L'espoir perdure...

par Aerith

L'espoir perdure...

Chapitre 18





La nuit est tombée à l'extérieur, dans le repère de l'Akatsuki tout est sombre, tout est calme. Kyosuke se lève doucement, sans faire de bruit, il doit tenter sa chance, il n'est pas surveillé. Silencieusement, il crochète la porte et sort, les couloirs sont faiblement éclairés par des flambeaux. Pour l'instant tout est calme mais il n'est pas tranquille, il se tient sur ses gardes. Il masque son chakra pour ne pas se faire repérer.

Le brun aperçoit soudain une porte entrouverte et de la lumière, il se raidit et s'approche tout doucement. Par l'entrebâillement, il observe, il y a deux personnes dans la salle, un vieil homme qui porte une blouse de médecin et une autre allongée dans un lit. Il entra silencieusement, le médecin se tourna vers lui, d'un mouvement rapide, le brun se glissa derrière le vieil homme et posa une main sur sa bouche. Le médecin ne se débattit pas et hocha silencieusement la tête. Kyo relâcha son emprise sur lui et se tourna vers le lit, Keiko, elle était très pâle. Il aurait dû se douter que l'aide qu'elle lui avait apporté aurait des répercussions sur son corps. Elle n'était qu'une idiote de l'avoir aidé dans son état.

_Je l'emmène avec moi, murmura-t-il.

Le bon docteur hocha la tête.

_Vous faites bien jeune homme, sauvez-vous de cet endroit maudit. Ne vous préoccupez pas de moi, ma vie a été plutôt longue et j'ai vécu heureux. Partez mes enfants, je vous couvrirais au besoin.

Kyosuke acquiesça, il n'avait pas le choix. Il hissa la jeune femme sur son dos pour être plus libre de ses mouvements. Elle était vraiment légère, il espérait qu'elle tiendrait le coup.

Grâce à son sens de l'orientation, ils purent sortir du repère sans encombre. Mais il avait un mauvais pressentiment, tout se passait trop bien. Il courut en direction de Konoha, ne ménageant pas ses forces, il devait vite atteindre le village caché, la jeune femme avait besoin de soins et il voulait mettre le plus de distance possible entre eux et l'Akatsuki.

_On ne va pas plus loin Jinchuuriki.

Il se raidit, il aurait dû s'en douter, l'un des membres de l'Akatsuki était à l'extérieur du repère. L'homme lui barra la route, Kyosuke s'arrêta.

_Kisame.

C'était lui qui avait capturé Keiko la première fois, Madara le lui avait dit. Cette idée le fit enrager, il en avait vraiment assez de l'Akatsuki et de leurs manigances, il voulait qu'on lui fiche la paix, il n'avait jamais voulu devenir un Jinchuuriki. Cet homme-poisson, il paierait pour les autres et il le tuerait avec le pouvoir qu'ils convoitaient tous, surtout cet Uchiwa.

Tendu, il posa la jeune femme à terre et l'appuya à un arbre avant de ce tourner vers le membre de l'Akatsuki.

_Tu veux protéger ta copine?

_Ferme là, je vais te régler ton compte une bonne fois pour toute!

Un chakra immense se mit à tournoyer autour de lui, faisant se lever un vent d'une grande force qui fit claquer la cape de Kisame. Le chakra vert enveloppa complètement le corps du brun, le protégeant de toute attaque et lui conférant un pouvoir immense. Kyosuke serrait les poings, il avait dû mal à maîtriser toute cette puissante mais il s'en fichait, il voulait anéantir cet homme et pour cela il ne se retiendrait pas.

Le brun vit avec satisfaction son adversaire reculer instinctivement d'un pas, il avait peur. Bien, voilà ce qu'il cherchait, il voulait le terrifier pour ensuite le tuer dans d'affreuses souffrances. Il avait soif de vengeance, il était devenu incontrôlable, entrant dans une rage folle et destructrice. Les Bijûs en lui s'animaient, même si il ne pouvait communiquer avec leurs esprits, il les sentait dans les différents sceaux qu'on avait apposer sur son corps. Son pouvoir grandit encore, soufflant branches et feuilles aux alentours.

_Ne crois pas m'impressionner avec cette démonstration de force, j'ai déjà combattu des Jinchuurikis.

_Peut être mais en as-tu combattu sept en même temps?

La voix de Kyosuke était modifiée à cause du pouvoir de plus en plus grand qui montait en lui, ses yeux étaient réduits à deux fentes, ses pupilles étaient devenues vertes, tout comme son chakra. Une queue était apparue, il n'en ferait pas apparaître plus, c'était largement suffisant pour ce futur sushi. Sa respiration redevint normale tandis qu'il stabilisait son pouvoir, il sortit deux kunaïs. Le combat allait commencer et il risquait d'être violent, il était prêt, prêt à tuer!



L'onde de choc provoquée par le combat de Kisame et Kyosuke atteignit le village de Konoha, l'Hokage crut un instant qu'il s'agissait de Naruto et elle envoya un ANBU vérifier chez lui. L'ANBU lui ramena un Naruto à moitié endormi mais habillé. Ainsi ce n'était pas lui mais qui cela pouvait-il être? Qui pouvait déployer une quantité aussi important de chakra, elle pensait pourtant que tous les Jinchuurikis hormis Naruto avaient été capturés. Qu'est-ce que cela voulait dire.

_Naruto, as-tu ressentit l'onde de chakra tout à l'heure?

_Oui, c'est ça qui m'a réveillé, qu'est-ce que c'est Mamie Tsunade?

