Chapitre 3 : l’accident.

par TWICK

Chapitre 3 : l’accident.



Hiei est sur le toit avec son partenaire de mission dans le courant de l’après-midi.
Hiei : peux-tu me dire où sont Amentia et Mitsuko ?
Homme : près du lac, avec un monstre puissant.
Hiei : quoi, mais elles ne doivent pas aller si loin !! Que font-elles ?
Homme : je ne sais pas par contre, il y a plein de sang autour d’eux.

Hiei descend du vaisseau à toute allure et arrive très vite au lac.
Il trouve, Mitsuko étendue sur le sol avec Amentia a ses coté qui essaye arrêter le sang de couler.
Hiei : que c’est-il passé ?
Amentia ne répond pas, elle garde les yeux pleins de larmes rivées sur Mitsuko.
Hiei s’empresse de porter la jeune femme au vaisseau pour la faire vite soigner.

Doc ressort de la chambre avec un air d’enterrement.
Doc : le dard qu’Amentia a enlevé contenait un puissant venin. La plante qui pourrait la soigner n’existe plus. Je suis désolé, mais elle ne va pu tenir très longtemps.
Amentia : c’est de ma faute, elle a voulu me protéger.
Hiei se lève et quitte le vaisseau pour prendre la direction de l’ancien territoire de Yomi

Amentia reste auprès de Mitsuko s’inquiétant à chacune de ses grimasses ou à la moindre mouvement de celle-ci.
Amentia : tu dois tenir le coup. Tu dois vivre pour nous, tu es trop jeune pour mourir ainsi.
Mukuro : raconte moi ce qui s’est passé la bas exactement !!
Amentia : elle voulait à tout pris aller au lac car elle l’avait repéré du haut du vaisseau. Au début je ne voulais pas mais à force, j’ai craqué et on est parti au lac. Tout se passait très bien, on allait rentrer quand ce montre est apparue. En bon garde je me suis placer entre lui et elle. Mais il était trop puissant pour moi. Il m’a envoyé valser dans les arbres, Mitsuko a sorti une épée de je ne sais où. Ils ont commencé à se battre, elle avait le dessus sur lui. C’est au moment ou le monstre ma vu bouger
qu’il a lancé ces dards, Mitsuko s’est placé devant moi et c’est pris un des dards. Malgré la douleur elle a tranché le montre d’un coup. Puis elle s’est écroulé je me suis dépêchée d’enlever le dard et j’ai essayé d’arrêter le sang. Apres Hiei est venu et la suite vous la connaissez déjà, maître.
Amentia avait débité l’histoire très rapidement comme si elle avait peur d’oublier quelque chose.
Mukuro : elle est vraiment très forte contre les monstres.

Hiei revient tard dans la soirée avec un homme. Ils vont directement dans sa chambre, où ils découvrent Doc et Amentia qui s’activent autour d’elle pour faire descendre sa température.
Hiei : Dis-moi que tu peux faire quelque chose Kurama.
L’homme en question s’approche d’elle et commence à s’occupait d’elle.
Doc : j’ai bien cru que tu ne rentrerais jamais.
Kurama sort de sa poche des graines qui commence légèrement à germer dans sa main. Apres avoir appliqué les pouces sur la blessure, il se tourne vers Hiei.
Kurama : ça devrait aller, elle semble très forte pour une humaine, surtout pour avoir tenu jusque là. Mais il va falloir attendre demain pour savoir le résultat.
Ils décident de tous rester dans la chambre pour pouvoir la surveiller à tour de rôle.
Amentia s’inquiéta auprès de Kurama durant la nuit, car les pouces grandissaient au fil des heures. Il lui expliqua que ces plantes se nourrissaient du poison.

Le lendemain matin, son état allait beaucoup mieux, mais ce n’est que dans le courant de l’après-midi qu’elle se réveille, trouvant Amentia endormie et Hiei qui parle à un inconnu.
Hiei : salut toi !! Tu vas nous inventer quoi la prochaine fois.
Mitsuko hausse les épaules puis regarde l’inconnu.
Hiei : je te présente Kurama, un vieux compagnon d’arme
Mitsuko : enchanté !!
Kurama : moi de même.
Amentia se réveille des qu’elle entend la voix de son amie résonner à ses oreilles. Elle part tout de suite prévenir Doc et Mukuro.

