La fin de toute chose ... ou presque.

par latinwarrior47

LA FIN DE TOUTE CHOSE …. OU PRESQUE.

 

 

 

Les songes d'un jeune shinobi étaient assez agités ce soir-là :

 

 

Un village en alerte, des remparts remplis d'hommes et de femmes craignant pour leurs vies et celles de leurs proches …

 

_ ILS ARRIVENT !!! hurla une sentinelle du haut des remparts.

_ Équipe une, lancer les explosifs à mon commandement; équipe deux, tenez vous prêts à couvrir la une; toi, va dire à l’équipe trois de se replier.

_ Bien, Toshiro-taicho !

Le jeune homme jeta un regard à la masse adverse qui approchait lentement mais sûrement du village. Autour de lui des dizaines de ninjas se tenaient prêts à risque leurs vies pour le village. Il rejoignit un groupe de haut gradés.

_ Qu’en penses-tu ? Demanda un homme brun coiffé en catogan.

_ Qu’on ne passera pas nuit si on ne trouve pas un moyen de diviser leurs forces.

_ ILS S’ARRETENT !!! Hurla une sentinelle.

En effet la masse avait stoppé sa marche. Déjà trois personnes sortaient du rang et marchaient jusqu’à mi-chemin.

_ Toshiro, Shikamaru, venez avec moi ! Demanda un blond.

Ils s’exécutèrent et se retrouvèrent devants les immenses portes, en compagnie du jeune blond portant une cape blanche où étaient lisibles les kanji : « Rokudaime Hokage ». Ils s’avancèrent à leur tour jusqu’à arriver à une dizaine de mètres de leurs opposants. Un brun ténébreux se tenait en avant, secondé par un homme au masque à spirales orange et un homme plante bizarre. Une tension palpable régnait parmi les deux armées : seulement ces six hommes avaient le destin d’eux tous entre leurs mains.

_ Sasuke.

_ Naruto, prêt à mourir ?

_ Seulement après ta mort...

_ Konoha ne gagnera pas cette guerre...

_ Konoha ne tombera pas tant que je serais là, Sasuke. Répondit le blond.

_ Tu refuses toujours d’accepter la réalité en face, Naruto. A deux contre un, vous êtes en infériorité numérique.

_ Donc il n’y a aucun moyen d’y échapper… aucun ninja de Konoha ne se rendra sans combattre. Répliqua Shikamaru.

_ On peut y échapper … Sasuke ! Je te propose un duel à mort ! Le vainqueur décide ce qu’il veut.

_ Si je te tue je pourrais attaquer le village librement ? Mais Naruto, je n’ai pas besoin de ton accord ni pour attaquer ce pathétique village, ni pour te combattre en duel. On se rencontrera à coup sur….

Ils disparurent sur ces paroles.

_ Et merde … Il ne nous reste plus qu’à combattre.

_ QUEL ENFOIRE !!! Toshiro, Shikamaru, prenez le contrôle du village, moi je m’occupe de cet Uchiwa !

_ Et les deux autres ? Ils sont sûrement très puissants ?

_ On envisagera si on les croise.

_ Galère….

_ Tu l’as dis.

 

Un immense cri de guerre résonna à l’orée de la forêt, et la première vague apparut.

 

 

 

 

Un jeune homme se réveilla en sursaut, trempé de sueur. Il retomba lourdement sur le matelas et se passa les mains sur le visage.

_ Ça semblait si réel …aller debout... souffla Toshiro d'une voix endormie.

_ Shiro-kun … arrête de bouger j'ai froid moi. Supplia une jeune femme juste à côté.

Il se tourna vers l'autre personne présente dans le lit, dont les formes plus que généreuses se dessinaient à travers les draps. La jolie blonde couvrait sa nudité avec le drap et se releva un peu.

_ Je dois me préparer, j'ai une mission. Tu ne peux pas imaginer comme j’ai envie!! Ironisa-t-il.

_ J'imagine ! Pouffa-t-elle. .. C'était quoi, ce cauchemar ?

_ Rien, rien.

_ Aller, je suis ton amie, tu peux bien me le dire. Insista-t-elle en le regardant de son regard bleu intense.

_ Ino … merci, mais c'est rien. Lâcha-t-il en espérant esquiver la conversation.

