Comment s'échapper?? Ace petit con !!

par lumar

Résumé du chapitre précédent :

Captain Shanks est arrivé !! Il a sauvé Kobby du sabre de l’amiral Aka Inu, on apprend qu’il est très proche de Mana, qu’elle vit sur son bateau, et qu’elle le fait toujours tourner en bourrique. Bien qu’il essaie de l’arrêter quand elle veut foutre la merde, elle parvient toujours à ses fins et se créer tout le temps des emmerdes !

 

Barbe Blanche VS Barbe noire !! Teach craint la puissance de Mana et refuse donc de combattre Le Roux après le Newgate. Après un combat émouvant pour tout son équipage, il meurt, frappé en traître par le Marshall et demande à ses fils de vivre pour eux et pour lui, puis se rappelle de la promesse faîte à la brune : protéger Ace et rester en vie jusqu'à ce qu’elle possède un équipage capable de battre le sien. Il regrette de n’avoir pas pu la tenir jusqu’au bout !

 

 

 

Dernières lignes du chapitre précédent :

 

Et après tout, Elle était revenue donc elle pourrait s’occuper dès à présent de GolD. Ace plus connu sous le nom de PortgasD. Ace,  le fils de son plus grand rival et ennemi.  Il avait donc respecté plus de la moitié de son serment même s’il était mort avant qu’elle n’ait eu le temps de constituer un équipage à elle-même capable de le battre…

 

 

Chapitre 5 :

Comment on va s’échapper ??? Ace, pourquoi que tu t’es éloigné, petit con !!!!!!

 

 

         Mana  n’avait pas bougé depuis qu’IL était mort, un autre encore. Des larmes commençaient à s’échapper de ses yeux. Elle était toujours figée mais quelques secondes plus tard elle reprit ses esprits ; elle refoula le reste de sa tristesse et en essuya les dernières traces avec son bras.

 

Puis elle regarda l’équipage du Newgate et leur demanda d’affréter et  protéger le Moby Dick, tout en sachant que quelques pirates devraient rester pour affronter les Marines et les empêcher d’accéder à leur seul moyen de fuite tandis que le reste de l’équipage devrait le préparer à prendre la mer. Elle leur dit de partir dès que cela serait fait, et sans se retourner ; puis elle leur assura, sous leurs regards inquiets, qu’elle protègerait le porteur du Mera Mera no fruit et qu’ils le reverraient. Ils se dispersèrent, s’assignant leurs tâches par le biais seul de leurs regards ; et surtout ceux des capitaines de flotte qui commandèrent au reste de leurs troupes après s’être tous concertés.

 

La première flotte resterait à terre pour combattre avec la cinquième ainsi que la moitié de la seconde flotte privée de leur commandant et toutes les autres devaient mettre en marche l’immense navire.

 

         Après avoir vérifié que ses ordres avaient bien été exécutés, elle se tourna vers la mer pour regarder où se trouvait le Heart et qu’il soit hors de portée des canons de la Marine, au sinon elle irait les détruire. Ce qu’elle devait faire, vu qu’ils étaient sûrement encore à portée de tir (et surtout qu’elle avait bien envie de se défouler, depuis le temps…).

 

         Elle alla après se retrouver nez à nez avec Shanks pour lui faire son plus beau sourire, ce qui n’annonçait rien de bon, mais le Roux avait à présent l’habitude des plans fous et suicidaires de la brune, il les acceptait donc sans broncher, vu qu’elle avait toujours réussi à s’en sortir, en même temps c’était SA fille alors… Il ne pouvait lui non plus, de toute façon, rien lui refuser !  

 

         Il hocha la tête, pour approuver sa demande et elle partit en plein dans le champ de bataille !! Il fallait qu’elle arrive au bâtiment central, et pour cela passé près de Sengoku, elle afficha un  sourire carnassier. Elle allait le faire chier, juste pour le fun et aussi pour se venger de ce qu’il lui avait infligé  via le Conseil des Cinq Vioques !!

        

         Mais avant d’aller s’amuser, elle devait détruire une bonne cinquantaine de canons ; le fun quoi ! Arrivé devant l’immense bâtisse, elle repéra Môssieur l’Amiral en Chef à sa droite et lui fit un sourire qui ne lui annonçait rien qui vaille, et ce ne fut qu’au moment où il entendit une explosion et vit de la fumée qu’il comprit ce qu’elle était en train de faire !! Il donna des ordres aux marines alentours, il leur promit une grosse prime pour arrêter la jeune femme avant qu’elle ne détruise tous leurs canons, et le bâtiment par la même occasion.

