La force de l'amitié

par Chat noir

 

45) La force de l’amitié.

 

Groupe de Shikamaru

 

Les neuf ninjas de Konoha continue la poursuite de ceux d’Oto, en sautant d’arbres en arbres. Même s’ils n’en laissent rien paraître, tous sont inquiets pour leurs camarades restés en arrière. Maintenant, tous subissent le stress, engendré par l’incertitude des combats présents et à venir. Une seule question résume leur état d’esprit : 

: - Combien d’entre nous ne reviendrons pas de cette mission ?

Mais ce silence est troublé par Kiba :

: -« Shikamaru ! Je sens les odeurs des trois d’Oto, ceux de l’examen Chûnin. Ils se sont séparés des autres. »

: -« Galère ! Celui qui nous repère à longue distance n’est pas l’homme-araignée. Ces trois-là sont restés en arrière pour nous tendre une embuscade. Faisons un détour ! L’endroit où ils se trouvent sera certainement piégé quand nous y arriverons. »

: -« Nous devrons faire un large détour, Shikamaru. A l’examen Chûnin, lors de mon combat contre Dosu, j’ai découvert à quel point son ouïe est développée ! »

: -« Galère, Ino ! »

 

Quelques minutes plus tard, loin dans la forêt :

: -« Il semble que nous sommes à distance de sécurité d’eux, Shikamaru. Je vois les trois d’Oto avec mes byakugans. Ils sont à un kilomètre de nous. Ils ne nous ont pas repérés : Ils n’ont toujours pas bougé de leur position. »

: -« Tant mieux, Neji ! Si nous arrivons à passer sans les alerter, nous aurons un avantage numérique quand nous aurons enfin rejoint le groupe qui transporte Sasuke. Quant à Shino et Hinata, nous leur avons laissé des indications codées en route sur nos changements de direction. Même si ceux d’Oto les découvrent, ils ne pourront pas les déchiffrer. De plus, les capacités particulières d’Hinata et de Shino leur permettront de nous rejoindre, de retourner au village ou d’éviter les mauvaises rencontres. »

: -« Bizarre, Shikamaru ! Le groupe de Sasuke est censé avoir encore quatre ninjas, mais je ne sens que deux odeurs ! Que se passe-t-il ? »

: -« Neji, repère-les ! »

: - Etrange ! Comment ont-ils réussi à échapper au flair de Kiba ? Un instant, s’ils connaissent les particularités des clans ninjas de Konoha, alors ils savent que nous les traquons à l’odeur puisqu’ils ont vu un Inuzuka avec nous! Ils se sont cachés dans un endroit où leur odeur est dissimulée : Dans la terre ! Mais dans ce cas, çà signifie qu’ils ont déjà deviné par où nous passerons ! Oh non, le trio d’Oto n’est qu’une diversion pour attirer notre attention ! Pendant que je concentre mon byakugan sur eux à longue distance, je ne le suis plus autour de nous !… Les voilà !

: -« Ils sont juste en dessous de nous, dans le sol ! »

 

Neji a, à peine, donné l’alerte, que Yoroï Akado et Misumi Tsurugi sautent hors de leur cachette. Ils surgissent au milieu de la formation des ninjas de Konoha, avec une cible précise : Shikamaru, leur chef.

: -« Hakkeshô Kaiten ! (1)»

Avec sa défense absolue, Neji protège Shikamaru des attaques ennemies.

: -« Konoha Senpû ! (2) » 

Lee surgit devant les ninjas d’Oto et les repousse hors de la formation, d’un puissant coup de pied tournoyant. Les deux ennemis se réceptionnent au sol. A la surprise générale, Yoroï jette un kunai, muni d’une note explosive, non pas vers les ninjas de Konoha, mais derrière lui ! Une explosion, audible à des centaines de mètres, retentit.

: -« Oh, non ! Shikamaru, les trois autres d’Oto se dirigent vers nous ! Cette explosion n’avait pour d’autre but que de signaler notre position ! Ils seront là dans quelques minutes ! »

: -« Galère ! Il faut les empêcher de se regrouper ! »

 

Yoroï attaque de nouveau Shikamaru, mais Chôji lui fonce dessus, et l’attrape au corps, tout en avalant en même temps une grosse pillule verte.

: - D’abord, la pillule aux épinards !

: -« Shikamaru, les amis, dépêchez-vous ! Je le retiens ! Je m’occupe de lui ! »

Tous les deux chutent vers le sol.

Misumi allonge un de ses bras vers Shikamaru, mais son attaque est contrée par Lee, qui la dévie par un coup de pied.

