Chapitre 05 : SF-4_The reason

par Lascka

Bonjour !

 

Enfin, la suite de cette mini-histoire. Une suite de Song-fic, je ne suis pas sûr qu'il y ait quelqu'un d'autre assez dingue pour faire un truc pareil ! C'est crevant, surtout quand ce n'est pas prévu ! Je n'avais ni la musique ni l'histoire ! Quel bazar ! XD

 

Bref, passons. On me l'a demandé, je me suis cassé la tête, et j'ai trouvé. Bien sûr, j'ai aussi bien apprécié écrire cette suite ! J'espère que vous avez seulement eu moitié moins plaisir à les lire que moi à les écrire, et je serais comblée ! ^^

 

Allez, assez de parlotes, place à la musique !

 

Alors, depuis quatre chapitre maintenant, c'est toujours du romantisme, toujours du LuNa, et c'est toujours nécessaire d'avoir lu les chapitre deux, trois et quatre pour pouvoir suivre le cinquième !

 

Bonne lecture !

 

 

Ci-joint, deux adresses web, une sur Dailymotion, pour le clip de la chanson, et un autre sur Deezer, pour écouter seulement la musique.

Bonne écoute !

 

http://www.dailymotion.com/video/x2pxe4_hoobastank-the-reason_music

http://www.deezer.com/listen-1172920

 

 

Artiste : Hoobastank

Chanson : The reason



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Chapitre 05 : The reason

 

 

 

~ I'm not a perfect person ~

Je ne suis pas une personne parfaite

~ There are many things I wish I didn't do ~

Il y a de nombreuses choses que je regrette d'avoir fait

~ But I continue learning ~

Mais je continue d'apprendre

~ I never meant to do those things to you ~

Je n'ai jamais voulu te faire toutes ces choses

~ And so I have to say before I go ~

Donc je dois te dire avant de partir

~ That I just want you to know ~

Que je veux juste que tu saches
 

Il luttait pour ne pas fermer les yeux, pour ne pas s'abandonner aux ténèbres qu'il pensait avoir vaincu en la personne de Marshall. On dit souvent qu'une personne qui meure revoyait comme un film sa vie. Ce ne fut pas le cas pour Luffy. Lui voulait simplement profiter de ses derniers instants avec les compagnons de sa vie. Il avait accepté sa mort, depuis le jour où il les avait quittés. Il savait qu'il n'en reviendrait pas. Mais il savait aussi qu'il n'avait pas le droit de se défiler. Il devait se battre contre cette ordure. Pour les protéger. Parce que Barbe Noire l'avais prit pour cible. Et qu'il ne voulait pas les impliquer, à aucun prix. Il avait été surpris qu'ils le retrouvent au début, mais… Ça leur ressemblait tellement.

 

Il était heureux. Oui, il avait mal, et il sentait la vie s'enfuir de lui. Les griffes glacées de la mort allait bientôt se refermer sur lui en ricanant, mais il n'avait pas peur. Il était heureux. Car ils étaient avec lui. Car elle était là. Son seul véritable regret était qu'il ne lui avait jamais dit. Il n'avait pas répondu sur le bateau alors qu'elle lui avait avoué ses sentiments. Ça le tracassait, mais il avait beau essayer, il n'arrivait pas à parler. Il n'en avait déjà plus la force.

 

Pourtant, il voulait qu'elle sache à quel point elle comptait pour lui, ô combien il l'aimait…

 


~ I've found a reason for me ~

Je me suis trouvé une raison

~ To change who I used to be ~

De changer celui que j'étais autrefois

~ A reason to start over new ~

Une raison de recommencer à zéro

~ And the reason is you ~

Et la raison c'est toi

Il se sentit partir peu à peu. La douleur lancinante s'atténua, et Luffy perçu de moins en moins les consciences de ses amis, leur chaleur. Même la présence de la main de Nami qu'il tenait sur son chapeau se dilatait pour disparaitre dans le néant. Il ne se débattit pas, et se laissa lentement glisser dans une funeste inconscience.

 

*PLOC*

 

Dans l'abîme de son cœur résonna le bruit incongru d'une goutte qui tombe. De l'eau ? Sa conscience se réveilla un peu, et il essaya chercher l'origine de ce bruit, et la raison pour laquelle ce simple bruit avait retentit aussi fort en lui. Il pleuvait ? Pourtant il faisait un temps magnifique tout à l'heure… Il en avait même été ébloui.

