Première partie de l'examen

par Kohaku1102

Naruto: Allez Hinata! On retourne s'entrainer! Tu veux changer?
Hinata: Oui!
Naruto: Alors prépare-toi je ne te ménagerais pas!

  Les deux ninjas reprirent leur entrainement. La jeune fille se battait avec plus d'ardeur qu'elle ne l'avait jamais fait. Elle voulait changer, elle montrerait à son père de quoi elle était capable.

  Sur ces bonnes résolutions elle reprit son combat avec le blond. Effectivement il ne la ménagea pas.

  Kakashi revint le lendemain. Naruto lui demanda si La petite Hyuga pouvait continuer de s'entrainer avec eux. Il accepta sans hésiter au plus grand bonheur des deux jeunes filles qui s'entendaient à merveille. Ainsi, Hinata prenait désormais part aux entrainements de l'équipe 7.

  La routine se réinstalla pendant près de quatre jours. Plus que trois avant le début de l'examen. Ce jour là Kakashi avait de nouveau laissé les rênes au blond sans donner d'explications.
 
  Actuellement l'argenté se rendait à la salle de repos des ninjas dans le but de croiser une certaine kunoïchi. Arriver devant le bâtiment celle-ci en sortait justement. Remarquant le jounin masqué, elle le rejoint.

???: Kakashi comment vas-tu?
Kakashi: Très bien Kurénaï. Je te cherchais justement.
Kurénaï: Ah? Et que me veux-tu?
Kakashi: J'aimerais te montrer quelque chose. Viens.
 
  Les deux jounins se mirent en route, l'une suivant l'autre. Pendant qu'ils traversaient le village l'argenté tenta de lancer la conversation.
 
Kakashi: Comment c'est passé ta mission?
Kurénaï: Très bien, mais elle ne pouvait pas tomber plus mal. J'aurais voulu pouvoir entrainer mon équipe pendant ces cinq jours... Pour Kiba et Shino il n'y a aucun problème, je suis sûr que leurs parents les ont aidé, mais Hinata... Je m'en veux de l'avoir laissé, elle à sûrement du s'entrainer seul...
Kakashi: Ne t'inquiète pas tant pour elle. C'est une vraie kunoïchi tu sais. Et puis elle ne c'est pas entrainée seul, regarde...
 
  Tellement prise dans la conversation, Kurénaï n'avait même pas remarqué qu'ils étaient arrivé sur le terrain d'entrainement de l'équipe 7.
 
Kakashi: Assieds-toi et observe.
 
  La kunoïchi obéit et s'installa sur une branche avant de se concentrer sur les jeunes plus bas. Le plus proche de sa position était Sasuke. Celui-ci se tenait près du cours, d'eau. Il restait immobile, rassemblant son chakra. Puis il se lança dans une longue suite de signes, finissant sur celui du tigre. Ses poumons se gonflèrent avant d'éjecter la technique.

Sasuke: Katon Gokakyu no jutsu !
 
  Il expectora une boule de feu bien plus grande que la technique de base. La boule de flamme continua sa trajectoire jusqu'au cours d'eau avant de finalement se dissiper.

  Kurénaï n'arrivait pas à quitter la scène des yeux. Elle ne pensait pas qu'un genin soit capable de créer autant de chakra et de dégâts. L'herbe était carbonisée sur une très large distance. La jounin avait même l'impression que la température avait augmentée de quelques degrés.

???: C'est super Sasuke! Tu peux t'arrêter là.
Sasuke: Qu'est-ce que je fais alors?
???: Repose-toi quelques instants et puis rejoint mon original.
Sasuke: Ok Naruto.

  Le clone disparut dans un nuage de fumée, laissant le genin seul sur le terrain. Celui-ci partit vers l'autre côté de la plaine d'entrainement.

Kakashi: Suivons-le. C'est là-bas que c'est intéressant.

  La jounin instructeur ne dit rien et se contenta de filer l'Uchiwa jusqu'à arriver à la lisière de la forêt. Là le brun rejoignit un ninja blond plus âgé, copie conforme du clone de tout à l'heure. Le ninja observait une jeune fille aux cheveux roses. Elle semblait concentrée sur quelque chose et soudain frappa l'arbre en face d'elle.

  Sous le choc plutôt violent, de nombreuses fissures apparurent jusqu'à ce que finalement le tronc se brise sous la puissance de l'impact. Après cet exploit Sakura resta quelques secondes interdite face à ce qu'elle venait de faire avant de bondir de joie.

Sakura: J'ai réussi!!!

  Un peu plus loin, Sasuke murmurait quelques mots au blond.

Sasuke: Rappelle-moi de ne jamais l'énerver.
Naruto: Je n'aurai peut-être pas du lui parler de cette technique...
Sasuke: Et c'est maintenant que tu t'en rends compte?
Naruto: Et bien...
Sasuke: Bref, qu'est-ce qu'on fait maintenant?
Naruto: L'autre double te l'a dit, rejoignez l'original, il vous attend.

  Sur ce le deuxième clone s'évapora. Les genins partirent rejoindre leur aîné. La rose était un peu en avant, sautillant de joie alors que l'Uchiwa la suivait, un micro sourire pendu aux lèvres.

  Derrière eux les deux senseïs se tenaient sur leur branche.

Kurénaï: Tes élèves sont impressionnants Kakashi!
Kakashi: La tienne n'est pas en reste non plus.
Kurénaï: Pardon?
Kakashi: Regarde.

   L'argenté désigna deux formes qui semblaient danser au centre de la plaine. En se concentrant un peu Kurénaï put distinguer les traits des deux personnes. La première, blonde, ne l'étonna pas. La seconde, brune, la surprit beaucoup plus.

Kurénaï: Hinata?!
Kakashi: C'est bien elle. Naruto et Sakura lui ont proposé de s'entrainer avec nous et elle a accepté. Et je peux te dire qu'elle a fait des progrès fulgurants.

  La jounin reporta son attention sur les deux ninjas qui se mouvaient plus bas. Ce qu'elle avait prit pour une danse se trouvait être un combat. Mais la souplesse des gestes et le rythme des enchainements donnaient à ce duel plus l'apparence d'une danse particulièrement bien maîtrisée.

  Le ninja aux cheveux couleur de blé se déplaçait avec une agilité presque féline. Pourtant ses coups ne semblaient pas dénués de puissance. Allier ainsi vitesse et force est quelque chose de difficile, pourtant les coups du blond semblaient se jouer de cette difficulté.

