-la première mission

par lunik

- … ensuite tu plies comme ça, et ensuite comme ça… et voilà, une magnifique grue en papier ! s’exclama une jeune femme aux courts cheveux bleus.
- Ouah, Konan tu es trop forte ! s’enthousiasma une petite fille assise à la droite de son interlocutrice.


Elles faisaient face à la rivière, toute deux admirant à la fois la beauté de la nature et l’art de l’origami. Konan, membre de l’Akatsuki, avait ce don, de faire d’un simple morceau de papier, une véritable œuvre d’art et, aux yeux émeraudes de l’enfant qu’est Sakura, c’était tout bonnement magique.


- Dit Konan, commença alors la gamine, tu veux bien m’apprendre l’origami s’il te plait ?
- Oui pourquoi pas ?! répondit-elle avec joie. Mais je te préviens, l’origami n’est pas chose simple pour quelqu’un de ton âge, alors ne t’inquiète pas si tu n’y arrive la première fois d’accord ?
- Oui, promis ! s’exclama la plus jeune.
- alors écoute Sakura, l’origami est un art asiatique qui consiste à plier du papier pour obtenir des formes diverses, et ceci, s’appelle une grue. Expliqua la femme aux cheveux bleux en montrant le pliage.
- On dirait un cygne !
- Tu as raison, et tu sais quoi ? demanda Konan. On dit que, si tu en fais mille, alors dans ce cas, un vœu t’est accordé.
- C’est vrai ?!! s’écria Sakura de plus en plus intéressée. Alors, moi, j’en ferais mille pour tout le monde! on fera tous un vœu, toi, moi, oniisan et tous ceux du groupe.
- Autant de grue ? Dit la manipulatrice de papiers en émettant un léger rire. Tu crois en être capable ?
- Oui, regarde !

La petite fille attrapa alors une feuille blanche, et tenta d’imiter les faits et geste qu’avait faits Konan bien avant, sans trop de réussite. Faire une grue en papier est un travail méticuleux et bien trop compliqué pour un enfant de 4 ans, et ça, la jeune femme l’avait bien compris , et donc, elle prit une nouvelle feuille et exécuta les plis lentement afin que Sakura puisse assimilée chacun des mouvements.

- … maintenant, tu ouvres les ailes et… parfait, tu as fait une grue !
- J’ai réussi ?! demanda la petite fille.
- Oui ! regarde comme elle est jolie, tu t’es bien appliquée!! félicita Konan.
- Mais, je suis allée moins vite que toi.
- C’est normal, tu es plus petite, mais Tu es bien plus douée que ce que je l’imaginais.
- Maintenant je vais en faire tout plein, et on fera tous un vœu. Ajouta Sakura.

C’est ainsi que la gamine fit main basse sur la pille de feuille qui résidait à sa droite et, entama la construction de plusieurs grue sans réussir à chaque fois. A ce moment, la manipulatrice de papier découvrit une toute nouvelle Sakura, patiente et appliquée mais surtout très dévoué pour les autres. Une enfant aussi pure et innocente qu’elle n’a rien à faire dans l’Akatsuki, elle ne devrait même pas se donner du mal pour les membres de ce groupe, elle ne leurs doit rien, absolument rien. Le visage de La jeune femme s’assombrit ; eux, ils ont détruit tout un village, ont fait couler le sang à flot, ont fait régner la peur et la misère, dans le seul but d’arracher une petite fille à sa mère, à ses origines, à son pays, et, le pire, c’est que Konan, elle-même y à participer. La jeune femme ressentit alors de la honte ainsi que du dégout à son égard, et, pour manifester ces deux sentiments, elle se leva et lança un fort coup de poing en direction d’un arbre, qui, à l’impact laissa apparaitre une énorme fissure. Sakura, n’ayant rien perdu de la scène, se dirigea vers son ainée, caressa le grand chêne maintenant défigurer avant de fermer les yeux et de murmurer plusieurs paroles incompréhensible. Une grande lumière éblouit les yeux du seul membre majeur féminin de l’Akatsuki, et, ce n’est que quand elle put apercevoir convenablement les formes qu’elle se rendit compte que l’arbre jusqu’alors défoncé, avait retrouvé son apparence. Ebahit, le binôme de Pein ne sut quoi dire, surtout face au sourire angélique que lui offrait la petite fille à ses côtés, l’IRZANGA avait la capacité de manipuler le temps, et la petite fleur de cerisier venait à l’instant de ramener un être à l’état qu’il avait avant le choc.

- Tu ne le trouve pas plus joli comme ça ? Demanda l’enfant.
- …si… affirma Konan avec une longue hésitation. Mais…

Konan se tut, ne pouvant dire rien d’autre tant la culpabilité était lourde. Quant à Sakura, elle continuait d’observer le chêne, le sourire aux lèvres. Et, soudain, son attitude changea, elle fronça les sourcils et se mit à tourner la tête dans tous les sens, comme si elle cherchait quelque chose. Une fois cette « chose » distingué, une joie infinie s’empara de la petite fille, et dans un surplus d’excitation elle cria :

- ONIISAN !!

