affaire a régler en ville (part2)

par mystrale93

Pov Kid

Je marchais dans la ville depuis un moment déjà (en gros une heure) et cherchais des yeux mon contacte qui ne se montrait toujours pas. Et c’était loin de me plaire… Non pas que je sois inquiet, mais je n’étais pas du genre patient et le texto que j’avais reçu sur mon portable était signé d’une personne que j’aurais préféré ne jamais revoir.
Malheureusement, même les types comme moi ne font pas toujours ce qu’ils veulent... C’est étonnant pas vrai ? Quoi qu’il en soit je me dirigeais vers « Fushia avenue » : un petit quartier bien trop tranquille à mon gout.
Mon point de rendez-vous se trouvait près de la déchèterie du quartier.

« Un coins pourri pour une rencontre avec un pourri comme c’est bien trouvé… »

Je m’avançai prudemment, nul doute que l’autre enfoiré ne viendrait pas sans emmener un dispositif de sécurité. Il valait mieux que je reste sur mes gardes.

??? : Te voilà enfin. Mais tu es venu seul ? Où est ton inséparable cousin ? Moi qui me faisais une joie de le revoir.

Je me retournais vers la personne qui venait de me parler et fut soudain pris d’une terrible envie de faire un carnage…

Moi : Il ne viendra pas. Et inutile d’essayer de le contacter, je peux largement suffir…

???: Eh bien, si on m’avait dit un jour que tu viendrais à ma rencontre pour protéger ton cousin… Les monstres comme toi auraient ils donc des valeurs ? Une étique ?

« C’est ça, paie toi ma trogne tant que tu le peux encore… Tu verras quand le travail de Law portera ses fruits ! Ce jour là, je te ferais payer ce que tu nous as fait… »

???: Tu as l’air bien pensif, ça ne te vas pas du tout.

Moi : La ferme et donne moi le traitement.

???: Oui je vais le faire, mais je te préviens ce n’est pas gratuit…

Moi : Je trouverais les sous.

???: Permet-moi d’en douter…

Moi : Alors qu’est-ce que tu veux au final ?!

???: Que tu deviennes mon associé.

Cette réponse me dérouta. Un long moment j’hésitais entre : (1) éclater de rire, (2) lui sauter à la gorge, (3) lui exploser sa face dans le mur le plus proche et enfin (4) lui sauter à la gorge, lui exploser la face dans un mur et me foutre royalement de lui.

« Malheureusement, je ne peux pas me le permettre pour le moment… »

???: alors ? Qu’est-ce que tu en dis Kid ?

« Je vais tout de même pas accepter de travailler avec cette ordure ! J’ai ma dignité ! D’un autre côté, mon état de santé s’aggrave de jours en jours : la DF gagne du terrain… Et pour Law, c’est encore pire… Ah non ! Je vais pas commencer à me tracasser pour la santé de mon foutu cousin ! Merde quoi ! Il est grand maintenant ! Il peut se débrouiller seul ! Mais en même temps, c’est par ma faute s'il…NON ! NON ! NON ! Reprend-toi ducon ! La santé de Law est ce qu’elle est car il est aussi têtu que toi ! Tu ne l’a pas supplié de faire ce qu’il a fait ce jour là alors bordel de dieu, ARRÊTE DE CULPABILISER, c’est une réaction de faible !!! »

???: Tu as pris ta décision ? Tu sais, je ne te force pas la main…

« Bien sûr, tu me fais jute comprendre que le traitement GM va bientôt devenir trop rare et que tu ne m’en donneras assez que si je me mets à bosser pour toi. À par ça, tu ne me forces pas du tout la main… Fumier !!! »

???: Dois-je prendre ton silence comme un « Oui » ?

Moi : Plutôt crever !!!

???: Relaxe… Ne sois pas autant sur la défensive… J’irais employer ton cousin…

« Pas question ! »

Moi : Fiche-nous la paix ! Law ne travaillera pas pour toi ! Et moi non plus ! Tu comprends ?! Jamais ! On a pleins de mauvais côtés lui et moi, mais on ne rependra jamais ta saloperie ici !!

???: Vraiment ? Il va bien falloir pourtant que tu fasses un compromis ; toi ou ton cousin à mon service sans quoi je ne te fournirais plus le traitement…

Là, j’étais furieux. Furieux car coincé : dire non à ce malade était exclu, vu que nous ne pourrions plus nous soigner Law et moi. Mais accepter revenais à servir l’homme qui nous avait rendu dépendant de la DF.
Sans
compter que, si j’acceptais, c’est à moi que reviendrait la tâche de reprendre la saloperie de l’autre taré car je ne pouvais pas laisser Law prendre le risque de se mêler a ce genre d’affaire.
Pourquoi me direz-vous ? Et bien tout simplement parce que les recherches de mon « détestable » cousin avait pour but de nous débarrasser de la dépendance a la DF et que, si Law était de nouveau en conflit avec les autorités on lui interdirait de poursuivre ses études de médecines nécessaire à l’aboutissement de ses recherches…

« En définitive je n’ai pas le choix… Fu** ! »

???: Tu as une réponse à me donner ?

Moi : C’est ok, je travaillerais avec toi mais que l’on soit bien claire : interdiction de mêler Law à tout ça !

???: Je ne t’aurais jamais cru protecteur envers ton cousin…

Moi : Ce n’est pas ça du tout connard !

Mon interlocuteur ne sembla pas me croire mais c’était mieux comme ça… Ainsi il ne pourra pas nous mettre des bâtons dans les roues. C’est du moins ce dont je voulais me convaincre…