Ino l'entremetteuse

par baneban

Bonjour à tous. La suite a un peu tardé mais me voici de retour, non pas pour vous jouer un mauvais tour mais, pour vous donner un nouveau chapitre!! Héhé!!

Bonne lecture!

 

 

 

 

Le week-end était passée et chacun avait rejoint avec plus ou moins d’entrain les bancs du Lycée. Pour notre petit groupe, chacun avait apprécié ces journées de repos. Sakura avait passé tout son dimanche en compagnie de son père comme ils le faisaient depuis la mort de sa mère. Elle appréciait ses petits moments de complicité qu’elle entretenait avec lui, il travaillait tellement le reste de la semaine qu’ils se voyaient à peine, alors se retrouver comme cela une journée entière leur était bénéfique à l’un comme à l’autre. Ils n’avaient rien fait de spécial, ils avaient juste regardé un film en dégustant les crêpes que la rose leur avait préparé puis, ils étaient allés se balader le long du lac, dans le parc où était déjà allée Sakura avec ses amis. De retour à la maison, ils avaient préparé ensemble le repas et elle était ensuite montée dans sa chambre afin de terminer les devoirs qu’elle devait rendre pour le lendemain. Bref, une journée banal entre un père et sa fille mais une journée essentielle pour l’un comme pour l’autre. Avant d’aller se coucher, la fleur avait reçu un texto et elle se demandait bien de qui il pouvait provenir. Un air de surprise s’était formé sur son visage lorsqu’elle s’était aperçu que ce message avait été envoyé par Rukki, le jeune garçon qu’elle avait rencontré la veille. Elle ne pensait vraiment pas qu’elle aurait de ses nouvelles mais en était vraiment ravi, sur l’écran de son portable, on pouvait ainsi lire:

« Bonne nuit à toi ma fleur de cerisier. Au plaisir de bientôt te revoir. Tu as mon numéro. Doux baiser. Rukki. »

Elle s’était empressé d’y répondre avant de s’endormir et le texte qu’elle avait écrit laissait entrevoir un espoir quand au possibilité qu’elle et lui se revoit au plus vite.

« Bonne nuit à toi aussi, je suis contente d’avoir de tes nouvelles, je te rappelle pour boire un verre. Bises. Saky. »

En fermant les yeux pour trouver le sommeil, elle n’avait pas pu s’empêché de repenser à Sasuke, comment devait-elle se comporter avec lui maintenant, elle ne voulait pas le froisser, il lui avait dit qu’ils étaient toujours amis mais elle savait qu’il voulait la séduire et elle savait qu’elle risquait, avec le temps, de tomber sous le charme du beau ténébreux. Après s’être longuement torturée l’esprit, elle était enfin tombée dans les bras de Morphée en se disant que, de toute façon, elle ne pouvait pas l’éviter puisqu’ils étaientt dans la même classe et qu’elle improviserait le moment voulu.

---------------------------------------------------------------------

Nous voici donc dans la cour du Lycée, Temari et Shikamaru étaient déjà arrivés, on pouvait les entendre, enfin, surtout la blonde, avant même de pénétrer dans l’enceinte de l’établissement. Le plus étonnant était que les cris de Temari ne semblaient plus fonctionner autant que d’antan sur le flemmard, sans doute avait-il développé une certaine immunité après toutes ces années ou alors, il commençait peut-être à devenir sourd, ce qui semblait plus probable. Quoi qu’il en soit, ils attendaient la venue de leurs camarades qui n’avaient pas tardé à se montrer. En effet, Hinata, Neji et Tenten venaient de rentrer et, déjà, toutes les groupies lançaient des regards noirs à la brunette aux macarons qui tenaient Neji par la main.

-Qu’est-ce qu’elles m’énervent toutes ces dindes à nous regarder comme ça.

