l'explication de Kyûbi

par raviel

La lumière, émanant des rayons du soleil, réveillèrent difficilement le blond. Il ouvrit difficilement et lentement les yeux avant de sursauter, ce souvenant des événements récents. Il ressentit alors de terribles douleurs à divers endroit du corps. Ignorant la douleur, il réussit à se relever. Il ne fit plus un mouvement,  complétement figé par ce qu’il voyait. Le paysage, chaotique il y a quelques heures, semblait être le même qu’avant le combat. Il se demandait comme il était possible qu’un paysage puisse changer de cette manière. C’est en voyant le paysage qu’il finit par se souvenir du terrible combat qui avait eu lieux. Il chercha ses camarades des yeux.

Merde ! Ils ont disparu ! C’est types ont dû les emmener avec eux. Pourquoi ils les ont emportés eux et pas moi ? Ce n’est pas logique. Attend voir, je n’ai jamais rien compris à ce genre de choses. Mais … qu’est-ce que je fais moi maintenant ? Je ne sais pas où ils ont pu emmener mes amis. Je devrais rentrer à Konoha et prévenir Hokage-sama. Il faudra aussi que je parle à Kyûbi, il a pris le contrôle de la fin du combat, il sait donc ce qui s’est passé.

Sur cette pensé, il se mit en route vers Konoha. Plus il se rapprochait du village, plus il ressentait la fatigue dût à son combat contre les corps de Pein. Il était donc relativement lent.

 Sur le chemin, il ne prit pas le temps de regarder le paysage mais, s’il l’aurait fait, il aurait remarqué que quelque chose n’allait pas.

Blessé, il lui fallut un peu plus de trois jours pour rejoindre Konoha.

Lorsqu’il entra dans le village caché, les villageois et les ninjas le regardaient bizarrement. Ils semblaient tous confus, voir même perdu, conséquence de la présence du ninja blond. Certains semblait même surpris voir choqué.

Naruto n’avait rien remarqué. Il se dépêchait de rejoindre la tour du Hokage. Un fois dans la tour, il se précipita vers la pièce où se trouvait le Hokage. Il entra sans prendre la peine de frapper. Depuis qu’il était entré dans le village, il était en pleure et, il continua de pleurer pendant qu’il racontait ce qu’il s’était passé. Il n’avait jamais regardé les personnes présentes dans la salle.
Il leurs racontaient tout ce qu’ils s’étaient passé à partir de leurs pose dans le magnifique paysage qui allait devenir un véritable enfer lors du combat. Il leurs racontaient dans les moindres détails ce qu’il était advenu de ses amis, de son sensei, l’intervention de Kyûbi et pour finir son réveil.

Pendant tout son récit, il n’avait absolument pas regardé les personnes présentent dans la salle. Il lui fallut plusieurs minutes pour remarquer qu’il n’y avait pas un seul bruit.

Lorsqu’il leva la tête, ses yeux s’écarquillèrent, sa respiration se bloqua et son visage devint légèrement pâle.

Il se souvint alors d’une discussion avec Kyûbi. Il lui avait décrit l’homme face à lui. Son regard changea pour devenir un regard interrogateur.

L’homme face à lui, ne comprenait rien à ce qu’il s’était passé.

Qui est-ce ? Il ressemble à mon fils mais ce n’est pas lui. Et puis ce regard, on dirait qu’il me connait mais qu’il se demande pourquoi je suis là. Je suis pourtant le Hokage.

L’homme allait parler quand il entendit un léger murmure. Un mot seulement. Mais ce simple mot changea beaucoup de choses.

-         Papa ?

Un peu choqué, il ne réagit pas. Mais le jeune garçon face à lui reprit la parole.

-         Papa, que fais-tu là. Tu es mort en scellant Kyûbi en moi.

-         Mort en scellant Kyûbi ? Excuse-moi mais pourquoi aurais-je attaqué le bijuu à neufs queues ?

-         Pourquoi ? parce qu’il a attaqué Konoha !

-         Tu dois te tromper, Kyûbi n’a jamais attaqué konoha.

A côté de lui, un homme se rapprocha du jeune blond et, peu assuré, posa une main sur son épaule.
Naruto leva la tête vers l’homme et ses yeux s’écarquillèrent de nouveau.

Face à lui, se trouvait Asuma sarutobi. Son sensei et ami, qu’il avait vu mourir sous ses yeux, était vivant.

-         Je ne sais pas où tu as vu que j’ai été tué en mission alors que ma dernière mission remonte à il y a deux mois. Il y’a cependant quelques chose que j’aimerai comprendre. Si ce que tu racontes sur le Yondaime est juste cela signifie que tu es le jinchuuriki de Kyubi ?

-         C’est exacte Asuma. Mais ne vous inquiété pas, il n’est pas méchant.

Le Yondaime reprend finalement la parole.

-         Comment t’appelles-tu ? 

-         Naruto Uzumaki, répondit-il en reprenant ses esprits.

-         Pardon ? Tu peux répéter ?

-         Naruto Uzumaki Namikaze

-         Arrêtes de mentir.

-         Mais, je ne mens pas. Il y a quelque chose qui n’est pas normal dans mon nom ?

-         Mon fils s’appelle exactement pareil.

-         Euh … Je ferai mieux de demander des explications à Kyûbi.

-         Comment ça ?

Il n’eut aucune réponse. Naruto était immobile, les yeux fermé.

Dans son esprit, il se retrouva face à face avec son bijuu.

-         Que veux-tu, Naruto ?

-         Savoir où je suis.

-         Tu es, dans une dimension parallèle.

-         Comment ça ?

-         Pendant le combat contre les rouquins, j’ai été attiré vers une autre dimension.

-         Mais … mais … comment je fais pour rentrer dans ma dimension.