  La jeune fille aux yeux de perles n'était pas en reste. Elle se battait comme la kunoïchi qu'elle devait être, ne baissant pas les bras face à une tentative d'attaque ratée. Elle continuait de se battre, enchainant les coups souples et vifs. Mais contrairement à son opposant la puissance et l'allonge de celui-ci lui faisait défaut. Néanmoins son Byakugan et son juken lui permettaient de combler ces défauts.

  Le combat dura ainsi encore de longues minutes. Jusqu'à ce que la brune parvienne à toucher le blond, en plein dans l'estomac. Les deux formes s'immobilisèrent avant de se séparer.
 
  Voyant que la lutte était terminée, les genins se rapprochèrent de leurs congénères. Sakura vint aider Hinata à resté debout après de tels efforts.
 
Sakura: Tu es incroyable Hinata! A chaque fois tu arrives à le toucher! En plus tu es de plus en plus rapide!
Hinata: Merci Sakura, mais toi aussi tu progresses bien. Par contre je n'arrive pas à comprendre, à chaque fois je touche Naruto avec mon jûken, et pourtant, à chaque fois il ressort sans aucune blessure. Normalement ses tenketsus devraient être complètement bloqué.
Sakura: Naruto est fort et assez mystérieux, on ne sait rien de lui.
 
  Les deux jeunes filles continuèrent à parler gaiement alors que les deux autres se concentraient sur un arbre plus loin.
 
Naruto: Tu as put les voir avec ton sharingan?
Sasuke: Oui, ils nous suivent depuis la fin de mon entrainement.
Naruto: Tes capacités s'améliorent vite c'est incroyable!
Sasuke: Hn.
 
  C'est ce qu'il put répondre de plus intelligent alors que ses joues rosissaient légèrement. Il n'avait pas été souvent complimenté enfant. Il est vrai que les gens extérieur au clan l’adulaient, ne cessaient de lui répéter combien il était fort. Mais ces gens là ne comptaient pas, il ne voyait en lui qu'un descendant Uchiwa.

  Personne ne le voyait pour qui il était, personne à part son frère. Mais celui-ci l'avait trahi. Il c'était retrouvé seul, entouré de gens hypocrite ne le considérant que comme le "dernier Uchiwa". Tout ça l'énervait vraiment.
 
  Mais c'était avant, maintenant il y avait Naruto et aussi Sakura qui commençait enfin à changer. Tous les deux le considéraient différemment, pour eux il n'était pas le "dernier Uchiwa", il était simplement Sasuke.  Le blond n'hésitait pas à lui dire ses quatre vérités en face, il n'hésitait pas à le taper, à le résonner, à lui montrer ses défauts.
 
  Naruto l'aidait, le faisait avancer, mais jamais il n'oserait lui dire tout ça en face, il avait sa fierté. A défaut de mot, il sourit. Le jinchuuriki le regarda curieusement avant de sourire à son tour.
 
Naruto: Je préfère quand tu es comme ça Sasuke.
 
  Le brun se tourna vers son senseï de remplacement, n'ayant pas bien compris ce que celui-ci venait de dire.
 
Sasuke: Pardon?
Naruto: Rien... Je pensais à un vieil ami et je me disais aussi que le sourire te va bien.
Sasuke: Hn.
 
  Nouveau rougissement, il n'aimait pas être prit à faire preuve de sentiments. Il était froid et impassible, pas sentimental. Le blond rit à sa réaction et se tourna vers un des arbres.
 
Naruto: Kakashi, Kurénaï-senseï, vous pouvez venir au lieu de rester caché comme ça!
 
  Les deux senseïs descendirent de leur perchoir pour rejoindre les genins. Les deux jeunes filles sursautèrent avec l'arrivé de leurs senseïs qu'elles n'avaient pas anticipées. Rapidement elles rejoignirent les deux autres genins.
 
Hinata: Kurénaï-senseï vous êtes revenues de mission?
Kurénaï: Oui. On va pouvoir reprendre les entraînements ensemble.
Hinata: C'est super, mais...
 
  Elle se tourna vers les genins de l'autre équipe qu'elle avait fréquenté ces derniers jours. Sakura avait un immense sourire plaqué sur le visage.
 
Sakura: C'est génial pour toi Hinata! Il faudra qu'on s'entraine ensemble un autre jour, c'était vraiment super!
Naruto: En tout cas reviens quand tu veux et si tu as des problèmes, n'hésites pas à nous appeler.
Sasuke: Hn.
Hinata: C...C'est vraiment gentil de votre part. Je vous suis vraiment reconnaissante pour ce que vous m'avez appris cette semaine.
Naruto: Tu n'as pas à l'être, tu nous as beaucoup appris toi aussi.
Sakura: C'est vrai, c'est grâce à toi que j'ai réussi cette technique.
Naruto: Même si ça manque encore un peu de puissance.
Sakura: Méchant! Je me suis entraîné dure pour y arriver! Et ça ne fait qu'une seule semaine.
Naruto: C'est vrai, vous êtes toutes les deux, non, tous les trois incroyables, de futurs grands ninjas. Croyez-moi Kurénaï-senseï, Kakashi!
 
  La jounin sourit, l'argenté regarda curieusement le blond. Sachant que celui-ci connaissait l'avenir, disait-il la vérité ou c'était juste pour les encourager? En y réfléchissant plus profondément, Kakashi se dit qu'il n'y avait même pas besoin de se poser cette question en voyant le regard que le jinchuuriki posait sur les plus jeunes, un regard profond.

  Oui il n'y avait aucun doute, ces trois là deviendraient forts.
 
  Naruto avait bien vu l'ex-anbu perdu dans ses pensées, alors qu'il se demandait à quoi il pouvait bien penser, celui-ci lui sourit derrière son masque. Il abandonna ses questions et se rapprocha de l'argenté. Tous les deux observèrent  le reste du groupe.
 
  Hinata racontait à sa senseï ce qu'elle avait fait durant la semaine. De temps en temps Sakura rajoutait un petit commentaire pour souligner les progrès de la brune, bien trop modeste que pour se mettre autant en avant.

  Kurénaï l'écoutait attentivement, un sourire grandissait petit à petit sur son visage. Sa jeune protégé avait changée, elle semblait plus ouverte, souriante sans pour autant être exubérante.
 