 

Non. Ce n'était pas de la pluie. Les gouttes de pluie ne tombent pas que sur son visage, et surtout, ne véhiculent pas autant de tristesse… Des larmes ? Comment de simples gouttes d'eau pouvaient lui faire autant de mal ? Ses blessures, à côté, n'étaient pas grand chose. Alors qu'il pouvait les oublier, la simple idée que ces larmes pouvaient encore couler lui était insupportable. Il voulu faire quelque chose pour que ces larmes s'arrête. Mais il ne pu bouger un muscle.

 


~ I'm sorry that I hurt you ~

Je suis désolé de t'avoir blessée

~ It's something I must live with everyday ~

C'est une chose avec laquelle je dois vivre tous les jours

~ And all the pain I put you through ~

Et toute la douleur que je t'ai fait subir

~ I wish that I could take it all away ~

J'espère que je pourrai l'effacer

~ And be the one who catches all your tears ~

Et être celui qui sèche tes larmes

~ That's why I need you to hear ~

C'est pourquoi j'ai besoin que tu entendes

 

 

Il sentit soudain une douce chaleur l'envahir. Il comprit confusément que Nami l'embrassait. Et il désespérait de lui répondre, lui faisant ainsi comprendre ses sentiments. Mais là aussi, il ne put bouger. Alors qu'il continuait de couler lentement à pic, il essaya de se redresser, pour profiter un peu plus longtemps de ce sentiment.

 

Des mots furent chuchotés, contenant tellement d'amour, de tendresse et de désespoir qu'il en fut tout retourné.

 

"Je t'aime…"

 

Dans un ultime effort, il forçat son esprit à ouvrir les yeux. Un cercle de lumière apparut dans sa conscience, et la vit ruisselante de larme, alors qu'elle avait appuyé son front contre le sien. Elle paraissait si faible ainsi, sur le point de se briser tant elle avait mal.

 

Et c'était de sa faute. Parce qu'il mourrait. Il ne voulait pas qu'elle ait mal comme ça. Il voulait que ses larmes s'arrêtent, il ne voulait plus qu'elle souffre autant pour lui, à cause de lui. Il voulait voir son sourire, encore une fois.

 

Non, il voulait plus que ça. Il voulait la voir sourire longtemps encore. Il voulait parcourir les mers toutes sa vie avec elle, avec eux à ses côté. Il voulait pouvoir encore rire, faire des bêtises, se faire gronder, taper, balancer par-dessus bord par ses camarades. Il voulait les voir accomplir leurs rêves, et lui accomplir le sien avec eux.

 

Il voulait qu'elle sache. Elle devait l'entendre, ces mots qui tournaient en boucle dans sa tête, dans son cœur. Il fallait qu'il lui dise !

 


~ I've found a reason for me ~

Je me suis trouvé une raison

~ To change who I used to be ~

De changer celui que j'étais autrefois

~ A reason to start over new ~

Une raison de recommencer à zéro

~ And the reason is you ~

Et la raison c'est toi

 

 

Dans les ténèbres ou gisait son esprit, il clama sa réponse.

 

- Moi aussi !

 

C'était vrai. Tellement vrai. Simplement vrai. Il aurait aimé savoir si elle l'avait entendu, le cri de son cœur, mais il ressentait la présence de la Grande Faucheuse se rapprocher de lui. Paniqué, il voulu se retourner, mais doucement, presque tendrement, Elle l'enlaça dans ses grand bras et l'entraina vers sa fin. Il perdit de vue la lumière de ses larmes, la chaleur de sa voix.

 

Il mourut.

 

Mais une révolte l'enflamma. Il refusait.

 

Sa mort.

 

La tristesse.

 

Que tout se termine ainsi.

 

Pour elle.

 

Alors qu'il avait accepté sa fin depuis longtemps, il se révolta, et se remit à lutter pour sortir des bras de la Mort. Il est vrai qu'Elle ne lâche plus ses proies une fois qu'elle les tient. Mais Elle n'avait jamais encore lutté contre un homme si vindicatif. Aucune de Ses anciennes proies avaient bataillé si farouchement pour revenir vers ce monde qui les expulsait si atrocement. Elle assura l'ascendant qu'Elle possédait sur cette simple âme. Plus férocement, il se débattit encore, et encore, ne cédant rien à cette douce Amie. Il ne flanchait pas, et ne comptait pas perdre. Pas encore. Il refusait.

 

Refus.

 

Refus.

 

Refus.

