Bienvenue

par T-twix

Jiraya se réveilla doucement. L’aube pointait le bout de son nez, mais Naruto n’était pas là. Instinctivement, l’ermite sentit comme quelque chose d’anormal, une sorte de mauvais pressentiment qui lui indiquait que le jeune homme n’était pas encore en train de s’entraîner. Il s’habilla prestement, et constata un mot sur le duvet de Naruto.

 

Ero-sennin

Quand tu liras ce message, je serai sans doute très loin de toi. J’ai décidé de m’éloigner de Konoha pendant un moment plus étendu. J’entends les aider à changer ce système qui m’empêchera de devenir Hokage quand l’heure sera venue.

S’il-te-plaît, je te demande de ne pas me poursuivre, mais d’aider Konoha à trouver sa stabilité en cherchant ce pour quoi nous étions parti de Konoha à la base.

Nous nous reverrons un jour, j’en suis certain.

Naruto Uzumaki

 

Jiraya frappa le sol de son poing. Quel idiot ! Alors qu’il était en train de faire d’énormes progrès, Naruto avait décidé de tout laissé tomber sur un coup de tête. Il devait rapidement remettre la main sur le jeune homme, sinon l’ermite du mont Myôboku allait sans aucun doute passer le plus mauvais quart d’heure de sa vie. Puis l’ermite réfléchit et une sombre pensée lui traversa l’esprit.

-          Naruto. J’espère que tu ne t’es pas enrôlé dans l’Akatsuki… pria intérieurement l’homme aux cheveux blancs.

 

 

Pendant ce temps, loin de cet endroit, trois ninjas marchaient posément. Les deux ninjas de l’Akatsuki encadraient Naruto, qui semblait tout de même peu confiant envers ces deux inconnus qui disaient vouloir changer le monde. Ils arrivèrent dans une caverne, dans laquelle ils entrèrent. Une seule pièce, dans une grande table ronde était disposée, encadrée par neuf chaises.

-          Itachi, Deidara. Vous êtes en retard, souffla une voix.

Itachi et Deidara ne répondirent rien, se contentant de laisser la personne sortir de l’ombre. Une femme d’une trentaine d’années, avec des cheveux bleus, et ayant la même tenue que les deux renégats ayant amené Naruto. Deidara eut un fin sourire.

-          Désolé, Konan-san. C’est juste qu’on a mis un peu de temps pour le trouver, expliqua le blond.

-          C’est donc lui, Naruto Uzumaki, souffla Konan dans un murmure.

La femme aux cheveux bleus claqua alors des doigts, et de nombreuses ombres apparurent sur la majorité des chaises. Konan, Deidara et Itachi s’installèrent sur trois des quatre chaises encore disponibles.

-          Alors c’est lui ? demanda une des ombres, avec une énorme épée dans son dos.

-          Oui, Naruto Uzumaki. Le Jinchûriki de Kyûbi. Tu pourrais être un allié de poids, expliqua une autre ombre.

-          Je me demande une chose, Shuhan (Chef). Maintenant, vu que Naruto semble être de notre côté.

Une des ombres se dévoila, deux yeux violets avec des cercles concentriques. Un fin sourire sembla se marquer sur son visage. Naruto ressentait, au travers de cet hologramme, la puissance, sans aucun doute terrifiante, de cet homme.

-          Nous allons l’entraîner pour qu’il devienne un des prochains entrants officiels de l’Akatsuki, expliqua le dit chef.

-          Euh, je ne fais pas partie de l’organisation ? demanda Naruto, confus.

-          Pas officiellement. Nous sommes des renégats, et si jamais un simple Genin entrait dès le début dans l’organisation de manière officielle, on passerait pour des clowns, sourit Deidara.

Naruto comprenait alors pourquoi il devait d’abord s’entraîner. Mais quelque chose semblait le déranger. Pourquoi cette organisation avait besoin de lui en particulier ? Quel était leurs buts, en dehors de changer le système ? Et surtout, pourquoi des renégats auraient de tels buts ? La voix du chef du groupuscule s’éleva alors, comme s’il savait que Naruto se posait beaucoup de questions.

-          Tu dois te poser beaucoup de questions, n’est-ce pas ? demanda le chef avec un sourire non dissimulé.

-          Pourquoi m’avoir choisi ? demanda le blond.