-Tenten, n’oublies pas ce que nous nous sommes promis…

-Oui, je sais. Ne plus laisser aucune d’entre elles se mettre entre nous. Mais c’est tellement difficile, j’ai toujours l’impression qu’elles complotent pour nous séparer!!

-Et c’est le cas! Mais fais moi confiance, c’est tout ce que je te demande!

-Neji a raison Tenten, tu…..tu ne devrais pas f…faire attention à ces filles.

-Ok,ok! Vous avez gagné, je capitule même si je ne sais pas si je pourrais me retenir de mettre mon poing dans la face de Kin quand je la verrais!!!

-Tenten, Hinata! Vous tombez bien! Venez m’aider à réveiller ce flemmard!

-Tiens, Temari salut! Je vois que les habitudes de Shikamaru sont de plus en plus tenaces! Je pense sincèrement que personne d’autre que toi n’est mieux qualifiée pour le faire émerger.

-Je …..je suis d’accord avec Tenten! Hihi! J’en suis encore à…..à me demander comment il ferait pour être à l’heure en cours si….si tu n’étais pas là.

-C’est vrai! Peut-être êtes vous des âmes sœurs. Qui peut le savoir?

-Ne dis pas n’importe quoi!!! Plutôt me transformer en homme que de faire de ce fainéant et macho mon petit ami!!

-Dans ce cas, pourquoi tu rougis?

-Pfff! Je crois bien que d’être amoureuse te fais divaguer …..mon petit panda!

-Arrg! J’ai horreur de ce surnom!

-Pourtant je trouve ça très mignon moi!

-B….bonjour Sakura!

-Salut tout le monde. Alors Tenten, à ce que je peux voir, tout c’est arrangé pour toi. Finalement on aura pas besoin de tabasser ce pauvre Neji.

 

Tenten s’était subitement mise à rougir de gêne, quant à Neji, qui avait entendu les paroles de la rose, la regardait d’un œil interrogateur.

-Comment ça « me tabasser »?

-Eh bien en fait, comment dire, Héhé, il se trouve que les filles avaient décidé que si ton excuse n’était pas suffisamment valable, elle te le ferai regretter !!

-Je vois, solidarité féminine.

-En gros, c’est tout à fait ça! Tu sais maintenant que tu n’as pas intérêt à me faire souffrir!

-T….tiens, voilà N….Naruto-kun.

-Coucou tout le monde!!

Toute la bande avait salué le blondinet qui, pour une fois, n’était pas arrivé le dernier. Hinata et lui n’avait pas reparlé de ce qu’il s’était passé l’autre soir sur le pas de la porte de la jeune fille aux yeux de nacre, cette dernière n’osait pas vraiment croiser son regard et le renard ne savait pas trop comment prendre ce baiser, il ne savait pas s’il se devait de faire la seconde approche avec la belle et avait donc décidé d’attendre le bal pour avancer dans leur histoire, qui n’en était pas encore une d’ailleurs!

Le groupe était désormais presque au complet, il ne manquait plus qu’Ino et Saï, qui devaient certainement profiter d’un petit moment de solitude en tête à tête avant la reprise des cours, et Sasuke, ce qui était inhabituel car il arrivait généralement en même temps que Naruto, cela avait amené la fleur à s’interroger sur les raisons de son absence. Non pas qu’elle souhaitait connaître les moindres fait et gestes du ténébreux mais notre rose était d’un naturel très curieux, ce qui la poussait souvent à vouloir tout savoir sur tout. Mais après tout, qui peut se vanter de n’avoir aucun défaut! Quoi qu’il en soit elle s’était décidée à interroger son colocataire.

-Dis moi Naruto, Sasuke est-il souffrant?

Naruto n’avait pas eu le temps de répliquer, une voix s’était élevé derrière elle pour lui fournir une réponse, une voix qu’elle connaissait, douce et virile.

-Pourquoi, je te manque tant que ça?

