A la recherche de Tsunade.

par Chat noir

Retournons au moment où les équipes à la recherche de Sasuke et de Tsunade quittent en même temps, Konoha.

 

36) A la recherche de Tsunade.

 

Team Gaï, à la porte Nord de Konoha.

 

Pendant que l’équipe de Shikamaru quitte Konoha, L’équipe Gaï est sur le point de partir. Gaï prend le départ, mais Sakura demande des précisions :

: -« En avant ! La fougue de la jeunesse est avec nous ! »

: -« Un instant, Gaï-senseï ! Comment se déplaceront Lee et Hinata, puisqu’ils ne sont pas en état de courir ? »

: -« Je porterai Lee, et vous trois, Hinata à tour de rôle, pendant notre course effrénée à la recherche… »

: -« Un instant, Gaï-senseï ! Vous porterez Lee pendant que vous courrez ? ! »

: -« Ne t’inquiète pas ! Je porte des poids plus lourds… »

: -« Non, ce n’est pas çà ! Hinata, et surtout Lee, sont convalescents ! Ils ne doivent pas être secoués ! »

: -« C’est vrai que tu as raison ! Je le porterai et… »

: -« Non ! Vous vous emporterez et ferez la course ! Vous l’achèverez ! »

: -« C’est vrai ! Que proposes-tu ? »

: -« Hé bien…Heu…C’est moi qui le porterai ! »

: -« Quoi ? »

 

Quelques heures plus tard.

 

Après être arrivés dans la première ville, les recherches commencent. Comme Jiraya a donné ses éléments d’informations, ils sont à la recherche d’une femme avec les éléments descriptifs suivants.

C’est une femme blonde, entre vingt et trente ans (Pour l’instant ! Vu qu’elle utilise une technique spéciale pour changer d’apparence, se changeant d’une fille de dix ans en une femme de quarante ans ).

Elle est pourvue d’une poitrine opulente (Cent huit de mensuration, même si Sakura a du mal à y croire !).

Elle aime le saké et surtout le jeu, sous toutes ses formes, même si elle perd tout le temps, et elle a une montagne de dettes de jeu (D’où ses changements d’apparence pour fuir ses créanciers, entre autre !)

D’ailleurs, elle est surnommée le légendaire pigeon ou la légendaire perdante !

Une rumeur prétend que les rares fois où elle gagna, une catastrophe arriva !

Son invocation est une grosse limace blanche, appelée Katsuyu.

D’après Neji, une autre femme l’accompagne, appelée Shizune. Elle est du même âge que Gaï. Elle a les yeux noirs, et les cheveux noirs et courts. Elle est vêtue d’un kimono noir, et c’est une spécialiste du Ninjutsu médical.

 

Gaï et Neji fouillent le centre ville. Sakura et Lee se chargent des faubourgs, et Hinata et Shino patrouillent à la périphérie de la ville. La répartition est faîte ainsi car Sakura a porté Lee pendant le voyage ; C’est pour le remercier de lui avoir sauvé la vie dans la forêt de la mort et à l’arène. Elle a décidé de rester à ses côtés pour veiller à sa santé, et éviter qu’il ne se surmène ! Neji est d’ailleurs surpris de voir son équipier, un forcené de l’entraînement, suivre sans rechigner les consignes de Sakura. D’ailleurs, Lee n’a pu participer aux recherches que si Sakura l’accompagne ou pour être plus précis, elle s’est imposée !

 

Pendant ce temps, à Oto. La cache secrète d’Orochimaru.

 

Malgré l’état de ses bras, Orochimaru ne s’avoue pas vaincu. Il discute de ses plans futurs avec son bras droit, Kabuto.

: -« Quelles sont les pertes, Kabuto ? »

: -« Cinquante pour cent de nos forces engagées dans la bataille, Orochimaru-sama ! Pour combler ces pertes, il faudrait du temps ! Même capturer tous les ninjas du pays du riz qui ne vous ont pas encore rejoints ne suffirait pas à combler les pertes ! Ils ne représentent plus qu’une faible partie des ninjas de ce pays avant votre venue ! »

: -« Ils étaient sacrifiables ! De plus, l’annonce de la mort du troisième Hokage ralliera à moi de nombreux déserteurs et d’autres ninjas sans attaches, attirés par mon pouvoir, et avides de profiter des bribes de ma puissance. Je pourrai refaire mes forces armées. »

