Première journée de cours et menaces à la clé

par yunasharingan

Chapitre 1 : Première journée de cours et menaces à la clé

 

 

P.O.V Sakura

 

« Driiiiiiiiiiiiiiiiing »

 

Quand j’entendis ce maudit réveil sonner, mon premier réflexe fut de tendre le bras pour attraper la cause de mon tourment et le jeter contre le mur sans autres formes de procès. Cependant cet instant de répit pris fin assez rapidement puisque j’entendis la porte de ma chambre grincer et de petits pas pressés se diriger près de mon lit.

 

«  Sa…kura, c’est l’heure de se…se lever on ne va…va pas arriver en retard po…pour notre premier jour d’école »

 

« Humm, j’arrive »

 

Hinata n’insista pas et sortit de la chambre pour me laisser le temps de me préparer. C’est vrai j’oubliais qu’aujourd’hui était le début de notre toute nouvelle vie. D’ailleurs je sentais qu’Hinata était assez nerveuse compte tenu de son bégaiement que je n’avais plus entendu depuis un sacré bout de temps. Je décidais donc de ne pas la stresser plus qu’elle ne l’était et me dirigea dans la salle de bain avec l’uniforme scolaire. Lorsque j’eu finis d’ôter mes vêtements je pris le temps de regarder mon reflet à travers le miroir. A vrai dire je ne voyais rien d’attrayant chez moi, je n’étais pas très grande un mètre soixante cinq, j’avais de long cheveux qui m’arrivais en dessous de la poitrine mais d’une horripilante couleur rose. La seule chose que je trouvais à peu près potable chez moi était mes grands yeux de couleur émeraude, cependant lorsqu’ont les regardaient de plus près ils semblaient vide, pas la moindre étincelle de vie ne s’en dégageaient ce qui les rendaient ternes à mon goût. De toute façon tout ceci n’avait aucune importance je me fichais pas mal d’être jolie ou non, je ne suis pas comme toutes ces filles qui se soucient de leur apparence dans le but de plaire, moi je souhaite juste que l’on me fiche la paix. Je décidai donc d’arrêter là mon observation et entra dans la douche me laver. Quand je ressortis de la salle de bain j’étais fin prête, je descendis donc dans la cuisine histoire de grignoter un petit truc avant de partir en cours. Lorsque je fis mon entrée je vis Hinata assise face à son bol de céréale les yeux dans le vague. Je me fis un café et m’assieds à côté d’elle en silence. Une fois le petit déjeuner terminé chacune d’entre nous se dirigea vers son sac pour ensuite se diriger vers la sortie.

 

FIN P.O.V Sakura

 

Les filles se dirigeaient vers konoha school pour leur dernière année de lycée. Sur le chemin on sentait l’angoisse grandissante d’Hinata, celle-ci n’arrêtait pas de se triturer les doigts, si bien que Sakura finit par intervenir étant légèrement irritée par son comportement qu’elle trouvait excessif.

 

« Déstresse »

 

A peine finit-elle de lui dire ce mot qu’elles se retrouvèrent face à une grande bâtisse où grouillait une multitude d’élèves. Au moment où la sonnerie retentit les filles se dirigeaient vers le panneau d’affichage, tandis que les autres élèves partaient déjà vers leur salle de classe.

 

« Sa…Sakura on…on devrait peut…peut être se…se dépêcher »

 

Sakura se contenta d’hocher légèrement la tête, tout en pointant son index sur une des listes.

 

« Là, Terminale S, la salle c’est la P013 »

 

Sur ce elle fit demi-tour et commença à se diriger d’un pas non chaland vers l’établissement, cependant elle marqua un temps d’arrêt et se retourna lorsqu’elle s’aperçut qu’Hinata n’avait toujours pas daigné bouger d’un pouce totalement pétrifiée par l’angoisse. Elle poussa alors un léger soupir et se dirigea vers sa « petite sœur » de cœur.

Une fois face à elle, elle fit glisser une main le long de sa joue avec un léger sourire.

 

« Tout ira bien, fais moi confiance »

 

Hinata sursauta à ces paroles et lui fit un sourire radieux, elle attrapa la main de Sakura afin qu’elles puissent chercher leur salle.