: -« Je suis ton adversaire ! »

 

Les ninjas de Konoha se dégagent de ce combat, mais ils ne partent pas de suite.

: -« Le problème est l’autre groupe. Trois d’entre nous devront rester en arrière pour les intercepter. Kiba, Naruto et Sakura, vous restez avec moi. J’aurai besoin de vous pour leur reprendre Sasuke ! Neji, tu seras le chef de l’autre unité. Ino et Tenten, vous irez avec lui. Empêchez-les de rejoindre les adversaires de Lee et de Chôji ! »

 

Lieu du combat entre Chôj et Yoroï.

 

Les deux s’écrasent au sol. Yoroï tente de poursuivre le groupe de Shikamaru qui s’est remis sur la piste de Sasuke, mais il est ceinturé par Chôji.

: -« C’est à moi que tu auras affaire ! »

: -« Petit idiot ! Orochimaru a augmenté mes pouvoirs. Je peux repérer le chakra ! Voilà comment je vous ai détecté de loin ! J’ai une énorme force physique, et je te viderai de tout ton chakra ! »

: -« Si je t’en laisse le temps ! »

 

Groupe de Shikamaru.

 

Shikamaru, Naruto, Sakura, Kiba et Akamaru sont sur la trace du baquet.

: -« Shikamaru, crois-tu que Chôj ait une chance de gagner ? Mon instinct me dit que ce type est bien plus fort maintenant que quand il affronta Shino à l’examen Chûnin. »

: -« C’est parce que je le sais : De nous tous, c’est Chôji le plus fort ! Il n’a pas encore eu l’occasion de montrer sa vraie force. Malheureusement, il manque de confiance en lui. »

: -« A ce point, Shikamaru ? Pourtant, il n’a pas hésité quand il l‘a attaqué. »

: -« C’est ce qui m’inquiète, Naruto. Chôji est téméraire parce qu’il a apporté avec lui son arme secrète : les pilules secrètes du clan Akimichi.  Leur valeur énergétique est gigantesque. Elles augmentent donc la puissance de ses techniques. Elles sont trois : Une verte, une jaune et une rouge. »

: -« Mais Shikamaru, utiliser ce genre de techniques chimiques a toujours des effets secondaires. »

: -« Oh oui, Sakura ! Surtout la rouge ! Chôji doit vaincre rapidement son adversaire, et ne surtout pas l’utiliser sinon…»

 

Lieu du combat entre Chôj et Yoroï.

 

Chôji dégage de gigantesques quantités de chakra, tandis qu’il bloque Yoroï. De même, celui-ci tente de se dégager.

: -« Hein ! D’où sort tout ce chakra ? »

: -« Raaaah ! »

Chôji  jette Yoroï au loin, l’envoyant se fracasser contre le tronc d’un arbre. Son adversaire traverse plusieurs arbres, avant d’arrêter sa course folle en s’écrasant au sol. Il se relève.

De son côté, Chôji ressent une vive douleur à la poitrine.

: - La douleur est si importante ! Rien qu’avec la pillule aux épinards ! Mais je ne dois pas faiblir ! Shikamaru et les autres comptent sur moi. Pour faire face à lui, il ne doit pas me toucher. Je dois en finir avec lui en un seul coup !

 

Chôji prend, dans sa poche à équipements, des dizaines de kunais enfilés par des fils métalliques. Il se les enroule autour de son corps.

: -« Baîka no jutsu ! (3) »

Chôji se transforme en une énorme boule de chair, mais cette fois, c’est différent ! Sous l’effet de la tension engendrée sur les fils métalliques, les kunais pointent tous leurs pointes vers l’extérieur : Le corps de Chôji est devenu aussi dangereux qu’une masse d’arme !

: -« Nikudan Hari Sensha ! (4) »

Ainsi transformé, Chôji  roule à toute vitesse vers Yoroï pour l’écrabouiller. Les pointes des kunais sont là pour augmenter sa dangerosité, sa vitesse en l’empêchant de patiner sur le sol, et stopper toute tentative de l’arrêter.

Yoroï tente de l’arrêter avec toute sa puissance musculaire, mais c’est peine perdue ! Chôji le repousse : Deux longues traces dans la terre et des tâches de sang attestent de la lutte féroce entre ces deux forces de la nature.

 

Yoroï arrive enfin à arrêter la rotation de Chôji en activant le niveau un de la marque maudite. Chôji voit des grosses lignes noueuses noires recouvrir le corps de Yoroï.