 

         Puis il regarda en direction de l’annexe ou était perché le Portgas et ne le vit pas, il avait disparu, ce qui d’après ce qu’il avait déjà pu voir, aurait pu arrêter la jeune pirate. Vu qu’elle était revenue pour lui et qu’elle l’avait sauvé, elle se serait peut-être rendue s’il le capturait. IL était son point faible ; il bougea donc de sa place pour aller chercher le fils de GolD. Roger.

 

         Mana continuait son carnage à l’intérieur, ne se doutant pas du redoutable plan mis en place par l’Amiral en chef ; elle passait tous ceux qui lui barraient la route avec une facilité déconcertante. Elle usait de son katana avec une précision sans faille ; elle ne tuait pas les Marines qu’elle rencontrait mais ne faisait que les empêcher de bouger, et visait de façon à ce qu’une fois cicatrisés, ils pourraient se mouvoir comme avant.

 

         Elle trouvait d’ailleurs cela vexant qu’elle ne puisse pas tuer alors qu’eux voulaient qu’elle meure et feraient tout pour cela ; mais elle avait promis, et une promesse faîte à Shanks, elle était obligée de la tenir, pour son honneur et sa maison !! En effet, si elle la trahissait, Le Roux ne l’accepterait pas avant deux semaines sur son navire et elle se retrouverait Sans Bateau Fixe…

 

Et là, ce serait encore pire pour son honneur. Car la connaissant très bien, il l’aurait fait s’humilier devant tout son équipage. Et c’était hors de question !!!

 

Sur ces réflexions pleines d’esprit, elle continua son avancée destructive avec d’autant plus d’appréhension car si elle n’en touchait pas un, il la poignarderait de dos !! Et vu qu’elle ne pouvait les tuer…

 

Aucune reconnaissance, chez ces Marines !!!!!

 

Malheureusement pour elle, elle se retrouvait cernée dans un couloir avec des gens devant et derrière, alors qu’elle devait faire demi-tour, vu qu’elle avait détruit les vingt canons de cette aile, il fallait qu’elle passe dans l’autre, or pour cela, il fallait qu’elle retourne sur ces pas.

 

De désespoir et de rage envers lui, elle hurla : « Shanks, va te faire !!!!!!!! »

 

         A cause de lui, elle se retrouvait à devoir sauter par la fenêtre du troisième étage ! Mais juste avant qu’elle ne saute, une aide inespérée arriva : J’ai nommé Œil de Pigeon (euh… de faucon, désolé faute de frappe… ou pas !) !!! Il était en train de déblayer le chemin des jeunes obstacles pour elle, Mana le gratifia de son plus beau sourire et d’un clin d’œil de remerciement pour ensuite se diriger vers lui.

 

Même s’il aurait fallu qu’elle s’attarde à cette fenêtre, comme ça elle aurait vu le  jeune Portgas qui cherchait à se défaire de l’Amiral en chef qui lui collait aux basques. Mais il n’en fût rien, et elle allait devoir payer pour cette inattention… Mais cela elle n’en savait encore rien !

 

Pour l’instant elle courait tout en fauchant légèrement les jambes des hommes étant dans le camp opposé au sien  au côté de son plus grand rival.

 

Elle souriait a présent, ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas combattu ainsi et ça lui avait beaucoup manqué. Depuis qu’IL les avait quittés, en fait ! Après elle était devenue une inconnue aux yeux du gouvernement, rien de plus qu’un mauvais souvenir. La preuve : aujourd’hui, aucun marine ne l’avait reconnue à part les Anciens, comme La Poigne. C’en était presque vexant pour elle ! Est-ce qu’au moins ces Marines se rendaient compte de l’honneur qu’ils avaient de la « combattre », au plus juste terme de se faire massacrer par elle??

 

Alors qu’avant ils la poursuivaient tout le temps, la prenant pour SON point faible !! Mais, il le lui avait dit, il ne l’avait jamais considérée comme tel. Alors que ces putains de gens aillent se faire foutre !! Elle était contente en même temps de se dire que les méthodes du gouvernement étaient toujours les mêmes, pourrîtes jusqu'à la moelle, et elle reprenait du plaisir à les détruire. Ça faisait tellement longtemps qu’elle n’avait pu le faire !!!