 

De sa part. Mais aussi des autres. Il entendit soudain leurs voix résonner dans le néant où il se trouvait. Son nom. Des suppliques, des pleurs, des injures, des sanglots. De son équipage. Une étrange lueur, juste devant lui. Leur volonté de ne pas le perdre, sa volonté de vivre.

 

Volonté.

 

Sa volonté.

 

Dans un rugissement, il écarta les bras glacés de la Mort qui glapit de surprise de sa voix de crécelle. Sans attendre, il tendit la main vers cette lumière salvatrice.

 


~ And the reason is you ~

Et la raison c'est toi

~ And the reason is you ~

Et la raison c'est toi

~ And the reason is you ~

Et la raison c'est toi

 

 

Elle l'appelait. Sans cesse, elle répétait son nom, dans une vaine tentative de le garder encore un peu près d'elle. Elle avait prit une de ses mains dans les siennes, et tentait de les réchauffer en les portant contre son front. Elle avait entendu sa réponse, mais elle ne voulait pas que tout s'arrête là. Alors elle l'appelait. Elle n'entendait pas les autres faire de même, l'engueuler si jamais il clamsait comme ça, qu'ils avaient encore des choses à faire… Et l'insulter de plus belle. Elle savait juste que les mains de son ami commençaient à se refroidir, et que Chopper essayait désespérément de le ranimer.

 

Alors qu'elle commençait à abandonner, elle sentit un frémissement sous ses doigts. Ses pleurs s'arrêtèrent d'un coup. Elle releva lentement son visage trempé de larmes, attirant l'attention des autres, et regarda si elle n'avait pas rêvé. Elle sentait son cœur battre la chamade, prêt à exploser. Le reste de l'équipage, à part Chopper qui continuait son massage cardiaque, fixèrent avec angoisse les mains de leur capitaine. Doucement, comme dans un rêve, ils virent la main se refermer sur celle de la navigatrice, qui avait encore du mal à croire en ce miracle. Chopper se releva, tremblant à la fois de soulagement et de fatigue, et leur annonça que son cœur était reparti.

 

Ils auraient voulu hurler leur immense soulagement au ciel, mais ils étaient encore trop sous tension pour pouvoir le faire. Et la soudaine baisse de cette pression affreuse ne les aida pas. Usopp et Brook tombèrent à terre dos contre dos en gémissant, les jambes trop faibles pour pouvoir les supporter. Sanji tremblait aussi, mais se faisait un devoir de soutenir Robin qui elle ne tenait debout que grâce à la volonté du coq. Franky s'adossa en silence contre un arbre. Seul Zoro ne bougea pas, restant droit et fier. Mais s'il faisait bonne figure, il était plus blême que jamais, et du sang perlait de sa main gauche, tant il avait serré le poing.


 
~ I'm not a perfect person ~

Je ne suis pas une personne parfaite

~ I never meant to do those things to you ~

Je n'ai jamais voulu te faire toutes ces choses

~ And so I have to say before I go ~

Donc je dois te dire avant de partir

~ That I just want you to know ~

Que je veux juste que tu saches
 

 

Ce ne fut pas la dernière alerte. Plusieurs fois, son état ou celui de son frère devint critique. Mais comme il y avait tout le temps quelqu'un pour les veiller, Chopper réussit toujours à les stabiliser. Ils décidèrent, malgré leurs états, de prendre la mer, pour aller sur une île plus accueillante. Aucun des deux ne reprenait conscience, et les crises constantes mettaient les nerfs de l'équipage à vifs. Ils étaient tous dans un état second, toujours en attente d'une nouvelle alerte.

 

Ace fut celui qui se réveilla le premier. Aussitôt, Zoro, qui était chargé de le surveiller, ouvrit la porte de l'infirmerie donnant dans la cuisine et héla le médecin de bord. Alors que Chopper lui faisait subir un rapide examen au jeune homme, il demanda d'une voix faible où il était. Lorsqu'il réalisa sur quel navire il se reposait, il essaya de se relever pour avoir une vision de la pièce entière. Le petit docteur du se transformer pour le garder allongé. Avec angoisse Ace demanda s'ils avaient retrouvé son frère. Zoro le rassura aussitôt en lui disant qu'il l'avait mit ailleurs. Mais il s'approcha du lit et d'un ton doucereux qui accentuait l'impression de danger qui se dégageait du bretteur, demanda ce qui s'était passé. Alors que le blessé ne réagissait pas à la bouillante colère du sabreur, Chopper s'esquiva discrètement.

