Le plan machiavélique d'Orochimaru

par Chat noir

40) Le plan machiavélique d’Orochimaru.

 

Le bureau de l’Hokage. L’après-midi

 

Tsunade est déjà au travail, bien qu’elle déteste remplir la paperasse. En fait, elle n’est pas seule, elle a Shizune comme assistante. Mais pour Tsunade, ce n’est pas forcement une bonne nouvelle !

: -Shizune est sérieuse ! Trop même ! Pour l’instant, elle est en mission comme médic-nin (1) ! Mais à son retour, Je l’aurai tout le temps sur le dos !

En attendant, Tsunade regarde tout ce qu’elle a sur son bureau : Registres des missions en cours ou à effectuer, compte-rendu des réparations de Konoha, préparatifs de la future guerre contre Oto (2)dépêches diverses, dont un message en provenance de Kumo (3). A cette heure, le convoi amenant Yoruichi Shirouin est déjà dans le pays du feu, et est escorté par des ninjas de Konoha.

: -Pourvu que rien n’arrive, malgré la méfiance réciproque !

 

Mais ce sont deux messages, tout juste arrivés, qui l’inquiètent :

: -« Ce n’est pas possible ! C’est çà qu’il a derrière la tête pour s’en sortir ? Déclencher la quatrième guerre mondiale ninja ? Maudit Orochimaru ! »

Dans la demi-heure qui suit, tous les ninjas de grade Chûnin ou supérieur sont convoqués dans une grande salle, où Tsunade leur explique la situation.

: -« Cette nuit, les troupes d’Oto, divisées en deux groupes se sont introduites dans les pays situés à l’Est et à l’Ouest du pays du riz. D’après les informations de nos espions dans les pays attaqués, chaque armée est constituée de centaines de ninjas. Le pays du feu n’a pas été pénétré, mais la situation est grave ! A l’Est, le pays attaqué est lui-même frontalier du seul pays à avoir une frontière terrestre avec le pays de la foudre, où est situé le village de Kumo. A l’Ouest, le pays attaqué est frontalier de celui où est situé le village de Taki (4) qui est notre allié. Mais le pays du village de Taki est aussi frontalier du pays de la terre, où se trouve le village d’Iwa (4). En clair, Orochimaru a certainement planifié d’envahir les pays frontaliers de ceux de la terre et de la foudre, pour forcer leurs villages cachés à y envoyer des troupes, en même temps que nous. Il espère sans doute un incident entre les ninjas de Konoha, d’une part, et ceux d’Iwa ou de Kumo d’autre part, à cause de la méfiance réciproque entre nous. Cela pourrait déclencher la quatrième guerre mondiale cachée ! Quels que soient ses plans, Orochimaru doit être arrêté dans ses projets. Tous les ninjas disponibles de suite seront envoyés dans les deux pays frontaliers de celui du riz. Vos missions respectives seront de les y bloquer, et d’empêcher les ninjas d’Oto de pénétrer les autres pays voisins de ceux de la terre et de la foudre, à tout prix ! »

De tout le groupe, un seul Chûnin reste à Konoha.

Dans les futurs combats dans les pays frontaliers de celui du riz, un simple Chûnin ne fera pas la différence, mais à Konoha, oui ! C’est le dernier promu : Shikamaru Nara.

Les autres Genins ne sont pas concernés par cet ordre de mobilisation, pour le moment.

 

Hôpital de Konoha. Pendant ce temps.

 

Naruto se rend dans la chambre de Sasuke Uchiwa. Ces derniers jours, il était très occupé. Mais maintenant, ce n’est plus le cas. En entrant, il remarque quelque chose d’étrange : L’atmosphère est pesante. Sakura est en train de ramasser une assiette tombée sur le sol, tandis que Sasuke le regarde avec un air désagréable.

: -« Naruto, battons-nous ! »

: -« Quoi ? »

: -« Battons-nous ! »

: -« Pourquoi ? »

: -« Quelle importance ? Battons-nous ! »

: -« Attends ! D’abord, Kakashi-senseï n’est pas ici, et tu n’es pas en état de… »

: -« Assez de faux-fuyants ! Battons-nous ! »

 

A ce moment, Sasuke a un regard que Naruto a déjà vu la dernière fois.

: -« Je vois, Sasuke ! Inutile de me dire ta raison ! C’est ta vengeance contre Itachi, n’est-ce pas ? Parlons franchement ! Regarde-toi ! Toi, si calme d’habitude, maintenant, tu es sur le point d’exploser ! Tu ne penses pas à ta vengeance : Tu en es obsédé ! Ta vengeance finira mal ! »

: -«  Qui es-tu pour en juger ? Tu ne sais rien de moi ! J’oubliais qu’Itachi s’intéressait à toi, plus qu’à moi ! Tu veux le protéger, peut-être ?»

