Changes!

par Kohaku1102

   Le retour jusqu'au village de la feuille se fit sans aucuns problèmes et c'est au bout des trois jours de voyage qu'ils aperçurent les imposantes portes de Konoha.

  L'équipe 7 se dirigea immédiatement vers le bureau de leur supérieur. Sur le chemin, ils aperçurent, cachés dans une petite ruelle, un double de leur ami blond. Naruto se dirigea vers celui-ci.

Naruto: La fin de la mission c'est bien passée?
Clone: Aucuns problèmes. Tu en doutais?
Naruto: Absolument pas... Quelqu'un a remarqué la supercherie
clone: Personne.
Naruto: Super. Suis-nous discrètement jusqu'au bureau du vieux.
Clone: Ok.

  L'équipe reprit tranquillement sa route jusqu'à arriver à destination. Après y avoir été invité l'équipe 7 pénétra dans le bureau de leur supérieur. À partir de ce moment Naruto resta en retrait derrière Kakashi.

Sarutobi: Kakashi! Vous êtes enfin de retour. Comment c'est passé cette mission?
Kakashi: malgré le fait qu'elle fût beaucoup plus difficile que prévue, tout a très bien été.
Sarutobi: Plus dure comment?
Kakashi: Je crois que le niveau peut passer de C à A ou S.
Sarutobi: Pardon?!
Kakashi: Il y avait des déserteurs et pas des moindres. Zabuza Momochi et tout son groupe.
Sarutobi: Kami-sama...et tu me dis que tout a bien été?
Kakashi: Oui, et puis on a eu un peu d'aide.

  Il se tourna vers le blond resté en retrait jusqu'à maintenant. Celui-ci s'avança un peu.

Sarutobi: Naruto? Qu'est-ce que tu fais ici?
Kakashi: C'était lui notre aide.
Sarutobi: Comment? Il était pourtant ici.
Naruto: Non... Viens, tu peux rentrer.

  Le clone rentra par la fenêtre et vint se poster près de l'original.

Naruto: C'est mon clone qui c'est chargé de la fin de ma mission et qui est resté ici.
Sarutobi: Pourquoi?

  Le ton commençait à devenir menaçant. Naruto ne voulait pas croiser le regard du vieil hokage maintenant. Il préféra faire autre chose. Il se tourna vers son clone.

Naruto: Tu peux y aller. Et merci de ton aide.
Clone: De rien! Et bonne chance chef!

  Le double disparut dans un nuage de fumée.

Sarutobi: Pourquoi es-tu partit sans autorisation?
Naruto: Euh... Je...
Kakashi: Je vous l'ai dit. Il est venu nous aider et je peux vous assurer que sans lui, je ne suis pas sûr que la mission ait été un succès.
Sarutobi: Comment pouvait-il savoir que vous aviez besoin d'aide?
Naruto: Je... Je savais que le client mentait sur le niveau de la mission.
Sarutobi: Comment pouvais-tu le savoir?
Naruto: euh... Je... « Mince j'ai aucune idée de mensonge!... Un mensonge...un mensonge... »
Kakashi: Il est un peu devin.

  Le blond se retourna vers cette aide imprévue. Pourquoi faisait-il ça? Il mentait à son hokage. Les deux ninjas se regardèrent longuement et Naruto put lire dans l'oeil unique de l'épouvantail une simple phrase "laisse moi faire".

  Ils rompirent leur échange visuel pour se reconcentrer sur leur supérieur. Celui-ci regardait le blond suspicieusement. Le jeune jinchuuriki ne soutint pas le regard du vieillard et préféra regarder le village qui s'étendait au pied du bâtiment.

Sarutobi: Que me racontes-tu là Kakashi?
Kakashi: Une partie de la vérité.
Sarutobi: Tu m'étonnes, au début c'était toi qui ne lui faisais pas confiance et maintenant tu le protèges?
Kakashi: Oui, nous pouvons lui faire confiance, croyez moi.
Sasuke: Naruto est digne de confiance.
Sakura: Il nous a beaucoup aidés durant la mission et il nous a entrainés aussi!
Sarutobi: Et bien avec tout ce que vous me racontez je crois que je peux à nouveau te faire confiance Naruto et aussi, merci de les avoir aidé.
Naruto: De rien.

  Voyant que la conversation le concernant était terminée il se recula jusque dans l'ombre d'un des coins de la pièce. Kakashi le regardait faire, ne comprenant pas vraiment ce qu'il lui arrivait. Laissant la question pour plus tard il se tourna vers son hokage afin de faire ce pourquoi il était là.

Sarutobi: Donc si le niveau a bien changé, vos primes suivront en conséquence. Mais pour l'instant vous pouvez aller vous reposer pendant que Kakashi me fait son rapport. Toi aussi Naruto.
Tous: Bien.

