Chapitre 11 : quelques décisions basculent toute une vie

par mishiu

Kurenai se leva en sursauta de sa couche. Dès qu'elle eut entendu Kiba crier, un kunai avait failli avoir raison de sa vie. Mishiu eu beaucoup peur lorsque que Kiba s'était mis à crier, mis à part ça, elle était en bonne santé. 

- Veuillez nous donner gentiment la gamine et ont ne vous fera aucun mal. Déclara Kisame
-Il en est hors de... commença Kiba

« dites-moi d'abord où se trouve Gimu » écrivit rapidement Mishiu après avoir fait taire Kiba.

- Décide-tu de te résigner ? Demanda Kisame, surpris 

 « Lorsque mes amis et moi sauront où se trouve Gimu, il n'y aura aucune raisons de me défendre » 

- Nous l'avons gardé en sûreté et tu vas la rejoindre. Tu comprends bien entendu que je ne peux rien te dire de plus. Répondit Itachi

« Alors je ne peux me laisser faire ». 

-Comme tu voudras ! S'extasia Kisame avant de foncer sur Mishiu 



Mishiu, bluffeuse, ne se laissa pas faire et esquiva de peut le coup d'épée de Kisame. Shino défendit Mishiu pendant que celle-ci écrivit une instruction à Kiba. 

« Il faut que vous les distrayiez assez longtemps pour que je puisse jouer ma mélodie. Je vais appeler Naruto et les autres a l'aide de ma technique. Je vais profiter que nous ne sommes pas loin du village »

Kiba délivra à son tour le message à Hinata, Kurenai et Shino puis attaqua Itachi avec Akamaru. Mishiu commença donc à jouer sa mélodie, à l'écart du combat. Itachi et Kisame essayèrent à de nombreuses reprises de capturer Mishiu mais il y en avait toujours un pour leur barrer le passage. Elle ferma les yeux et ne fit qu'un avec les notes qu'elle jouait. Elle espérait que Naruto ne dormait pas profondément. Elle le chercha dans Konoha et fini par le trouver, discutant avec Sakura chez Ichiraku. Alors, de ses notes de musique elle frôla les oreilles de nos deux amis et lui envoya le message. 

- Mais d'où vient cette voix ? Dit Naruto en cherchant de partout derrière lui.

- CHUT !! Ecoutes baka !! C'est Mishiu, elle nous le dit. 

- C'est incroyable ! On dirait que la musique prononce les paroles clairement ! Comment peut-elle nous communiquer d’aussi loin ?? 

- Et bien écoute clairement ce qu'elle dit !! Sortie Nord du village... Après... Le sauna des... 

- JE SAIS OU C'EST !!! Pas le temps de prévenir la grand-mère, il faut partir sur-le-champ !

- Paye d'abord ! 

- Mais...

- ALLEEEEZ !! DEPECHE-TOI !!! 

Mishiu était contente d'elle. Maintenant, il fallait tenir le coup et patienter en attendant les renforts. Il lui restait encore une bonne réserve de chakra, elle allait faire sa part du boulot. Elle modifia donc sa mélodie, ce qui ne passa pas inaperçue aux oreilles de nos deux ennemis. Mishiu Faisait circuler son chakra tout autour d'elle, on le voyait clairement à l'œil nu. De sa jarre qui se trouvait près de ses pieds elle en sortit un long et mince filet d'eau qu'elle transforma en grand dragon aqueux pour attaquer Itachi. Mais Kisame le défendit. 

-Idiote ! Ce n'est pas avec tes maigres techniques aqueuses que tu vas nous battre ! L'eau, c'est mon élément ! 

«  Mais c'est le mien aussi ! Pensa Mishiu. Non ! Je vais utiliser autre chose... »



Flash back

(Note/Rappel : La conversation se passe toujours mentalement vu que Mishiu ne peux communiquer que comme ça)

-Mishiu, te souviens-tu de ce que j'ai dit à propos de mes performances ?
-Tu parles de tes capacités psychiques Gimu ?
- Exactement. Je vais t'apprendre une technique principale. 
- Mais pourquoi faire ? 
- Laisse-moi finir ! Je sais qu'il arrivera un jour où tu seras en détresse et il faudra que tu m'appelles mentalement. Mais si ce jour là je ne réponds pas à tes appels, les simples contacts mentaux que nous échangeons ne serviront à rien. Je vais t'apprendre à entrer dans MON esprits, n'importe où que je sois.
- Mais c'est impossible ! Les seules personnes capables de faire ce genre de technique sont ceux qui ont le sang du clan...
- Yamanaka, oui je sais. Sauf que toi, comme moi, avons du sang Yamanaka.
- Quoi ?
-Ton arrière-grand-mère s'est mariée avec un Yamanaka et a fait une enfant avec lui. Ta grand-mère s'est ensuite mariée avec une personne du clan Neko et s'y est installée. Puis est né ton père et tes deux oncles et cetera. 
- Et toi ? 
- Et bien, c'est assez compliqué à expliquer mais j'ai du sang Yamanaka et je m'en suis servie pour développer des techniques psychiques. Est-tu donc d'accord pour que je t'apprenne ma technique ?

Fin du flash Back

Mishiu se positionna en accroupis puis fit la technique dite « Voyage de l'esprit ». Son corps s'écroula par-terre, Kiba se précipita pour aller la voir mais elle n'était nullement blessée. Hinata se hâta d'inspecter le corps de Mishiu. 

- Elle a utilisé une technique similaire à celle d'Ino ! Son... Son esprit n'est plus là ! 
- Mais c'est impossible ! Dit Kiba
- Ce ne l'est pas si elle à des ancêtres du clan Yamanaka. Répondit calmement Shino. 
- Croit-tu qu'elle en as ? Demanda Kurenai après avoir tenté une technique de genjutsu que Kisame. 
- Il faudra lui en demander mais je pense que c'est la seule solution. 
- MULTICLONAGE !! 
- Mais quel crétin ! Il aurait pu être un peu plus discret ! 
- Na…Naruto-kun ! Sakura-chan ! 
- Salut Hinata ! Répondit les quelques centaines de clones.

Le combat reprit avec acharnement. Pendant ce temps, Mishiu localisa l'esprit de Gimu mais elle vit en même temps sa véritable apparence.



- Ni...Ninu ? Mais... Mais c'est impossible ! Mais que fait-tu dans ce corps de chat ?

- Mishiu ! Que je suis contente de te voir saine et sauve ! Oh, il faut que je t'explique... Et bien, pour te protéger toi et notre famille, j'ai utilisé toute la puissance du pouvoir Neko mais mon corps ne l'a pas très bien supporté et un nouveau sceau s'est déclenché. En ta compagnie, j'ai traversé plusieurs village susceptibles de garder dans leur bibliothèque le parchemin pour me rendre mon apparence normale mais je n'ai rien trouvé jusqu'à présent. 
- Mais pourquoi ne m'a-tu rien dis ? Je te croyais morte ! 
- Je me disais que tu aurait eu honte d'avoir pour grande sœur un chat et puis au moins, cela me permettait de garder mon anonymat... Mais je regrette de ne t'avoir rien dit... 
- Bon, si on se mettait au combat ? Demanda Mishiu souriante.