 

Pour Œil de Faucon, c’était aussi un bonheur de voir qu’elle se remettait à vivre et à sourire, il n’y avait vraiment que le combat qui pouvait lui donner autant l’air épanouie. Comme quand ils combattaient !

 

Il avait été très amusé par la réaction de la brune, d’ailleurs il se demandait ce qu’avait encore pu inventer Shanks pour qu’elle lui en veuille à ce point… Il la questionnerait à ce sujet plus tard, il trouvait d’ailleurs bizarre qu’elle ne fasse que blesser légèrement ses adversaires, ce qui lui donnait aussi l’occasion de s’extasier devant sa maîtrise du sabre.

 

Alors qu’il faisait s’incliner tous les autres devant sa puissance et sa maîtrise de l’art de l’escrime, elle, elle en possédait une encore plus grande et elle lui tenait tête avec une facilité déconcertante. A son âge ! Ça lui faisait d’ailleurs penser que quand on voulait rester en bon terme avec elle, mieux valait d’ailleurs ne pas en parler !!

 

 

Il courait, courait à en perdre haleine. Comment avait-il pu être aussi stupide ? Lui qui était en sécurité sur le toit il était descendu uniquement par fierté, pour ne pas avoir à dépendre de quelqu’un. Et maintenant il le regrettait amèrement, les sacrifices de ses compagnons et de son père n’auraient donc servi à rien ! Car il doutait fort que la jeune femme brune vienne à nouveau le sauver…

 

Il ne voulait pourtant pas abandonner, mais ses muscles et son corps ne suivaient plus sa volonté !

C’était donc fini… Il s’arrêta et se dit que tant qu’à devoir se faire capturer, au moins essayer de blesser le représentant de l’ordre mondial. Il se retourna et fit fièrement face à l’homme dont la tête même lui donnait envie de vomir !!

 

Celui-ci s’était d’ailleurs arrêté en voyant que sa proie avait pilée et s’était retourné pour lui faire face alors que quelques secondes plus tôt elle courait ventre à terre. Acculée et épuisée comme elle l’était, sa victime aurait du vouloir se rendre ; il fut donc très surpris de voir que le fils du Seigneur des Pirates était sur le point de le combattre, il lui faisait face avec une nouvelle étincelle niché au font de ses iris bleues foncées aux reflets grisées. 

 

Le combat s’engagea, inéquitable mais inévitable en même temps.

 

 

Mihawk et Mana s’en donnait toujours à cœur joie, surtout elle, et ils mettaient un point d’honneur à entailler les murs et détruire portes et fenêtres en plus des canons ; ils se rappelaient tous deux leurs combats passés et repartaient de plus belle au fur et à mesure. Alors que la fougue des Marines ne faisait que baisser, eux étaient de plus en plus motivés.

 

Ils avaient enfin finis de détruire leurs chers petits canons et ils devaient à présent sortir, tandis que des Marines leur collait toujours au cul. Arrivés dans la cour derrière le bâtiment, elle se figea de terreur.

 

Ace était de nouveau menotté et aux mains de l’Amiral en Chef alors qu’il aurait du être libre et sur le toit. Son regard, s’il le pouvait, aurait foudroyé n’importe qui, surtout l’imbécile qu’elle s’était écorchée à sauver  et qui avait réduit à néant tous ses efforts en descendant de son perchoir. De plus, d’après le regard sadique de l’autre, ça allait être après elle qu’il allait en avoir ; elle sentait qu’elle n’allait sûrement pas apprécier ce que le Marine allait dire.

 

Et Mihawk qui n’allait même pas pouvoir l’aider, vu qu’il était à ses côtés. Et même pas la peine de compter sur le connard avec qui elle vivait pour venir les secourir ; con comme il l’était il ne remarquerait même pas qu’ils avaient finis de tout détruire et que c’était anormal qu’ils ne reviennent pas.

 

Elle ne pouvait compter que sur elle-même pour le sauver. D’ailleurs pourquoi elle avait accepter c’te mission, au début, ah oui parce que c’était lui qui le lui avait demandé.

 

Plus elle allait attendre pour connaître les conditions de face de poulpe, plus les Marines allaient se rassembler sur la place. Il fallait qu’elle fasse vite !!