  Les genins et le blond quittèrent le bâtiment et se rendirent dans l'échoppe de ramens préférée du plus âgé. Ils avaient faim après une telle mission. Ils discutèrent de celle-ci qui venait de prendre fin ainsi que leurs futurs entrainements. Jusqu'à ce que Sakura se rappelle d'une chose.
 
Sakura: Kakashi-senseï a dit que tu étais un peu devin. C'est vrai?
 
  Seul un sourire énigmatique lui répondit. Ils reprirent leur repas dans le plus grand silence. Quand ils eurent finit leur repas le soleil déclinait déjà et c'est d'un commun accord qu'ils se séparèrent pour rentrer chez eux.

  Une fois que les deux plus jeune furent partis le masque tomba. Le visage du blond changea rapidement. Son faux sourire s'effaça. Il se mit en route, l'air sombre. Il avança au hasard dans les ruelles, telle une ombre.

PDV Naruto:

  Ça me fait bizarre, c'est la première fois que le vieil hokage ne me fait pas confiance, qu'il me soupçonne d'être un traître à Konoha. Que le hokage doute de moi... Ça me fait plus mal que ce que je croyais...

Et Kakashi qui dit que la mission est une réussite... Et grâce à moi... Je ne trouve pas que cette mission est une réussite... Deux morts, c'est le résultat... Je n'ai rien changé. Ce n'est pas une réussite...pour moi...

Faut que j'arrête de penser à ça... Je dois me changer les idées... Tout de suite... Un bon combat...oui! Il faut que je me batte... Tiens je suis revenu chez Kakashi...

Fin PDV Naruto

  plus loin, au palais des hokages, le ninja copieur finissait son rapport.

Sarutobi: Qu'est-ce qui t'as poussé à lui faire tellement confiance. On ne sait rien de lui.
Kakashi: Les points de vue s'échangent on dirait.
Sarutobi: Oui, c'était toi qui me tenais ce genre de discours avant. Mais tu n'as toujours pas répondu. Pourquoi ce changement?
Kakashi: J'ai appris certaines choses sur lui durant cette mission. Je ne peux rien vous dire pour l'instant à part qu'on peut lui faire confiance. C'est un vrai ninja de Konoha.
Sarutobi: C'est rare que tu me cache des choses Kakashi.
Kakashi: Je sais, mais c'est à Naruto de vous parler de ce qu'il a vécu, pas à moi. Je peux vous dire juste une chose, ce n'est pas très joyeux.
 
  Sur ces derniers mots le ninja copieur sortit du bureau laissant son supérieur à sa paperasse.

  Dans les couloirs il croisa certains des autres jounins instructeur. Il voulut tenter un repli stratégique, mais malheureusement pour lui, le ninja qu'il voulait absolument éviter l'avait remarqué.
 
Gaï: Mon cher rival! Ça faisait longtemps! Qu'est-ce que tu dirais d'un petit combat?!
Kurénaï: Gaï laisse-le un peu tranquille.
Asuma: Sinon comment ça va avec ton équipe?
Kakashi: ça va bien mieux que ce que j'avais pensé au début. Ils s'entendent plutôt bien et progresse vite.
Kurénaï: Tu n'as aucun problème avec ta nouvelle recrue? Il est plus âgé que les autres non?
Kakashi: Naruto? Oui, il a 16 ans, mais ce n'est pas un problème dans l'équipe. Excusez-moi, mais je vais aller me reposer.
Asuma: Tu reviens de mission?
Kakashi: Oui, et ce n'était pas de tout repos.
Gaï: Et bien ça ne te ressemble pas d'être fatigué pour une simple mission de rang D.
Kakashi: La mission a changé de rang. Elle est passée de C à A ou S, le Hokage hésite encore. Alors salut, je vais dormir.
 
  L'argenté disparu dans un tourbillon de feuille, laissant ses collègues la bouche ouverte de stupéfaction. Le silence s'installa dans le petit groupe méditant les derniers propos du ninja.

   Le fauve de jade brisa cet instant silencieux.
 
Gaï: Et bien il n'y a qu'à lui qu'un truc pareil peut arriver!
Kurénaï: Mais ses élèves vont bien?
Asuma: il semblerait, vu son attitude. Bon, si on allait faire nos rapports de nos petites missions de rang D et C?
 
  Ajoutant le geste à la parole les trois senseïs pénétrèrent à leur tour dans le bureau de l'hokage.

  Plus loin, Kakashi venait d'apparaître devant sa maison. Il y pénétra, s'attendant à trouver le blond dans son salon, mais cette fois...rien. Il n'y avait personne à l'intérieur. Il s'avança un peu plus, cherchant son colocataire, mais il n'y avait définitivement personne dans la demeure.