  Elle avait l'impression que la jeune fille sortait enfin de sa coquille qu'elle portait depuis bien trop longtemps. Et ça ne pouvait que l'enchanter, cela faisait longtemps qu'elle attendait ça. Elle ne pourrait jamais assez remercier l'équipe de Kakashi pour les changements qu'ils avaient permis à l'héritière Hyuga.
 
  Quand les deux kunoïchis eurent terminés leur récit, elles se regardèrent avant de commencer à pouffer, jusqu'à ce qu'elles explosent dans un concert de rire. Rire plus retenu chez Hinata, mais bien présent. La jounin instructeur ne se souvenait pas avoir vu un jour la brune rire ainsi.
 
  Kurénaï les regardait rire sans vraiment comprendre la raison de leur hilarité, jusqu'à ce qu'elle remarque la tenue des jeunes filles plus que débraillée.
 
  Leurs vêtements étaient déchirés un peu partout à cause de leurs entraînements, elles étaient couvertes de poussière et leurs cheveux complètement emmêlés partaient dans tous les sens.
 
  Quelques instants plus tard, quand elles furent calmées, Sakura reprit la conversation.
 
Sakura: Et bien, quelle tête on a!
Hinata: C'est vrai.
Sakura: ça te dirait de venir faire les magasins avec moi? Je connais une super boutique, on pourra se racheter des vêtements ninjas et même d'autres!
 
  Pendant quelques secondes Hinata resta un peu perdue, elle n'avait pas l'habitude de faire ce genre de chose, mais depuis longtemps elle avait envie de prendre un peu de temps pour elle. Elle se dit que c'était l'occasion d'en profiter. Sans hésiter plus longtemps elle donna sa réponse.
 
Hinata: Avec plaisir! Mais tu n'as plus entraînement?
Sakura: Ah! C’est vrai...
Kakashi: Je vous donne votre après-midi de libre, vous avez bien travaillé ces dernières semaines, vous méritez un peu de repos. Et toi aussi Hinata alors profitez-en.
Sakura: Merci-senseï!!
 
  Elle commença à sautiller de joie avant d'attraper le poignet de la brune et de l'entrainer à sa suite vers le village. Kurénaï les suivit calmement, posant la question qui lui brûlait les lèvres.
 
Kurénaï: Tu es tellement changé Hinata, ça faisait longtemps que j'attendais ça. Mais pourquoi maintenant?
 
  La kunoïchi se tourna vers sa senseï, ses yeux couleurs de perles riaient alors qu'un timide sourire éclaira son visage.
 
Hinata: J'ai choisi de vivre, j'ai choisi de changer, d'avancer. Cela fait longtemps maintenant que j'en avais envie, mais j'étais trop faible pour oser le faire. On m'a ouvert les yeux sur ma faiblesse, pendant un moment je me suis trouvée pitoyable. Mais des personnes m'ont aidées, elles m'ont montrés que si je voulais changer ça ne tenait qu'à moi, qu'il était temps que je me réveille et que je trouve ma voie.

   Et maintenant je l'ai trouvée, je veux devenir une kunoïchi puissante qui pourra protéger ce qui lui est chère, je veux montrer à tous et plus particulièrement à mon père que je ne suis pas faible, je veux qu'il me reconnaisse enfin pour ce que je suis. Et puis il y a aussi quelque chose que je voulais vous dire depuis longtemps. Merci pour tout ce que vous avez fait pour moi senseï, merci infiniment.
 
  Sur ces mots elle rejoignit Sakura et partirent toutes les deux vers le village, faire leurs emplettes. Sur le terrain Kurénaï n'y croyait pas, Hinata, sa petite et timide Hinata avait enfin décidée de prendre sa vie en main, elle avait enfin décidée d'aller de l'avant, de grandir. Elle sourit et pendant encore de longs instants elle resta à regarder la silhouette des deux jeunes filles s'éloignant en souriant et se tenant la main.
 
  Kakashi vint la sortir de sa contemplation en posant une main sur son épaule.
 
Kakashi: Tu devrais rentrer te reposer, tu reviens tout juste de mission.
Kurénaï: Tu as raison... Merci beaucoup pour ce que vous avez fait pour elle.
Kakashi: Je n'y suis pour rien, c'est Naruto et Sakura qu'il faut remercier. D'ailleurs où est-il passé?
 
  Ils cherchèrent le blond sur le terrain, mais il semblait avoir disparu, seul Sasuke restait au milieu de la plaine.
 
Sasuke: Il a dit qu'il allait s'entrainer. Moi je rentre me reposer.
 
  Le noir partit sur ces mots, laissant les deux jounins seuls. Ceux-ci finirent également par se séparer, l'argenté avait quelque chose à faire.
 
  Ce n'est que bien plus tard dans la nuit que le blond revint chez l'ex-anbu, couvert de poussières et de brûlures.

  Quand il rentra, Kakashi était installé dans le fauteuil, une tasse de thé fumant à la main. Celui-ci se retourna en entendant l'arrivée de son colocataire.
 
Naruto: 'soir Kakashi...
Kakashi: Et bien, tu as l'air épuisé!
Naruto: Je le suis...
 
  Il se laissa tomber dans le fauteuil, à côtés de l'argenté.
 
Naruto: Kurama est un vrai sadique quand ça concerne les entrainements. Il n'arrête pas de dire qu'il serait temps que je sois un hôte potable pour lui, le grand Kyubi.
Kakashi: Ce renard m'a l'air très modeste.
Naruto: Ouais...
 
  Le jinchuuriki ferma doucement les yeux, se laissant tenter par l'idée d'un bon sommeil réparateur jusqu'à ce que Kakashi le secoue un peu.
 
Kakashi: Ne t'endors pas tout de suite, et pas ici.
Naruto: Pourquoi? Ça va faire quelques semaines maintenant que je dors dans ton fauteuil.
Kakashi: On va dire que j'ai un peu aménagé une des pièces de la maison pour qu'elle te serve de chambre et il y a un lit. Tu pourras rester ici autant que tu veux, le Hokage n'arrive pas à te trouver de logements pour l'instant.
Naruto: Merci beaucoup, vous savez, quand ça fait des mois que vous dormez sur un champ de batail ou dans les bois, peu importe le temps qu'il fait, vous êtes déjà content d'avoir un toit. Toit que vous m'avez offert alors dormir dans le fauteuil ne me gênait pas. Avoir un lit c'est presque du grand luxe! Merci beaucoup.
Kakashi: Ne me remercie pas et va dormir.
Naruto: Bien chef!
 