Mitsuko : je ne vous ai encore jamais vu ici !
Kurama : normal, je ne suis pas sous les ordres de Mukuro mais de normal, je ne suis pas sous les ordres de Mukuro mais de Yomi.
A peine rentrer Doc vire tout le monde de la chambre pour d’examiner. Quand il a finit, il leur permet de revenir.
Mukuro : on va croire que tu le fais express pour rester ici plus
longtemps.
Mitsuko : peut être qui sais !!
Doc : pour qu’elle raison ferais-tu ça ? Tu dois bien avoir de la famille a qui tu dois manquer ?
Mitsuko : je ne suis pas très appréciée, certain n’aime pas la différence. Changeons de sujet par pitié.
Ils changèrent de sujet pour lui faire plaisir, mais chacun pouvait sentir le mal qui régner autour d’elle à cause de ce sujet.


Kurama et Doc sortent de la chambre pour se parler seul.
Kurama : il faudrait que je la garde auprès de moi durant quelques jours voir plusieurs mois pour surveiller que tout va bien.
Doc : je comprends. Vous ne comptez pas rester ici ?
Kurama : j’ai mes obligations envers Yomi.
Doc : vous n’avez qu’à lui annoncer, on verra sa réaction.
Les deux hommes rentrent dans la chambre.
Doc : Mitsuko, tu vas devoir être surveiller de pers pendant quelque temps.
Mitsuko : merde !!! C’est du au fait que je sois humaine ?
Kurama : la dose de venin que tu as reçut est très élevée, même un monstre ne supporte pas une dose aussi forte, pourtant tu es encore en vie. Je dois donc te surveiller.
Doc : sauf que Kurama a des obligations et doit rentrer dans sa partie du royaume.
Mitsuko : on part quand ?
Kurama : maintenant, vu que tu es transportable.

Très vite, ils prirent la direction du territoire sous la surveillance de Yomi. Hiei décide par sécurité de les accompagner.
A peine s’installé dans la pièce qui donne sur la chambre de Kurama, qu’elle fut présentée à Yomi.
Kurama : je te préviens pour que tu ne sois pas surprise, il a perdu la vu et à développer ces autres sens.
Mitsuko : ok, je ferais attention.

Ils rentrent dans la salle du trône.
Kurama : je te présente Mitsuko, comme je te l’ai dit dans mon message je dois la surveiller un peu.
Yomi s’approche d’elle ne douceur.
Yomi : heureux de te rencontrer jeune humaine.
Mitsuko : merci à vous de m’accueillir ici.
Yomi reste fixer sur elle, comme attirer par une chose invisible.
Yomi : quel âge as-tu ?
Mitsuko : euh…….. A peu près dix-huit ans.
Yomi : tu es plus jeune que mon fils Shura de sept ans, j’espère que tu arriveras à t’entendre avec lui. Je suis sur que ton séjour va te plaire ici !!
Mitsuko : moi aussi.

Kurama la présente ensuite à Shura car celui-ci était encore en train de s’entraîner.
Mitsuko : pourquoi se fait-il subir un si dur entraînement ?
Kurama : il ne désir qu’une chose actuellement, c’est de battre son père, hors son niveau à ce jour n’est pas assez élevé.
Mitsuko : ça ne change pas que je le trouve totalement fou.

Sa première nuit dans ce milieu inconnu ne fut pas de tout repos. D’abord elle a eut du mal à s’endormir et elle se réveilla très tôt. Elle décide donc de se lever au bout d’un moment pour monter sur le sommet de la tour pour regarder le paysage. Sans le vouloir elle se fait surprendre assise les pieds dans le vide par Yomi.
Yomi : tu ne devrais pas être là, c’est dangereux.
Mitsuko : je sais mais c’est une vieille habitude, faut toujours que je grimpe partout même si c’est dangereux.
Yomi s’installe à coté d’elle et ils commencent à se parler tranquillement.
Il découvre dans le ton de sa voix, que même si elle ne dit pas tout sur elle, elle est sincère mais que surtout elle n’a pas toujours était heureuse.

Au bout d’un moment, ils décident de descendre et trouvent un Kurama en panique à cause de sa disparition.
Kurama : Hiei m’avait prévenu que tu avais des tendances à te balader partout toute seul, mais tu es pire qu’il l’a dit.
Mitsuko : qui as bien pu te croire que j’étais un ange ?
Kurama : ton apparence peu être !!
Yomi : je sens que ce séjour va être mouvementé, pas toi Kurama.

A peine arriver dans ce nouveau milieu qu’elle commence déjà à faire des bêtises.