-          Pour de nombreuses raisons. D’abord, tu as un talent indéniable qui doit être éveillé, expliqua le chef. Ensuite, tu as une force de destruction exceptionnelle qui nous servira contre certains ennemis, continua l’ombre. Enfin, tout simplement car tu souhaites changer le système.

-          Quels sont vos buts ? enchaîna le Jinchûriki.

-          Notre but principal est de changer le monde au travers de la paix. Néanmoins, contre certains ennemis, la diplomatie ne marche pas. Donc nous avons décidé de nous préparer à lutter contre des ennemis incroyablement puissants, expliqua Konan.

-          Tu as d’autres questions ? demanda Itachi.

-          Oui. Pourquoi vous avez un tel but ? Vous êtes des renégats, je ne comprends pas pourquoi, expliqua Naruto.

-          Nous sommes tous des ninjas suivants leurs Nindô[1]. Néanmoins, cela nous a mené à faire des choses qui ne nous enchantent pas forcément. Pour le bien du monde, expliqua le chef de l’Akatsuki.

Naruto souffla un coup. Il avait eu beaucoup de réponses. L’organisation dans laquelle il allait s’enrôler voulait apparemment que les choses soient claires comme de l’eau de roche. Mais au moins, il n’était pas en train de se faire arnaquer, du moins c’était comme ça qu’il le voyait.

-          Si tout ceci est clair, nous allons commencer ton entraînement, expliqua le chef.

-          Je peux savoir en quoi ça consistera ? demanda Naruto, curieux.

-          Faire en sorte que tu deviennes un des meilleurs ninjas au monde, sourit l’homme aux yeux concentriques.

Les ninjas présents sourirent, tout comme Naruto. L’assemblée fut levée, et les ombres disparurent. Konan, Itachi et Deidara emmenèrent Naruto dans une salle prévue pour les entraînements. Des armes diverses étaient accrochées aux différentes parois, et des mannequins traînaient ici et là. La pièce était gigantesque, et un grand tatami était installé au milieu. Naruto sourit. Il allait s’entraîner ici, pour atteindre les hautes sphères du monde Shinobi. Il débordait d’excitation. Konan fit signe à Deidara et Itachi qu’elle prenait le jeune homme sous sa tutelle.

-          Naruto, nous allons commencer l’entraînement, décréta la femme aux cheveux bleus.

-          Oui ! approuva Naruto avec un sourire.

-          Bien. Il faut avant tout que tu maîtrises tes sens au maximum, sinon tu ne progresseras pas. Il faut que les gens peinent à savoir que tu es aveugle, expliqua la femme.

-          Ca veut dire que je vais devoir m’entraîner avec des exercices aussi chiants que la marche sur caillou ? demanda Naruto en évoquant son dernier exercice.

Konan sourit avant de prendre quelque chose dans sa veste. Chose qui s’avéra être un parchemin violacé. La femme membre de l’organisation de Nukenin[2] ouvrit le parchemin, et une myriade d’avions en papier en sorti. Le vent se leva dans la pièce, et tous les papiers prirent leur envol, créant un véritable typhon de papier.

-          Faisons un jeu, Naruto. Un avion en papier sur les mille présents dans cette pièce est différent des autres, expliqua la femme aux cheveux bleus. Tu dois le trouver avant la fin de la journée.

Naruto déglutit. Finalement, peut-être préférait-il la marche sur les pierres. Mais il voulait progresser à vitesse grand V. Il ne voulait plus être faible, se faire marcher sur les pieds. Il voulait changer ce système qui faisait de lui un paria aux yeux des autres. Il était temps qu’Uzumaki Naruto devienne un ninja de renommée mondiale.

 

Une semaine plus tard, Kakashi Hatake, un des meilleurs ninjas de tout Konoha, se trouvait devant ses deux autres élèves. Son regard trahissait son manque de sommeil. L’argenté avait enchaîné les missions de haut rang depuis la fin de la guerre éclair entre Konoha et Suna alliée à Oto. Sasuke adoptait un visage sérieux, tandis que Sakura gardait un visage relativement sérieux, mais elle glissait de temps à autre un regard en direction de Sasuke.

Kakashi soupira. Comment annoncer ceci à ses deux élèves. Désormais, l’équipe numéro sept de Konoha n’était plus la même. Le conseil de Konoha avait voté. Six voix sur sept avaient approuvé l’apposition de Naruto dans le Bingo Book, livre comprenant les ninjas recherchés dans le monde entier.

