L'informateur.

par TanatoKinabe

 

 

 

Naruto se réveilla avant Noki, comme toujours, lui qui n’avait peu ou pas besoin de dormir pour reprendre des forces depuis son union avec Kyuubi. Il sortit prendre l’air et contempla la lune qui se tenait fièrement dans le ciel nu de Suna. Il pensa à Noki qu’il aimait mais aussi à Sakura, son amour de jeunesse. Les revoir avait éveillé en lui quelques souvenirs douloureux comme heureux, mais à chaque fois l’amertume refaisait surface tôt ou tard. Néanmoins, ça ne ressemblait absolument pas au blond de repenser au passé.

 

« Mais qu’est ce qui me prend ? Sakura et les autres font partie de mon passé » pensa Naruto.

 

Pour se calmer, il trouva un haut promontoire afin d’observer les alentours de la ville. Au loin, dans le sud, s’étendait le désert, imperturbable si ce n’est les stries lointaines provoquées par la chaleur. Pourtant, ce désert paraissait incroyablement froid dans le cœur de Naruto. Quel paradoxe. Sur sa gauche, au Sud-Est, s’étendait les longs bras des forêts qui s’en allaient ensuite jusqu’au pays du feu et au cœur de celui-ci, Konoha no Kuni, le village de la feuille. Plus à l’Ouest, Naruto remarqua qu’une tempête se levait, balayant des monceaux de sable sur son passage tout en partant en grondant vers le sud. Il se tint là jusqu’à l’aube qui illumina le sable d’un rouge pur. Une mer de sang s’étendait désormais devant lui. Son intuition lui dit de se mettre en route vers le village. Ce qu’il fit.

 

De son côté, Noki se réveilla seule, comme toujours. Elle sentit les draps encore imprégnés de l’odeur de Naruto, son bel amour. Elle fainéanta une dizaine de minutes dans le lit avant de se lever pour se laver et manger. Ses formes étaient superbes, parfaites et bien équilibrées. Bref, elle faisait craquer tous les hommes, tous sauf un : Naruto.

 

Pour oublier ce qui la tracassait, Noki décida de se changer les idées en vagabondant dans les rues de Suna. Les pierres des bâtiments étaient illuminées par les brins de soleil rouges qui faisaient ressortir des éclats de couleur orange tout autour d’elle. Puis, elle observa les boutiques, l’architecture des bâtiments et les beaux enfants du village. Mais partout où elle allait, elle voyait son blond sur tous les visages. « Je suis vraiment accro à lui » se dit-elle en souriant.

 

Pendant qu’elle souriait en pensant à cela, elle sentit une présence ninja dans son dos, un ninja d’une très grande force avec un chakra très puissant, mais moins puissant que celui de Naruto. Elle se rendit compte que la visite était loin d’être amicale et elle se prépara à toute éventualité.

 

Elle se retourna et reconnut le chef de l’équipe de Konoha de la veille, le fameux Kakashi Hatake, l’homme au sharingan, le ninja copieur. Mais ça, elle l’ignorait.

 

-Bonjour, qu’est ce qui vous amène ? demanda-t-elle le plus poliment possible.

-Rien de spécial, je veux juste vous parler, mentit Kakashi.

-A quel sujet ? Continua Noki qui n’était aucunement dupe sur ses intentions véritables.

-Sur le fait que vous êtes ninja, dit le ninja copieur.

-Nous vous avons pourtant dit hier que nous n’étions…, Commença-t-elle avant d’être coupée sèchement par l’homme en face d’elle. 

-Vous mentez, contrairement au sharingan, dit Kakashi en dévoilant sa merveilleuse pupille rouge lucifer.

-Merde, s’exclama-t-elle. « Naruto, où es-tu ? » supplia-t-elle intérieurement.

 

Les deux protagonistes s’observèrent un moment avant que Kakashi ne lance le combat avec une vague de kunais. Très vite, Kakashi sentit que son adversaire n’était pas un adversaire comme les autres. Noki maîtrisait en effet une technique Hyôton, assez proche de celle d’Haku, à la base de Fuuton et de Suiton, ce qui lui permettait de maîtriser la glace. Sa puissance était énorme et Kakashi ne se risqua pas à un duel au corps à corps, tellement la glace était un élément dangereux. Il s’évertua à la tenir à distance avec ses techniques Katon et à la fatiguer avec du doton. Mais Noki resistait toujours, et parvenait même, en de rares occasions, à prendre l’initiative.