: -« Imbécile ! Je n’ai jamais voulu croiser la route de ce psychopathe ! Il faillit tuer Shikamaru, Chôji, Ino, Tenten et Kiba ! Il humilia et tortura Yoruichi sous mes yeux ! Sans l’intervention de Zabuza, Haku, de la Mizukage, de son escorte, et d’Ero-Sennin, nous serions déjà tous morts, et toi aussi ! »

: -« Je n’avais pas besoin de votre aide ! C’était à moi d’en finir avec lui ! A moi seul ! »

: -« Arrête avant que tu n’y laisses ta peau, Sasuke ! »

: -« Arrêter ? Mais qui crois-tu être pour me dire çà ? Qui croyez-vous être, vous tous, les autres ? « 

: -« De qui parles-tu ? »

: -« Vous, les autres Genins ! Vous vous croyez supérieurs à moi ! C’est pour çà que vous m’avez poursuivi depuis Konoha ! Parce que vous avez vaincu Aoï Rokusho au pays du thé, vous vous croyez plus forts que moi ! »

: -« Et se battre entre nous apportera la preuve de ta supériorité, Sasuke ! N’importe quoi ! Qu’est-ce qui t’arrive, Sasuke ? Je ne te reconnais plus ! Vu comment tu parles des autres… »

: -« Vous n’êtes que des gamins faibles et pathétiques ! »

: -« Ah, c’est comme çà ! Voilà mes trois réponses ! D’abord, si tu dis çà, c’est que tu ne connais pas les autres. Ensuite, tu fais l’erreur de confondre force et puissance. Enfin, je ne tomberai dans tes provocations puériles. Je ne suis pas encore un adulte, mais je ne suis plus un gamin ! »

: -« Tu te prends pour mon égal, maintenant ! Tu as attrapé la grosse tête ! »

: -« Je ne me suis jamais senti inférieur à toi ! Et çà fait depuis longtemps que j’ai abandonné l’idée stupide d’exhiber une quelconque supériorité envers toi ! »

: -« Si tu crois çà, c’est que tu as de la merde dans les yeux ! »

: -« Inutile de crier ! Je ne me battrai pas avec toi ! Pas aujourd’hui ! Pas pour çà ! »

: -« Tu me crois faible au point de ne pas vouloir te battre contre moi ! Je vais te faire ravaler ton mépris ! »

 

Sasuke s’élance contre Naruto, mais son coup de poing est arrêté par Kakashi Hatake.

: -« Naruto, Sakura, sortez d’ici ! Allez vous promener pour vous changer les idées ! Vous vous reverrez tous demain au point habituel ! Ce sera rentré dans l’ordre, d’ici là !»

Les deux autres Genins sortent. Sakura obéit, les yeux au bord des larmes. Naruto sort aussi car il a senti que Sasuke s’est légèrement calmé.

: -J’espère que vous lui sortirez ces idées de vengeance de la tête, Kakashi-senseï ! Sinon, çà finira mal !

 

L’hôpital. Dehors.

 

A peine dehors, Sakura s’écroule en larmes devant Naruto.

: -« Bouououh ! Snif !… Pardon, Naruto, tout est de ma faute ! Bouououh ! Snif !… Je lui ai dit que je suis maintenant l’élève de la Sannin (6) Tsunade. Je pensais que çà lui ferait plaisir, que çà lui montrerait que je ne suis pas faible !… »

: -« Ce n’est pas de ta faute, Sakura-chan ! C’est à cause de ses idées de vengeance qu’il est comme çà ! La rencontre avec Itachi n’a rien arrangé ! »

: -« Qui çà ? »

: -« Itachi Uchiwa, son grand frère ! Il massacra tout le clan Uchiwa quand Sasuke avait sept ans ! »

: -« Je suis pathétique, Naruto ! Je crois aimer Sasuke-kun, et je découvre que je ne sais rien de lui ! »

: -« Ce n’est pas de ta faute ! Nous sommes encore jeunes, nous ne savons pas beaucoup de choses, nous devons grandir et mûrir ! Sasuke a toujours été très secret ! D’ailleurs, si je n’avais pas rencontré Yoruichi, nous serions déjà en train de nous battre. »

 

Dans la chambre de Sasuke Uchiwa. A l’hôpital.

 

Kakashi tente de dissuader Sasuke de chercher la vengeance. Par expérience, Kakashi sait comment çà se terminera : Sasuke souffrira et il fera souffrir les autres. Même en réussissant, il ne lui restera plus qu’une sensation de vide en lui.

Quand Sasuke le défit de ne pas chercher la vengeance si une personne chère à lui est tuée, Kakashi lui répond que ce n’est plus son problème, car cette personne est déjà morte !

