vie a été marquée par de nombreuses fausses couches et grossesses nerveuses, et qui était surnommée Marie la Sanglante parce que de nombreux protestants ont été mis à mort sous son règne.

Jeff : Sacré femme !


Personne ne répondit au commentaire inutile de Jeff malgré son sourire qu'il nous adressait, on était bien trop prit dans l'ignoble histoire de cette femme. Même si sa remarque avait détendu l'atmosphère pendant quelques secondes, jusqu'à qu'Inari repris son récis.


Inari : Quant à la légende elle-même, elle pourrait prendre sa source dans une carte distribuée pour Halloween au début du XXe siècle. Celle-ci représente une jeune femme dans le noir, un miroir face à elle, tentant d’y trouver le visage de son futur mari. Ce rituel du miroir rappelle la croyance populaire selon laquelle les jeunes filles pouvaient voir apparaître le visage de leur futur mari dès lors qu’elles remontaient un escalier dans le noir, une bougie à la main, un miroir dans l’autre. Détail macabre, si c’était le crâne de la Grande Faucheuse qui apparaissait, cela signifiait qu’elles étaient destinées à mourir avant de se marier. Plusieurs façons différentes d'invoquer cette mystérieuse femme semblent d'ailleurs existé. La façon la plus populaire reste quand même la suivante. Enfermez-vous dans une salle de bain munie d'un grand miroir, y éteindre les lumières pour s'y retrouver dans la noirceur complète et allumer deux bougies que l'on placera de chaque côté du miroir.

Fixez des yeux le miroir très attentivement, directement vers votre propre réflexion. Débutez ensuite à prononcer à voix très basse et très douce, voir presque invitante, le nom de "Bloody Mary" puis commencez à tourner sur vous-même. Tout en continuant de tourner, prononcez le nom de l'esprit de plus en plus fort, presque comme dans un chant, pour que la treizième fois, vous l'imploriez, presque en criant. À chaque tour sur vous-même, fixez le miroir en passant. Au treizième tour, votre réflexion sera maintenant celle de la Vierge sanglante.


Inari soufflait sur sa bougie avant de la poser sur le sol devant elle, personne ne parlait on regardait tous dans sa direction. Elle avait encore son regard calme imperturbable, d'habitude il ne nous effrayait pas mais cette fois il nous faisait peur peut être à cause de l'atmosphère qui régnait dans la pièce.

Lily : B-Bon c'était pas mal, on dirait qu'on approche au but... Euh Mila ? Il ne reste plus que toi...


Je levais la tête pour regarder Lily, c'était à mon tour. Je ne savais pas trop quoi dire et je réfléchissais à une histoire. Je n'en connaissais pas à vrai dire j'ai toujours essayé de fuir ce genre de choses... Mais je devais en trouver une pour ne pas briser la chaîne. Puis je me suis rappelé d'une histoire que ma mère m'avait raconté, je ne sais pas pourquoi je m'en souvenais et surtout pourquoi maintenant mais c'était comme ci elle devait être raconté.


Mila : Et bien... Je vais vous raconter l'histoire d'une Comtesse.

Leslie : Une Comtesse ?


Leslie et les autres me regardaient perplexe mais je ne devais pas faillir, le but de ce rituel est de se faire peur.