 

L'épéiste répéta plus durement sa question. On pouvait sentir toute sa fureur de ne pas avoir pu prendre part aux combats. Fermant les yeux, le flambant brun raconta d'une voix sans ton qu'il n'en avait plus qu'un vague souvenir. Il décimait l'équipage du traître alors que Luffy s'occupait seul de l'homme ténébreux. Il repoussa les protestations insurgées d'un mouvement d'épaule. Luffy avait décidé de s'en occuper, et même lui ne pouvait pas faire grand-chose quand il avait prit sa décision. Il ouvrit les yeux et Zoro pu remarquer de l'incompréhension. D'une voix blanche, Ace conclut son récit en décrivant une explosion ténébreuse. Il ne se souvenait plus de rien après ça.

 

Zoro quitta silencieusement l'infirmerie alors que le blessé se rendormait. Il se sentait encore plus frustré de n'avoir pu aider son capitaine et ami à livrer ce combat qui avait dû être titanesque. Exaspéré, il tapa du poing sur le mur de la réserve en jurant. Et l'autre débile qui ne se réveillait pas !

 


~ I've found a reason for me ~

Je me suis trouvé une raison

~ To change who I used to be ~

De changer celui que j'étais autrefois

~ A reason to start over new ~

Une raison de recommencer à zéro

~ And the reason is you ~

Et la raison c'est toi
 

 

Ça faisait maintenant quelques semaines que l'équipage avait récupéré les deux frères sur l'île du combat. Ils étaient de nouveau immobilisés sur une île. Luffy avait prit la place de son frère dans l'infirmerie. Mais il ne donnait toujours aucun signe de vie et seule sa respiration régulière indiquait qu'il n'était pas mort. Ace, lui avait pu être récupéré par ses propres compagnons quelques jours plus tôt. Eux aussi étaient à la recherche du commandant de leur flotte. Il avait souhaité resté jusqu'à ce que Luffy se remette, mais le coma profond dans lequel était plongé son frère ne lui avait pas laissé le choix. Et c'était la mort dans l'âme qu'il était parti. L'état du jeune capitaine, depuis le départ de l'île ne s'était ni dégradé, ni amélioré. Ses blessures cicatrisaient lentement, mais il ne se décidait pas à ouvrir les yeux, malgré les demandes incessantes de ses amis.

 

Chacun leur tour, ils le veillaient. Et lui parlaient de tout et n'importe quoi, car Chopper leur avait dit que c'était possible qu'il puisse entendre leur conversation. Sanji essayait de le convaincre de se réveiller en lui promettant un gigantesque festin s'il ouvrait les yeux. Mais que, en attendant, il devrait se contenter que des odeurs. Usopp lui racontait ses aventures sur le bateau, en les enjolivant, bien sûr. À l'en croire, il avait réussi, à lui tout seul, à mettre en déroute plus de vingt armadas de pirates qui venaient leur chercher des noises. Il avait bien entendu réussi à leur botter les fesses sans problème… Mais il concluait à chaque fois par lui dire que s'il était conscient, ils ne seraient plus attaqué, tant sa réputation était désormais grande sur Grand Line. Chopper vérifiait à chaque fois ses bandages et l'état de ses blessures. Il lui disait à chaque fois qu'il allait de mieux en mieux, et qu'il n'avait plus aucune raison de dormir… Brook ne parlait quasiment pas, mais lui jouait des morceaux de musique qu'il appréciait particulièrement. Comme Franky, qui lui, se mettait à danser en prime. Robin non plus ne disait rien, et lisait silencieusement des livres. Mais elle jetait régulièrement des coups d'œil sur le lit. Zoro aussi restait silencieux. Il le fixait sans ciller, les bras croisés. Et ses pensées étaient insaisissables.

 

Nami, quant à elle, lui prenait la main et la serrait. Et elle attendait, de nouveau, son retour. Mais en sachant que, cette fois, elle ne pouvait pas aller le chercher de force.