 

Néanmoins, peu à peu, à grand coup de technique Katon, Kakashi commença à contrer Noki sur ses points forts, se montrant digne de son rang de ninja légendaire. Soudainement, Kakashi profita  d’une ouverture pour créer un Kage Bunshinqui s’élança et fonça sur Noki alors que l’original lançait un kunai muni d’un parchemin explosif dissimulé avec une parfaite synchronisation dans le dos du clone d’ombre. La brune se débarrassa facilement et naïvement du clone mais elle ne s’attendait pas à voir un kunai arriver juste derrière. Elle ne pouvait plus esquiver et crut soudainement à sa fin.

 

Mais un shuriken vint finalement heurter le kunai au dernier moment alors que Naruto se plaçait devant Noki à une dizaine de mettre. Kitashi et Keitetsu étaient situés derrière la jeune brune.

Mais en face d’eux, étaient apparus Sakura, Neji et Ino ainsi qu’une cinquantaine de shinobis de Suna.

 

Noki passa tout près de Naruto.

 

-Merci, lui dit-elle doucement à l’oreille. Vous en avez mis du temps, j’ai eu peur.

-On n’allait pas te laisser toute seule face à ce mec qui a su te tenir tête, ce qui est un vrai exploit vu que Kaligari-kun t’a entraîné personnellement, fit remarquer Keitetsu.

-Qui c’est ce type ? demanda Kitashi à Naruto.

-Kakashi, le ninja copieur, l’homme au sharingan, répondit Naruto. C’est mon ancien senseï.

-Et ben, il doit être fort, d’après ce qui circule sur lui depuis quelques mois, remarqua Keitetsu en observant leur adversaire qui semblait quand même essoufflé.

-Faites attention, ne regardait pas son sharingan. Il a un niveau de dojutsu équivalent à celui d’Itachi, dit Naruto.

-Hein ? Tu rigoles ? fit Noki estomaquée.

-Pas du tout, il maîtrise le Mangekyou Sharingan lui aussi, répondit leur chef.

 

Kakashi, voyant que tous ses adversaires abaissaient leurs yeux, devina qu’ils savaient qu’il possédait le Mangekyou Sharingan. « Qui sont ces types ? Ils savent des choses sur moi que si peu connaissent ou imaginent. Aucun doute, il est de… »

 

-Le mec de devant est de Konoha, s’exclama Kakashi à Sakura.

-Un ninja de la feuille ? fit Sakura.

-Aucun doute, répondit Kakashi, sans pour autant que la Sabishii puisse entendre quoique ce soit.

 

Puis, Kakashi éleva la voix alors que de nombreux autres ninjas de Suna apparaissaient.

 

-Rendez-vous, vous n’avez aucune chance de vous en sortir face à nous, dit Kakashi. Vous ne faites pas le poids, même si je reconnais que la fille m’intrigue.

-Vous avez peut-être raison, Kakashi Hatake, le ninja copieur, répondit Naruto. Votre réputation vous précède.

 

L’homme au sharingan marqua une pause en observant le personnage qui lui faisait face.

 

-Comment en sais-tu autant sur moi ? fit Kakashi.

-Chacun a ses secrets et ses sources, répondit Naruto. Moi, je ne dévoile pas comment j’obtiens mes informations.

-Nous avons ordre de vous menez auprès de Kazekage-sama, dit Sakura. Ne faites pas d’histoire.

 

Naruto ferma les yeux pendant quelques secondes et à la surprise de ses compagnons, il acquiesça alors que ses coéquipiers de la team Sabishii savaient pertinemment que Naruto pouvait se débarrasser de tous les ninjas présents en quelques secondes avec sa technique de téléportation.

 

-Mais tu es fou, s’exclama Keitetsu, de telle façon que tout le monde put l’entendre.

-Keitetsu a raison, commença Kitashi, tu…

-Suffit, cria Naruto. Vous n’avez plus confiance en moi et vous doutez de mes décisions ? Est-ce que je vous ai déjà conduit dans un piège ?

