Désespoir (par Maka)

par Saiku-chan




- C’EST NUL DANS CE COIN PAUMÉ Y’A PERSONNE POUR ADMIRER MA GRANDEUR !
- BLACK*STAR FERME LA !

Tsubaki lui mis la main sur la bouche pour l’empecher de crier une fois encore. Une fois de trop. Déjà que tout à l’heure, sur le toit de Shibusen, il avait faillit nous faire repérer, quand nous avions découvert le moyen de transport qui allait nous amener ici : un avion privé du maître Shinigami, « emprunté » par son fils. Il ne fallait pas, si Médusa était réellement ici, nous faire repérer tout de suite, aussi bêtement.
Nous étions sur l’île Goshin depuis quelques heures maintenant. Cette île avait beau être petite, elle regorgeait de cachettes en tout genres, à tel point que c’en était vraiment impressionnant. Nous cherchions dans tous les recoins, comptant aussi sur mon talent de perception des âmes. Néanmoins, pour le moment, c’était le calme plat. Quelques petites âmes de villageois aux alentours, rien de plus. Aucune trace de Soul. Pourtant, il était là, j’en étais presque sûre…

- Je suis d’avis de nous arrêter un peu, je ne sais pas vous, mais moi, je suis exténué, fit Kid en s’asseyant à terre.

Sans dire mot, je le suivis et m’installa à ses côtés, plongée dans mes pensées.

- J’ai de ces cernes, lança Liz, c’est vrai que je dors mal ces temps-ci…

Par ces paroles je me remémora ces cauchemars qui avaient hanté mes nuits, quelques semaines auparavant. Ces cauchemars, dont personne ne connaissait réellement le contenu, à part moi, et qui avaient cessé il y a peu. Étaient-ils dus au sort de Médusa qui n’était pas encore actif ? Avaient-ils un rapport avec la situation actuelle ? Dans ces derniers, je tuais Soul de mes propres mains, sans le savoir. J’étais manipulée par quelqu’un, dont la voix résonnait toujours à la fin de mes rêves.
« C’est ta faute, Maka. C’est toi qui l’a tué. »
Cette voix, je n’avais jamais réussi à l’identifier. Et si c’était celle de Médusa ? Et si… Et si pendant que l’interface du maître Shinigami était noire… j’avais tué Soul alors que j’étais sous l’emprise du sort de Médusa ? Si mon soit-disant malaise n’avait été qu’une comédie pour que Soul s’approche de moi, afin d’avoir plus de facilité à le tuer ? Si mon cauchemar quotidien s’était réalisé sur l’île Goshin ? S’il avait été prémonitoire ?
Dans ce cas, Soul serait…

Mort ?

Mais quel intérêt de l’avoir tué ? Pour quelles raison Médusa ferait ça ? Ce n’était pas possible… non… s’il était mort, comment je… non…

- NON ! Hurlai-je sans m’en rendre compte.

Mon cri inquiéta mes amis, qui me regardaient d’un air bizarre.

- Maka ? Tu vas bien ? Me demanda Kid.
- S-Soul… il…
- On va le retrouver, ne t’inquiète pas !

Non, je ne devais pas leur faire part de mes doutes, de mes cauchemars. Après tout, ce n’était pas sûr… nous n’avions pas encore fait le tour de l’île.

- Oui, répondis-je en me fabriquant un sourire.

Il y avait encore un espoir, nous devions continuer. Je ne pouvais pas croire que Soul était… je ne voulais pas. Mon cœur voulait encore espérer.

Nous étions maintenant arrivés là où nous nous étions battus avec le fameux Bad. Je balaya les alentours du regard, et pourtant, je ne me souvenais de rien. Ce paysage m’était complètement inconnu. Mon visage afficha une profonde tristesse que Kid ne manqua pas de remarquer. Sa douce main se posa sur mon épaule, et rien que ce geste me réconforta.

- J’ai beau réfléchir… cet endroit ne me dit rien. Rien du tout… je suis inutile.
- Nous allons bientôt trouver une piste… ne t’inquiète pas.
- Eh, c’est quoi ça ?

Nous nous tournâmes et dévisageâmes Black*Star qui avait ramassé un objet familier. Il ne me fallut pas deux secondes pour le rejoindre et le lui prendre des mains. Aucun doute, il appartenait à Soul. C’était son bandeau, celui qu’il portait quasiment tout le temps. Cette trouvaille aurait du me réjouir, mais lorsque que je découvris les nombreuses tâches de sang qui le parasitaient, je me laissai tomba à terre. Mes amis me regardaient tristement. Eux aussi, perdaient petit à petit espoir.

- Ce n’est pas ces gouttes de sang qui vont nous faire abandonner, Maka ! Relève toi, on va continuer les recherches…
- Ca ne sert à rien… ça fait déjà des heures qu’on cherche… tout ce que l’on risque de retrouver, c’est son cadavre !

Ce dernier mot provoqua un silence absolu au sein de notre groupe. Ils n’avaient jamais osé imaginer le pire. Mais je devais me rendre à l’évidence…

- Rien ne te dit que…
- Si ! Je… je ne vous l’ai jamais dit mais depuis quelques mois, le même cauchemar me hante ! Et dedans… dedans je tue Soul de mes propres mains ! Hurlai-je entre deux sanglots.

Je n’en pouvais plus, je laissai éclater ma tristesse au grand jour et m’effondrai en larmes. Mes dernières paroles avaient immobilisé tout le monde, Black Star fixai le vide, Tsubaki cherchait comment réagir, tandis que Liz avaient les larmes aux yeux. Quant à Kid, il vint à mes côtés pour me réconforter de nouveau, cependant, le simple fait de sa présence fut beaucoup moins efficace que tout à l’heure, mes pleurs ne se faisaient que de plus en plus nombreux.

J‘avais perdu Soul… pour toujours.

- C’est ma… faute… gémis-je.
- Non, tu n’y es pour rien, me murmura Kid en me prenant dans ses bras pour me consoler.
- Maka… m’appela Black*Star.