Kakashi lui raconte alors que lui aussi, il a perdu des amis, des personnes chères, en nombre. Cependant, dans leur malheur, ils ont une chance, celle d’avoir des amis sur qui compter : Naruto et Sakura. Généralement, on ne s’en rend compte qu’après leur disparition.

Kakashi finit en lui disant pourquoi il lui apprit le Chidori (7) : Pas pour contrer Gaara, mais pour protéger ses amis !

 

Porte de Konoha.

 

Kakashi quitte Konoha, avec les derniers groupes envoyés pour contrer les offensives d’Oto.

: -J’espère avoir réussi avec Sasuke !

Pour eux, les combats avec les ninjas d’Oto n’auront pas lieu avant d’avoir quitté le pays du feu. Au fur et à mesure que des ninjas, déjà affectés sur d’autres missions, reviendront à Konoha, ils leur seront envoyés en renfort.

A part l’effectif minimal pour défendre le village, les ninjas disponibles sont un Chûnin et des dizaines de Genins.

Personne ne remarque donc les neuf envoyés d’Orochimaru s’introduire dans Konoha. Il a tout prévu dans ce sens : Ces attaques en direction de pays frontaliers de ceux des villages d’Iwa et de Kumo sont des diversions, afin d’éloigner et de distraire les ninjas de Konoha de son objectif.

L’infiltration n’est pas remarquée par la barrière ninjutsu de détection, ni par les gardes de permanence.

 

Le quartier Uchiwa. Le soir.

 

Le crépuscule arrive, tandis que le soleil se couche. Sasuke erre dans le quartier, en train de remonter la grande rue. Il arrive dans un petit parc à l’intérieur du quartier avec quelques arbres. Il est toujours en train de penser :

: - Oublier ou assouvir ma vengeance ? Vivre ou..

Mais il est interrompu dans ses pensées par une voix.

: -« Tu es perdu dans tes pensées, on dirait ! … On te cause, petit merdeux ! »

Autour de lui, perchés dans les branches des arbres, sur les toits : les neuf envoyés d’Orochimaru !

: -« Qui êtes-vous ? »

: -« Nous sommes les envoyés d’Orochimaru-sama. Je suis Kidômaru de la porte Est. »

: -« Je suis Jirôbô de la porte Sud ! »

: -« Je suis Sakon de la porte Ouest ! »

: -« Je suis Tayuya de la porte Nord ! »

: -« Je suis Yoroï Akado ! »

: -« Je suis Misumi Tsurugi ! »

: -« Je suis Kinuta Dosu ! »

: -« je suis Zaku Abumi ! »

: -« Je suis Tsuchi Kin ! »

: -« Hors d’ici ! Le quartier du clan Uchiwa n’a pas à être souillé par la présence des larbins et des ratés d’Orochimaru ! »

Les neuf foncent sur Sasuke qui a déjà activé ses sharingans. Suit alors un combat de Taijutsu intense. Au bout d’un moment, après avoir immobilisé les pieds de certains d’entre eux avec un fil métallique, et placé les autres dans la position voulue, Sasuke déséquilibre ou projette les uns sur les autres immobilisés. Les serviteurs d’Orochimaru tombent les uns sur les autres, formant un tas de corps humains. Sasuke croit avoir gagné quand, soudain, éclate un nuage de fumée. Au lieu du tas de corps, il y a un tas de bûches de bois. Ils ont fait un Kawarimi (8), et ils sont sur un des toits, sans aucun dommage.

: -« Je suis de mauvaise humeur, ce soir ! Vous allez le regretter ! Je vais vous pulvériser ! »

 

Sakon lui répond :

: -« Je te trouves bien arrogant pour un misérable cafard ! »

: -« Attendez, Sakon ! »

: -« Tu crois me donner des ordres, Zaku ! »

: -« Non ! Seulement qu’il ne vous a pas donné une démonstration ! Tu me reconnais, Sasuke Uchiwa ? Oui, je le vois ! Alors, tu te souviens de la dernière fois ? Vas-y ! Refais-moi le même coup ! Je te laisse porter ton attaque, le premier ! Mais ne la loupes pas ! »

Zaku saute dans la rue, et marche calmement vers Sasuke, sans se presser. Sasuke ne réfléchit pas ! D’un coup de pied, il projette Zaku dans les airs, puis il enchaîne les coups de poings et de pieds derrière lui, pour finir par le coup de pied final au sol !

: -« Shishi Rendan ! (9)»

Zaku reste au sol, un moment, puis il se relève :

: -« Ha ! Ha ! Ha ! C’est tout ! C’est le même truc que la dernière fois ! C’est la même puissance ! Tu as stagné ! La différence est que maintenant, je suis plus fort ! »

: -« Impossible ! C’est comme si tu n’avais rien senti ! »

: -« Mais c’est le cas ! A mon tour, Zankûha ! (10) »

Son attaque projette Sasuke au sol.