  Finalement il aperçut à travers la baie vitrée du salon une ombre étendue dans son jardin. Il sortit rapidement pour se rendre compte que le terrain était dévasté et couvert de cratère. Seul quelques îlots d'herbe persistaient ici et là.
 
  Le ninja s'avança prudemment de la forme allongée. Il vit Naruto, couché à même le sol, replié sur lui même. Il s'assit à ses côtés, posant sa main sur son épaule. Le blond eut un faible sursaut avant de redevenir inerte.
 
Kakashi: Qu'est-ce qui t'arrives?
Naruto: Fatigué...suis fatigué...de tout...
Kakashi: C'est à cause du hokage?
Naruto: Pas seulement...en partie... A cette époque il était le seul qui me regardait différemment. Le seul qui avait un peu d'attention pour moi... Il était le seul pour qui je n'étais pas le monstre, alors le fait qu'il ne me fasse pas confiance alors qu'il était la personne que j'aimais le plus...
Kakashi: Je comprends...
Naruto: Non...Vous ne comprenez pas...
Kakashi: Je sais, mais je ne sais pas quoi te dire... Je n'ai jamais vécu tout ce que tu as vécu...Mais je veux t'aider...
Naruto: Mais moi je ne veux pas!!!
 
Il se releva brutalement et s'éloigna du ninja copieur. Ses yeux étaient rouges et fendus. Un voile de larmes les recouvrait comme s'il allait pleurer. Mais aucune larme ne perça.
 
Naruto: Je ne veux pas que vous m'aidiez! Je dois faire ça seul!
Kakashi: Naruto tu n'as pas à porter ce fardeau seul.
Naruto: Si! Tout est arrivé par ma faute, à moi de la réparer!!
Kakashi: Tu n'y arriveras jamais seul.
Naruto: Je sais... Mais la dernière fois que j'ai accepté de l'aide ils sont tous morts... Je ne veux pas que ça recommence! Je ne veux pas... Je ne supporterais pas de les voir mourir...une deuxième fois...
 
  Ses yeux reprirent leur teinte azur, leur couleur de larmes trop longtemps contenues. Naruto se replia à nouveau sur le sol, le corps prit de tremblements.

  Parler faisait remonter tous ses souvenirs et revoir tout ça n'était pas agréable. Soudain une main chaleureuse se posa dans ses cheveux. D'abord surprit il finit par se laisser aller à cette chaleur.
 
Kakashi: Calme-toi... Tu sais, tu n'es pas seul...Je t'aiderais...Même si tu ne le veux pas. Après tout tu es le fils de mon maître, je ne vais pas te laisser tomber.
 
  Le ninja copieur sentit quelque chose se poser contre lui. Il baissa le regard pour voir que le blond venait de poser sa tête sur ses genoux alors que le reste de son corps restait replié sur lui même, contre les jambes du jounin.

  Naruto ne tremblait plus et sa respiration ralentissait. Il était fatigué. Doucement les brumes du sommeil l’emmenèrent.
 
  Cela faisait longtemps qu'il ne c'était plus sentit aussi bien... autant en sécurité. Oui il se sentait en sécurité. Il avait vécu constamment avec la menace de l'akatsuki, Jiraya était mort, son village avait été détruit, la guerre avait commencée, la guerre avait été perdue, il avait été traqué pendant de longue semaine... il était mort. Après tout ça, il se sentait en sécurité, maintenant.

  Juste pendant cet instant il se permit de ne penser à rien, rien.
 
  Il s'endormit ainsi. Kakashi sourit en le voyant comme ça, détendu. Prudemment il passa son bras sous les épaules et les genoux du jeune ninja. Il le souleva sans trop le bouger, ne voulant pas le réveiller.

  Kakashi le ramena à l'intérieur,  regarda le fauteuil du salon.

Kakashi: « Il faudrait vraiment qu'on trouve un endroit où il sera mieux installé. Bon... Pour cette fois je lui laisse mon lit. »

  Quittant le salon pour se rendre à l'étage du dessus, il se rendit dans sa chambre et installa le blond dans son lit. Quand il fut sûr qu'il était bien installé, il repartit. Une fois en bas il observa longuement le fauteuil.

Kakashi: Bon... Je vais devoir dormir là...

  Le ninja copieur s'installa pour passer la nuit. Mais à peine quelques minutes plus tard...

Kakashi: «  Ce n'est vraiment pas confortable... Il faut vraiment que Naruto ait un autre endroit pour dormir. »

  Malgré le manque de confort il finit par s'endormir. La nuit passa sans autres problèmes. Ce n'est qu'assez tard dans la mâtiné que le blond se réveilla. Il eu bien du mal à s'extraire des couvertures, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas aussi bien dormit.

   Il avait l'impression d'avoir dormit très longtemps, peut-être même trop. Il se leva et se rendit compte qu'il était dans un lit. Voilà pourquoi il avait si bien dormit.