 

Elle ne devait pas le provoquer, quoique, si ! Il avait qu’à pas foutre sa merde dans le schmilblick…

 

« Qu’est-ce que tu me veux, face de poulpe ?? »

 

A ces mots, l’Amiral s’empourpra, et tous les Marines présents ne pouvaient s’empêcher de pouffer devant l’insolence de cette gamine. Mihawk avait même un large sourire, décidément, elle ne changerait jamais ; bien qu’elle ne soit en bonne position pour négocier elle ne pouvait s’empêcher de provoquer ! On voyait d’ailleurs que l’autre, après être passé par la honte, était fou de rage. Même son prisonnier avait un léger sourire aux lèvres, à cause d’elle !!

 

Il fallait qu’il trouve de quoi répliquer, mais il n’avait aucune idée de ce qui pouvait bien lui faire honte ou la faire sortir de ses gonds. Il ne savait quasiment rien d’elle, d’ailleurs une question qu’il se posait le turlupinait, il se décida à la poser :

 

« -             Au fait, tu as quel âge, maudite pirate ??  Tous les hommes présents furent tout d’un coup très intéressé… (L’auteure est désespérée)

-                                 Alors là… Entre quinze et quarante ans, ça dépend comment tu comptes !

-                                 Tu as pourtant plus de trente ans, alors comment fait-tu pour paraître si jeune ?

-                                 Je t’ai dit que ça dépendait comment tu comptais !! Depuis ma naissance ou…

-                                 Mais c’est toujours comme ça qu’on fait ! la coupa-t-il.

-                                 Tu me laisses finir ou pas, connard ? C’est bien toi qui voulais savoir ! Si on compte comme ça alors… -elle se tourne vers Mihawk-  J’ai plus de trente ans ! –se met à le frapper de désespoir-

-                                 Et pourquoi c’est moi que tu frappes et pas lui ? protesta l’épéiste.

-                                 Parce que, lui, il détient prisonnier celui que j’ai juré de protéger sur mon honneur… Et de toute façon, ‘faut bien que j’me défoule sur quelqu’un, alors autant que ça soit toi –avec son plus beau sourire-

-                                 Mais… Avec toi, de toute façon, ça finit toujours par me retomber dessus alors…

-                                 T’as tout compris ! –lui fait le signe bien avec sa main- ‘Fin je préfère dire que j’ai dix-sept ans, ce qui est vrai aussi !

-                                 C’est quoi cette arnaque ? Comment tu peux n’avoir que dix sept ans ? demanda l’Amiral

-                                 C’est juste mon temps de vécu –morte de rire devant la tête du commandant des Marines- Je tiens quand même à te rappeler que j’ai disparu de la circulation pendant quelques années ; et d’après toi j’étais ou ?

-                                 Aucune idée, je m’en fiche un peu !!

-                                 Bon, bah c’est pas grave, alors, j’vais pas me faire chier à t’expliquer si  tu veux pas !

-                                  Comment tu peux avoir que dix sept ans aussi ?

-                                 Tu viens de m’envoyer bouler et tu crois que je vais remuer la queue et te répondre ? Contrairement à tes petits chienchiens de l’armée, moi t’es pas mon maître, je t’obéis pas donc va te faire foutre –elle lui fait un gros fuck-

-                                 -Il est de nouveau fou de rage, et les Marines, bien que vexé par ce qu’elle vient de dire recommencent à rire ; Mihawk commence quand même à stresser et lui murmure- Mana, arrête de le provoquer, je te rappelle qu’il a un otage et qu’il peut en faire ce qu’il veut...

-                                 Ah ! C’est vrai, j’avais à moitié oublié, mais ne t’inquiètes pas, c’est pour ça que je suis aussi gentille avec lui donc il va rien dire. –Désespéré Œil de Faucon se tape la tête avec sa main- Bon, en gros tu veux que je lui raconte ma vie, pour qu’il dise rien…  -elle se retourne vers Sengoku- Donc, j’en étais à ou moi… Ah oui !!

 

 

*

*   *

 

Flash-back (raconté par Mana):

 

 

« Alors que je venais de quitter Barbe Blanche, la promesse faîte à Rouge et Roger en tête ; je me disais que le meilleur moyen pour le protéger était que je disparaisse, comme ça personne ne pourrait me suivre et savoir que je le protéger. Car quiconque connaissant mon identité aurait pu deviner que c’était bien son fils.

 

De plus, j’avais trouvé le moyen, si je ne revenais pas, qu’il soit protégé : Edward me l’avait assuré sur un serment. Je pouvais donc partir tranquille ; et le truc que j’ai trouvé m’a permis à la fois de disparaître pour un temps et de conserver ma jeunesse.