  Le jounin le guida jusqu'à ce qui serait sa chambre pour les prochains temps. A peine fut-il couché sur le matelas qu'il s'endormit comme une masse. Kakashi le regarda en souriant avant de relever la couverture jusqu'aux épaules de l'endormit. Il partit silencieusement pour rejoindre lui aussi son lit.
 
  Les derniers jours avant l'examen chuunin défilèrent rapidement au rythme des entraînements.

  Quand le grand jour fut arrivé, l'équipe numéro 7 patientait devant l'académie où les autres équipes de tous les villages s'engouffraient pour passer eux aussi cet examen tant redouté.
 
  Sasuke et Sakura commençait légèrement à stresser en voyant tout ces ninjas, certains plus vieux qu'eux. En plus leur senseï et Naruto étaient toujours absent. Finalement ils entendirent des voix bien connues résonner non loin.
 
Kakashi: Tu veux vraiment y aller sous cette apparence?
Naruto: Oui, je serais plus discret comme ça. Et puis ça fait me fait bizarre d'être plus vieux qu'eux.
Kakashi: Bon.
 
  Les deux genins avaient entendus la conversation, et ils trouvaient que la voix du blond était plus fluette que d'habitude. Ils comprirent quand les deux ninjas furent enfin visibles. Leur senseï était comme d'habitude habillé de son uniforme de jounin, mais Naruto était...beaucoup plus petit. Il semblait désormais avoir l'âge de ses deux coéquipiers.
 
  Il portait un pull noir, le capuchon de celui-ci était relevé et cachait les cheveux dorés du ninja, ne laissant dépasser que quelques mèches. Sur les côtés de ce capuchon était dessiné deux yeux de félin couleur rubis.

  C'était les seuls décorations présentes sur l'habit. Les manches du pull semblaient un peu trop longues et cachaient les mains du jinchuuriki. Plus bas, il portait un pantalon trois-quarts noir et des bandes noires remontaient sur ses mollets. Il ne semblait porter aucun équipement ninja, à part son bandeau autour de son cou.
 
  Les deux genins le regardèrent curieusement, ne comprenant pas cette apparence plus juvénile. Naruto vit leurs interrogations.
 
Naruto: Je passe plus inaperçu si j'ai votre âge que si je suis le plus âgé du groupe, on attirera moins l'attention.
Sasuke: Hn…
Sakura: C'est vrai...
Naruto: En tout cas je ne suis pas le seul à avoir changé de look.
 
  Il observa ses coéquipiers de la tête aux pieds. Sakura était celle qui avait le plus changé. Elle portait un haut de kimono rouge sans manche, un obi beige clair lui enserrait la taille. Le obi retenait dans son dos un tanto.

  Le blond ne savait pas la rose capable de manier une arme comme celle-là. Il continua son observation. Elle portait un short beige moulant et à ses cuisses étaient retenues plusieurs poches à kunaïs à shurikens. Elle en avait sur chaque cuisse, plus qu'un ninja normal possède. Pour les chaussures elle avait gardé les sandales de ninjas noir basses. Ses longs cheveux roses étaient retenus en une tresse se balançant joyeusement dans son dos.
 
  Naruto ne put s'empêcher de penser qu'elle était vraiment belle comme ça. Il s'arracha à sa contemplation et tourna son regard vers son coéquipier masculin. Lui n'avait pas beaucoup changé, il avait échangé son t-shirt bleu marine à col montant pour un blanc dans le même style, mais sans manche. Dans son dos trônait fièrement l'emblème des Uchiwas, beaucoup plus grand que d'habitude, occupant presque tout l'arrière du t-shirt.

   Il portait également des coudières noirs et un pantalon trois-quarts de la même couleur. Sur sa cuisse droite était présente ses poches à shurikens et kunaïs. Il avait gardé les mêmes sandales ninjas qu'avant.
 
  Cela faisait bizarre au blond de les voir ainsi par rapport à ses souvenirs. Finalement il quitta son équipe des yeux pour se tourner vers l'argenté qui les regardait, une pointe de fierté brillant dans son œil noir.
 
Naruto: Il est temps d'y aller, à plus Kakashi!
Sakura: A bientôt senseï.
Sasuke: Hn.
 
  L'équipe s'éloigna pour rejoindre le bâtiment de l'Académie. La première épreuve allait pouvoir commencer.

 

 PDV Kakashi:
 
Naruto était étrange ce matin... Il était plus tendu que d'habitude, les sens en alertes constamment. Enfin, pas que ça change tellement de d'habitude, mais cette fois il était un peu plus sur ses gardes. Soit il sent un danger, soit il sait qu'il y en a un...
 
il ne m'a rien dit....encore une fois... En tout cas il va se passer quelque chose durant cet examen, mais quoi?
 
Fin PDV Kakashi:
 
  Le ninja copieur sortit de ses pensées en sentant une présence discrète, presque effacée à ses côtés. Il se tourna pour voir le blond, ayant sa véritable apparence cette fois.
 
kakashi: Tu es un clone je suppose?
Naruto: Exact. 
Kakashi: Il va se passer quelque chose d'important ou de grave n'est-ce pas?
Naruto: L'original savait que vous auriez deviné quelque chose... Cet examen est vraiment important... Beaucoup de choses vont se passer.
kakashi: Pas des bonnes j'imagines...
Naruto: C'est ça... Beaucoup de choses, mais ce sera difficile de toutes les changer. Le boss le sait, il sait qu'il ne pourra pas tout arranger.
kakashi: Je peux au moins savoir quel est la cause de tout ces problèmes?
Naruto: Ça ne tient qu'en un mot... Orochimaru...
kakashi: Le serpent est-ici?!
naruto: hélas... Il veut un Uchiwa...
Kakashi: Sasuke...
Naruto: Mais cette fois on ne le laissera pas faire! Je m'occuperais de lui durant la deuxième épreuve. J'aurais besoin de votre aide à partir de la troisième.
kakashi: Tu peux compter sur moi.
Naruto: Je vais vous laisser. Le boss te donnera plus de détails plus tard. Il vaut mieux que tu n'en sache pas trop... Ce qui va se passer est trop...énorme. Il faut être prudent.
kakashi: Je comprends...
Naruto: Yosh! Je vais y aller. À plus!
 