   Rapidement le blond se prépara et descendit jusque dans la cuisine. Il vit le ninja copieur en train de lire tranquillement son livre favori et peu recommandable.

   Le jounin salua le nouvel arrivant joyeusement.

Kakashi: Bien dormit?
Naruto: Oui, ça faisait longtemps que je n’avais pas dormit d'un sommeil aussi lourd.
Kakashi: Tant mieux. Viens manger. On a entrainement aujourd'hui.
Naruto: Il est quelle heure?
Kakashi: Je crois plutôt que tu veux savoir de combien de temps nous sommes en retard. Je dirais au moins deux heures.
Naruto: C'est pas vrai... Vous auriez put me réveiller!
Kakashi: Tu avais besoin de sommeil. Tu es insomniaque non? Tu ne dors pas beaucoup depuis que tu es ici.
Naruto: ...oui....
Kakashi: Alors je n'allais pas te réveiller.
Naruto: Merci, mais allons-y maintenant. Je mangerais pendant le trajet.

  Les deux ninjas partirent afin de se rendre à leur terrain d'entrainement habituel. Là-bas deux genins s'entrainaient sur des troncs d'arbre. Ils stoppèrent leurs mouvements en voyant leurs aînés arriver.

  Ceux-ci durent éviter un coup de poing magistral de la rose.

Sakura: VOUS ÊTES EN RETARD!!!
Kakashi: Désolé cette marmotte a dormit longtemps.
Naruto: Pour une fois cette excuse est vraie.
Sasuke: Qu'est-ce qu'on fait aujourd'hui?
Kakashi: Entraînement. L'examen chuunins est dans deux semaines. Je compte vous y inscrire.
Sakura: Nous trois?!
Kakashi: Oui, vous avez le niveau et puis je crois Naruto que tu n'es encore que genin.
Naruto: Hélas oui, je n'ai jamais eu le temps de repasser l'examen.
Kakashi: Alors c'est bon. Je vous donnerais bientôt les formulaires d'inscription. Vous déciderez si vous participez ou non à ce moment. En attendant reprenons notre entrainement.

  Alors qu'ils se préparaient à combattre Sakura s'avança vers son senseï, ses yeux brillants d'une étrange détermination.

Sakura: Kakashi-senseï, je me suis rendu compte durant notre dernière mission de certaines choses.
Kakashi: Et lesquels?
Sakura: Je ne suis pas une attaquante. Je n'ai ni la puissance, ni les capacités de Sasuke et Naruto. Je suis trop faible que pour prendre part à des combats comme les leurs.
Kakashi: Peut-être, mais tu n'es pas inutile pour autant.
Sakura: Je sais, c'est pourquoi j'aimerais me rendre utile d'une autre manière.
Kakashi: Développe.
Sakura: On m'a dit qu'avoir une bonne maîtrise de son chakra servait dans la médecine.
Kakashi: C'est exact.
Sakura: Durant notre dernière mission tout le monde a été blessé. Une de ces blessures aurait put être mortel. Je vous ai vu vous blesser et je n'ai rien put faire. Je me suis sentie vraiment inutile à ce moment.

  Tous les membres de l'équipe étaient pendus aux lèvres de la kunoïchi, attendant la suite. Naruto, lui, souriait, sachant déjà quelle décision la rose allait prendre. Cela se passait juste un peu plus tôt que dans son autre vie. Il trouvait que c’était une bonne chose d’ailleurs.

Sakura: Alors j'aimerais devenir ninja médecin. Je ne supporte pas de voir des amis se faire blesser alors je les soignerais.

  Un silence s'abattit sur la plaine. Seuls les mots emplis de détermination résonnèrent encore quelques instants. Le premier à prendre la parole fut le blond.

Naruto: Tu deviendras une grande médic-nin, j'en suis sûr.
Sasuke: Entre nous c'est elle qui maîtrise le mieux son chakra... Elle y arrivera...
Kakashi: C’est vrai que tu en as les capacités. Et bien si c'est ce que tu souhaites je t'y aiderais. Je mettrais toutes les chances de ton côté.
Sakura: Merci!
Kakashi: J'irais demander à l'hôpital si tu peux faire un stage. Mais prépare-toi, être médecin est vraiment difficile et demande une maîtrise quasi parfaite de son chakra.
Sakura: Je veux y arriver!
Kakashi: Il faut également beaucoup de motivation. Ce que tu as.
Naruto: Garde cette motivation et tu atteindras des sommets.
Kakashi: Allez manger, moi je vais demander à l'hôpital.

  Le ninja copieur disparut dans un tourbillon de feuilles, laissant ses élèves en plan. Le jinchuuriki observa le ciel, remarquant le soleil à son zénith.

Naruto: Il est déjà midi... J'ai vraiment dormit tard.
Sakura: Pas grave, allons manger!
Sasuke: Hn.