 

*

*   *

 

Sengoku voulut ouvrir sa bouche, disant que ce n’était pas ce qu’il attendait, mais Mana l’interrompit avant même qu’il n’ait eu le temps de prononcer un mot :

 

-  Je sais, je n’ai pas encore répondu à ta question mais  j’essaie de me remettre en condition, et si je ne te dis pas tout, je sais que tu vas me menacer pour que je le fasse alors…

 

L’Amiral en Chef hocha la tête d’approbation.  Tous les Marines alentours ne comprenaient rien ; quand pouvait avoir eu lieu ce récit ? Elle parlait ici du Seigneur des Pirates comme si elle L’avait connu en personne.

 

Ace était quand à lui complètement absorbé par ce récit. La jeune femme brune en face de lui avait connu ses parents, et c’est limite si elle n’en parlait pas avec fierté, tandis que lui avait honte d’eux. Et pourtant elle l’avait protégé à cause d’une promesse faîte à ses géniteurs ; son père avait donc cherché à le protéger, malgré tout.  

 

*

*   *

 

Donc j’en étais… Ah oui, conserver ma jeunesse ; à l’époque j’avais douze ans et j’ai, avec ma maîtrise de l’eau choisit de m’emfermer dans une grotte sous la forme d’un bloc de glace. Le seul que j’ai mis au courant, c’est bien sûr cet imbécile aux cheveux roux ! Lui seul pouvait venir me libérer, mais je l’ai prévenu que ce n’est pas par caprice qu’il devait me faire revenir ; et donc je l’ai fait.

 

J’ai réussi à survivre par je ne sais quel moyen ; et un jour, il est venu me chercher en me disant qu’il avait besoin de moi.

 

Quelle n’a été ma surprise en le voyant avec un bras en moins !!

 

J’ai bien entendu eu du mal à me mouvoir pendant quelques semaines mais grâce aux bons soins de Rayleigh et à la kinésithérapie de « My dear Œil de pige…euh… faucon » qui m’a permis de reprendre très vite possession de mes membres et mes réflexes. C’est d’ailleurs le seul moment ou tu as réussi à m’infliger un match nul, Œil de Faucon !

 

Enfin, grâce à Shanks qui m’a laissé détruire un équipage entier de pirates censés être redoutables, pour me mettre en jambe, il a été défié le Kami, un pirate capable de se battre d’égal à égal avec les Quatre Empereurs qui menaçait l’île sur laquelle il était en train de loger. Ça a été un massacre de leur côté, l’équipage les a tous tués ; pendant que moi, Le Roux et Ben, on allait voir Kami et son second. Ils étaient très violents et précis mais pas rapides.

 

Pendant que les deux hommes s’occupaient des deux subalternes ; je me suis retrouvé face au « big boss » et à force de temps et de patience, j’ai réussi à me mettre derrière lui et je lui ai porté un coup vital  mais pas fatal, à part pour son honneur,  à cette montagne de muscles. Ensuite, je lui ai, comble du déshonneur pour lui, asséné un coup sur chacune de ses mains.

 

Mais à part ça, mon cher « ami » et connard de capitaine m’a toujours empêché de combattre contre un autre que Mihawk ; ce qui explique que depuis cinq ans vous n’ayez jamais entendu parler de moi » finit-elle avec un beau sourire ironique.

 

 

Fin Flash-back

 

*

*   *

 

            « Voilà, ça a répondu à ta question ? »

 

            Ils étaient tous abasourdis, c’est vrai que l’on entendait pas tous les jours quelqu’un qui osait insulter de cette façon un des Quatre Empereurs pirates, et narré un aussi rude combat de manière si désinvolte.

 

         Le Portgas regardait à présent les courbes et les manières de la jeune fille… Elle lui rappelait quelqu’un ! Ces mimiques, ces gestes, ces moqueries ; il les connaissait !!

 

         L’Amiral commençait sérieusement à en avoir marre qu’elle le déshonore ainsi ; il était tout de même un des plus hauts gradés de la Marine !!

 

         Il prit un sabre qui appartenait à un des jeunes matelots et le plaça sous la gorge du fils du Seigneur des Pirates. Tout de suite, le visage de Mana se raffermit, elle n’avait plus ce rictus moqueur sur le bout de ses lèvres ; a présent elle était enfin sérieuse. Elle le regardait d’un air accusateur, et elle se concentra.