  Le clone disparut dans le nuage traditionnel, laissant le juunin seul.
 
  Plus loin, dans le bâtiment, le jeune jinchuuriki recevait les infos de son clone. Il sourit légèrement avant de reprendre sa route.
 
  L’équipe sept ne s'arrêta même pas devant la troupe d'autres concurrents qui s'amassaient devant la mauvaise porte. Tous les trois avaient facilement remarqué l'illusion. Ils continuèrent tranquillement leur chemin, ne faisant pas attention aux regards curieux qu'une autre équipe leur portait.
 
  Ils finirent par arriver aux escaliers menant au bon étage, mais furent arrêtés par d'autre genins. Naruto laissa échapper un discret sourire et s'éloigna un peu, voulant voir comment réagirais Sasuke et Sakura.
 
Naruto: « Toute l'équipe cette fois... Intéressant... »
 
  Devant les élèves de Kakashi se tenait ceux du rival de celui-ci: Néji, Lee, Tenten. Trois vieilles connaissances du jinchuuriki. Il ne dit cependant rien et resta à l'écart.
 
  Un lourd silence plana avant de se faire rompre par le genin aux yeux de nacres.
 
Néji: Vous avez remarqué rapidement l'illusion.
Sakura: C'est normal, nous sommes au premier étage alors que la salle se trouve au deuxième. 
Sasuke: Il ne faut pas réfléchir très longtemps pour trouver l'illusion.
Néji: Tes yeux y sont sûrement pour quelque chose Uchiwa.
Sasuke: mais yeux n'y sont pour rien et...
Lee: comment vous appelez-vous mademoiselle?!!
 
  La phrase resta en suspens quelques instants avant que les genins de l'équipe Gaï soupirent face à la bêtise de leur compagnon. Ceux de l'équipe 7 restait encore un peu perdu, seul Naruto se retenait de rire, mais laissa tout de même échapper un léger gloussement.
 
  Sakura, une fois remise de la surprise sourit gentiment et répondit à la question.
 
Sakura: Je m'appelle Sakura Haruno, enchantée de vous rencontrer. Le noir à côté de moi c'est Sasuke et derrière Naruto. Nous sommes l'équipe 7.
Lee: Je suis terriblement heureux de te rencontrer!!! Je peux te tutoyer hein?!
Sakura: Bien sûr. « Il me fait un peu peur celui-là... Enfin, il vaut mieux faire bonne impression et ne pas engager les hostilités avant même le début de l'examen... Courage ma grande tu peux bien supporter ça! »
 
  Alors qu'elle finissait son monologue intérieur elle se rendit compte que Lee c'était beaucoup, mais vraiment beaucoup trop rapproché d'elle. A seulement quelques centimètres près et leurs visages se frôlaient. Elle recula vivement et vint se cacher derrière le blond.
 
Lee: Sakura-chan veux-tu être ma petite amie!!?
Sakura: Non.
 
  Réponse claire, rapide et catégorique. Mais ça ne refroidit pas les ardeurs du genin.
 
Lee: Tu es sûr? Ton cœur est déjà prit c'est ça? Je suis sûr que c'est l'un d'eux! Sasuke et Naruto vous êtes désormais mes rivaux!! Battons-nous pour savoir qui gagnera son cœur!!
Sakura: Mon cœur n'est pas un prix de loterie!!
Naruto: Désolé Sakura, mais apparemment tu n'as pas ton mot à dire...
Sakura: Les garçons sont si désespérants...
Naruto: Pour cette fois je ne peux pas te donner tort.
 
  Pendant leur petite discussion Lee s'était mit en garde, Sasuke le regardait, se demandant s'il était vraiment sérieux. Après un soupir de dédain il rejoignit le reste de son équipe, se détournant de la bête de jade miniature.
 
Sasuke: Je n'ai pas de temps à perdre avec un combat et Naruto aussi. On doit y aller et vous feriez bien de faire de même.
 
  Néji les regardait partir, un léger froncement de sourcils montrant son mécontentement.
 
Néji: Tu es donc si lâche Uchiwa? Où alors tu n'as pas développé tes sharingans si important à ton clan et tu te sens faible? Alors tu cacherais cette faiblesse sous ton air supérieur. Ça me...
 
  Il n'eut pas le temps de continuer sa phrase que déjà Sasuke s'était jeté sur lui à une vitesse fulgurante. Le Hyuga para difficilement mais se reprit bien vite, tentant de donner des coups, mais ceux-ci étaient aisément parer par son adversaire.

   Le combat dura ainsi quelques instants pendant lesquels Naruto s'était prit la tête dans les mains, soupirant face au manque de patience du noir. Lee, par contre, était en extase face au duel.
 
  Sakura regardait, inquiète pour la suite. Elle voyait bien que Sasuke ne mettait pas toute sa puissance, mais du coup il se faisait toucher plus souvent.
 
  Alors que Sasuke se protégeait le visage d'un des coups du brun, celui-ci lui lança un coup de pied circulaire qui le fit voler à travers le hall. Il allait s'écraser contre un des poteaux, mais avant le choc, un corps s'interposa, arrêtant aisément l'Uchiwa.
 
  Celui-ci se retourna, pouvant voir son coéquipier blond. Celui-ci l'aida à se remettre sur ses deux jambes. Alors que Sasuke s'apprêtait à repartir il sentit une aura lourde et froide à côté de lui. Il se tourna lentement, sachant déjà d'où venait cette oppression. 
 
  Il vit Naruto, adossé contre le pilier qu'il avait faillit rencontrer plus tôt. La capuche que celui-ci portait cachait ses yeux bleus avant, mais à cet instant, le noir les distingua très bien, leur couleur aussi froide que la glace le transperçait. Il avait été trop loin.
 
Naruto: Je t'ai pourtant apprit à te contrôler Sasuke. Je t'ai expliqué que tu devais maîtriser tes pulsions et garder ton sang-froid peu importe la situation.
Sasuke: Hn... Désolé...
 
  tout le monde fut surprit, un Uchiwa qui s'excuse c'est rare. Le blond, au lieu d'être surprit sourit simplement. Sasuke changeait lentement. Peut-être qu'il pourrait le sauver...
 
  Son sourire s'élargit un peu plus à cette pensée. Il bougea et vint poser sa main sur l'épaule de Sasuke.
 
Naruto: Pas grave... Tu réagis toujours au quart de tour quand on parle de ton clan...
Sasuke: Hn!
Naruto: Bon!
 
