La mission

par raviel

Naruto était de retour à Konoha depuis seulement deux semaines. Mais deux semaines avaient suffit à le démoraliser.

Les missions qu’il effectuait avec son équipe étaient beaucoup trop faciles. 

Pendant les entrainements, Asuma était tellement concentré sur Shikamaru et Shino qu’il avait oublié qu’il avait un troisième élève. D’ailleurs, Naruto ne venait que pour savoir s’ils avaient une mission. Quand ils n’avaient pas de missions, il  changeait de terrain d’entrainement et reprenait son entrainement.

Concentré sur son entrainement, il ne remarqua pas Asuma qui était venu le voir. Il fût donc très surpris quand ce-dernier l’appela.

-         Vous vouliez me voir sensei ?

-         Oui, tes coéquipiers voudraient savoir pourquoi tu n’es jamais aux entrainements.

-         Vous êtes tellement concentré sur Shino et Shikamaru que vous m’avez oublié. Alors je viens m’entrainer ici.

-         Je ne t’ai pas oublié Naruto, mais tu es largement plus fort qu’eux. Tu comprends, je ne peux pas t’entrainer comme eux. Et comme je ne connais pas ton niveau, je ne peux pas t’entrainer efficacement. Mais tu as pris une bonne initiative en t’entrainant comme tu le fait. Mais je ne suis pas venu pour ça.

-         Pourquoi vous êtes venu alors ?

-         Tes coéquipiers voudraient te présenter aux autres nouveaux genins du village. Je sais que tu veux rester discret mais pourquoi tu n’essaierais pas de te lier à des genins. Eux ne savent pas pour le lien qui t’unit à Kyûbi.

-         D’accord, je vais essayer sensei.

-         C’est bien Naruto. Je te rejoins demain après l’entrainement pour te dire où ils vont.

-         En attendant, je vais m’entrainer. A demain sensei.

-         A demain Naruto.

 

Le lendemain, Asuma lui dit que les genins se retrouveraient chez Ichiraku. Naruto partis donc rejoindre les genins.

Lorsqu’il arriva chez Ichiraku, les discutions se stoppèrent.

-         Bonjour Naruto.  

-         Bonjour Shikamaru !

-         Tu as l’aire de bonne humeur aujourd’hui.

-         Oui, mais c’est normal quand on vient manger ici.

-         Tu aimes tant que ça les ramens ?

-         Un repas sans ramen, ce n’est pas un repas !

Tous étaient déconcertés devant la discussion entre Shikamaru et Naruto à l’exception de Shino. Ce-dernier était surpris par la bonne humeur du blond. Naruto était du genre peu bavard d’habitude.

-         Ca suffit vous deux ! Intervint Shino. Pour une fois que Naruto nous accompagne, on ne va pas parler ramens.

Tous acquiescèrent plus ou moins surpris du fait que ce soit Shino qui parle.

Après cela, les conversations reprirent. La plus part des sujets de discutions était sur les entrainements. Seule l’équipe sept ne parlait pas entrainement. Ils cherchaient à se connaitre.

Petit à petit, l’équipe sept se joignit aux autres équipes. Et finalement cette équipe qui semblait être l’équipe la moins sociale, se faisait de plus en plus apprécier. Malgré tous, tous se rendirent conte qu’ils ne connaissaient finalement rien du blond et le bombardèrent de questions. Naruto, lui, répondait sans trop en dire aux grands malheurs de toutes les personnes présentes.

Le seul problème de ce repas arriva quand ils virent la facture. La somme était si grande qu’aucun genins ne pouvaient payer. Leurs salut vient quand l’un des senseis se proposa de payer à leurs place.

Les jours qui suivirent furent bien plus calme pour l’équipe sept. L’Hokage avait compris que leurs donner des missions de rang D ne leurs servaient à rien. Ils avaient déjà dépassé ce niveau. Du coup, l’équipe s’entrainait, toujours de la même façon. Et comme les autres équipes étaient tous le temps en missions, les équipes ne se voyaient jamais. Du coup, L’équipe sept ne voyait plus Naruto.