 

P.O.V Hinata

 

« Tout ira bien, fais moi confiance »

 

Lorsque j’ai entendu ces paroles je ne pu que lui adresser mon plus beau sourire, c’est vrai de quoi avais-je peur elle était là c’était mon onee-san*, elle m’avait toujours protégée, je n’avais rien à craindre. On se dirigea d’un pas lourd dans l’établissement, puis après quelques recherches on finit par se trouver face à la porte de notre salle. Une soudaine bouffée de peur s’installa au creux de mon ventre, Sakura dut le sentir car elle augmenta la pression sur mes doigts et tourna son regard bien veillant vers moi en signe de réconfort. Elle est si courageuse, parfois je me demande comment elle fait pour se montrer si forte, j’aimerais temps être comme elle, elle sait toujours quoi faire pour me rassurer, me réconforter. Je lui réponds par un faible sourire, elle décide alors de lâcher ma main pour toquer à la porte. On entendit alors un léger :

 

« Entrer »

 

Elle poussa donc la porte de la salle et se décida à entrer d’un pas sûr dans la classe, je me résignai alors à la suivre hésitante. Lorsque je me trouvai enfin dans la salle je vis une trentaine de paires d’yeux braqué sur nous, ce qui eu le don de me faire déglutir assez bruyamment. Malheureusement pour moi il semblerait que l’un d’entre eux l’entendit puisqu’il s’empressa de dire :

 

«  Hé les mecs vous avez vu la brunette, il semblerait qu’on l’impressionne ». Railla un type les cheveux châtain en bataille avec des tatouages en forme triangle sur les joues.

 

Ses copains ricanèrent à la réflexion. Sakura leva aussitôt son regard vers l’intrus pour le foudroyer des yeux, un ténébreux aux yeux d’onyx derrière lui haussa un sourcil face à la réaction de la rose avant d’émettre un petit sourire narquois.

 

« Bien çà suffit tout le monde, un peu de silence. Bien mesdemoiselles étant donné que vous êtes nouvelles je vais me présenter Kakashi Hatake je serais votre professeur de philosophie et également votre professeur principal, je sais qu’en général c’est le professeur de la matière principale qui tient ce rôle mais étant donné que votre professeur d’S.V.T tient déjà ce rôle pour une autre classe c’est moi qui prendra en charge la votre. Voilà, des questions ? »

 

Je me tournais vers Sakura afin qu’elle formule la réponse à ma place, ce qu’elle fit.

 

« Non »

 

« Bien dans ce cas vous allez pouvoir vous présenter brièvement étant donné que je connais déjà les autres élèves de cette classe »

 

Je fus littéralement pétrifiée à l’entente de cette phrase, ma gorge était totalement nouée. Sakura eu la gentillesse de commencer afin de me donner le temps de me préparer.

 

« Sakura Haruno, dix huit ans »

 

Et bien on peu dire que ça avait le mérite d’être clair au moins, je décidais de faire pareil, de toute façon j’aurais été incapable de faire un long discours.

 

« Je…je m’appelle Hi… Hinata et j’ai…j’ai dix huit ans é…également »

 

Pitoyable. J’étais incapable de faire une phrase sans bafouiller, je vis d’ailleurs les garçons du fond ricaner légèrement avant de me lancer un regard exaspéré. Eh bien çà commençais fort.

 

Fin de P.O.V Hinata

 

« Bien vous pouvez vous assoir juste devant sasuke et Naruto il y a une table de vide ».

 

Les filles ne se firent pas priez et se dirigèrent vers la place indiquée, Sakura remarqua à ce moment là que la bande de garçons qui s’étaient moqué d’Hinata ne portait pas l’uniforme règlementaire ainsi qu’une bande de glousseuses qui n’arrêtaient pas de leur faire de l’œil. Détail qu’elle prit en note pour elle-même.

 

La journée passa assez rapidement et la fin des cours sonna à seize heures trente. Les filles se dirigèrent donc vers la sortie, mais la rose s’arrêta afin de parler à Hinata.