Il a juste le temps de se relever pour parer l’attaque portée par Dosu : il sent ses os vibrer et devient nauséeux !

Kin l’attaque dans le dos. Elle le frappe avec ses longs cheveux noués ensemble : Sasuke a mal, comme si une armée de fouets en métal l’avait frappé !

Misugi le frappe à distance avec un de ses bras allongés : Sasuke a l’impression d’être heurté de plein fouet par un serpent géant.

Yoroï l’attrape : Sasuke sent ses forces l’abandonner. Il ne peut l’empêcher de le jeter en haut.

Là haut, Kidomaru l’attend. Il crache, avec sa bouche, une toile d’araignée qui attrape Sasuke. Celui-ci tente de s’en défaire, mais c’est impossible, avant d’atteindre le sol.

Jirôbô l’intercepte avant. D’un coup d’épaule, il le projette vers un des toits du quartier, où se trouve Sakon.

Tayuya le frappe au visage au visage avant qu’il n’arrive au niveau de Sakon.

Mais quand Sasuke atteint le niveau de Sakon, il riposte. Il enchaîne un coup de pied, puis un coup de poing et un autre coup de pied. Tous sont aisément contrés par Sakon. En faisant çà, les bras de Sakon sont bloqués pour les contres, laissant une ouverture pour le dernier bras libre de Sasuke. Mais il n’a pas le temps de frapper Sakon d’un dernier coup de poing, qu’il ressent un double coup de poing aux côtes qui l’envoie contre un mur.

: -Comment a-t-il fait ? Ses bras ont été immobilisés, et il n’a pas utilisé ses jambes.

 

Les ninjas d’Orochimaru s’approche de Sasuke, à terre. Sakon parle :

: -« Que tu es pathétique ! Tu ne nous as même pas fait transpirer ! Orochimaru-sama ne veut pas que tu viennes de force ! Quelle blague ! Tu es si faible que çà m’énerve ! Je devrais te saigner à coup de poings, minable ! »

: -« Tu vas voir ! »

Sasuke active la marque maudite, surprenant les autres, puis il se jette sur Sakon. Mais il active aussi sa marque maudite : D’un coup de poing, Sasuke est renvoyé au sol ! Autour de lui, tous les ninjas d’Orochimaru ont activé leur marque maudite.

: -« Ne crois pas être le seul à porter la marque maudite d’Orochimaru-sama ! N’abuses pas de son pouvoir pour n’importe quoi, surtout si tu ne sais pas la contrôler ! Plus tu la laisses s’échapper, plus elle dévore ton corps ! Et quand elle t’aura entièrement recouvert, alors, tu ne seras plus libre, et pour toujours !… Bien, maintenant que tu as compris au sujet de la marque et ce que nous sommes, voilà pour toi ! »

: -« Un rouleau ? Qu’est-ce qu’il y a dedans ? »

: -« Un message pour toi de la part d’Orochimaru-sama ! Nous sommes ici pour te le remettre et nous assurer que tu l’ais lu jusqu’au bout. Dedans, il y a des choses intéressantes pour toi. A la fin de ce rouleau, Orochimaru-sama te fait une proposition. Nous ne sommes pas ici pour t’emmener de force ! Après que tu ais lu le rouleau, nous partirons pour te laisser le temps de réfléchir à sa proposition. Si tu es d’accord, nous t’attendrons en un lieu dont nous t’aurons laissé les coordonnées. »

Sasuke prend le rouleau et commence à lire le message d’Orochimaru.

 

Le repaire d’Orochimaru, près du village d’Oto. En même temps.

 

Dans sa pièce, Orochimaru discute avec Kabuto de son plan.

: -«  A ton avis, pourquoi les ai-je envoyé chercher Sasuke-kun, Kabuto ? »

: -« Sasuke-kun n’a absolument aucune chance face à eux, Orochimaru-sama. »

: -« Exact, mais tu te trompes sur un seul point : Leurs pouvoirs serviront à l’impressionner ! A le convaincre de venir à moi de son plein gré ! Pas de force ! »

: -« Je ne comprends pas. »

: -« La marque maudite a des pouvoirs très grands, mais aussi des conséquences très inattendues. Kakashi Hatake scella celle de Sasuke-kun, mais il y a trois failles : D’abord, le niveau de chakra influe sur la résistance du sceau. Avec un niveau proche de zéro, la marque maudite n’est plus retenue. Ensuite, le sceau de Kakashi est dépendant de la volonté du porteur. S’il le veut, Sasuke-kun peut recourir au pouvoir de ma marque maudite. Pour terminer, la marque maudite, même scellée, agit sur le comportement humain, particulièrement les émotions violentes : Colère, jalousie…»

