Le premier meurtre inexplicable

par Dark_Winrius

Quand l’inspecteur Sasuke Uchiwa arriva sur les lieus du meurtre, il ne put que penser que le pauvre homme avait du se faire rouler. L’expression sur son visage montrait la surprise de celui qui n’avait pas vu venir la mort et les membres de la police de Konoha étaient plus que perplexes : un homme avait été retrouvé dans sa chambre, à moitié vêtu et vidé de son sang. Pas de trace d’effraction, ni de lutte. On ne savait pas non plus où était passé le sang, dont il n’y en avait pas une goûte sur le plancher. De plus, la porte était fermée de l’intérieur et bien qu’une fenêtre soit ouverte, l’appartement se situait au 15ème étage du bâtiment et il était impossible de grimper jusque là sans être Spider Man. L’inspecteur Uchiwa regarda sous toutes les coutures le cadavre et demanda à ces hommes s’il y avait des indices. Rien. Les voisins n’avaient rien vu, rien entendu. Sasuke Uchiwa pensa bien vite que le meurtre serait classé au bout d’une semaine à peine et son équipier, l’inspecteur Naruto Uzumaki pensait la même chose. Les inspecteurs partirent avec leur équipe en même temps que le cadavre, après avoir photographié la scène sous le maximum d’angles, on ne sait jamais. Le médecin légiste rendit son rapport préliminaire seulement 1h après avoir commencé l’autopsie : les seules blessures sur le corps étaient 2 petits trous de deux millimètres de diamètre. Pas de trace de coup, pas de trace de strangulation, rien qui montre non plus que la victime s’était défendue.  2h après, le rapport définitif  indiquait que la victime avait été vidée de son sang par les 2 minuscules trous et qu’elle en était morte. Rien de plus à dire là dessus ; le cadavre avait livré son seul secret concernant le meurtre.

 

« - Hatsuhiko Kanjiro, 37 ans, divorcé, sans enfant, officiellement employé dans une grande surface mais aussi dealer à ces heures perdues. Pas de hobbies connus en dehors de ça. Il fumait et Kazuaki-sensei a aussi trouvé du cannabis dans ses cheveux. Impossible de donner une heure pour la mort. Et il n’avait plus une goûte de sang dans le corps quand on est arrivé. Tu te rends compte ! Ce type était la cible idéale ! Pas de famille, presque pas d’amis, et dealer de surcroît ! Quant au meurtre, rien à faire, je ne vois pas comment le tueur a pu sortir de l’appartement sans passer par la porte. Je veux bien être un optimiste convaincu, mais là, … ! s’écria Naruto

- L’affaire sera classée dans 3 jours… dit Sasuke.

- Et le tueur courra toujours ! compléta Naruto, indigné.

- Que veut-tu… On n’a pas de preuves et sans preuve pas de piste et sans piste…

- Pas de coupable, je sais, merci, fini Naruto.

- Désolé, je doit y aller… soupira Sasuke

- Encore une réception? C’est la 10ème ce mois ci !

- Vas dire ça à mes parents, tu veux ?

- Je vois. Bonne chance, vieux !

- Merci.

 

Sasuke Uchiwa était un des deux inspecteurs principaux sur l’affaire Hatsuhiko Kanjiro, mais c’était aussi l’héritier d’un noble clan. Il avait les cheveux noirs, tout comme ses yeux. Il était grand, musclé et, surtout, il était plus que beau. Sasuke Uchiwa était aussi particulièrement froid, peu bavard et sur de lui. Depuis peu, ses parents s’étaient mis en tête de le marier, malgré ses 29 ans, et ces réceptions n’était qu’un prétexte pour lui montrer les jeunes femmes en âge de se marier. Mais Sasuke n’avait que faire de ces réceptions : pour lui c’était une sorte d’exposition animalière pendant laquelle les chefs des clans des alentours montraient leurs filles, nièces, petites filles comme des morceaux de viandes, pour conclure les meilleures alliances.

 

 « - Uchiwa-san, je suis …… et voici ma fille : …… (mettez ce que vous voulez dans les trous.) se présenta un chef de clan.

- Konbanwa Sasuke-san dit la fille en question d’une voix aguicheuse.

- Konbanwa… répondit Sasuke complètement désintéressé. Excusez moi.

 

Sasuke se dirigea vers sa mère, partie prendre l’air sur un balcon. Mikoto Uchiwa avait 50 ans. Elle était particulièrement belle et son fils cadet avait hérité de ses traits fins alors que l’aîné avait le visage dur de son père.

 

 « - Sasuke-chan, tu ne t’amuses pas ? demanda Mme Uchiwa.

 -Non, répondit simplement Sasuke.

- C’est vrai que tu n’aime pas les réceptions. Mais un jour viendra où tu seras dans l’obligation de les aimer mon fils.

- Je sais...

- Tu n’as pas l’air bien... Quelque chose te chiffonne ?

- Rien, un problème au bureau…

- L’affaire Hatsuhiko Kanjiro ?

- Déjà au courant ?

- Le problème dans cette affaire, c’est qu’on est dans un cas de chambre close. Il y a un autre paramètre troublant ?

- La victime à été vidée de son sang par deux trous de deux millimètres de diamètre.

- Hum... Laisse moi réfléchir... Peut-être est-ce un vampire…

- Un vampire ?

- Te souviens tu des histoires que je vous racontez, à Itachi et à toi ?

- Non…

- Je vous disais toujours que ceux que l’ont appellent vampires sont des gens, comme toi et moi, qui ont été maudit. Les seules choses qui peuvent les tués sont les balles en argents et le manque de sang. Le sang est pour eux comme l’eau pour nous, vital.

- Maman... je vois pas ce que des vampires viennent faire là…

- Je suis désolées mon chéri. J’ai bien peur que je ne puisse pas t’aider sur cette affaire. Bien... viens, il faut y retourner, sinon on va se demander si tu n’es pas gay !

- Maman ! s’exclama Sasuke

 

Sasuke et Mikoto Uchiwa retournèrent dans la salle. Et Sasuke ne se doutait pas que l’affaire Hatsuhiko Kanjiro n’était que la première affaire de ce type.

 

 

Extrait de Créatures de la nuit de A. Nobusuke

 

Au commencement, les vampires étaient des lieutenants de Dieu, des anges aussi pur que le veut la tradition. Mais un jour, cinq de ces anges descendirent sur Terre pour visiter les hommes. Quand Dieu l’apprit, il se mit en colère et attendit que les cinq anges remontent. Au milieu de la remontée, il leur coupa les ailes et les condamna à errer sur terre pour l’éternité, ainsi qu’à se nourrir de sang en plus de manger comme les humains. Les anges furent effrayés mais s’habituèrent à leurs nouvelles vies. Ils réussirent à crée d’autres êtres comme eux au bout de la 100ème année d’errances et ce répandirent sur Terre, vivant parmi les humains...

 

 

 

Fin du premier chapitre.

 

 

 

Me revoilà avec une nouvelle histoire ! J’écris ça en attendant d’avoir de bonnes idées pour mon autre fic. Bon bah... comme d’ab quoi... des commentaires SVP, même si c’est juste pour dire que c’est bourré de faute (si jamais il y en a qui ont échappé au vérificateur d’orthographe). Bon, je vous laisse ! Soyonara !

 

Dark_Winrius