 

« Princesse, désolé mais je ne peux pas rentrer avec toi, j’ai trouvé un travail après les cours dans un café, je rentrerais vers dix neuf heures trente »

 

« Mais…mais tu va être fatiguée et pourquoi ne me l’a tu pas dis avant, et puis moi aussi je veux t’aider il n’y a pas de raison pour que tu sois la seule à te fatiguer au travail pour subvenir à nos besoins »

 

« Mais non imoto* ne t’en fais pas et puis il est hors de question que tu travail, concentre toi sur tes études et amuse toi un peu, je ne veux pas que tu te tracasse avec ça, c’est compris ? »

 

« Demo*… »

 

« Il n’y a pas de mais, c’est comme ça et puis c’est tout, rentre maintenant, moi je vais au taf, allez à tout à l’heure »

 

« H…Hai* »

 

Hinata obéit et se dirigea vers la maison. Pendant ce temps Sakura elle arriva au café, elle se présenta au patron un type d’une cinquantaine d’années les cheveux blanc, il s’appelait Jiraya. Il lui dit d’enfiler un tablier non sans avoir lorgné sur la poitrine généreuse de la jeune fille qui en souffla d’exaspération. Une fois fait elle se mit à prendre les commandes de différends clients, quant elle arriva devant une table.

 

« Bonjour, vous désirez ? ». Demanda t-elle d’une voix lasse, le nez penché sur son carnet de commande.

 

«  Humm… toi dans mon pieu vers vingt heures trente ça te vas ? À moins bien sûr que tu sois impatiente dans ce cas les toilettes du café devrait faire l’affaire ! »

 

La tablé de garçons c’était mise à ricaner suite à cette réflexion. La jeune fille leva alors un regard exaspéré sur les garçons qui l’occupait, et reconnu les types de sa classe, ceux qu’elle c’était déjà mise à mépriser suite aux moqueries dont ils avaient usés sur Hinata. Shikamaru, Neji, Gaara, Naruto, Sasuke et enfin Kiba celui qui avait parlé. Sa tombe bien elle voulait justement se vengé du comportement qu’il avait eu à l’égard de son amie.

 

« C’est bon t’a finit ? Maintenant que tu as prouvé à tes copains que t’étais pas pédé tu peux me dire ce que tu veux, tu m’ennuis ». Lui répondit-elle un brin agacée.

 

Soudain Sasuke prit la parole.

 

« Tu devrais éviter de parler comme ça, il serait fâcheux pour toi et ta copine de nous mettre en colère »

 

Sakura fut énervée par ces menaces et ne se retint pas pour lui faire savoir.

 

« Ecoute moi bien, je t’interdis de mêlé Hinata à cette histoire alors si tu a un problème tient-en à moi, c’est clair ? »

 

« Tu m’interdis ? T’es amusante toi mais tu n’as pas l’air de comprendre, ici c’est moi qui décide ! Et je te conseil de t’en souvenir à l’avenir, ne commet pas l’erreur de nous prendre pour de gentils garçons tu risquerais d’avoir des surprises ! » Asséna Sasuke sur un ton glacial.

 

«  Ha galère les mecs j’étais venu là pour me détendre pas pour vous entendre vous chamailler ». Leur dit Shika d’un air fatigué.

 

«  Ouai Sasuke arrête de t’énerver je suis sûr qu’elle n’a pas voulut menacer qui que soit ! Au fait moi c’est Naruto ! » S’exprima le blondinet sur un ton enjoué.

 

« Je sais parfaitement qui tu es, et je sais également ce que je dis, alors toi et ton pote le pervers Uchiwa tenez vous loin d’Hinata et de moi par la même occasion. Au fait ne me sous-estime pas toi aussi tu risquerais également d’être surpris. Maintenant que tu m’as fait perdre mon temps j’aimerais savoir ce que vous voulez boire je n’ai pas que ça à faire »

 