 


~ I've found a reason to show ~

Je me suis trouvé une raison de montrer

~ A side of me you didn't know ~

Une partie de moi que tu ne connaissais pas

~ A reason for all that I do ~

Une raison pour tout ce que je fais

~ And the reason is you ~

Et la raison c'est toi

 

 

Il faisait nuit. Nami, s'était endormi en veillant son capitaine. Sur ses épaules, une légère couverture avait été posée. Elle pensa brièvement qu'il faudrait qu'elle remercie Sanji ou Robin pour y avoir pensé. Encore endormi, se frottant les yeux, elle voulu serrer la main de Luffy. Mais elle eu l'étrange impression qu'on lui répondait. Le cœur battant à tout rompre, elle observa le visage de son ami. La respiration s'accélérait doucement, et il soupira profondément. Il fronça des sourcils avant de papillonner des yeux, et d'enfin, se réveiller du long sommeil dans lequel il était plongé. Retenant son souffle, incapable de faire de même pour ses larmes, elle le regarda observer le plafond un moment avant de se tourner vers elle. Il eu un sourire encore faible et lui murmura d'une voix rauque:

 

- Salut… Ça va ?

 

Elle l'enlaça, éclatante de bonheur. Elle lui répondit en ponctuant chacune de ses phrases par un sanglot.

 

- C'est à toi qui faut demander ça, crétin ! Si tu savais combien tu nous as fait peur ! Depuis combien de temps crois-tu être endormi ?

 

Elle se sépara de lui à contrecœur, mais consciente qu'il était encore faible. Sur le point de partir, prête à réveiller les autres pour leur annoncer la nouvelle, Luffy la retint en soufflant.

 

- Nami, attend…

 

Elle se rassit aussitôt au bord du lit. D'un geste tremblant de fatigue, il approcha sa main de son visage. Dans un réflexe, elle ferma les yeux, et attendit. Elle sentit la douce présence d'une main sur sa joue, et le frottement d'un pouce sur ses larmes.

 

- Je ne veux plus te vois pleurer, et encore moins à cause de moi…

 

Elle lui sourit, et s'essuya les yeux. Mais lui répondit en rigolant que cette fois, elle pleurait de joie. Sa main quitta son visage doucement pour attraper la main sur le lit. Il la serra et lui dit que même des larmes de joie ne lui plaisaient pas, car elles étaient malgré tout le signe qu'elle avait souffert. Elle acquiesça.

 

- Tu sais, je me rappelle, quand vous m'avez trouvé. J'étais heureux de vous revoir, sincèrement. Et je me disais sérieusement que si je devais mourir comme ça, ça allait.

 

Elle essaya de l'interrompre pour le contredire, effrayée par ses paroles. Mais d'un geste vif, et beaucoup plus alerte que tout à l'heure, il l'en empêcha en lui posant un doigt sur la bouche. Et il continua en souriant, se redressant sur un coude.

 

- Mais je vous ais entendu. Je t'ai entendu, m'appeler. Et je t'ai vu pleurer. Je n'ai pas pu le supporter. Et quand la mort est venue me chercher, je l'ai repoussée.

 

Il passa sa main qui la bâillonnait dans son dos et l'enlaça à son tour. Nami, elle, était pétrifié, et ne réagissait pas. Mais elle écoutait avec plus d'attention que jamais dans sa vie elle n'en avait eue.

 

- Si je suis revenu, c'est parce que j'ai trouvé une raison de me battre. Et cette raison, c'est toi. Parce que je voulais que tu saches, que tu entendes mes sentiments à ton égard. Parce que je veux te protéger et être à tes côtés, toujours. Parce que je n'avais pas pu répondre à ce moment, sur le bateau, et que je voulais que tu comprennes pourquoi je ne voulais pas vous impliquer. Parce que ta mort me serait infiniment plus douloureuse que la mienne. Parce que, quand tu souffres, cette même mort ne peut m'empêcher de venir te soulager. Parce que je t'aime, Nami. De toute mon âme.

 

Il la sentait trembler dans ses bras. Elle essayait vainement de retenir ses pleurs, puisqu'il le lui avait demandé. Ses efforts l'empêchaient de parler. Mais elle répondit avec émotion à sa tirade en l'étreignant contre son cœur.

 

Ils ne bougèrent pas de cette position pourtant inconfortable pendant un long moment, savourant simplement la présence de l'autre à ses côtés.

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

FIN

 

 

Et la voilà, la belle fin. Bien sûr que non, je n'allais pas le faire mourir ! Se serait signer l'arrête de mort de One Piece ! Et ça, c'est hors de question ! XD

 

Merci à tous les lecteurs qui ont suivis cette série (improvisée ! Ce n'était vraiment pas prévu ! ^^') de Song-fic ! Merci de me dire ce que vous en pensez !

 

Mais ce n'est pas encore fini ! Même si le LuNa cesse maintenant, cette trame va encore me servir ! ^^

 

LASCKA