: -« Cà n’explique toujours pas pourquoi vous voulez qu’il vienne de lui-même vous rejoindre. »

: -« Sais-tu d’où viens la folie de mes cobayes de la marque maudite ? Après avoir été marqués, ils sont au niveau un. Il faut du temps au corps pour s’habituer à la marque et la faire évoluer au niveau deux. Pendant ce temps-là, que se passe-t-il ? La plupart rejettent ce pouvoir, car ils ne veulent pas me servir. Quand ils évoluent au niveau deux, ils deviennent plus puissants, mais ils perdent la raison ! Ils sont inutilisables, sauf pour les sacrifier comme diversion ! Seuls ceux me prêtant allégeance ou résignés à me servir gardent leur santé mentale, et je ne veux pas Sasuke-kun fou ! Pour mes futurs plans, il doit me rejoindre de son plein gré ! »

 

: -« Je vois. Mais est-ce que çà sera suffisant ? Sinon, pourquoi avoir confié ce rouleau à vos envoyés ? »

: -« C’est mon arme principale, un piège très élaboré. Pourquoi penses-tu que je me suis fatigué à l’écrire sans l’aide de mes bas, seulement avec ma langue ? Que crois-tu qu’il y ait dedans, Kabuto ? Une technique de Ninjutsu ? De Genjutsu ? Des produits chimiques ? Non, rien de tout cela ! Seulement de l’encre normale ! J’utiliserai mes meilleures armes : Ma parole et mon intelligence. Les gens ont la mémoire courte : Pour convaincre une personne, les paroles et les écrits sont plus efficaces que la coercition. »

: -« Que lui apprendrez-vous ou plutôt quels mensonges ? »

: -« Ku, Hu ! Hu ! Hu ! Sais-tu quel est le meilleur mensonge, Kabuto ? Celui revêtu de l’habit de la vérité, caché dans la foule des vérités et des lieux communs, tapi dans les zones d’ombre ! Enrober un poison de choses inoffensives est bien, mais les mélanger est encore mieux. J’ai donné à Sasuke-kun un mélange de vérités, de zones d’ombres, d’approximations, d’insinuations et de mensonges ! »

 

: -« Quel est votre plan ? »

: -« Je vais profiter des évènements récents : Sa participation à l’examen Chûnin, les combats, sa fugue de Konoha, sa rencontre avec Itachi, et bien d’autres choses… Rien que la rencontre avec Itachi a eu beaucoup de conséquences sur Sasuke-kun. Son apparente froideur, son indifférence au monde… Tout çà n’est qu’une façade ! En lui, brûle le feu inextinguible de la vengeance, caché derrière une barrière en verre ! Une seule fissure, et elle casse, en libérant tout ce qu’il cache en lui ! Sasuke-kun goûta au pouvoir de la marque maudite. Et la sensation apportée par le pouvoir, c’est comme une drogue ! Plus tu en as, plus tu en veux ! De toute façon, Kabuto, pourquoi dois-je brusquer les choses ? »

: -« A cause de la future guerre avec Konoha ! »

: -« Exactement ! Konoha est occupé avec les demandes de missions, car ils ne peuvent pas se permettre d’en refuser, par crainte de donner un signal de faiblesse, vis-à-vis des autres villages cachés. Mais çà ne durera pas. Ils en profitent pour reconstituer leurs forces, et se préparer à attaquer Oto. Certes, ils n’attaqueront pas de suite. Ils garderont des forces en réserve à leurs frontières pour espionner et contrer toute tentative d’attaque contre Konoha par les autres villages ninjas. Il y aura aussi une réserve, en dernier recours pour protéger Konoha, si une armée ennemie parvient jusqu’au village. Mais une grande partie, voire l’essentiel de leurs forces, attaquera Oto ! Et avant que çà n’arrive, Sasuke-kun devra être mien ! »

: -« Vous comptez l’isoler, puis l’éloigner de Konoha. Comment ? »

: -« Bien deviné ! Après la démonstration par mes envoyés de leurs pouvoirs, donnés par moi, Sasuke-kun sera seul, désorienté, affaibli et vulnérable. A ce moment-là, ils lui donneront le rouleau, et ma prose le noiera dans la confusion. »

 

: -« Par quoi allez-vous commencer, Orochimaru-sama ? »