Elle s’était raidi à l’entente de ce timbre qui, sans nul doute, ne pouvait appartenir qu’à Sasuke. Elle s’était alors maudite d’être en proie à cette curiosité maladive qui l’amenait souvent à être dans des situations délicates. Si seulement elle avait pu se retenir ne serait-ce que cinq minutes, elle n’aurai pas eu à ce justifier de cet intérêt pour sa santé. Même si cela semblait normal pour tous de demander une telle chose, pour Sakura, depuis sa dernière discussion avec le brun, tout était différent, elle était un peu mal à l’aise avec lui et avait sans cesse peur de dire une bêtise qui pourrait le faire espérer pour rien.

-o//o Pas du tout, c’est juste que…

-Inutile de te justifier ma rose, l’intérêt que tu me portes me va droit au cœur, et pour répondre à ta question, je suis allez porter ma moto au garage avant les cours.

-Tiens donc, ta conduite de sauvage aurait-elle eu raison d’elle?

-Tss, simple révision alors ne t’inquiètes pas, tu auras encore l’occasion de monter avec moi.

-Je ne m’inquiète pas au contraire, ce serait un bien pour les habitants de la ville d’avoir un danger en moins sur la route!

-Désolé, j’avais oublié que tu étais effrayé par ce genre de véhicule. Néanmoins, je ne pense pas en changer pour autant, j’avoue que cela me plait beaucoup quand tu t’agrippes à ma taille tellement tu as peur.

Il la regardait intensément et prononçait chaque mot en s’approchant d’avantage d’elle. Aucun son ne sortait de la bouche des jeunes gens autour d’eux, ils étaient tous trop abasourdi. Non seulement, Sasuke Uchiwa semblait vouloir charmer la jeune fille mais en plus, il avait fait plusieurs phrases à la suite, ce qu’ils n’avaient pas l’habitude de voir. Naruto, lui, était stupéfait de voir son meilleur ami agir de la sorte. Cela n’était pas commun chez lui de se comporter comme cela avec une fille, il ne l’avait d’ailleurs jamais vu draguer qui que ce soit, c’était d’ordinaire lui qui se faisait aborder lorsqu’ils sortaient. Heureusement, Ino et Saî étaient arrivés au même instant et l’atmosphère s’était instantanément radouci.

-Bonjour à tous! On dirai qu’on tombe mal, que se passe -t-il?

-Ino, Saï, il ne se passe rien du tout!! Dis donc, vous êtes en avance pour une fois, il reste quinze minutes avant le début des cours.

Sakura était soulagé d’avoir pu se soustraire au regard empli de sous entendu que lui lançait l’Uchiwa, l’espace d’une minute, elle s’était senti chancelante, ses yeux étaient si…pénétrants! Elle ne pensait pas qu’il passerait à l’attaque si rapidement, elle avait vraiment était prise de court et il avait l’air assez satisfait de son petit effet. Néanmoins, lorsqu’elle avait vu le couple arrivé, elle y avait vu un échappatoire et s’était, tout naturellement, empressée de saisir cette opportunité.

-Oui on sait. Moi, je serais bien arrivé plus tard mais Ino voulait absolument parler à Sakura avant la sonnerie.

-Me parler, mais pourquoi?

Ino arborait maintenant une moue des plus étranges. Ses lèvres finement dessinées étaient pincées et ses beaux yeux bleus étaient plissés.

-Ne fais pas l’innocente petit cachottière. Ce garçon du centre commerciale, je vous ai vu!

Sasuke était maintenant attentif à chacune des paroles qui sortaient de la bouche de la blonde. Que s’était-il passé? Il était pourtant resté près d’eux à chaque instant et n’avait rien remarqué de spécial.

-Tu as vu quoi? Il ne s’est rien passé pourtant!

-Sakura, Sakura, Sakura! Vous avez échangé vos numéros et tu dis qu’il ne s’est rien passé!! Il semble évident que tu plais à ce garçon! Alors, qu’est-ce que tu comptes faire? Tu vas l’appeler? Dis oui!!!

