-prologue

par lunik

C’était il y a 3 ans,

L’AKATSUKI au grand complet avait attaqué le village du SON dans un but bien précis. Ce pourquoi tous les membres de l’organisation terrassaient et tuaient les habitants, résidait à l’intérieur d’une seule personne. Guidés par l’immense concentration de Chakra, ils mirent à feu et à sang ce qui était auparavant un havre de paix. Dommage pour eux, leur mission fut un échec, impossible de trouver « l’IRZANGA ».

-L’IRZANGA est le nom d’une déesse qui avait, selon la légende, le pouvoir de contrôler tous les démons à queux, mais aussi de contrôler le temps. Sa puissance était phénoménale, il était quasiment impossible de la vaincre. Qui aurait cru, que ce soit ses propres démons à queux, qui lui avait juré obéissance, loyauté et amour, et qui, à un moment d’inattention de la déesse, mirent fin à la vie de celle-ci.
Mais, Toute légende raconte, que, à la mort d’un dieu, celui-ci se réincarne dans le corps d’un humain venant de n’être…-

ITACHI regarda une dernière fois le village du SON brulant dans les flammes, ils ne l’avaient pas trouvé, pire, lui, ITACHI UCHIHA, il n’avait pas su trouver le IRZANGA. Rater une mission, était surement la chose qui l’énervait le plus. C’est alors qu’il vit surgir de nulle part, une femme ensanglanté avec une grosse épaisseur de tissu qu’elle tenait tout contre elle. N’ayant plus la force de tenir sur ses jambes, elle s’écroula, toujours en protégeant ce gros tissu, ce n’est qu’à ce moment qu’ITACHI se rendit compte qu’un bébé y reposait. La femme se remarqua vite la présence du membre de l’AKATSUKI et, en réunissant tout l’énergie qui lui restait, elle rampa jusqu’à lui et, les larmes s’évadant de ses yeux elle dit :

- Vous… vous êtes avec eux…vous aussi ?

Il hocha la tête de haut en bas en signe d’affirmation et la jeune femme se mit soudainement à fondre en larme. Sentant la mort venir à grand pas, elle tendit son enfant en direction d’ITACHI.

- Prenez-la ! dit-elle, sa voie devenue rock. Je vous en supplie, prenez-la, et occupez-vous d’elle.

Sans attendre, l’UCHIHA pris le nourrisson dans ses bras, ses yeux dilatèrent au contact du puissant chakra qui se dégageait de l’enfant, et il n’eut pas à réfléchir longtemps pour deviner que l’IRZANGA se trouvait enfin en sa possession.

- Je suppose, Commença-t-il, que ce doit être horrible de céder une progéniture aussi importante que celle-ci à une personne comme moi.
- Vous n’imaginez pas à qu’elle point. Affirma la femme avec un sourire crispé et les larmes coulant de ses yeux.
- Alors pourquoi avoir fait ça ?
- Parce que, je suis une mère. Et pour mon enfant, je… je ne veux que le meilleur. Expliqua-t-elle. Je veux qu’elle vive ! vous, protégez –la, apprenez-la à devenir forte, élevez-la, et devenez son gardien, son protecteur, devenez son oniisan.
- Son oniisan ?
- Soyez... pour elle, la personne la plus… la plus importante… s’il… s’il vous plait.
- Je ne peux vous promettre qu’une seule chose. Annonça ITACHI. Elle vivra, soyez en sûr.
- Mer… merci…

Et sur ce dernier mot, la jeune femme ferma définitivement les yeux, laissant un léger sourire sur son visage. ITACHI, qu’an à lui, jeta un coup d’œil à l’enfant qui jusque-là n’avait fait aucun bruit, elle était éveiller pourtant, et son regard déstabilisa le membre de l’AKATSUKI. Elle avait des yeux verts émeraude remplis de curiosité qui le transperçait au possible, et pour ne plus dévoiler ce moment de fragilité, il détourna son regard et entama sa route pour se rendre au Reppert de l’organisation.