Sasuke s’apprêta à lui répondre mais Néji mit sa main sur son bras pour lui faire signe de se calmer. Sasuke retira vivement son bras avant de lancer un regard noir à Neji mais il garda tout de même le silence face à la rose et se contenta de la regarder avec mépris. Neji aussi observa longuement la jeune fille et se dis qu’elle avait de l’audace, mais Sasuke avait raison sur un point. Il était dangereux de jouer avec le feu et ils étaient loin d’être des enfants de cœur même Naruto qui paraissait pourtant être le plus social d’entre eux, cette fille ne devait avoir aucune idée du pétrin dans lequel elle était en train de mettre les pieds. Elle n’était certainement pas au courant de la manière dont ils s’amusaient à faire taire les filles dans son genre qui se prenaient pour des courageuse et des grandes gueules et qui se mettaient à trembler et pleurer dés qu’ont les secouaient un peu trop fort. Il s’arrêta là dans ces réflexions et observa Gaara. Lui regardait la fille avec un sadisme non dissimulé, ses yeux brillait d’une lueur démente « en voila un qui en ferait bien son affaire »  pensa Néji. Il se décida à intervenir pour faire cesser cette histoire.

 

« Un coca pour moi »

 

« Pareil ». Fit Sasuke avec froideur sans même accorder un regard à la serveuse.

 

« Et toi baka* ? » Répliqua Sasuke à Naruto sur un ton moqueur.

 

« Ohé arrête de me traiter de Baka Teme*, moi je veux un jus d’orange »

 

« Pareil pour moi ». Enchaina Kiba.

 

« De l’eau ». Dit Gaara.

 

Quand au dernier il s’était assoupi sur la table. Elle ne fit aucune remarque et se contenta de faire demi-tour pour préparer leur commande. Elle revint cinq minute plus tard posa le tout sur leur table et disparut aussitôt pour s’occuper des autres commandes sans même leur accorder un regard. Du côté des garçons la conversation fusait.

 

P.O.V des garçons

 

« Cette petite garce, vous avez vu ce qu’elle m’a répondu tout à l’heure ? »

 

« Ohé Kiba t’a vu ce que tu lui a dit aussi ? » Lui dit Naruto en prenant la défense de la rose.

 

« Depuis quand est-ce que tu prends la défense d’une nana toi, tu veux te la faire ou quoi ? Moi je dis qu’elle mérite une bonne leçon ! » Grogna Kiba

 

« T’en fais pas on va s’occuper d’elle, j’ai un compte à régler ». Répondit le ténébreux d’un air songeur.

 

« Oh les mecs, me dites pas que vous allez faire ce que je pense, vous êtes vraiment galère avec vos plans ! » Intervint la marmotte du groupe qui n’eu d’autre choix que de se réveiller étant donné le bruit que faisait ses copains.

 

« Non, je compte juste l’effrayer un peu c’est tout, de quoi lui faire rabattre son caquet à cette satané bubble-gum ». Lui dit l’Uchiwa en guise de réponse.

 

Sur ce ils burent d’une traite leurs consommations avant de laisser un billet sur la tale et de se diriger vers la sortie.

 

« Salut l’Hermite pas net ». Lança le blondinet avant de prendre la sortie à son tour.

 

Fin P.O.V des garçons

 

« Naruto je t’ais déjà dit de ne pas m’appeler comme sa devant les clients ! » Hurla le patron au garçon qui avait déjà prit la fuite.

 

Sakura se dirigea vers leur table, empocha la monnaie et débarrassa leur table, elle s’occupa de deux ou trois autres clients avant de prendre la sortie à son tour.

Lorsqu’elle respira une bouffée d’air frais la jeune rose se mit à penser  « Et bien c’était une sacré journée aujourd’hui, espérons que demain sera un jour meilleur ». Sur ces mots elle se dirigea à son tour d’un pas lasse sur le chemin de son appartement.

 

Lexique

Imoto : petite sœur

Demo : mais

Baka : imbécile

Teme : enfoiré

Hai : oui

 

Voila fin du premier chapitre, l’histoire est lancée j’espère que ce premier chapitre vous aura plu, je vous dis à bientôt pour le prochaine épisode XD.

N’hésitez pas à me laisser une petite review pour me dire ce que vous en avez pensé, ça me ferais plaisir.

 

Bisous

Yuna-chan