-Réponds lui pitié, elle est intenable depuis qu’elle sait qu’il y a une cette échange de téléphone, elle s’est mise en tête de jouer les entremetteuses et crois moi, rien ne pourra l’en empêcher!

-Eh bien, en fait, pour tout avouer, il m’a laisser un message dimanche soir où il disait qu’il souhaitait me revoir.

-Et tu lui a répondu!!!

-Oui, je lui ai dis qu’il serait sympa de prendre un verre ensemble à l’occasion, c’est tout!

-Tu ne lui as pas donner de date précise!

-Ino, laisses cette pauvre Sakura! La sonnerie ne va pas tarder, nous devrions tous commencer à monter en cours pour ne pas être en retard, surtout qu’on a cours avec Anko ce matin.

-Tenten a raison, Anko est loin d’être commode!

-Bon, allez le flemmard, on s’en va, enlève toi de mes jambes!

-Galère femme! Tu pourrais être plus tendre au réveil!

-Tu rêves! Ça fait trente minutes que j’essaie de te réveiller! En plus, je te signale que tu as la tête sur mes genoux et que je ne peux plus bouger, la prochaine fois, je me lèverai sans te prévenir et je rirai bien quand tu seras réveiller par le contact brutal avec le béton!

-Galère, c’est pas ma faute si tu es si confortable pour faire la sieste!

-o//o T’es vraiment un cas désespéré! Lèves toi où je mets mes menaces à exécution!

-Vous les femmes, il faut toujours que vous ayez recours à des chantages odieux pour obtenir satisfaction, c’est vraiment galère!

-Ahhh! Arrêtes un peu avec tes galères sale macho!

-Ok t’as gagné, je me lèves à une condition.

-Dis toujours.

-Je veux que tu me prêtes de nouveau tes jambes pour faire un petit somme à la pause du déjeuner!

-o//o Parfois t’es vraiment un pire baka que Naruto!

-Alors?

-C’est bien parce que je ne veux pas être en retard ,ni être responsable d’un nez cassé que j’accepte!

-Sage décision femme!

-N’en rajoutes pas le flemmard!

Shikamaru s’était donc levé, ravi d’avoir obtenu ce qu’il désirait de Temari. Il affichait d’ailleurs un beau sourire tout en se dirigeant vers le reste du groupe qui les attendait un peu plus loin. La blonde à quatre couettes, quant à elle, s’était juré de lui faire payer mais, intérieurement, appréciait de plus en plus se rapport original qu’elle entretenait avec le génie, il n’y avait qu’avec lui qu’elle pouvait être elle-même, les autres garçons n’appréciait pas vraiment son tempérament, trop volcanique à leur goût.

 

--------------------------------------------------------------

 

 

La semaine de cours avait été éprouvante pour tout le monde, durant le premier trimestre, les professeurs se plaisaient à tester la résistance de leurs élèves en les accablant de toute sorte de devoirs destinés à leur pourrir leur temps libre. C’est pourquoi, le vendredi était tout particulièrement apprécié, deux jours de repos consécutifs faisaient du bien à tous. Dernièrement, Ino avait fait preuve d’une grande persévérance afin que la rose donne rendez-vous à son nouvel ami, ce à quoi Sakura avait fini par céder, au plus grand bonheur de Saï, qui n’en pouvait plus d’entendre sa chéri comploter pour faire capituler la fleur. Ainsi, elle devait retrouver Rukki samedi après-midi à l’endroit exact de leur rencontre. Ils avaient prévu d’aller manger une glace et d’improviser ensuite. Bien évidemment, les filles, ne voulant rien manquer de cette rencontre, avaient décidé de les suivre de loin, le plus discrètement possible, pour se tenir au courant de l’évolution des choses. Cela faisait plaisir à Sakura qui ne se sentait pas vraiment à l’aise, après tout, elle n’avait passé que quelques heures en compagnie du jeune homme et , même si le courant semblait plutôt bien passer entre eux, l’habit ne faisait pas le moine, et savoir que ses amies seraient dans les environs en cas de problème la rassurait grandement.

