Déterminée (par Maka)

par Saiku-chan


Plusieurs jours s’étaient écoulées depuis mon réveil à l’infirmerie de Shibusen, et j’arrivais maintenant à marcher normalement. J’allais bientôt pouvoir retourner en cours. Cependant, depuis que Soul avait disparu, mon esprit pensait à autre chose qu‘aux cours et aux examens. Il était toujours introuvable, malgré les nombreuses recherches menées par le docteur Stein, Sid, et Shinigami-Sama en personne. Nous n’avions aucune piste sérieuse, ne savions même pas s’il était mort ou vivant, s’il se cachait pour une raison inconnue ou s’il avait été enlevé. Nous ne savions rien. Même si ces efforts paraissaient vains, j’étais sûre que l’on allait le retrouver, je ne perdai pas espoir. Il ne pouvait pas s’être envolé.

- Bonjour Maka !
- Salut, Kid !
Kid venait me voir tous les jours à l’infirmerie et passait beaucoup de temps avec moi, à discuter, de tout et de rien. Quand il était là, j’oubliais mes tracas, c’était comme s’il venait justement pour ça. Et c’est pour cela que je l’appréciais de plus en plus.
- Toujours pas de traces de Soul ? Demandai-je.
- Non… mais les recherches continuent. Ils se dirigent vers l’est maintenant.
- Ah…
Je baissai les yeux et fixai mes jambes.
- Kid…
- Oui ?
- Je vais aller chercher Soul.

Il cracha le café qu’il était en train de boire avant de me regarder, abasourdi.
- Pardon ?!
- Je vais aller chercher Soul. Je ne peux pas rester là, les bras croisé, alors que maintenant je suis apte à marcher comme avant et que je peux enfin aller…
- Maka, tu es folle ! Médusa t’a…
- Jeté un sort, je sais ! Mais pourquoi crois-tu que je suis de nouveau moi depuis que Soul a disparu ?
Le jeune shinigami me fixai, intrigué.
- Et qu’est-ce qui nous dit que c’était grâce à un sort que Médusa me manipulait ? Et non un virus, ou même le sang noir ? J’en ai eu dans mes veines un moment. Même si je n’ai encore aucune idée de la façon dont elle a pu me le transmettre, il est très probable que…
- Maka cesse de…
- Et tu m’as bien dit que nos âmes étaient entrées en résonance peu avant mon malaise, l’interrompis-je. C’est à ce moment là que le virus aurait pu partir de mon corps et être transmis à Soul.
Kid me fixai toujours, sans dire mot. Il avait comprit où je voulais en venir.
- Et si maintenant, il était manipulé à son tour, l’empêchant donc de rentrer ?
- … Tu as certainement raison, mais ce n’est pas…
- Sans danger, je sais aussi. Mais je suis déterminée et tu sais très bien que rien ne me fera changer d’avis. Je vais le retrouver.

Un grand silence venait de s’imposer dans la discution, et ne semblait pas vouloir s’en aller. Je voulu reprendre la parole mais Kid me devança :
- Tu n’as aucune piste. Sais-tu seulement où aller ?
- Pas encore. Mais je suis certaine que si je cherche, à un moment, je sentirais la longueur d’âme de Soul, et je le retrouverais.

Mon ami laissa échapper un soupire avant de me sourire.
- Alors je t’accompagnerai, avec Liz et Patty. C’est plus sûr, si Soul n’est pas là.
- Nous aussi, on viendra ! Fit une petit voix émanant de l’entrée de l’infirmerie.
- Hahaha, quel veinard ce Soul, il va être sauvé par le grand Black*Star en personne !
Le sourire aux lèvres, je les regardais. Tous étaient là pour m’aider, moi, mais surtout Soul. Je n’eût pas le temps de les remercier que le docteur Stein se montra sous la chambranle de la porte, d’un air on ne peut plus sérieux. Avait-il entendu mon intention de partir ?
- Docteur Stein ? Vous avez du nouveau ?
- …