 

         Par un échange silencieux entre eux, la brune su ce qu’il voulait d’elle en échange de la vie du Portgas.  Elle regarda ensuite dans la direction de Mihawk et s’excusa d’un regard. Elle hocha ensuite la tête en signe d’approbation. Elle tendit ses mains devant elle et s’avança tout en bayant à s’en décrocher la mâchoire ; faisant encore plus enrager son adversaire.

 

         Mais il avait gagné, si cet imbécile qui servait accessoirement de fils à Roger était resté là ou on lui avait dit, elle n’aurait pas été obligée de se sacrifier. Mais cela prouvait qu’ils étaient bien de la même lignée, à toujours se foutre dans les pires magouilles possibles. Elle devait au moins lui reconnaître cela.

 

         Il était son digne fils !

 

         Un Marine se rappliqua avec des menottes en granit marin, sous les ordres de son chef il du ensuite s’approcher de celle qui avait fait face à Mihawk ; il était traumatisé.

 

         Ace était quant à lui extrêmement surpris. Pourquoi cette jeune femme le protégeait elle ainsi ? Pourquoi était-elle prête à se sacrifier pour lui ? Pourquoi il l’en remercier alors qu’il aurait du lui en vouloir ? Elle faisait confiance à l’Amiral pour le libérer alors qu’elle, elle allait sûrement être capturée et torturée… Mais comment faisait-elle pour ne pas craindre tout ça ?

 

Une fois qu’elle fut ligotée de manière à ce qu’elle ne puisse plus du tout bouger, Sengoku eut la mauvaise idée de vouloir briser leur serment. Elle le fixa alors de son regard le plus noir tandis que des Marines tentaient de la maîtriser, car elle s’était rebellée. S’il ne enait pas sa promesse, il était hors de question qu’elle tienne la sienne et ce n’était pas ses sales cons qui allaient l’en empêcher !!

 

« Tu avais pourtant juré !!!! »

 

Elle pestait contre elle-même de lui avoir fait confiance ; il fallait qu’elle vienne en aide à son imbécile de protégé. Et elle n’allait avoir qu’une seule façon de le sauver.

 

Œil de Faucon avait bien compris ce qu’elle allait faire mais ne pouvait rien faire, il le savait, il en était conscient et en souffrait, il savait que s’il l’aidait ça allait être pire pour elle et pour lui.

 

Sengoku abattit son sabre, voulant exterminer la sale engeance du pire des Pirates mais il rencontra une résistance, Mana s’était jeté devant le Portgas et s’était fait tranché à sa place. Ace la regarda avec effroi et elle lui en rendit un plein de compassion.

 

Les chaînes qu’on lui avait apposées avaient réussi à amortir le coup, il les avait toutes coupées par la même occasion ; de plus la garde de son Kitetsu avait stoppé la pointe de la lame. Elle cracha une gerbée de sang mais s’arrêta là. L’amiral voulut repartir à l’attaque mais cette fois-ci Mihawk s’interposa, hors de question qu’elle meure !

 

Et il fallait les laisser deviser ensemble ; surtout qu’elle avait plein de chose à lui dire. Sûrement en commençant par le commencement, c'est-à-dire qui elle était.

 

« -          Qui t’es ?

-                                 Juste quelqu’un qui a juré de te protéger ; mais tant que tu auras honte de tes origines, je ne pourrai te dévoiler les miennes.

-                                 Je n’ai pas honte… Je refuse simplement de reconnaître mon père, qui était le plus grand forban jamais connu.

-                                 C’est bien, tu as bien appris ta leçon ! Tu aurais vraiment pu devenir un formidable Marine avec tous les principes de merde qui vont avec ; tu ne crois pas qu’il est tant pour toi d’apprendre qui GolD. Roger était vraiment ?

-                                 C’était juste un homme avide et sans pitié… -Il ne put continuer, Mana l’avait giflé-

-                                 Comment oses-tu ?? –elle avait les larmes aux yeux- Comment peux-tu dire que ton père était un homme mauvais ; son seul crime a été celui d’aspirer à la liberté !! Et toi, tu le considères ainsi !! Tu n’as pas idée de la chance que tu as d’avoir comme père un homme tel que lui !!!! Ne le compare pas aux Marines.