: -« Par les combats des préliminaires de l’examen Chûnin ! Il n’y assista pas, moi non plus d’ailleurs, mais tu étais là, Kabuto. Tu notas tout. De plus, j’avais reçu par mes espions les rapports de Konoha sur ces combats. Sasuke-kun voit les autres Genins, comme des personnes faibles, banales, médiocres ou ratées. C’est aussi mon opinion. Mais ce n’est pas ce qui est écrit dans le rouleau : Ta description des combats et celle de Konoha, mélangées ensemble, et mises en valeur de manière particulière, donnera des combats réunissant puissance, intelligence et habileté. Décrire à leur avantage des combats médiocres et inintéressants, de mon point de vue, pour les mettre à égalité avec le combat de Sasuke-kun est une arme redoutable : Voilà ce qui entamera sa confiance en lui, et la haute opinion qu’il a de lui ! Etre un génie au milieu d’autres n’a rien d’exceptionnel, au contraire. C’est l’inverse qui est pathétique. Cette constatation sera très blessante pour Sasuke-kun, mais ce ne sera que le début ! »

 

: -« Quelle sera la prochaine attaque ? »

: -« Le séparer de son équipe, qui a une grande influence sur lui, même s’il refuse de le reconnaître par orgueil ! C’est ce rejet inconscient et son orgueil qui seront mes armes. D’abord, Kakashi Hatake ! Moi, je reconnais qu’il est un génie, avant même d’avoir le sharingan. Mais çà, Sasuke-kun ne le sait pas ! »

: -« Vous comptez vous servir de çà, Orochimaru-sama ? »

: -« Oui, Kabuto ! Les Uchiwa sont extrêmement fiers et jaloux de leur sharingan ! Ils le mettent au-dessus de tout ! Ils le vénèrent comme un don divin ! »

: -« Vous aussi, vous le vénérez et le voulez, Orochimaru-sama. »

: -« Alors imagine ce que Sasuke-kun ressentit quand il découvrit l’existence de celui de Kakashi ! Ku, Hu ! Hu ! Hu ! Kakashi, le ninja copieur aux mille techniques ! Que ressentit Sasuke-kun, à ce moment-là ? La surprise ? Le ressentiment ? La jalousie ? On enseigne la bataille du pont de Kanabi à l’académie, mais on ne parle pas de ce qui se passa avant. Tout ce que je sais, c’est que l’équipe de Minato Namikaze, le futur quatrième Hokage, partit avec une fille, un Uchiwa et Kakashi. Quand elle revint de mission, ce fut sans l’Uchiwa et un sharigan dans l’œil gauche de Kakashi ! Que se passa-t-il réellement ? Je l’ignore, et çà ne m’intéresses pas !…  Mon explication comportera quelques insinuations pour Sasuke-kun: L’abandon d’un équipier et sa mort ! Elle est inexplicable d’ailleurs, puisque, aujourd’hui, Kakashi est le seul membre survivant de cette mission ! Le secret restera donc bien gardé ! Pourquoi Kakashi reste-t-il des heures à la stèle commémorative des ninjas morts au combat ? Des remords ? Pourquoi ? D’où ses retards incessants ! »

: -« C’est très cruel, Orochimaru-sama ! »

: -«  Je veux que Sasuke-kun doute de Kakashi ! Qu’il ne lui fasse pas confiance ! Qu’il se méfie de lui ! Pour lui, Kakashi doit sa force au sharingan ! Ce n’est qu’un voleur ! Un usurpateur ! »

 

: -« Et pour ses équipiers ? »

: -« La fille est amoureuse de lui. Sentiment ridicule ! Bon pour les faibles ! Je raconterai, à Sasuke-kun, l’histoire de Tsunade et de Dan ! Comment elle, aussi forte pour ôter la vie que pour la sauver, échoua, malgré tout son amour pour lui ! Comment elle devint une loque humaine, effrayée par le sang ! Si Sasuke-kun meurt, que deviendrait cette fille ? Elle subirait le même sort que Tsunade ! S’il reste, et que ce soit elle qui meure, il deviendra lui aussi pathétique ! Un faible incapable de se venger d’Itachi ! Ici, je joue sur son orgueil et sa soif de vengeance. Quant au gamin-Kyûbi, c’est un médiocre, un minable, un raté ! Pourtant, il a deux senseïs ! Yoruichi Shirouin et Jiraya ! La nièce du Raikage et l’élève du troisième Hokage ! Il a beaucoup progressé ! Il est devenu très fort ! Je laisserai Sasuke-kun imaginer si çà avait été son cas : Lui, un génie, aurait bien plus progressé ! Il serait devenu bien plus fort ! Il n’aurait pas été humilié ainsi par Itachi ! Il aurait peut-être même réussi à le tuer ! … Ici, j’utilise sa jalousie et sa soif de vengeance, combinées ensemble. Le fait que ces équipiers soient les élèves des autres Sannins attisera sa jalousie, et cela lui donnera une raison supplémentaire de me rejoindre. Mais c’est pour mieux préparer la phase finale. »

