Soirée réconfort et décontraction suggestive

par yunasharingan

Chapitre 4 : soirée réconfort et décontraction suggestive

 

Quelques heures se sont écoulées depuis l’altercation du matin, les filles sont désormais installées dans le canapé du salon devant l’écran de télévision. Hinata était restée muette depuis qu’elles étaient rentrées et ne faisait que pleurer. Sakura se contentait de la bercer dans ces bras afin de la réconforter du mieux qu’elle pouvait. Cependant elle désirait savoir comment les choses avaient put dégénérer à ce point avec la bande d’Ino, d’autant plus que désormais elle sentait que la guerre venait d’être déclarée entre la blondinette et elle-même. Aussi elle se décida à briser le silence afin d’interroger Hinata.

«  Hina raconte moi ce qu’il c’est passée ? »

A l’entente de ces paroles la brunette fut prise d’une nouvelle crise de larme encore plus violente que la précédente.

« Shhht ça y est c’est finit, ne pleure plus je suis la maintenant, je ne les laisserais plus te faire de mal désormais, mais j’ai besoin de savoir ce qui c’est passé imoto, cela te fera du bien d’en parler. »

La petite brune leva son visage baigné de larme vers son amie et commença à lui raconter les évènements du matin en ponctuant son récit de quelques larmes. Une fois qu’elle eu finit elle s’aperçut que son amie avait gardé les points serrés à tel point que ses jointures avaient virées au blanc.

« Quelle bande de petite pestes, elles s’en sont prises à toi uniquement parce qu’elles te savaient vulnérable. Je déteste les gens comme ça ! »

Hnata fut quelque peu vexée par les propos de son amie.

« Toi aussi tu pense que je suis faible et bonne à rien pas vrais ? » Lui demanda-t-elle attristée.

« Mais non Hina pas du tout, au contraire je pense que tu es une personne douce et aimante tellement que tu es incapable de faire du mal à autrui, tu es une des rares personnes que dis-je la seule personne qu’il m’est été donné de rencontrée qui est dénuée de mauvaises intentions. Ton cœur est si pur, j’aimerais tant posséder cette même innocence, cette pureté qui t’habite, j’aimerais tant avoir ce pouvoir que tu as de croire en la bonté humaine, et c’est la raison pour laquelle ces filles s’en sont prises à toi. La vérité c’est qu’elles sont jalouse car tout comme moi elles sont incapable de posséder cette pureté qui te rends si exceptionnelle aux yeux des autres »

Sakura lui avait dit ces mots avec tant de sincérité, tant de tristesse que la petite brune en fut totalement bouleversée.

« Sakura, c’est tellement gentil ce que tu dis, tu…tu le pense vraiment ? »

La jeune rose esquissa un doux sourire avant de lui répondre.

« Bien sûre que je le pense Hina, sinon jamais je ne te l’aurais dit ! »

La brunette se jeta dans les bras de son amie en posant sa tête contre sa poitrine tandis que la rose lui caressa les cheveux de manière maternelle comme une mère câlinant son enfant. Les filles finirent leur soirée devant la télé avant d’aller se coucher, Hinata profitant de la bonté de Sakura  afin de la supplier du regard pour qu’elle accepte de la laisser dormir avec  elle, ce à quoi elle consentit non sans avoir émit au préalable un soupire d’exaspération bien vite remplacé par un sourire amusé lorsque la brunette eu le dos tourné. Finalement peut être qu’Hinata se remettrait plus vite qu’elle ne pensait de cette journée de malheur, pensa Saura avant de la rejoindre dans le lit.

 

De l’autre côté de la ville dans un tout autre état d’esprit, six garçons était installés en cercle sur une banquette dans une des boîtes de nuit les plus côté de Konoha. Tous sirotaient leur verre d’alcool tout en observant la piste de danse où l’on voyait de jeunes filles onduler des hanches au rythme de la musique. Sasuke tel un prédateur avait repéré une proie, il se leva donc et se dirigea calmement sur la piste de danse en se rapprochant peu à peu de sa future « victime ». Lorsqu’elle fut à sa porté il la plaqua de manière impérieuse contre son torse de façon à ce qu’elle se trouve dos à lui. Il plaça alors ses mains sur ses hanche afin de l’inciter à les onduler contre lui de manière provocatrice se qu’elle fit sans se faire prier étant donné la beauté froide dont était pourvu le garçon. Après quelque minutes de danse, purement sensuel, il se décida à susurrer son idée à l’oreille de la jeune demoiselle.

«  Ca te dirais de faire un tour au toilette ? » lui murmura-t-il à l’oreille tout en caressant son lobe du bout de sa langue.