: -« Ne crois pas avoir gagné, pauvre minable ! »

D’un coup de poing, Chôji est envoyé au loin. Il s’arrête en percutant un arbre, tandis que son corps reprend son volume habituel. Yoroï s’approche de lui, sans se presser. Arrivé devant lui, il lui dit :

: -« Toi, un ninja ? Tu n’es qu’un sumo pathétique ! »

: -« Tu sais ce qu’il te dit le sumo ? »

Plaf ! Plaf !

Chôji frappe la tête de Yoroï avec le plat de ses deux mains. L’attaque est si puissante qu’elle provoque un déplacement d’air dans la forêt.

Yoroï réagit : D’un coup de poing, il envoie valdinguer Chôji.

: -« Comme tu peux le voir, gros plein de soupe, ma force physique a augmenté. En absorbant du chakra à ton contact, je restaure mes forces. Tu serais fatigué bien avant moi, mais je vais te tuer avant ! »

 

Après avoir fini de rouler sur le sol, Chôji prend la deuxième pillule : La jaune.

: - Cà ne suffit pas ! La pillule au curry !

Après l’avoir pris, Chôji dégage encore plus de chakra que la première fois.

: -« Encore du chakra ? Je n’aurai pas besoin de l’absorber ! Je te défoncerai la gueule à coups de poings, boulet ! »

: -« Amènes-toi ! Bubun Baîka no jutsu ! (5) »

Chôji décuple la taille de son bras droit, et c’est un poing énorme qui s’abat sur Yoroï.

: -« Cà ne sera pas suffisant, minable ! »

D’un coup de poing de Yoroï sur son bras, Chôji est envoyé au sol, mais il se relève aussitôt. Il ressent alors une douleur monstrueuse à la poitrine.

: - La douleur engendrée par la pillule au curry est si forte ! J’ai failli m’évanouir ! J’en finirai avec lui, maintenant !

Augmentant la taille de ses deux bras, il empoigne et déracine un arbre. L’utilisant comme une massue géante, il frappe Yoroï, qui se retrouve emmêlé dans les branches de son arme improvisée. S’en servant comme d’un bâton, Chôji repousse son adversaire à toute vitesse vers un autre arbre. L’impact entre les deux arbres est dévastateur : Ils sont pulvérisés !

Mais Yoroï est toujours en vie.

: -« Ta graisse te bouche-t-elle les oreilles ? Je t’ai dit que je suis plus fort que toi ! »

Yoroï frappe Chôji, qui est catapulté dans les airs. Mais celui-ci n’a pas dit son dernier mot !

: -« Chô Baîka no jutsu ! (6)»

 Chôji devient aussi gigantesque qu’une montagne. Son corps énorme retombe vers le sol. A l’atterrissage, il écrase tous les arbres de la forêt sous lui ! Pour lui, ils sont aussi petits que des jouets d’enfants.

 

Soudain, Chôji rétrécit à toute vitesse.

: - Je sens mes forces qui m’abandonnent ! Il est en train d’absorber mon chakra, mais comment a-t-il fait pour ne pas être écrasé ?

Chôji est étendu sur le sol. Devant lui, se trouve Yoroï qui a activé le niveau deux de la marque maudite. Sa peau est devenue marron, ses yeux noirs, et ses cheveux ont poussé. Surtout, tout son corps a augmenté de volume.

: -« Ha ! Ha ! Ha ! Quand j’active le niveau deux de la marque maudite, ma capacité d’absorption du chakra est démultipliée : J’absorbe naturellement du chakra par simple contact avec mon corps. Ma force est augmentée à un niveau tel que j’ai survécu à ta tentative pitoyable de m’écraser ! »

: -Incroyable ! Il a absorbé tellement de chakra que son corps est déformé !

: -« Alors, sac à graisse, as-tu une dernière volonté avant que je ne te mette en pièces ? Visiblement, j’ai bien fait de servir Orochimaru ! Ce n’est pas Konoha qui m’aurait donné cette puissance ! »

: -« Quoi ? Tu as trahi Konoha… Pour du pouvoir ? !»