Les garçons, quant à eux, n’étaient bien sûr pas au courant de tous cela et la bande d’amie avait dû prétexter une après-midi coiffure et manucure pour les faire fuir sans éveiller le moindre soupçon. Ils avaient tous différents projets afin d’occuper leur week-end. Shikamaru avait prévu de rester au lit durant la totalité de ses journées de repos, enfin c’était sans compter sur sa mère qui, selon lui, avait fait un pacte avec Temari pour prendre son relais lorsqu’elle n’était pas présente. Neji et Saï devait se retrouver chez ce dernier pour préparer un exposé qui leur avait été donné par Anko, ils voulaient profiter de l’absence de leur petites amies pour se concentrer sérieusement sur le devoir. Naruto devait s’occuper des tâches ménagères qui avaient été mises de côté ces derniers temps et qui commençaient à rendre l’appartement invivable, d’autant plus qu’il ne souhaitait pas recevoir Hinata dans une porcherie. Il ne restait donc plus que Sasuke qui avait gardé ses distances avec la fleur durant la semaine, et ceci pour deux raisons. La première raison était qu’il avait remarqué le malaise de la jeune fille lorsqu’il avait été entreprenant lundi matin, il ne voulait absolument pas la bloquer et avait décidé de faire preuve de plus de subtilité dans ses prochaines approches. La deuxième raison était très troublante pour lui, il en voulait à la rose pour le message de ce Rukki. Il savait pertinemment que cette réaction était puérile mais il ne pouvait pas s’en empêcher, il n’avait pas loupé une seconde de la conversation de la belle avec Ino et il avait fulminé de rage lorsqu’elle avait avoué avoir répondu et, de plus, qu’elle désirait boire un verre avec lui. Comment pouvait elle afficher cette air enjoué en parlant de ce type alors qu’elle pouvait être avec celui que toute les filles s’arrachaient!

Et oui! Vous l’aurez compris, Sasuke Uchiwa était quelqu’un de possessif qui n’apprécié vraiment pas de passer au second plan. Après s’être calmé et avoir réfléchi à une façon d’aborder la rose, il s’était décidé à prendre les devants avant qu’elle ne se décide à voir ce parasite, c’est pourquoi, il avait décidé de lui faire une surprise en allant lui rendre visite samedi après-midi afin de lui proposer de l’emmener le lendemain pour une visite de ce qu’elle n’avait pas encore vu à Konoha. Il avait su par Saï que toutes les filles devaient se retrouver chez elle pour leur quart d’heure beauté, cela l’embêtait quelque peu qu’elles soient toutes présentes mais il pensait qu’il lui serait plus difficile de refuser s’il lui demandait en face plutôt qu’au téléphone et, malheureusement, il ne pouvait pas la voir avant la fin des cours car il finissait une heure avant et devait se rendre directement à son entraînement. C’est donc ainsi que chacun d’entre eux étaient rentrés dans leur foyer après une semaine de dur labeur, ils s’étaient tous préparés au mieux afin de combler leur temps libre et comptaient bien en profiter au maximum. Il restait maintenant à savoir si tout allait se passer comme prévu pour tout le monde.

 

 

Fin de chapitre

Bon, j’ai un peu l’impression de faire du sur place dans ce chapitre mais c’était pour introduire un peu plus le personnage de Rukki. Les filles ont l’air d’aimer jouer les entremetteuses surtout Ino!

Le pauvre Sasuke risque d’être déçu lorsqu’il verra que la belle Sakura n’est finalement pas chez elle. La question est: va-t-il savoir qu’elle se trouve au centre commercial et si oui, va-t-il l’y rejoindre et la surprendre avec Rukki? (Je me demande bien comment il le prendrai?!)

Enfin, vous verrez bien!

Bisous.

Baneban