  Il se tourna maintenant vers l'autre équipe.
 
Naruto: Ce combat s'arrête-là. Vous n'avez aucune raison de vous battre. En plus, on risque la disqualification alors essayé de vous contrôler durant l'examen. Vous aurez tout le temps de vous défier en temps voulu. Pour l'instant on doit se concentrer sur l'examen et vous devriez en faire de même.
 
  L'équipe 7 commença à partir en direction de la bonne salle alors qu'un applaudissement se fit entendre. Naruto, surprit de cet intrusion réagit au quart de tour, lançant un kunaï en direction de l'intrus. Il entendit son arme se ficher dans le mur.
 
  Le blond se retourna lentement, espérant n'avoir touché personne. Il avait encore réagit instinctivement.
 
  Une fois qu'il se tourna complètement il put voir Gaï, le senseï de l'autre équipe. Celui-ci avait la tête légèrement penchée, un kunaï enfoncé profondément juste à côté de son visage.
 
Gaï: Et bien, j'ai eu chaud! Tu vises drôlement bien gamin!
Naruto: Ne me prenez plus jamais par surprise comme ça!! Je ne vous ai pas sentit arriver! J'aurais pu vous...
Gaï:T'inquiète pas, je suis fort tu sais! Je suis l'éternel rival de votre senseï, Kakashi.
Sakura: C'est vrai?
Gaï: Oui et je peux même vous dire que je suis...
 
  Il disparut de la vue des genins et réapparut dans le dos de l'équipe 7. Il n'eut même pas le temps de finir sa phrase qu'il sentit un poids s'abattre sur lui, le déséquilibrant. Il tomba et vit le jeune blond le chevaucher, un kunaï prêt à s'abattre sur sa poitrine. Mais le geste restait figé, le jinchuuriki tremblait.
 
Naruto: Ne...me prenez jamais... par surprise...
 
  Gaï se releva doucement, remarquant qu'une main retenait celle du jeune ninja tenant l'arme. Un bras était passé autour de son torse, l'empêchant de bouger. Derrière Naruto la bête de jade aperçut des cheveux gris qu'il connaissait bien.
 
Kakashi: Tu as de la chance que je n’étais pas loin Gaï. Il aurait vraiment put te blesser sérieusement.
Naruto: Merci de m'avoir arrêté...
Kakashi: De rien.


  Naruto se dégagea de l'étreinte et se releva, dépoussiérant ses vêtements. Il partit rejoindre les membres de son équipe qui n'avait toujours pas bougé.
 
  Pendant ce temps le fauve de jade fit de même et rejoint ses élèves.
 
Gaï: En tout cas je te remercie d'avoir arrêté mes élèves Naruto, c'est bien ça?
Naruto: Oui. Maintenant excusez-nous, mais on doit y aller.
 
  Cette fois l'équipe 7 partit bel et bien. Néji fit de même avec ses coéquipiers. Dans le couloir ne resta que les deux jounins. Leurs visages souriant devinrent vite sérieux.
 
Gaï: C'est donc lui ton nouvel élève? Je le croyais plus âgé.
Kakashi: Il est sous henge.
Gaî: Ah bon. Il est plutôt... violent.
Kakashi: non, c'est uniquement quand il est prit par surprise. Il réagit très vite.
Gaï: Qui est ce gosse? Ce que tu appelle "réagir vite" me semble plutôt être des réflexes. Des réflexes de survie que quelques rares ninjas développent lors d'une guerre où  quand ils se sentent particulièrement menacés. Pourtant ce Naruto est bien trop jeune pour avoir participé à une guerre. Alors as-tu une explication à fournir?
Kakashi: Peut-être a-t-il vraiment participé à des batailles difficiles?
 
  Le ninja copieur partit, laissant son rival à ses questions.
 
  Plus loin les deux équipes genins venaient d'arriver à la bonne porte. Celle de Néji rentra la première, vite suivie par celle de Naruto.
 
  En découvrant la pièce Sasuke et Sakura restèrent interdit quelques secondes face au nombre impressionnant de concurrents dont la plupart étaient plus âgés qu'eux.
 
  Ils se remirent en route en voyant le blond continuer d'avancer, nullement gêné par les regards tournés vers eux.
 
  Rapidement ils trouvèrent des visages familiers dans la foule. Sakura se jeta littéralement sur une jeune kunoïchi aux yeux de nacres. Celle-ci se retourna surprise, mais sourit en voyant de qui il s'agissait.
 
Hinata: Sakura! Comment vas-tu? On n'a pas vraiment eu beaucoup le temps de se voir ces derniers temps. Comment ce passe ton entraînement?
Sakura: Super bien! Et toi, j'espère que tu t'améliores vite!
Hinata: Je donne tout ce que j'ai. En tout cas tu m'as l'air en pleine forme.
Sakura: Il faut bien, avec tout ce qu'on va devoir affronter durant cette examen, on doit être prête!
 
  Les deux jeunes filles continuèrent de parler gaiement alors que les garçons se regroupaient. Naruto observaient la petite brune, elle avait aussi changée de vêtements, tout comme Sakura.
 
  Désormais elle portait un pull blanc à manches courtes lui descendant jusqu'au dessus des genoux. En dessous elle portait un leggings trois-quarts noir. Son bandeau frontal avait toujours sa place autour de son cou. Mais les plus gros changements étaient dans son attitude. Elle semblait moins renfermée, moins timide, plus souriante surtout. Elle rayonnait et ça faisait plaisir au jinchuuriki de la voir ainsi.
 
  Il du sortir de sa contemplation en entendant kiba s'adresser à lui. Il se tourna et du retenir un rire en voyant ses vieux amis si... petit, surtout Akamaru. Il n'avait plus l'habitude de les voir comme ça. Pour lui, ça faisait quelques années qu'ils n'étaient plus des petits enfants insouciant.
 
  Il parvint tout de même à ne laisser échapper aucun pouffement et tenta de garder son sérieux alors que le maître chien s'adressait à Lui et Sasuke.
 
Kiba: elle a beaucoup changée depuis qu'elle c'est entrainée avec vous. Elle est plus...
Shino: Forte.
Kiba: C'est ça. Je suppose qu'on doit vous remercier...
Naruto: Pas besoin. C'est elle qui fait ses choix. Elle avait juste besoin d'un petit coup de main.
Kiba: Mouais. T'es qui toi?
Naruto: Je m'appelle Naruto. Je suis dans cette équipe depuis peu de temps alors c'est normal qu'on ne se connaisse pas.
Kiba: Je vois. Alors enchanté de te rencontrer! Moi c'est Kiba et lui derrière c'est Shino.
Naruto: Je sais... enchanté aussi.
 