  C'est ainsi que l'équipe 7 partit se restaurer. Ce n'est qu'une bonne heure plus tard que leur senseï les rejoint. Quand tout le monde eu l’estomac rempli, ils retournèrent sur leur terrain.

  Chacun attendait les nouvelles du ninja copieur qui n'avait rien voulut dire. Celui-ci se racla la gorge avant de commencer.

Kakashi: Comme nous n'aurons pas de missions avant le début de l'examen, on va pouvoir se concentrer sur l'entrainement. Le matin nous nous entrainerons ensemble. L'après-midi j'aiderais Sasuke, Naruto tu es libre de t'entrainer comme tu veux... Et Sakura... Tu suivras un stage à l'hôpital. L'un des médecins en chef veut bien t'entrainer. Il est intéressé par tes capacités et puis ce n'est pas tout les jours qu'il y a de nouveaux apprentis médecins.
Sakura: Génial!!
Naruto: C'est super pour toi.
Sasuke: Hn.
Naruto: Même Sasuke est content. Alors je n'ai qu'une chose à dire, bonne chance.
Sakura: Merci Naruto.
Kakashi: Ce programme s'applique à partir de demain.
Sasu/Saku/Naru: Bien!

  L'entraînement de la journée pouvait enfin commencer. Et il dura jusque tard, les genins s'entrainant jusqu'au delà de leurs limites n'avaient pas vu le temps passer.

  Kakashi annonça la fin de l'entrainement quand plus personne ne tint debout. Naruto se proposa pour ramener les deux genins chez eux, n'étant plus capable de le faire d'eux même.
 
  A partir du lendemain leur programme d'entrainement commençait. Au début de la journée ils travaillèrent un peu le travail d'équipe, mais peu après ils formèrent deux groupes. Kakashi s'occupant de Sasuke et Naruto de Sakura.

Naruto: Bon, tu vas commencer ton entrainement au ninjutsu médical aujourd'hui, mais tu ne devras pas te concentrer uniquement sur ça, on va continuer de travailler ta force et ton taïjutsu. Dans l'équipe tu es la plus faible sur ce point.

  Il n'y avait aucune méchanceté dans ses paroles, juste une constatation. La rose se concentrait sur les paroles de son aîné, et il avait raison, elle devait continuer de s'améliorer et dans tous les domaines.

Naruto: On va continuer ce qu'on avait commencé au pays des vagues.
Sakura: D'accord.
Naruto: Et peut-être que je te parlerais aussi d'une technique qu'une grande médic-nin utilise pour augmenter sa force.
Sakura: C'est vrai?!
Naruto: Bien sûr, mais d'abord la taïjutsu.

  Ainsi la routine s'installa au cours des jours qui suivirent. Sakura et Sasuke faisaient des progrès remarquables.

  Naruto également progressait, dans plusieurs domaines qu'il avait délaissé et que Kyubi voulait qu'il maîtrise. Les autres membres de son équipe savaient qu'il s'entrainait durement, mais aucun ne savait sur quoi. Le blond s'isolait toujours pour se battre.
 
  Kakashi perça le mystère après plusieurs jours. Sasuke s'entrainait seul sur une nouvelle technique alors le ninja copieur en avait profité pour aller voir si Naruto avait besoin d'aide pour son entrainement.

  Il le trouva, installé près d'un cours d'eau caché de la vue de tous dans la forêt. Le ninja blond était installé à même le sol, entouré de rouleau de différentes tailles. L'argenté remarqua que le jinchuuriki ne l'avait pas entendu approcher, il en profita pour observer les rouleaux.

   De loin il ne savait pas de quoi ils traitaient à part un qui se trouvait actuellement dans les mains du jeune ninja. En le reconnaissant Kakashi laissa échapper un hoquet de surprise.
 
  Naruto se retourna immédiatement sur le qui-vive. Il aperçu le jounin. Soudainement il replia le rouleau et tenta vainement de le cacher derrière lui.
 
Kakashi: Qu'est-ce que...
Naruto: Belle journée n'est-ce pas Kakashi?
Kakashi: Qu'est-ce que tu fais avec le rouleau des techniques interdites?!!
Naruto: J'apprends les techniques qui y sont consignées.
Kakashi: Mais c'est interdit!!
Naruto: Alors ce rouleau porte bien son nom.
Kakashi: Mais tu l'as volé à l'Hokage!!
Naruto: Emprunté... nuance. J'irais le rendre quand j'aurais finis.
 
 
  Le ninja copieur se frotta l'arrête du nez, essayant de se calmer. Il risquait gros à cause de ce blond.
 