Ce n’est qu’une semaine plus tard que toutes les équipes de genins furent libres. Tous avaient donc prévu de se retrouver chez Ichiraku pour un repas entre genins. Comme la première fois, c’est Asuma qui mis Naruto au courent du rendez-vous. Ayant apprécié la première fois, il décida de retenter l’expérience.

Naruto arriva, cette fois encore, en retard sous le rire moqueur de l’équipe huit. L’attitude de Naruto leurs rappelaient leur sensei. Cette fois si encore, le repas se passa bien. Cette fois-ci encore, aucun genins ne put payer l’addition et encore une fois, ce fut l’un des sensei qui paya.

Mais deux jours plus tard, Naruto était avec l’équipe sept. Quand Asuma arriva, il leurs annonça que l’équipe avait une missions.

Lorsqu’ils arrivèrent dans le bureau du sandaime Hokage, la tension augmenta.

-         Cette fois-ci, la mission que je vais vous confier sera très difficile et incertaine. Je vais faire une exception aux règles et vous confier une mission de rang A.

-         Mais Hokage-sama, c’est beaucoup trop tôt. Aucun d’eux n’est encore capable d’accomplir une telle mission.

-         Cela suffit Asuma ! Shikamaru et Shino n’ont effectivement pas le niveau. Mais toi et Naruto vous en êtes capable. J’ai longuement observé Naruto et je peux te dire qu’il a le niveau pour une mission de rang A.

-         Dans ce cas, pourquoi ne pas emmener que Naruto ?

-         C’est une équipe, on ne peut pas laisser des membres agirent seul sans raison.

-         D’accord Hokage-sama.

-         Votre mission maintenant. Récemment, des troupes du village ont remarqué une activité inhabituelle des ninjas d’Ame. Vous devez espionner le village pour comprendre ce qu’il s’y passe.

Aucuns membres de l’équipe sept ne parlaient. Asuma étant de plus en plus convaincu que l’Hokage avait tort. Les genins étaient à la fois excités et calme. Asuma reprit finalement la parole.

-         Naruto, rentre chez toi te préparer, je vais aider tes deux camarades. On se retrouve aux portes dans deux heures.

-         Bien Asuma-sensei. A tout à l’heure.

-         Bon, vous deux, suivez-moi.

Asuma avait aidé ses élèves à se préparer. Il leurs avaient expliqué comment préparer son équipement pour une mission de ce niveau.

Naruto, plus habitué à voyager, était arrivé une heure à l’avance. Il se posait des questions. Il n’avait jamais vu Ame mais il en avait souvent entendu parler.

Il n’avait jamais entendu un seul ninja se plaindre de ce village. Alors, entendre dire que Ame avait une activité inhabituelle l’intriguait. Perdu dans ses pensées, il s’endormit.

Une heure après ses coéquipiers arrivèrent.

-         Eh bien, il n’a pas peur celui-là ! s’exclama Shikamaru.

-         Je ne crois pas qu’il soit du genre à avoir peur.

-         Comment ça Asuma sensei ?

-         Je sais qu’il va m’en vouloir, mais je vais vous révéler son secret. Kyûbi est en lui.

-         Kyûbi !

Les exclamations des deux genins réveillèrent Naruto. Quand il vit son équipe il comprit qu’il était maintenant temps de partir pour Ame.

L’équipe sept était déjà une équipe peu bavarde mais à ce moment-là, l’équipe était encore moins bavarde que d’habitude. Personne ne s’en rendit conte.
Tous étaient dans leurs pensées. Ils se posaient des questions sur la mission. Ils se demandaient même pourquoi de simple genins avaient obtenu une mission de rang A.

Mais tous avaient compris une chose : La mission serait très difficile et leurs vies seraient en danger.