-          Sasuke, Sakura, ce que je vais vous dire est relativement compliqué. Nous allons réaliser nos futures missions à trois. Naruto ne fait plus partie de l’équipe.

Sasuke ouvrit les yeux en grand, imité par Sakura. Le frère cadet d’Itachi Uchiha ne comprenait pas pourquoi Naruto était exclu. Il savait qu’il avait été retiré momentanément de l’effectif ninja de Konoha, mais pourquoi donc Kakashi disait ceci ? Naruto ne mettrait que moins de deux mois pour revenir, donc il n’y avait pas de soucis à se faire. L’Hatake soupira, comprenant leur étonnement, et il devança Sasuke et Sakura en reprenant la parole.

-          Il est exclu définitivement de l’équipe sept, continua Kakashi.

-          Comment ça, Kakashi-sensei ? demanda Sakura.

-          Sakura, ce que j’essaye de vous dire, c’est que… commença Kakashi, mais Sasuke le coupa.

-          Naruto s’est enfuit du village, c’est ça ? éluda Sasuke.

-          Exact. Il devait suivre Jiraya, un des trois Sannin de la légende, mais il a préféré s’enfuir pour devenir renégat, expliqua évasivement l’argenté.

-          Mais, sensei, pourquoi Naruto ferait-il quelque chose d’aussi idiot ?! s’exclama Sakura. Il rêve de devenir Hokage, il est donc obligatoire qu’il reste dans l’effectif ninja de… tenta la rose, avant de se faire couper par son maître.

-          De plus, Naruto a été introduit au Bingo Book, compléta Kakashi.

Sasuke haussa les sourcils. Le Bingo Book ? Il savait que son frère s’y trouvait dedans, mais il ne pensait pas y trouver Naruto un jour. Alors, si le chemin de Sasuke continuait dans les classes ninjas, il pourrait être amené à rencontrer Naruto, du moins si celui-ci survit.

-          Espèce d’idiot, soupira Sasuke avant de s’en aller.

Sakura laissa tomber une larme, tandis que Kakashi ébouriffa ses cheveux roses. Plus rien ne serait pareil pour l’équipe sept. Kakashi en avait conscience. La chose n’était pas facile à digérer, mais les deux adolescents devaient passer outre, pour devenir plus fort, comme lui l’avait fait lors de la mort d’Obito Uchiha.

 

-          Tu progresses rapidement, ma parole, souffla Konan.

Naruto lui tendait l’avion en papier rouge qui se discernait de tous les autres. Le blond avait incroyablement augmenté son niveau de perception, et deux choses de couleurs différentes lui étaient désormais repérables assez aisément.

-          Dire que le premier jour, tu as mis plus de six heures pour réussir à trouver l’avion. Et maintenant tu ne mets que quelques minutes, sourit la femme aux cheveux bleus. Je pense que l’on peut passer à la vitesse supérieure alors.

-          Qui consiste en ? demanda Naruto.

-          On va changer le nombre et les différences, sourit Konan.

Elle sortit le vieux parchemin duquel les mille avions étaient sortis, avant de sortir un autre parchemin, bleu cette fois-ci. Un sourire calme s’étala sur le visage de Konan, qui ouvrit le parchemin, surprenant Naruto.

-          Cette fois-ci, on passe à vingt mille avions, sourit la Nukenin. Trois avions ont une différence bien plus fine qu’une couleur. Un simple point de couleur est apposé sur chaque avion. Fais de ton mieux, sourit Konan.

Naruto déglutit. Dire qu’il venait tout juste de choper le coup pour discerner une différence de couleur, Konan lui imposait un nouvel exercice, bien plus corsé cette fois-ci. Le blond soupira, avant de s’élancer dans la tornade de papier.

Le rythme élevé de l’entraînement était imposé, et seule la volonté du jeune Jinchûriki pouvait lui permettre d’atteindre les hautes sphères du monde Shinobi.

 

Pendant ce temps, dans une cage, un certain démon s’éveilla. Il put voir tout ce que faisait Naruto. Le choix de celui-ci l’avait néanmoins surpris. Il ne s’attendait pas à un tel revirement de situation.

-          Fufu, Naruto. Tu as le don de me faire des surprises, décidément, sourit le démon à neuf queues. Dans ce cas, divertis-moi bien, dit-il par la suite avant d’éclater de rire, un rire rauque et démoniaque, exactement comme à son image.



[1] Nindô : Voie du Ninja

[2] Nukenin : Ninja renégat