  Un silence reposant s'installa. Les genins regardaient leur coéquipière parler de tout et de rien, riant de temps en temps. Kiba observait sa coéquipière d'un regard protecteur. Un tel regard n'échappa pas au blond. Celui-ci se tourna vers l'Inuzuka.
 
Naruto: Kiba je vais te dire une chose, Hinata est quelqu'un d'extraordinaire et elle est puissante. Elle n'a pas besoin d'être protégée, elle doit être aidée c'est tout. Elle ne demande rien d'autre que de la considération, qu'on la voit pour ce qu'elle est vraiment. Alors faite le et ne la surprotégé pas. Elle sait se débrouiller, elle est talentueuse et elle sait ce battre. Alors vous n'avez pas intérêt à gâcher tout ça en étant de mauvais coéquipiers. Vous avez intérêt à savoir suivre la cadence et à l'épauler comme il se doit.
 
  Kiba et Shino le regardait, ce ninja était vraiment sérieux dans ses paroles. Les deux coéquipiers se regardèrent quelques instants jusqu'à ce que le brun réponde pour les deux.
 
Kiba: Ne t'inquiètes pas. On fera tout pour qu'elle devienne une grande ninja et nous aussi par la même occasion.
Naruto: Vous le deviendrez. Bien plus que vous le pensez maintenant.
 
  Alors qu'ils venaient de finir leur petite conversation, une autre équipe approcha le groupuscule. Les deux kunoïchis avaient rejoint leurs équipes et regardaient les nouveaux arrivants. Tous des visages connus.
 
  Une tornade blonde se jeta sur la rose. Celle-ci eu du mal à conserver son équilibre et Hinata vint lui prêter main forte.
 
Shikamaru: Galère Ino... Tu pouvais pas y aller plus doucement?
Ino: Sakura comment tu vas?! Ça faisait longtemps!! Alors, j’espère que ça n’avance pas du tout pour toi avec Sasuke !
Choji: Elle t'écoute pas Shika.
Shikamaru: Galère... Comme d'habitude.
Kiba: Vous avez pas du tout changé depuis l'académie vous trois!
 
  Alors que les genins entamaient la discussion, Naruto s'écarta un peu, laissant ses souvenirs refaire surface en masse. Cela faisait vraiment longtemps pour lui qu'il n'avait plus vu ses vieux amis autrement qu'en contexte de guerre.
 
  Il prit quelques instants pour remettre ses idées en place avant de les rejoindre.

  Sasuke avait remarqué son éloignement et son regard triste. Il ne comprenait pas tout, mais il c'était juré de tirer ça au clair.
 
  Naruto revint près d'eux et se présenta à tous. Ils discutèrent de tout et de rien jusqu'à ce que le jinchuuriki remarque une autre tête connue, quelqu'un ayant des cheveux aussi rouge que le sang. Il se tourna vers le groupe.
 
Naruto: Désolé, mais je vais vous laisser quelques instants.
Sakura: Où vas-tu?
Naruto: Voir un de mes semblables.
 
  Il ne dit rien de plus et planta son équipe là sous leurs regards interrogateurs. 
 
Kiba: Il est étrange votre nouveau pote. Il ressemble à quoi?
Sakura: Il est blond aux yeux bleus et il est fort... très fort.
Sasuke: Hn.
Shikamaru: En tout cas il semble cacher beaucoup de choses votre coéquipier.
Sasuke: Oui, on ne sait pas grand chose de lui.
 
  La conversation finit par changer de sujet. Pendant ce temps Naruto traversait la salle bondée, tentant de rejoindre le roux à l'autre bout de celle-ci. Alors qu'il avait un petit peu plus d'espace, il prit une pause pour observer son équipe. Il put voir un certain ninja aux cheveux gris et aux lunettes rondes s'approcher dangereusement de ses coéquipiers.
 
  Le sang du jinchuuriki ne fit qu'un tour en voyant Kabuto si près de Sasuke. Il savait très bien tout ce qui arriverait par la suite à cause de ce type détestable. Il ne put retenir longtemps ses pulsions et balança un kunaï à travers toute la pièce. Celui-ci fendit l'air et se planta avec une précision remarquable dans le mur, à quelques millimètres seulement du visage du traître. Quelques mèches coupées volèrent, une goutte de sueur roula le long de la tempe du gris.
 
  Celui-ci se tourna lentement vers le tireur. Il eut d'abord du mal à savoir de qui il s'agissait dans cette foule compact. Mais dés qu'il vit ses yeux bleus aussi durs que de la glace posé sur lui, il sut qui était le responsable de cet acte.
 
  Les deux ninjas se regardèrent longuement. Kabuto avait du mal à soutenir le regard  froid. Pendant quelques instants des reflets rouges prirent la place de l'azur et l'allié du serpent cru même voire des canines bien plus longues et aiguisées que la normal dépasser des lèvres du jeune ninja.
 
  Alors qu'il se perdait dans ces yeux de sang, une aura meurtrière s'enroula autour de lui, étreignant tout son corps, le faisant trembler comme un enfant apeuré. Il observa les alentours, il semblait être le seul à ressentir ça.
 
  Puis d'un coup, tous les gestes semblèrent ralentir. Kabuto se sentait prit d'une étrange torpeur. Alors qu'il essayait de lutter contre ce phénomène, il retomba sur ces yeux couleur rubis qui ressortait étonnement dans le décor flou.
 
  Il sentit un léger courant d'air frais passer près de son oreille, un simple murmure l'accompagna.
 
"Ne t'approche pas d'eux"
 
  Et aussi vite que c'était arrivé, tout s'arrêta. Les ninjas bougèrent à nouveau normalement, l'aura avait disparu. Le gris resta perdu quelques instants, mais se rendit vite compte qu'un temps infime c'était écoulé et qu'il avait été la seule victime.
 
  Alors qu'il tremblait encore, il s'éloigna rapidement de l'équipe 7. Au loin Naruto le regardait, fier de son petit effet. Il voulut se remettre en route quand une voix l'apostropha.
 
???: Pourquoi avoir lancé ce kunaï sur ce ninja?
 