La jeune fille eue le souffle coupé face à cette douce caresse, totalement hypnotisée par le charisme et le charme que dégageait le jeune homme. Elle se contenta donc d’hocher la tête en signe de consentement avant de se faire traîner en direction des toilettes. Sasuke passa prés de la table de ses compagnons qui lui firent un sourire entendu auquel il répondit par un clin d’œil.  Une fois qu’il eu pénétré dans les toilettes, il s’assura que personne n’y était et en bloqua l’entrée afin de ne pas être dérangé. Une fois fait il plaqua brusquement la jeune fille contre le mur carrelé, celle-ci émettant un  léger cri de surprise face à la brusquerie du garçon. Sasuke ne s’en formalisa pas et commença son inspection en faufilant une de ses mains sous la robe de sa compagne d’un soir afin d’en ôter délicatement le sous-vêtement qu’il fit glisser jusqu’à ses chevilles. La jeune fille tressaillit d’excitation et émit un doux gémissement lorsqu’il entreprit de la caresser intimement, elle entreprit alors à son tour de détacher la boucle de la ceinture de Sasuke et de déboutonner son pantalon. Elle glissa lentement une main à l’intérieur de celui-ci et se mit  à caresser le garçon de manière enfiévrée, lui arrachant de ce fait un grognement de plaisir. Sasuke estimant avoir assez joué attrapa fermement la main de la jeune fille afin de l’entrainer vers les lavabos. Il l’a mit ensuite face au miroir et la fit se cambrer légèrement  pour ensuite entrer en elle de manière brusque. La fille gémit de plaisir face à cette intrusion et se mit à onduler des hanches au rythme qu’imposait le garçon non sans montrer sa satisfaction. Sentant la fin du rapport arriver Sasuke accéléra encore la cadence faisant de se fait hurler de plaisir la fille qui se contracta face à la violence de l’orgasme, il n’en fallut pas plus à Sasuke pour venir à son tour dans un léger gémissement rauque.

Une fois qu’il eu reprit ses esprits Sasuke se retira de la jeune fille et se rhabilla sans émettre le moindre son, quand il eu terminé il se dirigea vers la porte sans adresser un regard à la fille et s’apprêta à ouvrir l’ouvrir lorsque celle-ci l’interpella.

« Attends tu ne vas pas partir comme ça tu ne connais même pas mon prénom ! » Lui dit-elle

« C’est pas utile » Lui répondit-il de manière exaspéré, fatigué d’avoir à lui parler.

« Comment ça pas utile je te signal qu’on vient de faire l’amour ! » Lui lança t-elle d’une voix aigu.

« Baisé, on a baisé. Et puis tu t’en remettras, de toute façon j’ai horreur des nanas collantes dans ton genre. » Lui répondit-il avec un regard méprisant.

Il ouvrit la porte et sortit sans laisser le temps à la fille de répliquer.  Il se dirigea ensuite vers sa table et reprit sa place à côté de ses potes.

« Alors mon salaup, t’as bien pris ton pied hein ? » Lui lança Kiba avec un sourire entendu.

Sasuke alluma une clope tout en lui répondant.

« Hn »

«  Ohé vous faites chier les mecs je suis fatigué, en plus j’aime pas ses endroits y a trop de bruits on peut pas se reposer tranquille, galère ! » Souffla le mec avec une coiffure en forme d’ananas.

« Hé toi mon pote t’as de sérieux problème tu sais, j’suis sure que t’es du genre à t’endormir pendant que tu baise. »  Lui dit Kiba d’une voix moqueuse.

« Ta gueule je n’ai pas besoin de toi pour m’apprendre à contenter une nana et puis les mecs trop bruyant comme toi c’est souvent ceux qui son incapable de baiser une nana correctement. Et pour ton information je n’ai pas besoin de venir ici pour me satisfaire. T’es vraiment galère, à cause de tes conneries tu m’obliger à tchatcher pendant trois heures alors que j’ai horreur de ça ! » Termina Shika sur un ton exaspéré.

Ses copains éclatèrent de rire, tandis que Kiba maugréa dans son coin.

« Hahaha comment y t’as cassé » Se moqua Naruto.

« Toi le bouffeur de ramen ta gueule » Rétorqua Kiba.

« Allez les mecs venez on se casse d’ici, y a plus rien d’intéressant à y faire de toute façon. » Leur dit Sasuke fatigué de leurs petites engueulades.

« Forcément toi t’as baisé alors t’as plus rien à y faire ! » Lui dit Kiba d’un ton boudeur.

Sasuke lui adressa un petit sourire narquois avant de lui répondre.

« Et alors, t’es jaloux ? »

Kiba grogna légèrement et répondit :

« Pff, pas du tout. »

« Alors on s’casse » Assena le ténébreux.

Les six garçons sortirent alors de la boîte avant de monter sur leur motos et de rentrer chez eux.

Décidemment cette soirée fut forte en émotion aussi bien du côté des garçons que de celui des filles, chacun de leur côté avaient passé une agréable soirée.

 

Voilà c’est finit, c’est un petit chapitre je sais et il est vrai que j’ai mis du temps à le poster honte à moi. Mes avec les fêtes et les cours ce n’était pas évident. En tout cas j’espère qu’il vous aura plus malgré le fait qu’il soit un peu plus plat au niveau des actions ! Mais bon j’ai fais un petit  lemon pour essayer de mettre un peu de piment, j’espère qu’il vous a plu ? En tout cas je vous fais plein de gros bisous et n’oubliez pas de me laisser un petit com pour me dire ce que vous en avez pensez.

Gros bisous.

Yuna-chan