_C'est ce que tu vas découvrir, va chercher Sakura, vous retrouverez vos senseis et Saï aux portes du village, nous devons nous dépêcher de découvrir ce qui se trame, le village pourrait être en danger. Vas-y vite!

L'imminence d'un danger acheva de réveiller le blond, il quitta le bureau de la Godaime en courant. La blonde espéra que rien de grave ne se préparait mais son instinct lui soufflait le contraire, quelque chose de décisif pour le village du feu allait bientôt se produire et elle craignait le pire.


La Team Kakashi partit au milieu de la nuit en direction du combat qui faisait rage, en s'approchant, ils ressentirent la puissance de ceux qui se battaient, l'un des chakras ressemblait à celui de Kyuubi. Naruto sentit le démon à neuf queues s'agiter en lui, il réagissait aux chakras de ses frères. Ils accélérèrent l'allure, le paysage autour commençait à montrer des marques du combat qui faisait rage plusieurs kilomètres plus loin. Des branches arrachées par un vent violent, des arbres dont il manquait beaucoup de feuilles et plus ils se rapprochaient, plus le paysage était marqué.

Le blond commençait à craindre ce qui l'attendait. Qu'allaient-ils découvrir là-bas? Un autre Jinchuuriki? Si c'était le cas, il se devait de l'aider, lui aussi portait un Bijû en lui, lui aussi était recherché par l'Akatsuki.

La terre était nue à présent, la plupart des arbres avaient été déracinés, ils devaient à présent courir au sol, n'ayant plus assez de branches pour sauter d'arbre en arbre. Ce paysage, il ressemblait à celui que lui-même laissait après s'être laisser dominer par Kyuubi.

Uns silhouette blanche attira leur attention, ils coururent dans sa direction. Le cœur de l'Uzumaki manqua un battement quand il reconnu l'auburn, il ne l'avait pas vu depuis plusieurs mois. Elle était inconsciente, Sakura se précipita à son côté et lui donna les premiers soins.

_Elle n'a rien de grave physiquement mais son esprit semble loin. Il faudra l'emmener à l'hôpital quand nous rentrerons.

Kakashi acquiesça et observa les alentours, il sentait le chakra des combattants mais ne savait pas où ils se trouvaient. Une boule d'énergie arriva soudain dans leur direction, ils s'écartèrent vivement, Kakashi prenant Keiko dans ses bras. Ils observèrent ensuite sans voix le spectacle qui s'offrait à eux, Kisame, un membre de l'Akatsuki, était dans un sale état, il n'en pouvait apparemment plus et était blessé à maints endroits, son manteau était en miette. Son attaquant était auréolé d'un chakra vert, ils eurent du mal à reconnaître Kyosuke. Le jeune homme semblait hors de lui, attaquant sans relâche l'homme-poisson, celui-ci n'en avait plus pour très longtemps à vivre si cela continuait. Dans le dos du brun, ils virent avec effroi une queue de Bijû.

Sans réfléchir, Naruto se précipita vers lui mais il fut repoussé et retomba sur Sakura.

_Ne vous mêlez pas de ça, hurla Kyo avec une voix déformée par la puissance de son chakra.

Le blond voulut y retourner mais la rose le retint, Saï aussi.

_N'y vas pas, il va te blesser, même s'il ne le souhaite pas, il n'est pas dans son état normal, je t'en prie, n'y vas pas.

L'Uzumaki repensa à ce qu'il faisait lui quand il était sous l'emprise du chakra de Bijû, Sakura avait raison, il lui avait même fait du mal à cause de cette puissance, il savait ce que c'était.

Yamato se tourna vers Kakashi, il ne savait pas quoi faire, ils ne pouvaient rien faire face à ça.

_On ne peut rien faire, répondit Kakashi, faisant écho aux pensées de Yamato. On ne peut qu'attendre que cela se termine.

Une boule de feu les frôla et ils changèrent de place une fois de plus. Le combat sembla se terminer et le corps inerte de Kisame tomba, soulevant un nuage de poussière lorsqu'il toucha le sol. Kyo atterrit à côté du corps du membre de l'Akatsuki et hurla de rage, un hurlement à peine humain.

Dans les bras de Kakashi, l'auburn remua et reprit difficilement connaissance. Le ninja copieur la remit sur ses pieds, Keiko observa Kyosuke, elle hésitait à aller vers lui, il semblait avoir du mal à maîtriser sa puissance et à reprendre le contrôle de son corps.

_Kyosuke, murmura-t-elle faiblement.

Il se tourna vers elle, elle croisa son regard devenu vert. Elle sut alors ce qu'il lui restait à faire, elle ferma les yeux et envoya son esprit à la rencontre de celui du jeune homme, cela lui fut difficile, il était confus et elle était encore faible. Elle força le passage et l'atteignit finalement.


Kyosuke...reviens à toi...


Alors que ses yeux reprenaient une couleur normale et que le chakra s'estompait, il vit la jeune femme sombrer à nouveau dans l'inconscience, retenue dans sa chute par Kakashi. Il ne tarda pas à la rejoindre dans le repos bienfaisant qu'est l'oubli de l'inconscience.




Commentaire de l'auteur: Encore un chapitre, un peu court je l'admets, j'espère vous avoir fait frissonner avec Kyosuke et j'espère aussi l'avoir rendu plus humain, je reconnais qu'il était plutôt froid au début de l'histoire, j'espère que vous l'apprécierez un peu plus

A la prochain, kiss Aerith