-         Tu dois te battre contre quelqu’un de particulier et gagner.

-         Ah et c’est qui cette personne.

-         Voici le seul problème. Je ne sais pas. Je vais me renseigner et je te le dirai quand je le saurai.

-         Comment tu vas faire pour te renseigner en restant enfermé dans ta cage ?

-         Ca ne te regarde pas ! Maintenant sort de là !

Il reprit connaissance, le sourire aux lèvres, sous les yeux interrogateurs d’Asuma et du Yondaime.

Son sourire s’agrandit en prenant conscience de certaines choses.

-         Que t’a t’il dit Naruto 

-         Il a dit … que j’étais dans une dimension parallèle. Et que pour regagner ma dimension, je devais gagner un combat contre quelqu’un.

-         Incroyable ! Il est si puissant que ça ?

-         Il parait que ce n’est pas lui qui qui  ouvert le passage vers cette dimension.

-         Et qui est la personne que tu dois battre ?

-         Il n’en a aucune idée …

-         Bon et bien tu vas devoirs commencer ta vie ici.

-         Mais, je ne connais rien de ce monde ci …

-         Alors je vais te raconter les grandes lignes. Nous sommes le village dominant. Nous sommes en paix. Et Sasuke Uchiha a déserté. C’est notre seul déserteur.

-         Comment ça ?

-         C’était un chunins qui avait quatre ans de plus que toi. Il a déserté pour se joindre à Orochimaru.

-         Bizarre … dans mon monde nous avions le même âge et il était très heureux à Konoha.

-         Dois-je te rappeler que nous ne sommes pas dans ton monde ? A ce propos, à quel grade étais-tu ?

-         C’est un peu compliqué … Sandaime-sama avait décidé de me nommer genin pour me punir. Mais je ne sais pas vraiment quel est mon grade.

-         Bien … dans quelques jours je te ferais passer un test. Selon les résultats de ce test, je déciderai de ton grade. En attendant tu iras dans un hôtel. Après le test tu viendras vivre chez moi. Tu es un Uzumaki et un Namikaze alors …

-         Je suis aussi ton fils.

-         Pardon ?

-         Mon père c’est Minato Namikaze, le Yondaime Hokage. J’ai toujours rêvé de le rencontrer. Et c’est toi ! Donc, tu es mon père. Enfin, pour moi en tous cas.

Le Yondaime Hokage ne réagit pas. Il fit juste glisser une feuille en direction d’Asuma.
Ce-dernier la lut et demanda à Naruto de le suivre.
Au bout de quelques minutes, ils arrivèrent devant un hôtel.
Le jeune ninja blond comprit qu’il s’agissait de l’hôtel où il devra vivre avant de passer l’épreuve.

-         Au fait Naruto, que comptes-tu faire maintenant ?

-         Euh … Je ne sais pas à vrai dire. Je ne connais pas trop Konoha et puis, je ne suis même pas dans ma dimension.

-         Je comprends. Bon, je vais te laisser te reposer, tu as l’aire vraiment extenué. On se reverra bientôt alors à la prochaine.

Asuma partit, le jeune blond se demandait ce qu’il pouvait faire.
Encore blessé de son combat contre les rouquins, il décida de se reposer.

C’est seulement quatre jours plus tard qu’il reprit l’entrainement avec plus d’assiduité que jamais.

Ce combat ma montré mes limites. Si je veux pouvoir retourner dans mon monde, je dois être plus fort. Au fait, je me demande quel sera le test que le Yondaime va me faire passer.

Les jours passaient très vite mais personne n’avait vu le blond. Malgré tous, beaucoup avaient remarqué une activité  inhabituelle des terrains d’entrainements.

Cependant, personne n’était allé voir les terrains pour savoir ce qu’il s’y passé.

Tous pensés qu’un ninja avait décidé de s’entrainer assidument. De toute façon, si l’Hokage ne disait rien, c’est qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter.

De son côté, le ninja de l’autre dimension s’entrainait tellement qu’il progressait vite.

Il se trouvait cependant encore trop faible pour se permettre de faire une pause.
Il savait que dans le monde, des ninjas plus forts que Pein existaient.
Il savait aussi que sans l’aide du renard, il n’aurait pas pu gagner.

Mais il avait compris qu’on lui avait donné une autre chance.

Celle de pouvoir être accepté et respecté à Konoha.

 

Dans un endroit inconnu, plusieurs personnes discutaient.

-         Que fait-on pour les bijuus, maitre ?

-         L’Akatsuki s’en chargera. Une fois qu’ils se seront emparés des bijuus, nous les détruirons. Il sera ainsi plus facile de prendre le contrôle du monde ninja.

-         Savez-vous qui est le chef de L’akatsuki ?

-         Oui, c’est un ninja très puissant. Mais ne t’inquiètes pas, nous sommes plus fort que lui.

-         Une dernière chose, que ferez-vous si ils échouent.

-         C’est simple, nous nous chargerons nous même des bijuus.

 

A Kumo, le Raikage donna l’alerte. L’un de leurs jinchuuriki avait été capturé par l’Akatsuki. Les villageois et les ninjas apprirent finalement que c’était le Niibi qui avait été capturé.

 

Loin de là, dans l’ombre, trois personnes parlaient.

-         Combien de bijuus avez-vous capturé ?

-         Nous sommes en possession de sept bijus. Il nous manque Hachibi, Ichibi et Kyubi.

-         Pour le Kyubi, il se trouve à Konoha. Mais nous le capturerons plus tard. Le Hachibi de Kumo est trop bien gardé pour qu’on puisse le capturer pour le moment. Je vous conseille donc le Shukaku de Suna. Mais, faisons nous oublier quelques semaines. On avisera selon l’évolution de la situation.