  Le jinchuuriki se tourna pour voir une blonde à quatre couettes qu'il connaissait bien accompagnée de son frère tout habillé de noir.
 
Naruto: Ce type pue le sang à des kilomètres et la trahison. Je refuse qu'il s'approche de mon équipe.
 
  Il reprit sa route vers le mur où était adossé l'autre jinchuuriki, seul. Une main l'arrêta dans son entreprise.
 
Témari: Tu...Tu ne devrais pas t'approcher de lui, il peut être dangereux.
Kankuro: Personne ne peut l'approcher sans se faire blesser. Il n'est pas comme nous...
 
  Le blond les regarda durement. Il savait que ces deux ninjas ne tenaient pas encore dans leur cœur leur petit frère, mais tout de même. Il se dégagea de l'emprise du genin.
 
Naruto: A ce que je vois il est tout à fait comme nous.
Témari: Non, il est différent...
Naruto: Uniquement parce que vous le regardez différemment. Pourtant vous êtes son frère et sa sœur, vous devriez pouvoir voir au dessus de ce qu'il est.
 
  Les deux ninjas restèrent stupéfaits par les paroles du plus jeune. Voyant qu'il était de nouveau tranquille, le blond reprit sa marche. Il se planta d'abord devant le roux, légèrement plus grand que lui. Ils se scrutèrent pendant longtemps, Naruto laissait l'autre hôte voir le fond de sa pensée.
 
  A l'écart les ninjas de Suna observaient, ce demandant ce que Gaara pourrait bien faire à cet impertinent. Mais contre toute attente, il le laissa s'approcher encore plus et ne fit rien contre lui.
 
  Naruto voyant qu'il avait l'accord du roux de s'approcher vint se placer contre le mur, à seulement quelques centimètres du porteur d'Ichibi. Il n'y avait aucun contact entre eux si ce n'est leur deux poings, collé l'un à l'autre.
 
  Un calme plat s'installa dans cette zone de la salle. Témari et Kankuro n'en revenait pas que Gaara se laisse ainsi approcher et même toucher.
 
  A partir de ce moment les deux jinchuurikis étaient comme absent de la pièce, comme si leurs esprits étaient partis ailleurs. Ils restèrent ainsi longtemps, personne n'osant les perturber ni même les approcher.
 
  Cette étrange médiation s'arrêta avec l'arrivée des chuunins inspecteurs et plus particulièrement Ibiki Morino. Les deux hôtes se séparèrent et se fixèrent longuement. Naruto sourit au roux en murmurant une simple phrase.
 
"Tu vois...Tu n'es pas seul."
 
  L'éclat dans les yeux du roux changea pour se faire plus vivant, plus joyeux que jamais auparavant. Ils s'éloignèrent l'un de l'autre quand on leur attribua leur place.
 
  Quand tous les genins furent éparpillés dans la salle, Ibiki prit la parole expliquant les finalités de la première partie de l'examen. Il eut droit à de nombreux cris de surprise en annonçant qu'il s'agissait d'un test écrit.
 
  Pendant le brouhaha général, le dirigeant des services d'interrogatoire put voir qu'à part ceux ayant déjà participé à l'examen, un jeune ninja ne semblait pas surprit du tout par l'examen et regardait tranquillement le ciel à travers la fenêtre.
 
  Le jounin s'intéressa immédiatement au petit genin encapuchonné. Il distribua les copies et le test commença.
 
  Il fallut quelques minutes avant que les premiers genins comprennent le but de l'exercice. Ainsi les tricheurs se mirent en mouvement, utilisant différentes techniques pour avoir les réponses.
 
  Les Hyuga utilisaient leur Byakugan, Les Aburame leurs insectes, Kiba était aidé par Akamaru. Sasuke utilisait son sharingan, Sakura son intelligence.
 
  Les techniques se multipliaient et rivalisaient d'ingéniosité. Au fur et à mesure que le temps avançait de plus en plus de genins se faisaient démasqués et renvoyés de l'examen. La salle se vidait peu à peu.
 
  Ibiki souriait en voyant la tension augmenter à mesure que la dixième question se rapprochait. Un seul semblait échapper à se stress ambiant. Le même blond que tout à l'heure. Celui-ci regardait toujours le ciel, il ne semblait pas avoir bougé un seul instant depuis le début.
 
  Un courant d'air balaya la pièce. Le jounin vit passer devant lui un fragile papillon bleu. Il se tourna pour voir qu'une des fenêtres était ouverte, d'où le courant d'air et l'insecte.
 
  La petite bête voleta au dessus des candidats avant de finalement rejoindre l'extérieur par là où elle était entrée. Naruto avait observé l'insecte durant tout son trajet. Maintenant il attendait.
 
  Ibiki aussi avait suivit du regard le papillon jusqu'à ce qu'il disparaisse dans un arbre. Il se concentra à nouveau sur la salle se vidant toujours de ses occupants et plus précisément sur ce blond qui attisait sa curiosité.
 
  Alors qu'il le fixait, celui-ci se mit brusquement à bouger et se mit à écrire sur sa feuille. Deux minutes plus tard il avait terminé. Il reprit sa position de base, laissant le jounin stupéfait.
 
  Quelques minutes s'égrenèrent encore jusqu'à ce que la fin de l'épreuve arrive, amenant avec elle la dixième question.
 
  Avant de l'annoncer, Ibiki expliqua les enjeux (Je ne vais pas tout réexpliquer, si vous vous souvenez plus, allez relire les premiers tomes de Naruto).
 
  Cette fois encore beaucoup de monde abandonna, mais nombreux sont ceux qui tenir le coup. Quand il vit que plus rien ne changerait le jounin annonça.
 
Ibiki: Vous avez tous réussi la première épreuve, félicitation.
 
  Un blanc suivit cette déclaration avant que de nombreux cris de surprise emplissent la pièce. Tout le monde ne cessait de poser des questions.
 
  Le jounin les laissa bavarder et quand le silence revint, il expliqua le vrai but de l'examen: la collecte d'informations.

  Alors qu'il finissait son discours, une vitre explosa, suivie d'un nuage de fumée, ne laissant deviner qu'une silhouette. Une fois le brouillard dissipé, une jounin aux cheveux mauves se tenait devant l'assemblée, une énorme banderole déployée d'un côté à l'autre de la pièce.
 
Anko: Bienvenu à la seconde épreuve!!