Kakashi: Le Hokage va se rendre compte de sa disparition...
Naruto: Non, j'ai mit une copie à la place.
Kakashi: Respire... Comment as-tu pu le voler?
Naruto: Je l'avais déjà volé une fois quand j'avais douze ans, alors maintenant, à seize, ce n'était pas plus compliqué.
Kakashi: Bon, tu me promets que tu le remettras à sa place.
Naruto: Promis. Vous feriez mieux de rejoindre Sasuke.
 
  Une semaine passa sans autre incident notable. Les entrainements s'enchainaient à un rythme infernal, jusqu'à ce que Kakashi soit demandé sur une autre mission, laissant Naruto gérer.

   L'équipe se retrouva au croisement de leurs rues. Ils partirent ensemble vers leur terrain. Pour y aller, ils devaient longer les parcelles des autres. Sur l'un d'eux, une jeune fille s'acharnait sur un tronc d'arbre. Elle enchainait les coups de paume sur le malheureux bout de bois. Après un certain temps elle s'arrêta, en sueur. Sakura qui avait prit le temps de la détailler, la reconnu.
 
Sakura: Hinata!
 
 
  La jeune fille aux yeux de perles se retourna pour voir l'équipe sept au bord de son terrain. Elle délaissa son entrainement pour les rejoindre.
 
Sakura: Tu t'entraines dure toi aussi.
Hinata: Ou...Oui. Kurénaï-senseï nous laisse quelques jours pour améliorer nos techniques familiales, après nous reprendrons les entrainements de groupe.
Sakura: Et bien pourquoi ne t'entraines-tu pas avec ton père?
 
  La jeune fille baissa la tête et se mit à jouer avec ses doigts, signe de stress chez elle. Naruto savait très bien que ça n'allait pas fort entre elle et sa famille à ce moment. Il détourna la conversation pour aider la brunette.
 
Naruto: Et bien si tu es seul, tu peux venir avec nous. On t'aidera pour ton entrainement.
Hinata: C'est que...je ne voudrais pas déranger...
Naruto: si on te le propose c'est qu'il n'y a pas de problème. Allez, viens.
 
  Hinata finit par accepter et les suivit jusqu'à leur terrain d'entrainements. Là le blond se plaça devant les genins. Sakura et Sasuke, habitué de ces entrainements se placèrent en ligne bien en face de leur senseï remplaçant. La Hyuga se dépêcha de faire de même.
 
Naruto: bien, on va commencer comme d'habitude avec...
Hinata: Ex...Excusez-moi.
Naruto: Oui Hinata?
Hinata: Est...Est ce que je peux savoir votre nom s'il-vous-plait...Ce...Ce sera plus facile.
Naruto: Bien sûr! «  J'avais oublié qu'ici elle ne me connait pas ». Je m'appelle Naruto et tu peux me tutoyer, je ne suis pas beaucoup plus vieux que toi.
Hinata: D...d'accord.
Naruto: Bien, comme je disais on fait comme d'habitude. On s'échauffe avec quelques katas et après on reprend les entrainements au taïjutsu et ninjutsu pour toi Sasuke.
Tous: Bien!
 
  Le blond commença à enchainer quelques mouvements que les genins se mirent rapidement à suivre jusqu'à calquer les mouvements de leur aîné. Ils continuèrent ainsi pendant de longues minutes, variant la rapidité et la puissance, tout ça sous le regard attentif du jinchuuriki, n'hésitant pas à donner des conseils.
 
Naruto: Sakura, tient toi plus droite pour ce mouvement là et quand tu enchaine avec le suivant soit plus souple avec tes bras.
Sakura: Bien.
Naruto: Sasuke, n'y va pas trop fort, c'est un échauffement, on n'est pas occupé de bastonner des ennemis.
Sasuke: Hn.
Naruto: Hinata continue comme ça, c'est parfait pour l'instant.
 
  Une demi-heure plus tard ils arrêtèrent l'échauffement pour commencer le véritable entrainement. Le blond créa un clone qui partit avec Sasuke s'entrainer sur des techniques katon. L'original resta avec les deux kunoïchis.
 
Naruto: Sakura, entraine-toi sur cet arbre sur la technique dont je t'ai parlé hier. Hinata, je veux que tu m'attaques.
Hinata: Mais...
Naruto: Vas-y, c'est pour voir tes capacités.
Hinata: Je ne sais pas si...
Naruto: Vas-y!
 
  Le jinchuuriki se jeta sur la genin sans même attendre qu'elle se mette en garde. Prise par surprise elle reçu un bon coup de poing dans les côtes la faisant rouler sur quelques mètres. Elle se remit lentement sur ses jambes, mais déjà le blond était devant elle, le poing armé.

   Mais cette fois elle ne se laissa pas faire. Avec une rapidité déconcertante elle effectua une torsion du buste pour esquiver le poing. Elle s'éloigna rapidement de son adversaire pour enfin se préparer à se battre. Elle activa immédiatement son byakugan.
 
Naruto: C'est bien, montre moi ce que tu sais faire.
 