-                                 Hein ? Mais de quoi tu par…

-                                 S’il te plaît –elle le regarde alors avec espoir et tristesse- ne renie pas tes origines alors que tu as la chance d’avoir pour père un des hommes les plus remarquables et preux que la Terre ait jamais porté ! Tu n’as pas à détourner la tête quand on prononce son nom !! Tu n’as pas à avoir honte ou à rougir de tes origines !!!

 

Des larmes de soulagement s’écoulèrent des yeux du fils de l’homme le plus puissant et le plus libre de la Terre; depuis combien de temps attendait-il ses paroles ? Depuis combien de temps voulait-il qu’on le lui dise ?? Comment n’avait-il pu s’en rendre compte avant ? Elle avait provoqué le déclic en lui, celui qui lui permettait d’être fier de sa lignée.

 

Et à ce moment là, Ace sut enfin qui elle était, il venait de le découvrir ; comment n’avait-il pu le comprendre avant ?

 

Quant à elle, une fois qu’elle eût vu le visage de son protégé, elle su qu’elle avait réussi à le convaincre. Elle se releva après qu’Ace lui ait fait son plus beau sourire et l’ait aidé à se relever, car elle s’était jetée sur lui pour le protéger de son corps. Ils se prirent main dans la main et, quand ils commencèrent à courir, l’escrimeur s’effaça.

 

L’Amiral ne pouvait y croire, il s’était fait roulé par ses pirates, et ce qui lui avait fait le plus mal c’était le regard que lui avait lancé le Capitaine Corsaire et la jeune femme, après qu’il ait rompu sa promesse.

 

Il était fou de rage.

 

Ils couraient à présent à travers les décombres de Marineford, les dégâts causés par les pirates comme les Marines jonchaient le sol et plusieurs corps étaient tombés l’un sur l’autre ou bien totalement ensanglantés ; mais à ce moment là, pour eux deux, c’était comme s’ils couraient dans un champs de fleurs. Même si le Portgas ne pouvait toujours pas se transformer en flammes.

 

Elle était vraiment inconsciente, se dit le mangeur du Mera Mera no fruit mais malgré qu’il ait pensé ça, il lui obéit quand même. Il grimpa sur son dos et ses deux mains menottées au granit marin encerclèrent le cou de Mana et celle-ci s’élança, complètement soumise à ses impulsions, en faisant un saut impressionnant malgré le poids qu’elle portait, entre Ace et ses sabres.  Il allaient tout droit vers la mer, tandis que les membres de l’équipage de Barbe Blanche et celui de Trafalgar Law restaient ébahi et terrifié par ce qu’elle faisait ; elle allait tuer Ace avec ses conneries. Seul Le Roux et ses hommes restaient parfaitement confiants et attendaient patiemment que la jeune femme les rejoignent avec son paquet.

 

Ace, lui, sentit son cœur s’emplir d’une nouvelle fierté quand la face de thon hurla la véritable identité de la brune ; mais aussi de crainte en voyant l’eau s’approcher à vitesse grand V d’eux. Il n’en fût d’ailleurs aucunement surpris, d’ailleurs il savait que si elle le faisait c’est qu’elle en était capable et il lui faisait pleinement confiance ; il savait qu’elle ne trahirait pour rien au monde et elle avait déjà prouvé un tas de fois qu’elle était fiable et pas sans reproches, mais presque ! Mais surtout pour suivre son éthique.

 

Durant longtemps, alors que tous les Pirates avaient rejoints leurs bateaux pour s’en aller et que les deux jeunes gens allaient s’écraser sur la surface de l’eau ; toute l’île retentit du cri apeuré et agonisant du chef des Marines, qui avait quant à lui perdu toute crédibilité au sein de la même organisation, annonçant « SON » retour :

 

« Va pourrir en enfer, ManaD. … »

 

 

A suivre…

 

 

Je ferai mon petit blabla dans la version actualisée vu qu’il faut que j’arrête de toujours repousser les dates XD !!

 

Même si je m’excuse platement pour le retard !!

 

Je vous l’ai dit dans le chapitre précédent, que j’étais très sadique ; alors n’hésitez pas à m’envoyer vos réclamations.

 

Spécial dédicace et un grand merci à Namionepiece-chan ; Pearly Mist-sama ; chouchoudu10-chan et Darkness02-san !!

Un grand merci aussi à Orochi pour m’avoir mis en suivi et en favori !!

 

Et n’hésitez surtout pas à commenter merci !!