Apparition ou Sauvetage in extremis

par lumar

Une promesse vieille de vingt deux ans allait être mise en marche par son acte, et avec la conséquence de bouleverser le monde.

 

Par SON retour, cette personne que la Marine avait eue tant de mal à découvrir, et que les seuls la connaissant étaient les plus hauts gradés de cette même organisation et quelques pirates…

 

Cette personne avec la plus haute mise à prix que la Marine n’ait jamais donné pour la capture d’une seule personne…

 

Cette personne qui porte le plus lourd héritage au monde…

 

Mais revenons à nos moutons…

 

Aka Inu était  en train de fendre la foule pour se diriger vers le jeune MonkeyD Luffy avec l’intention de le tuer : en effet, celui-ci avait déjà causé assez de soucis au monde entier ; il était temps que ça finisse ! Ce jeune homme devait mourir pour le bien du monde !!!!!

 

Il s’arrêta à quelques pas de l’endroit voulu et interpella Ace et Luffy en commençant à les insulter, eux et leurs lignées pour finir par insulter Barbe Blanche, provoquant la furie du Portgas.

 

Il chercha à l’attaquer, même si tous ses efforts étaient réduits à néant car il était le feu et l’Amiral le magma…

 

Mais le logia du feu n’était pas la cible première du Marine, Ace n’avait jamais vraiment gêné leurs plans tandis que Mugiwara (chapeau de paille pour les incultes) avait réussi à battre Rob Lucci, chef du CP9 et avait contenu le Buster Call… Il était donc obligé d’éliminer cette menace en premier.

 

Et de toute façon, le fils de GolD. Roger était trop épuisé pour pouvoir espéré fuir.

 

Aka Inu fondit donc sur le jeune Monkey, Ace vit ce mouvement et dut réagir.

 

Luffy n’avait pas le temps d’esquiver

Ace voulait plus que tout le protéger

Il se jeta donc devant ce dernier

Mais le poing de l’Amiral enflammé

Ne put jamais atteindre ce dernier

Le Marine alla donc s’envoler

Et par sa chute créa de la fumée

Faisant rester tous les autres bouches bées

Car nul ne pouvait rien discerner

 

En effet, même si personne n’avait pu le prévoir et que tous avaient crus Ace mort, quelqu’un s’était interposé. Quelqu’un qui avait la force de repousser l’Amiral et de l’envoyer voler à l’autre bout de la place, tout en échappant au pouvoir du logia du magma.

 

            L’Amiral en chef avait un très mauvais pressentiment, en voyant voler une de ses pièces maîtresses. Il fixa le milieu de la place intensément, attendant que la fumée se dissipe.

Tous les regards étaient d’ailleurs à cet endroit. Pourtant, lorsque la fumée fut dissipée nul ne savait où étaient passée les deux frères. On voyait encore le cercle dessiné par le piétinement des pieds lors de leurs combats. Mais plus aucune trace des combattants, ni du mystérieux sauveur…

 

Par intuition, Barbe Blanche et Sengoku regardèrent vers le haut de la tour, bientôt suivis par tous le Pirates et Marines ; ils se trouvaient au dessus du bâtiment central, tous ceux présents ne parvenait à discerner la personne qui avait sauvé leur « rêve » : sauver Ace.

 

Par contre, l’un pouvait savoir, en effet, Barbe Blanche avait la très forte intuition que c’était son grand Come Back, et il savait à quoi la personne ressemblait pour l’avoir déjà vu et côtoyée.

 

Intuition confirmée par le grand cri qui suivit, un cri qui emplit tout le monde d’un respect immense vu la vibration et la profondeur s’en dégageant.

 

Et, bien que sa voix adressait de lourds reproches à EdwardD Newgate, elle n’en restait pas moins magnifique et majestueuse, et les membres de l’équipage de celui ci ne sourcilièrent pas à l’entente du reproche adressé à leur père :

 

«  !! Le vieux, c’est comme ça que tu tiens tes promesses ?!?!? »

 

 

 

 

Petit blabla sur presque rien de l’auteur pour ceux que ça intéresse (je précise pour ceux qui ne veulent pas):

 

            Je n’écris cette fanfic que pour laisser à Ace, mon perso préféré une petite chance de survivre. Je m’éloigne sûrement beaucoup du manga mais je suis désolé car je ne lis plus depuis qu’il est mort : Le BEAU, le grand PortgasD Ace… mais je m’égare là…

 

            Pour les vers, je suis désolée, d’ordinaire c’est pas mon style mais là c’était trop tentant avec tous les mots finissant en le son « est » et comme j’avais rien d’autre à faire, j’ai écrit cette chose qui ressemble un peu à rien… -mort de rire- Et si vous regardez bien, normalement ils font tous dix syllabes…

 

            Alors, qui est venu le sauver ? C’est SUPER-LUMAR tsoin tsoin tsoin !!!!!!!!!!!!!! Whaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Désolé, je suis un peu (beaucoup, franchement) folle…

 

            J’essaierai d’écrire la suite rapidement, mais vu que je suis en période de révision pour le brevet et que je patauge dans la semoule, je suis pas sûre avant la semaine prochaine …Pas cool !!!!! -pleure en silence-

 

 

            J’adore qu’on me laisse tout plein de commentaires alors si vous voulez bien, mèenze ande whoummennz (mon anglais étant très approximatif, je vous prie de m’excuser), merci de bien vouloir vous arrêter vous deux secondes à l’escale : Commenter !! –trop contente- Que ce soit en bien ou en mal, moi tout me va…

 

 

 

            ET voilà, ce chapitre est à présent officiellement terminé !!!!

 

            Merci de m’avoir lue jusqu’au bout et si vous voulez bien à la prochaine (avec un invité très très spécial) !!