-Non, tu as raison, avoua Keitetsu.

-Alors allons-y, dit Naruto.

-J’espère simplement que tu sais ce que tu fais, fit Keitetsu en regardant son chef du coin de l’œil.

 

Les yeux de Naruto virèrent au rouge, ce qui provoqua un mouvement de recul à sa team, puis il s’avança sans répondre, ce qui signifiait la fin de la discussion. Ses compagnons, encore quelque peu surpris, se résignèrent et le suivirent en silence.

 

Kakashi observa la scène avec surprise, ne voyant pas le visage du plus grand personnage des quatre individus, tous habillés en blanc avec un signe sur le dos de leur grand manteau blanc et jaune. « Ce mec n’est pas normal. La fille que j’ai affrontée est le meilleur ninja que j’ai affronté depuis des mois et pourtant, ils semblaient terrifiés face à leur chef. Il doit être très puissant. Ils n’osent même pas le contredire. Je me demande vraiment si il est de Konoha » pensa Kakashi en essayant d’entrevoir une partie du visage de l’inconnu, les autres ayant abaissés leur capuche.

 

Sous l’escorte de l’escouade de Konoha et de Suna, la team Sabishii passa sur la place du village avant d’arriver devant un grand bâtiment, tant en beauté architecturale qu’en hauteur. Ils pénétrèrent à l’intérieur de la grande bâtisse, puis ils montèrent une série imposante de marches avant d’arriver devant une porte beige, gardée par deux ninjas dont le visage était dissimulé par un voile blanc.

 

Kakashi toqua faiblement à la porte et une voix grave et neutre leur répondit.

 

-Entrez, Kakashi, dit le Kazekage.

-Comme prévu, j’ai capturé les quatre intrus qui ont pénétré hier dans le village, dit Kakashi au Kazekage qui tournait le dos aux ninjas de Konoha et à la Sabishii, en regardant par la fenêtre au loin, dans le pays du vent.

 

Le Kazekage était un personne d’environ 1m80, roux et avec des cernes sous les yeux. Il avait un haut le corps noir et un bas foncé, mais la couleur véritable était indéfinissable. Gaara se retourna vers les intrus et les dévisagea. Celui dont le visage était dissimulé par une capuche l’intrigua naturellement.

 

-Bien, merci Kakashi, dit Gaara. Vous pouvez disposer.

-Nous vous laissons donc, Gaara-sama, dit Kakashi en quittant la pièce, suivi de Sakura, Ino et Neji.

 

Gaara s’approcha des quatre intrus. Il regarda Noki et Keitetsu puis Kitashi, la belle blonde. Puis, doucement, il se glissa vers Naruto et approcha sa main de la capuche. L’ombre jaune se laissa faire et doucement, Gaara dévoila le beau visage de Naruto ainsi que son abondante chevelure blonde.

 

-Naruto ! s’exclama Gaara.

-Gaara, répondit doucement le blond.

 

Naruto en avait profité pour annuler sa technique de Henge, inutile de cacher la vérité à son vieux compagnon, et en l’occurrence à son contact.

 

-Quoi ? Vous vous connaissez ? s’exclama Keitetsu.

-Oui, Gaara est un ancien ami, un vrai, répondit Naruto.

-Oui et tu vas me payer le fait de ne pas m’avoir donné de nouvelles plus tôt qu’il y a six mois, dit Gaara en riant.

 

Ils s’observèrent un moment avant que Naruto n’enlace le Kazekage devant l’œil plus qu’étonné de ses amis.

 

-Tant de temps, Gaara, mais tu n’as pas changé, dit Naruto en souriant à son vieil ami et ancien Jinchuuriki.

-Mais, alors…commença Keitetsu.

-C’est lui ton contact à Suna, finit Kitashi abasourdie comme les autres, par le fait que leur chef connaisse personnellement plusieurs des Kage des grands villages ninjas.

-En effet, répondit notre héros blond. Qui mieux qu’un Kage d’un des cinq grands villages ninja peut m’aider à obtenir des informations sur Akatsuki ? 