Sakura s’élança alors vers la personne en question, qui n’était autre qu’Itachi Huchiha, et, dans son élan, elle manqua même de le faire basculé. Il fit monter l’enfant sur ses épaules avant de partir dans les bois, sans même faire attention à Konan. Une balade s’en suivi, et la petite fleur, apaisé par l’air frais et le chant des oiseaux, se mit à chanter une chansonnette pour enfant traditionnelle auquel se joint Itachi.

- Tu sais oniisan, aujourd’hui Konan m’a appris à faire une grue en papier.
- C’est vrai ? demanda l’interpelé.
- Oui, affirma la plus petite, et tu sais quoi, si tu fais mille grue alors tu peux faire un vœu.
- Ah bon, je n’étais pas au courant.
- Et moi je vais en faire mille pour tout le monde dans le groupe !!! s’écria Sakura en levant les bras en l’air.
- Même pour Orochimaru ? questionna l’Huchiha sur un ton amusé.
- Ah non ! dit Sakura en tirant la langue. Il est méchant et en plus il veut toujours être le plus fort.
- C’est pas faut... affirma Itachi.
- Mais c’est toi le plus fort, pas vrai oniisan ?
- Si tu le dit...

Un long silence se plaça entre les deux personnages, un silence relaxant, voir trop relaxant pour la petite Sakura qui décida de le couper net.

- On va où oniisan ?
- à Konoha.
- C’est quoi ? demanda la réincarnation de l’Irzanga.
- C’est un village, il a été attaqué par le démon renard à neuf queues il y a cinq ans.
- Alors pourquoi on y va ?
- Pour localisé le Jinchuriki de Kyubi. Expliqua Itachi. Enfaite, c’est toi qui va y aller, Kisame et moi t’observeront de loin.
- Pourquoi vous venez pas avec moi ? dit-elle d’un ton triste.
- C’est ta toute première mission, tu ne voudrais pas l’accomplir seule ?
- Ma première mission ?! s’exclama Sakura.

Tout à coup, la petite fille devint très intéressée et, pour le manifester elle harcela le pauvre Itachi de question, jusqu’à ce qu’ils rencontrent Kisame qui les attendait avec impatience.

- Enfin vous voilà! ronchonna-t-il.
- C’est ça Konoha ? demanda Sakura.

Les trois membres de l’Akatsuki (parce que Sakura en fait partie) se trouvaient au sommet d’une colline et, en bas de celle-ci, après quelques kilomètres de forêts on pouvait apercevoir l’entrée du village ainsi que la montagne où les têtes de tous les Hokages étaient sculptées.

- C’est qui les gens sur la montagne là ? Demanda la petite.
- Ce sont les Hokages, chacun ont, à un moment pris en charge le village. Expliqua Kisame.
- Sakura ! appela Itachi.
- Oui ? demanda celle-ci.
- Approche. Dit-il.

L’Uchiha mis un genou à terre pour être à la hauteur de la petite, il posa deux de ses doigts sur l’œil gauche de Sakura et se concentra avant d’échanger ce même œil avec le tient. La jeune fille était maintenant munit d’un Sharingan et Itachi avait bénéficié d’un de ses deux iris vert.

- Après la colline vas tout droit, tu ne tarderas pas à arriver aux portes du village, fais attention, il y a des gardes, le mieux est de traverser le mur, avec ton pouvoir ça devrait être simple. Si jamais tu as des soucis je suis là, cet échange d’œil nous permet de rester en contact, de plus, je pourrais voir tout ce que tu verras. Raconta Itachi.
- Mais…oniisan. Commença la petite fille. Je ferais quoi quand j’aurais trouvée Kyubi ?
- Tu ne fais rien. Et d’ailleurs, il n’est pas sûr qu’il soit là. C’est une mission de localisation, une fois que nous l’auront repéré, nous pourront passer à l’étape suivante. Répondit le concerné.
- D’accord !

Sans plus attendre, Sakura s’exécuta, elle quitta la colline et les deux hommes en s’élançant dans le vide. Elle entama une véritable chute libre, et, retomba au sol le plus naturellement possible, comme si elle n’avait fait qu’un bon de quelques centimètres. La petite fille se mit alors à traverser la forêt à une vitesse fulgurante, excitée à l’idée de faire sa toute première mission. Du haut de la colline, Kisame et Itachi observait :

- Etonnant ! elle cour vraiment très vite. Remarqua Kisame.
- Oui… c’est impressionnant. Ajouta Itachi.
- Ça m’étonne que tu ne l’est pas accompagné, ton frère habite à Konoha, tu n’aurais pas aimé voir les progrès qu’il a fait ?
- A l’heure qu’il est, il ne doit pas avoir plus de cinq ans, même si il était devenu plus fort, ça ne changerait pas au fait qu’il est toujours trop faible pour me battre.
- Effectivement, au faite, j’ai l’impression que Orochimaru devient de plus en plus intéressé par ton Sharingan et le pouvoir de la p’tite. Renseigna le déserteur du village de Kiri.
- Oui, j’ai remarqué…Répondit l’interpelé.
- il se pourrait même qu’il s’en prenne à ton frère, après tout, ne vient-il pas de développer son Sharingan il y a peu ?
- Oui, mais… je ne considère pas cela comme un problème, peut-être même que Sasuke augmentera en puissance de façon phénoménale grâce à ça.
- Je n’y crois pas trop personnellement…