 

: -« L’éloigner définitivement de Konoha ? »

: -« Les angles d’attaque ne manquent pas, Kabuto ! Je veux le rendre paranoïaque ! Tout d’abord, la place du clan Uchiwa dans le village ! Pour lui, ils sont le clan chargé du maintien de l’ordre et de la justice dans le village, sa fierté. Rien n’était au-dessus de leur juridiction, sauf les membres de l’ANBU, sous le contrôle direct de l’Hokage ! Que pensera Sasuke-kun quand je lui révèlerai que jamais les Uchiwa, à part une exception, n’entrèrent dans l’ANBU ?  Pourquoi une seule exception alors qu’ils étaient tous exceptionnels ? Imagine sa réaction quand j’insinuerai que ce fut par peur ! La peur de la force des Uchiwa ! Le sharingan permet de copier toutes les techniques ! Un Uchiwa dans l’ANBU deviendrait, au fil du temps, de plus en plus fort ! Plus le temps passerait, plus les Uchiwa seraient nombreux dans cette organisation ! Ils seraient plus forts ! Ils deviendraient majoritaires, jusqu’à en prendre le contrôle ! Je veux que Sasuke-kun arrive à la conclusion que la place de police du village n’existait que pour les brider dans leurs capacités et leur puissance ! »

 

: -« Ce ne sera pas suffisant, Orochimaru-sama ! »

: -« Pour rebondir dessus, Kabuto, pourquoi est-il si faible ? Parce que Konoha veut l’empêcher de devenir fort ! Pourquoi ? Il a déjà la réponse, c’est un Uchiwa ! Et si çà ne suffit pas, il y a l’exemple d’Itachi : Le génie du clan Uchiwa qui massacra tout le clan en une nuit ! Ils veulent éviter que lui, Sasuke Uchiwa, un génie, ne perpétue un nouveau massacre, en le tenant ainsi sous leur coupe ! Ce sera si plausible à Sasuke qu’il voudra quitter Konoha. Et alors, l’attaque finale ! Kabuto, sais-tu pourquoi Sasuke quitta Konoha, peu après notre attaque ? Pour rechercher Itachi ! Pourquoi croyait-il savoir où le chercher ? »

: -« Qui croire ? Une métamorphose serait percée à jour par le sharigan ! Une lettre contrefaite aussi ! L’hypnotiser sera inefficace face au sharingan. »

: -« Tu oublies une possibilité, Kabuto, en rapport avec les deux dernières hypothèses. »

: -« Le sharingan ? Je vois mal Kakashi Hatake s’en prendre à Sasuke Uchiwa. C’est impossible !  A moins que…»

: -« Oui, Kabuto ! Il existe à Konoha, une autre personne, porteuse de sharigans greffés, et qui a tout intérêt à ce que Sasuke-kun disparaisse ! »

 

: -« Qui çà ? »

: -« Ha ! Ha ! Ha ! Je peux juste te dire que c’est une personne haute placée dans la hiérarchie de Konoha. Si Sasuke-kun veut connaître son identité, il devra venir ici ! »

: -« Comment le convaincrez-vous de venir ici? »

: -« Autrefois, cette personne était à la tête de l’ANBU. Rien que de très normal jusque là, mais tout changea avec la Racine. Dans l’ANBU, c’est le nom du département de formation des nouvelles recrues, la section d’entraînement pour faire court. Mais c’est aussi le nom d’une organisation secrète, même au sein de l’ANBU, créée par cette personne, pour remplir des missions spéciales. Les futurs membres étaient repérés parmi les recrues les plus douées et les plus prometteuses. Elles étaient conditionnées pour n’avoir aucune pensée, sentiment, interrogation, doute : Seulement obéir aux ordres sans discuter ! Des armes parfaites ! Inutile de dire qu’après çà, ses membres étaient totalement dévoués à lui. Un dernier détail : Le test final pour devenir membre de la racine était le même qu’à Kiri, autrefois. C’était un combat à mort entre eux ! Seuls la moitié y survivait. »

: -« Et maintenant ? »

: -« Bien sûr, Sasuke-kun ne saura pas que cette organisation était clandestine et illégale, aux regards des lois de Konoha. Il saura juste qu’elle fût dissoute quand son chef fut déchu de son poste ! Pourquoi ? Ajouter que ce fut juste après le massacre du clan Uchiwa par Itachi insinuera dans son esprit le doute ! Qu’à cause de Konoha, Itachi, de grand frère affectueux, devint le monstre qui massacra tout son clan, tua ses parents et le tortura psychologiquement, sans le moindre remords ! Kabuto, je ne veux pas le lui faire croire. D’ailleurs, j’ignore toute la vérité sur cette tragédie ! Mon objectif est d’insinuer le doute en lui, envers Konoha ! Pour parachever le tout, cette personne fut-elle exécutée ? Mise en prison pour avoir créer cette organisation illégale ? Non ! Il était, et il reste toujours le chef de la faction belliciste de Konoha. En lisant çà, Sasuke-kun ne pourra que penser que Konoha était, est et sera toujours faible ! Je sais que la perte du poste de chef de l’ANBU fut une énorme perte pour lui, et mit fin à ses manigances, mais Sasuke-kun ne le saura jamais ! »

