Chapitre 14 : Mon pouvoir est dû à la force de mon amour pour toi

par mishiu

Après avoir fixer tour à tour Kisame et Itachi, Mishiu sortit sa flûte. Elle allait donc tout jouer sur son élément majeur. Elle commença à souffler dans sa flûte, Kisame réagit immédiatement après le premier son mais il était trop tard : une seule note de joué, c'était l'équivalent de trois attaques taijutsu. Kisame esquiva du mieux qu'il put les trois clones d'air de Mishiu mais n'en sortit pas indemne. Itachi décida de l'attaquer grâce à sa grande rapidité mais il n'allait pas plus vite que le mur du son, ce fût donc facile pour Mishiu de contrer ses attaques. Avec sa flûte, Mishiu était invincible. Le pouvoir Neko avait décuplé sa maîtrise de son élément. Elle usa énormément de chakra en brisant les tympans de Kisame et encore plus en contre-attaquant au genjutsu d'Itachi. Itachi parvint à se libérer à temps, ce fut limite mais Kisame en resta inconscient. En ne le voyant pas se relever, Itachi s'inquiéta. Il secoua son corps mais il ne réagit pas, il tâta son pouls, son cœur ne battait plus. Mishiu avait réussit à entraîner Kisame dans son genjutsu et celui-ci n'avait pas réussit à s'en sortir, il venait de mourir. 
Itachi, qui avait du mal à en revenir, entra dans une colère aveugle et réussit à blesser Mishiu dans l'estomac en l'attaquant de plein front. Mishiu n'avait rien vu venir et avait du mal à encaisser les coups. Deux kunai dans l'épaule gauche et un dans son ventre eurent raison de la douleur intense qui la dominait. Elle souffrait atrocement mais elle ne voulait pas perdre. Elle refusa de se mettre sur le côté, pris en soin par Sakura, elle avait déjà bien trop à faire avec Kiba. Et justement elle entendit Sakura crier quelque chose à Hinata et Hinata se précipita vers Kiba. Elle les voyait peiner à soigner Kiba, celui-ci était entre la vie et la mort ! Cela en était trop pour elle. 
Grâce à ses ailes de chakra, elle pouvait voler et elle profita de cet avantage pour passer au-dessus de Kiba sans avoir à utiliser ses jambes et essaya du mieux qu'elle put de l'attaquer. Mais elle perdait en précision et Itachi n'eut aucun mal à la contrer. Son bras lui brûlait affreusement, ses jambes pesaient lourds à force de réceptions mauvaises, elle était à deux doigts de tomber, de tout perdre. Dans un dernier effort, « pour Kiba » pensa-t-elle, elle brandit sa flûte et joua la plus douce, la plus destructrice de ses mélodies. Celle qui lui coûterait tout son chakra. 

« Tant qu'il reste en vie, je ne pourrais être qu'heureuse et au moins je serais sûre que je pourrais toujours veiller sur lui... Kiba, vit ! »

Suspendue dans les airs, presque à moitié inconsciente, elle souffla doucement dans sa flûte. La douce mélodie vint chatouiller les oreilles de tout le monde. Entre Itachi et Mishiu, se dressèrent alors un typhon puis deux, d'une vitesse hallucinante, dépassant le mur du son. Itachi ne pouvait les esquiver et se retrouva prisonnier à l'intérieur des deux typhons qui avaient fusionné en un. Mishiu souffrait, elle voulait lâcher sa flûte tant elle était à l'agonie mais elle se refusa toujours à abandonner. 
Elle fit jaillir tout son chakra dans sa flûte, qui, mélangé au pouvoir Neko et avec l'aide de Nibi, se transforma en arme ultime. Elle joua de plus en plus fort, de plus en plus vite, jusqu'à atteindre les sons les plus aigus. Les typhons redoublèrent de vitesse, toujours plus vite, des ombres s'agitant à l'intérieur mais tout était trop trouble pour que l'on puisse y voir quelque chose. Mishiu ne put tenir qu'une douzaine de minutes avant de s'écrouler, choc amortit, à temps par Kiba qui, après avoir repris conscience, s'était précipité pour éviter à Mishiu de souffrir plus qu'elle en souffrait déjà. Personne ne su ce qui s'était passé à l'intérieur de cet immense typhon, mais tout le monde vit le corps d'Itachi par terre, sans vie et salement amoché. 
Kiba posa délicatement Mishiu par terre. Il n'était pas en état de rester debout et était en train de lutter contre ses souffrances, mais se donna du mal pour enfin arriver à parler avec Mishiu de ce dont il souhaitait.