 

Noki, Kitashi et Keitetsu sourirent faiblement pendant quelques instants. Naruto et Gaara s’observaient toujours en silence. Une aura semblait émaner de ces deux personnages, et l’apparence de Gaara faisait qu’on le voyait naturellement. Mais quiconque observait bien pouvait voir en Naruto une sombre et incroyable puissance.

 

-Nous devrions nous dépêcher, dit Noki en fixant Naruto.

 

Gaara arqua lentement son visage vers la brune. Après un petit moment d’observation, il répondit en souriant.

 

-Hum ! Je vois que tu as su t’entourer de personnes prudentes et jolies qui plus est.

-Dans ma situation, répondit Naruto calmement, il vaut être plus prudent que la moyenne. Mais Noki a raison, venons-en au sujet. Quand est-il d’Akatsuki ?

-Ca s’agite beaucoup en ce moment. Ils ont rassemblé beaucoup d’argent depuis quelques années, une somme non négligeable qui commence à faire peur au conseil des Kage. Certains, en haut lieu, commencent à regretter de ne pas avoir poursuivi l’effort fait il y a quelques années. Maintenant, ils te recherchent très activement ainsi que Killer Bee. Ils préparent quelque chose d’important, répondit Gaara. Les duos ont été reformés et ils parcourent librement tous les pays à ta recherche. Je crains de ne pas pouvoir t’en dire beaucoup plus car ils restent très secrets et les rares qui arrivent à obtenir des informations importantes n’ont jamais l’occasion de les rapporter à leurs supérieurs hiérarchiques, si tu vois ce que je veux dire.

-Et Konoha ? demanda Naruto en ignorant la dernière phrase.

-J’ai demandé à l’équipe de Kakashi de venir contrôler les entrées et les venues au village de Suna pour l’examen Chuunin, dit Gaara. Akatsuki a développé un véritable réseau d’information depuis quelques temps et je ne veux pas que Suna soit infiltré.

-Je doute que Kakashi et son équipe puisse faire quoique ce soit si Akatsuki décide vraiment d’infiltrer Suna.

-Nous verrons bien, dit Gaara avec un certain dédain affirmatif.

-Et me concernant ? Continua Naruto.

 

Gaara soupira, gêné par la situation assez délicate dans laquelle il était, à la fois Kazekage et ami de Naruto.

 

-Ils te recherchent toujours en tant que déserteur de la feuille, répondit Gaara. Mais je ne pense pas que tu risques grand-chose. Même Kakashi s’est fait avoir par ton contrôle du chakra et ta dissimulation. Mais ta marge de manœuvre n’est pas élevée. Je suis content que tu sois là, tu sauras quoi faire si la lune rouge vient se mêler aux festivités. Mais toi, tu as découvert quelque chose ?

-J’ai découvert qu’Itachi est sur le point de quitter Akatsuki et surtout pourquoi. Il va y avoir du grabuge entre lui et Madara, mais je ne peux pas encore t’en dire plus, je dois d’abord m’entretenir avec Itachi. De mon côté, je me suis enfin penché sur les sceaux de mon père et sa technique de téléportation, dit Naruto en souriant à nouveau.

-C’est vrai, tu la maîtrises enfin ? S’étonna Gaara avec un visage éclairé d’une agréable surprise.

-Ouais, et j’en suis content, dit Naruto. Elle m’a posé des problèmes cette satané technique ainsi que la plupart des sceaux que mon père m’a légué. Et puis il y a Kyuubi qui m’ennuie de plus en plus avec ses techniques Katon. Il est sans cesse sur mon dos.

 

La discussion continua ainsi, passant sur tous les sujets importants à connaître pour un homme traqué à la fois par les chasseurs de Nunekin, pas les Nunekin et par Akatsuki. Enfin, au bout de deux heures, la discussion prit fin et Naruto pensa à partir.

 

-Je vais régulariser votre situation à vous quatre pour que vous puissiez vous déplacer librement dans Suna sans être déranger, dit Gaara.

-Merci beaucoup, Gaara, dit Naruto. Je pense que nous sommes quittes maintenant.

-Tu peux rester pour l’examen Chuunin, dit Gaara à son ami.

-Merci, nous allons considérer ta proposition.