: -« Cà t’étonnes ? ! Pour survivre, un ninja doit devenir fort par tous les moyens ! L’amitié, la fidélité et les autres balivernes enseignées à l’académie sont inutiles, sauf comme ruses pour tromper ses ennemis ! »

: -« Tu es ignoble ! »

: -« Ne fais pas le dégoûté ! Ton ami Sasuke Uchiwa a fait pareil ! Orochimaru nous envoya à Konoha pour lui apporter son message, et lui servir d’escorte ! Et c’est tout ! Pas pour le ramener de force ! Pourquoi le meilleur Genin de Konoha déserte-t-il ? Pourquoi rejoint-il Orochimaru volontairement ? Pour avoir ce que vous ne voulez pas lui donner : La puissance ! Face à çà, à quoi sert les liens avec vous, s’ils ont jamais existé ? Après t’avoir tué, je m’occuperai des autres : Je les viderai de leur chakra ! Je les transformerai en outres racornies, comme toi ! »

: - C’est faux ! Les liens d’amitié avec les autres ne sont pas inutiles. Quand j’étais jeune, j’étais méprisé. J’étais considéré comme un balourd ! Un boulet ! C’est à partir de ma rencontre avec Shikamaru que çà changea : Shikamaru fut le premier à être mon ami ! A  me faire confiance ! Je me suis senti moins seul depuis ce jour-là Sasuke doit voir qu’il n’est pas seul ! Qu’il a, lui aussi, des amis fidèles ! Qu’il a Naruto et Sakura ! ! Voilà pourquoi je ne peux pas abandonner ! Tu ne feras aucun mal à mes amis, quel que soit le prix à payer !

 

Avant que Yoroï ne réagisse, Chôji avale la dernière pilule, la rouge, celle au piment. Du chakra se dégage en force du corps de Chôji, à un point tel que son adversaire est déséquilibré et fait quelques pas en arrière.

Stupéfait, Yoroï voit les changements sur le corps de Chôji. Il a maintenant l’apparence d’un adolescent de son âge avec un poids normal. Tous ses tissus adipeux ont disparu. Le chakra dégagé est tel qu’il forme une paire d’ailes de papillons dans son dos.

Yoroï fonce à toute vitesse sur Chôji et plaque ses mains sur son corps.

: -« Du chakra ! Encore du chakra ! Ha ! Ha ! Ha ! Je vais tout absorber ! Grâce à toi, je serai encore plus puissant et… »

Chôji, avec sa main droite, attrape le bras gauche de Yoroï : Il l’oblige à rester en contact physique avec lui ! Instinctivement, Yoroï tente de se dégager de l’étreinte de son adversaire, mais Chôji est plus fort !

: -« Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi veux-tu que j’absorbe ton chakra ? »

: -« Parce que je connais ton point faible ! Tout le chakra que tu absorbes est emmagasiné dans ton corps. Voilà pourquoi il a l’air plus musclé et aussi plus déformé ! Cependant, ton corps a une limite de stockage pour çà, quelle qu’elle soit. Que se passera-t-il s’il la dépasse ? Explosera-t-il ? »

: -« Imbécile ! J’aurai déjà tout absorbé et… Comment est-ce possible ?… Je suis presque à ma limite ! »

: -« Dans mon état, je suis cent fois plus fort que d’habitude ! Imagine la quantité de chakra que çà représente ! »

: -« Lâche-moi ! Si j’explose, nous mourrons tous les deux ! »

 

Chôji concentre tout son chakra dans son poing gauche. La quantité est telle que le résultat est visible à l’œil nu ! Yoroï est terrifié !

: -« Cà, ce n’est pas parce que tu m’as insulté en me traitant de gros lard ou de boulet, mais…Pour avoir dit que les amis sont inutiles et pour avoir menacé de tuer les miens ! »

: -« Non ! »

D’un seul coup de poing gauche, Chôji expédie Yoroï dans les airs à plusieurs dizaines de mètres d’altitude, où il explose. Le corps de Yoroï chute au sol, mais c’est son cadavre qui atterrit.

Yoroï est mort, tué par un seul coup de poing dévastateur de Chôji.

 

Chôji a, à peine, vu l’explosion. Il parcourt une dizaine de mètres dans la forêt,  à bout de forces pour tenter de rejoindre les autres. A peine voit-il le signal codé pour la direction qu’il est submergé par la douleur causée par la pilule rouge.

: - Ils ont laissé le signal ! Ils ont confiance en moi ! Je suis arrivé à le vaincre ! Malheureusement… je n’y survivrai pas !

Chôji s’affaisse sur le sol, dos à un arbre

 

Les cieux sont vides, seulement troublé par l’envol d’un corbeau, qui se dirige vers d’autres lieux.

 

Traductions :

 

(1) Le tourbillon divin du Hakke.

(2) La tornade de Konoha.

(3) Technique du décuplement.

(4) Le boulet humain hérissé.

(5) Technique du décuplement partiel.

(6) Technique du jumbo-décuplement.