- Je t'aime. Lui murmura-t-il. 
- Ki...Ba... Je... 

Elle réussit à lui murmurer quelque chose à l'oreille mais d'une voix si fine que seul Kiba pouvait entendre. Elle s'évanouit, son cœur était à la limite de lâcher. Kiba recula un peu, laissant Sakura s'occuper de Mishiu, il cracha du sang et s'évanouit à son tour mais fut sauvé à temps par Hinata. 
Kurenai et Shino étaient revenus, leur traque s'était conclu par un échec, ils ne pouvaient que soutenir Kiba et Mishiu. Naruto et l'équipe Gai, qui, après la mort d'Itachi étaient libérés de leur emprise, aidèrent les autres à transporter les corps endommagés jusqu'aux urgences de Konoha. Mishiu fut prise en charge par Tsunade en personne. Son état était critique, à la limite de la mort. Mais tous savaient le grand pouvoir de Mishiu désormais. Tous savaient qu'elle allait s'en sortir et prièrent chaque jour son rétablissement. 
Kiba guéris bien vite grâce aux premiers soins que lui avait donné Sakura et fut appelé par sa famille, pour une réunion d'urgence de famille. 

Un mois et demi plus tard

Deux voix brisaient le silence matinal du village de Konoha


- Mais laisse-moi enfin ! Je te dis que je peux marcher toute seule ! One-chan, je suis une grande fille maintenant !
- Mais quel caractère de cochon dis-moi ! Je voudrais bien te laisser marcher toute seule mais tu n'as pas tes béquilles et tu as besoins d'aide pour t'appuyer, et qui plus est, sais-tu au moins où nous allons ?
-Tu m'as parlé d'un nouveau chez-nous, je me trompe ?
- Non, c'est exact, maintenant, laisse-moi t'aider. 

Quand Ninu ouvrit la porte d'une grande maison, Mishiu fut accueillit par des « BON RETOOOOUR » qui fusaient de partout. 

- Mais... Mais enfin... Je... Balbutia Mishiu, qui ne trouvait pas les mots. 
- Il fallait bien fêter ta sortie d'hôpital comme il se doit ! 

Mishiu s'avança dans le salon de sa nouvelle maison et remercia tout le monde. En fait, on fêtait deux évènements : le retour de Mishiu mais aussi, le retour de sa voix ! Tout le monde pris du plaisir à l'entendre parler réellement plutôt que d'écrire sur son carnet, et comme elle était en pleine forme, elle voulait discuter pendant des heures entières ! Ils avaient tous bien entendu écouté le récit de Naruto décrivant la mort de Kisame et Itachi, on devait à Mishiu une fière chandelle ! Il ajouta même habilement un bout de phrase qui ne passa pas inaperçu aux oreilles de Mishiu : « par amour pour toi », ce qui la fit rougir ! Mais comme avait-il pu entendre cela ? 
La fête battait son plein mais malgré cela, Mishiu décida de se mettre un peu à l'écart le temps de souffler un peu. Elle était tout de même triste de l'absence de Kiba. Depuis qu'il était partit à sa réunion de famille, il n'était toujours pas réapparu. Elle devrait savoir attendre dorénavant. Elle alla faire un tour dans son nouveau jardin, où surplombaient de magnifiques fleurs. Elle s'assit sur un banc tout de bois et contempla ces jolies fleurs. Elle entendit du bruit et tourna brusquement la tête : c'était Kiba qui venait d'arriver. 
Quand enfin Kiba eut trouvé Mishiu, il s'avance vers elle d'un pas à la fois rapide et pressé. Il hésitait. Il rougissait beaucoup mais remarqua qu'il en était de même pour Mishiu. Quand il fut enfin à sa hauteur, aucun des deux n'échangèrent un mot, un seul regard suffisait. Kiba avança lentement sa tête, Mishiu fit de même et leurs lèvres se touchèrent enfin. Kiba interrompit peu après leur baiser et tout en lui prenant les mains, il lui murmura : 

- Je t'aime Mishiu.
- Je t'aime moi aussi, Kiba. Je t'aime depuis le début et jusqu'à la fin. 

Et ils reprirent leur baiser plus intensément que jamais. Le bandeau de Mishiu brillait avec les rayons du soleil, un bandeau avec le signe de Konoha. En effet, elle et sa grande-sœur furent reconnue comme les nouvelles recrues de l'élite de Konoha. 



And this is the end