Réveil (par Maka)

par Saiku-chan





- Maka ?! Maka, que t’arrive-t-il ?
« Soul ? Soul, c’est toi ? Pourquoi as-tu l’air si paniqué ? »
- Maka ! Répond moi je t’en prie ! Reste avec moi !
« Pourquoi m’en irais-je ? Je n’ai aucune raison de partir. »
- S’il te plaît, ouvre les yeux…
« Mes yeux ? Mais… je n’y arrive pas… »
- Maka ! Pourquoi ne me réponds-tu pas…
« Mais c’est ce que je fais depuis tout à l’heure ! … »

Mes paupières parvinrent enfin à s’ouvrir et à découvrir à mes côtés Soul. J’observai la rue déserte et silencieuse qui nous entourait, puis regardai mon ami. Mais là, horreur. Il me souriait, comme heureux de me voir saine et sauve, alors que lui ne l’était pas.
- Soul ! Que…
Son gilet était ensanglanté et son bras affreusement blessé. Bien que son visage montrait un soulagement, son regard, lui, reflétait une douleur qu’il tentait de cacher.
- Soul ! Qui t’a…
- Maka… ce… tu...
- Soul !
Son corps tomba dans la flaque formée par son propre sang avant qu’il ne puisse finir sa phrase. Ses yeux me fixèrent avant de se refermer lentement pour ne plus jamais se rouvrir. Il était… mort.
- SOUL ! Qui a…
«  Toi, Maka. C’est ta faute. » me fit une voix inconnue.
- NON ! SOUL ! SOUL !
- Maka !

Mes vraies paupières s’ouvrirent soudainement, et la rue déserte de Death City fit place à l’infirmerie de Shibusen. J’étais allongée dans un lit, et à mes côtés se tenaient Kid, Black*Star et Tsubaki.
- Maka, tu vas bien ? Me demanda cette dernière.
- Ce… c’était un cauchemar… encore… mais… pourquoi suis-je ici ?
- Tu… ne te souviens pas ?
Me souvenir ? La dernière chose dont je me souvenais, c’était de la dissection d’un panda vivant de Stein, il y a trois jours.
- Non Maka… ça, c’était il y a quinze jours…
Je les regardai, ahurie.
- Quinze jours ?!
- Tu ne te souviens de rien ? Tu as dormi pendant trois jours ici, après t’être évanouie pendant ton combat avec Bad.
- Bad ? Mais…
- Une partie de ta mémoire s’est effacée, on dirait, commenta Kid. D’un côté, on peut dire que tu as eu de la chance, tu aurais pu en perdre la totalité.
- Et moi je suis qui ? Demanda Black*Star.
- Bonne question… t’es qui ?
- PERSONNE NE PEUT OUBLIER L’HOMME QUI SURPASSE DIEU ! Makaaaa comment peux-tu me faire ça…
- Je déconne, idiot.
- …
Black*Star commença à devenir rouge de colère, ce qui, le connaissant, ne m’étonnai guère. Tsubaki trouva préférable de le sortir de la pièce, me laissant ainsi seule avec Kid.

- Bad… c’est celui que l’on doit tuer lors de notre prochaine mission ?
- Tu t’en rappelles ?
- Non, je l’ai déduis… mais… comment se fait-il que je ne me souviens pas…
- Et… je suppose que tu as aussi oublié ce que je t’avais demandé il y a une semaine… ?
- C’était quoi ?
Il baissa la tête, comme embarassé.
- Rien, laisse.
- Et Soul ? Où est-il ?
- Justement, fit une voix émanant de l’entrée de l’infirmerie.
C’était Stein, qui venait me rendre visite.
- Content de te voir réveillée, Maka.
- Bonjour professeur. Vous savez où est Soul ?
Stein et Kid se passèrent un message par un regard compatissant l’un vers l’autre. Ce regard se dirigea ensuite vers moi, qui ne comprenais pas. Ou plutôt qui ne voulais pas comprendre.
- Il… ne me dîtes pas qu’il est…