  Naruto se jeta à nouveau dans le combat, mais cette fois attendu de pied ferme par la jeune fille. Il voulut à nouveau lui asséner un coup de poing, mais celle-ci dévia son bras en le repoussant avec sa paume.

  Voyant l'ouverture elle tenta de lui asséner une des paumes du hakke dans le torse, mais le ninja s'éloigna rapidement, sachant le danger des techniques du clan Hyuga.
 
  Quand il fut en sécurité il repartit à l'assaut et prépara un bon coup de pied retourné qu'Hinata se prit de plein fouet. Elle tenta de limiter les dégâts en bloquant avec son bras. Malheureusement celui-ci ne lui offrit qu'une faible protection. Elle roula à nouveau sur le sol. Cette fois elle mit plus de temps pour se remettre.
 
  Le ninja aux cheveux de blés s'avança.
 
Naruto: Relève-toi. Tu es capable de mieux, tu es plus forte que ça.
 
  Il avait relâché sa vigilance quelques secondes  et la brune en profita. Elle se releva et se dépêcha d'enchainer les coups. Seulement le blond était doué et parvenait à bloquer chaque assaut. La cadence diminua vite, le manque de confiance d'Hinata se faisait de plus en plus sentir. Le blond réagit immédiatement.
 
Naruto: Continue! N'abandonne pas tant que le combat n'est pas finit!
 
  Immédiatement la kunoïchi repartit à l'assaut. Ses coups pleuvaient tel des centaines d'aiguilles, mais le blond les arrêtait. Néanmoins Hinata ne baissa pas les bras et maintint la cadence pendant que Naruto lui donnait divers conseils.
 
Naruto: Plus fort! Plus précise! N'hésite pas! Frappe! Plus souple! Plus vif! Enchaine!
 
  Le cerveau de la brune enregistrait les informations et tentait de les appliquer au mieux. Naruto remarqua vite du changement, les coups d'Hinata se firent plus vifs, plus précis contrairement à avant. Maintenant il commençait à avoir du mal à bloquer. Le jinchuuriki ne voulait pas relâcher la pression autour de la genin.
 
Naruto: Vas-y à fond! Tu es une kunoïchi alors va jusqu'au bout de ce que tu fais! Aie confiance en toi et frappe!
 
  La dernière phrase eut l'effet d'un dopant. Hinata usa de toute sa souplesse et de sa puissance pour donner chaque coup et sa persévérance finit par être récompensée. Elle arma ses deux poings et lança le premier vers le sternum du blond. Celui-ci tendit les bras pour arrêter l'assaut, seulement après le choc Hinata se baissa et dans une pirouette incroyable passa la barrière que formait les bras du jinchuuriki pour se trouver face à son torse à découvert.

   Son deuxième poing s'abattit avec précision et force dans le ventre du ninja blond.
 
  Plus rien ne bougea, les gestes suspendu dans leur position. Naruto fut le premier à bouger. Il relâcha ses bras. L'un d'eux vint se poser sur le poignet de la jeune kunoïchi, éloignant sa paume.

  Hinata suait à grosses gouttes, sa respiration était saccadée et ses bras tremblaient d'avoir été tellement sollicités.
 
  Naruto la regarda en souriant.
 
Naruto: Tu es forte... vraiment forte...
 
  Hinata relâcha tous ses muscles et se laissa tomber sur le sol. Elle resta ainsi longtemps, essayant de récupérer un peu de force. Quand sa respiration fut un peu calmée une main apparut dans son champ de vision. Elle leva les yeux pour croiser le visage souriant de Naruto. Elle accepta l'aide et saisit la main tendue. Il l'aida à se relever.
 
 A ce moment les deux ninjas aperçurent une immense boule de feu à l'autre bout du terrain.
 
Naruto: Je vois que l'entrainement de Sasuke avance bien. Allons voir chez Sakura.
 
  Ils se dirigèrent vers l'arbre sur lequel s'acharnait la rose. Hinata put voir de nombreuses traces de coups et chacun avait laissé un petit cratère dans l'écorce. La jeune fille aux yeux de perles essaya d'imaginer la force qu'il fallait pour entamer à ce point l'écorce du géant de bois qui se dressait là.
 
  En voyant les deux ninjas arriver Sakura arrêta ses coups de poings dévastateurs. Naruto s'avança et observa les cratères sous toutes les coutures. Ensuite il se tourna vers sa coéquipière.
 
Naruto: Sakura, recommence s'il-te-plait.
 
  La rose arma son poing et frappa. Son coup laissa à nouveau un petit cratère. Mais ça ne semblait pas suffisant pour le blond.
 