 

: -« Comment savez-vous tout çà ? »

: -« Sasuke-kun aura les preuves des greffes de sharigans, faites par moi sur cette personne. Comment se les procura-t-il ? L’une des responsabilités de l’ANBU est de faire disparaître les cadavres irrécupérables des ninjas morts au combat, porteurs de secrets importants. Et quel est le plus important de tous, si ce n’est le sharingan ? Les membres de la racine détruisaient les corps des Uchiwa morts au combat, après avoir prélevé secrètement leurs yeux, au lieu de les détruire ! Comment réagira Sasuke-kun face à ce qui est une profanation pour un être normal ? Alors imagine pour un Uchiwa, Kabuto ! »

 

: -« Et la raison pour laquelle il fit en sorte que Sasuke-kun quitta Konoha… »

: -« Exactement, Kabuto ! Cette personne hypnotisa Sasuke pour l’éloigner de Konoha. Ce fut, sans doute, pour le faire mourir discrètement dans un accident, afin de s’emparer de ses sharingans ! Si jamais on découvrait que Sasuke-kun avait été assassiné, les yeux arrachés, qui serait accusé ? Moi, le coupable idéal ! Que se passerait-il si cette personne était arrêtée, si jamais çà arrivait ? Rien ! Maintenant que le clan Uchiwa n’est plus, chaque sharingan est très précieux ! Ils ne seront pas détruits ! Cette personne pourra garder les sharigans greffés sur elle ou ils seront implantés sur d’autres ninjas borgnes de Konoha. Rien qu’à voir les capacités de Kakashi Hatake, que ne ferait-on pas pour en avoir plusieurs ? »

 

: -« Sasuke-kun n’aura plus le choix ! »

: -« Pour lui, une seule alternative, Kabuto : Partir de Konoha, qui le maintient dans la faiblesse ! Fuir la jalousie des faibles ! Echapper à la cupidité des envieux ! Me rejoindre est le seul moyen de réaliser enfin sa vengeance ! Moi, le seul être à ne pas avoir peur de ses capacités ! Voilà mon plan génial, Kabuto : Un piège tentateur, mélange de vérités, de zones d’ombres et de mensonges ! Une toile invisible dont Sasuke-kun sera prisonnier ! Des ténèbres où il sera aveugle ! Après tout çà, mes envoyés poseront une dernière question à Sasuke-kun avant de partir : Veut-il vivre dans la faiblesse et l’oubli ? L’oubli d’Itachi Uchiwa ? »

: -« Voilà une bien belle tentation, Orochimaru-sama ! »

: -« Il rejoindra mes hommes ! Il viendra à moi ! Il sera à moi ! Ku, Hu ! Hu ! Hu ! »

Le rire sinistre d’Orochimaru se répand dans tout son repaire, affaiblissant les flammes des lampes à éclairer, alourdissant l‘atmosphère, épaississant les ténèbres.

 

Konoha. Appartement de Sasuke Uchiwa. La nuit.

 

Seul dans son appartement plongé dans la pénombre, à part la lumière reflétée par le croissant de lune, Sasuke Uchiwa, portant sur son dos, son sac de voyage, regarde fixement une photographie. Elle est posée sur le rebord intérieur de la fenêtre : Celle de l’équipe sept, quand ils devinrent Genins après l’épreuve de Kakashi.

Quelques minutes plus tard, il quitte l’appartement.

Sur la fenêtre, la photographie est posée, face contre le rebord.

 

Sasuke Uchiwa a pris sa décision : Il quitte Konoha de son plein gré.

Cette fois, il n’y a pas d’hypnose, ni de manipulation d’esprit.

Il part rejoindre Orochimaru, coupant tous ses autres liens affectifs.

Il prend le chemin de la vengeance, quel qu’en soit le prix.

C’est ainsi que tout commence.

 

Traductions :

 

(1) Utilisateur du ninjutsu médical.

(2) Nuage

(3)Le son.

(4) Cascade.

(5) Roche.

(6) Les trois ninjas (Légendaires).

(7) Les mille-oiseaux.

(8) Permutation.

(9) La fureur du lion.

(10) Ondes surpuissantes.