Il se leva et se traina jusqu'à la salle de bain. Il regarda sa tête de déterré dans le miroir et se fit presque peur. Il prit une bonne douche et se prépara à sa mission d'aujourd'hui. Il sortit de la salle de bain et attrapa son manteau et un katana dans sa chambre. Ino allait rentrer à son tour dans la salle de bain quand il l'attrapa et la plaqua contre le mur pour l'embrasser fougueusement. Elle y répondit. Rapidement le drap tomba et elle se retrouva nue dans ses bras. Il parcouru alors sa peau chaude et ...

Bip...Bip....Bip....

_ Huit heures déjà ? Et merde … soupira de frustration l'adolescent dont les hormones criaient au scandale. Je vais être en retard, désolé.

_ Alors vas-y. Lui répondit-elle, compréhensive, mais tout aussi frustrée que lui.

Elle l'embrassa furtivement et se faufila dans la salle de bain. Malheureusement pour le jeune homme il s'était retourné au mauvais moment et avait raté le spectacle.

_ On se revoit à mon retour ! On reprend ça à mon retour surtout... fantasma-t-il déjà.

_ D'accord ! Bonne chance ! Dit-elle à travers la porte, n'en pensant pas moins que son partenaire.

_ Ouai, merci ! Tu penseras à fermer quand tu partiras ! Pas envie de me faire encore cambrioler moi !

_ Oui !

Il entendit l'eau couler, et, alors qu'il fermait la porte de son appartement, il l'imagina nue sous la douche. Il la chassa de ses pensées et se dirigea vers la sortie. Ils étaient la preuve qu’amitié et désir ne voulait pas forcément dire amour, alors, c'était juste occasionnel entre eux.

Il arriva enfin aux portes, salua les gardes et sortit. Il quitta rapidement le village et partit en direction de la frontière avec Suna.

 

 

 

 

Toujours à Konoha, notre Naruto national lisait la liste des missions pour aujourd'hui, tranquillement à moitié endormi sur son bureau.

_ Tiens, Toshiro a une mission d'assassinat aujourd'hui ?

Il parcouru la fiche des yeux.

_ Il faudra que je lui demande pourquoi dans spécialité il a marqué : kinjutsu en tout genre ( kinjutsu = jutsu interdit car dangereux ). J'espère qu'il reviendra pas dans deux semaines, je le vois d'ici me dire : « si tu l'avais vu, il siffla, faudrait être fou pour ne pas en profiter  »

Il se leva et regarda le soleil se lever sur son village. Quelqu'un frappa à la porte.

_ Entrez ! Lança Naruto en se rasseyant derrière son bureau.

_ Hokage-sama je vous apporte ….

_ Sakura-chan, combien de fois devrais-je te dire que pour toi ça sera toujours Naruto ? Lança Naruto pour détendre l'atmosphère trop officielle pour lui.

_ … Naruto, se força Sakura, je t’apporte la liste des missions pour la semaine. Dit-elle doucement, baissant la tête car intimidée par son regard qui la dévorait presque des yeux.

_ Merci pose les là. J'arrive pas à m'empêcher de la mater j'espère qu'elle ne l'a pas remarqué ! (si il savait)

Elle s'exécuta et sortait déjà quand :

_ Aller courage Naruto, t'as vu pire ! Sakura-chan ?

_ Oui ? Mince... répondit-elle en se retournant en souriant.

_ Ça te dirait de manger chez Ichiraku avec moi ce soir ? Proposa le jeune homme. J'AI REUSSI ! NARUTO TU ES UN DIEU !!!

_ ... il a le don de me faire rougir ces temps-ci, si seulement je pouvais ... Désolé Naruto, je suis de garde à l'hôpital, peut-être un autre jour ? Répondit timidement Sakura.

_ Ah … ok … c'est pas grave. Mentit Naruto, blasé par son nouvel échec. ET …. merde !

Sakura partit. Naruto fixa la porte en espérant qu'elle s'ouvre à nouveau sur une jolie kunoichi, mais non. Son esprit divagua alors un instant sur lui et cette kunoichi, mais il se ressaisit et se replongea dans ses dossiers.

D'ailleurs l'un d'eux attira son attention : des troupes ennemies avaient été aperçues près de la frontière avec le pays du Vent, précisément là où Toshiro devait aller.

 

 

 

Premier chapitre un peu court juste pour démarrer, le prochain se fixera sur la présentation de Toshiro et le début des combats.

PS : en italique c'est les pensées.

 

A vos marques ! 3 … 2 … 1 … Commentaires !