Naruto: tu ne relâche pas ton chakra au bon moment et pas de la bonne manière, donc la puissance du coup est grandement diminuée. Quand cette technique est bien maîtrisée, le ninja est capable de réduire cet arbre en miettes. Et même les suivant !
Sakura: Je sais, mais je ne sais pas quand ni comment relâcher mon chakra. Tu pourrais me donner plus de précisions?
Naruto: Je ne sais pas Sakura. Je ne sais pas utiliser cette technique, la seule que je connaisse qui en est capable est Tsunade. Je ne connais pas tous les détails de son utilisation. Je ne connais que les grandes lignes, c'est à dire relâcher son chakra au moment de l'impact pour augmenter la puissance.
Sakura: Bon alors je vais devoir me débrouiller seul!
Hinata: Je...Je peux peut-être aider.
 
  Les deux membres de la team 7 se tournèrent vers Hinata. Celle-ci rougit un peu d'être autant le centre d'attention. Néanmoins elle continua son explication.
 
Hinata: Avec mon Byakugan je peux voir ton chakra et peut-être que je pourrais te dire quand le relâcher.
Naruto: C'est une bonne idée. Essayons.
 
  Les jeunes filles s'attelèrent à la tâche. Au début rien ne changea vraiment, mais la brune commençait à comprendre le fonctionnement de la technique. C'était assez similaire au jûken, mais le but ici n'était pas la finesse, mais la puissance brute qui devait se dégager de l'attaque. 

  A la dixième tentative...
 
Hinata: Garde le bien concentré dans ton poing de manière uniforme...Maintenant!
 
  La rose avait frappé. L'arbre tout entier trembla. Quand Sakura retira son poing Naruto et Hinata purent voir un cratère bien plus grand et profond que les précédents.
 
Sakura: Je commence à comprendre... Avec du temps je devrais y arriver!
Hinata: C'est super!
Naruto: Vous êtes incroyable toutes les deux.
Saku/Hina: Merci!
 
  Ils prirent quelques minutes de pauses jusqu'à ce que la rose regarde sa montre. Elle se releva d'un coup.
 
Sakura: Je dois y aller sinon je vais arriver en retard.
Naruto: Vas-y et travaille bien! On compte sur toi pour nous soigner.
Sakura: t'inquiète pas!
 
  Elle partit en courant vers l'hôpital de Konoha. Hinata la regardait partir sans vraiment comprendre. Voyant le regard interrogateur de la jeune fille le blond se dépêcha de donner plus d'informations.
 
Naruto: Sakura fait un stage à l'hôpital pour devenir médic-nin. Elle a du talent pour ça.
Hinata: C'est bien pour elle.
Naruto: Asseyons-nous, j'aimerais te parler.
 
  Les deux ninjas se posèrent sur l'herbe, observant les nuages défiler. Un silence reposant plana quelques instants avant d'être brisé.
 
Naruto: Vous vous ressemblez beaucoup...
Hinata: Pardon?
Naruto: Toi et Sakura, je trouve que vous vous ressemblez beaucoup.
Hinata: Pourquoi?
Naruto: Vous avez les mêmes faiblesses... Vous avez très peu confiance en vous. Mais contrairement à toi Sakura commence à changer. Doucement, mais elle change. Elle grandit et s'affirme. Elle a trouvé la voie qui lui convenait. Elle s'investit pour s'améliorer. Toi aussi tu t'investis, beaucoup même. Mais tu n'as aucun but précis. Il est temps que tu trouves ta voie Hinata. Celle qui te permettra d'atteindre des sommets, parce que tu en es capable.
Hinata: Je...Je ne sais pas...
Naruto: Et voilà, tu n'as pas confiance en toi. Pourtant tu as du talent et tu viens d'un clan réputé!
Hinata: Clan qui ne m'accepte pas... Ils trouvent que je suis trop faible, mon père, ma sœur... Ils ont raison je suis faible.
Naruto: Oui, maintenant comme je t'entends tu es faible. Regarde-toi. Tu te laisse influencer par tous les gens qui t'entourent. Hinata, c'est ta vie, choisit comment tu veux la mener! Si ton père pense que tu es faible et bien montre lui le contraire. Réveil-toi! Bouge! Tu ne veux plus être faible, tu veux changer alors fais-le. Les miracles n'arrivent pas, c'est à toi d'avancer.
Hinata: Tu...Tu crois que je...
Naruto: Tu en es capable Hinata... J'en suis sûr. Mais maintenant c'est à toi de faire les bons choix.
 
  La jeune kunoïchi avait écouté attentivement. Ses paroles tournaient en boucle dans sa tête. En était-elle vraiment capable ? En tout cas elle voulait essayer. Tellement prise dans ses pensées elle ne se posa aucune question sur toutes les informations que le blond avait sur elle.
 
Naruto sourit en voyant l'air concentré de la kunoïchi. Il se releva et tendit sa main à la jeune fille.
 
Naruto: Allez viens, on reprend l'entrainement! On doit être prêt pour l'examen chuunin!