: -« Mais pour cela, la condition est… »

: -« Retrouver Tsunade, Kabuto ! Elle seule peut me rendre mes bras ! Concentrez tous les efforts sur sa recherche ! »

: -« Mais si c’est une voie sans issue… »

: -« Il me restera le corps de Sasuke-kun ! D’ailleurs, pour cela, as-tu sélectionné les cobayes pour la mise au point du Seshingan (1)? »

: -« Oui, Orochimaru-sama. Cinq porteurs de la marque maudite sont sélectionnés pour l’expérience: Yoroï Akado, Misumi Tsurugi, Kinuta Dosu, Zaku Abumi et Tsuchi Kin. Vous aviez eu une grande idée en les marquant au lieu de sacrifier les trois derniers pour l’Edo-Tensei (2) »

: -« Je dirai plutôt que c’est toi qui avais bien réagi, Kabuto. Cette nuit où Gaara faillit tuer Dosu, tu réagis promptement ! »

: -« Le remplacer par un des corps de mon rouleau de cadavres fut facile, puisque j’avais déjà prévu un cadavre de remplacement pour lui. De toute façon, comme Konoha savait déjà que vous étiez le fondateur du village d’Oto, et que je travaillais pour vous, la participation de Dosu à la finale était inutile. Sa fausse mort face à Gaara nous facilita la tâche en écartant les soupçons de collusion entre Oto et Suna.  De toute façon, le corps trouvé était dans un état tel qu’il était impossible à identifier ! »

: -« Ils pouvaient être utilisés comme sacrifices, mais leur soif de pouvoir, conjuguée à la haine de Sasuke-kun et de Konoha, me serait plus utile. Trouver trois autres sacrifices pour les remplacer n’était pas si difficile. »

: -« Marquer Dosu, Zaku, Kin, je comprend, mais pourquoi Yoroï et Misumi, qui sont des ninjas de Konoha et vos espions à la fois ? »

: -« Ils sont eux aussi avides de pouvoir, et remplis de rancœur envers Konoha. De plus, en les marquant, j’évite la jalousie envers eux. Enfin, je m’assure de leur fidélité et de leur loyauté envers moi. D’ailleurs, cela ne fut pas inutile ! Tous les cinq survécurent à la bataille de Konoha, tout en étant au cœur des combats. Maintenant, ils me permettront de tester cette méthode : Augmenter la vitesse d’évolution de la marque maléfique jusqu’au niveau deux ! Rien n’a changé pour moi, dans l’avenir ! Je veux Sasuke-kun, vivant et intact ! Pas un monstre difforme et à moitié fou ! S’ils survivent, je gagnerais cinq nouveaux combattants puissants. S’ils meurent, leurs autopsies me permettront de perfectionner le processus avant de l’utiliser sur Sasuke-kun ! Kabuto, que l’expérience commence ! »

: -« Simple curiosité : Comment convaincrez-vous Tsunade ? Elle était à Konoha, le jour de l’attaque ! »

: -« Je connais toutes ses faiblesses, Kabuto. Je connais ses peines et ses désirs : Revoir Nawaki, son petit frère, et Dan, son fiancé ! Pour les retrouver, elle serait prête à tout. D’ailleurs, pour les ressusciter, j’aurai besoin de mes bras ! En cas de problème, je connais son point faible : Sa phobie du sang ! Mais il ne me sera pas utile de recourir à la force ! Je lui promettrai tout ce qu’elle voudra et je tiendrai parole, même d’épargner Konoha ! Après tout, tant que Sasuke-kun n’est pas entre mes mains, pourquoi détruire Konoha, au risque de le tuer ? Ku, Hu ! Hu ! Hu ! »

 

La nuit. Un hôtel dans la périphérie de la ville.

 

La soirée s’est passée normalement. Neji et Shino sont du genre silencieux, Hinata est timide. Seuls Gaï et Lee sont des bavards ! La discussion est animée. Malgré qu’ils soient dans la salle à manger de l’hotel, c’est calme. Pour Sakura, après la fureur de la bataille de Konoha, ce calme, même relatif, est reposant. Elle en profite pour parler avec les autres. Récemment, elle s’est rendu compte que s’intéresser exclusivement à Sasuke Uchiwa n’est pas la meilleure idée. Bien sûr, ses sentiments envers lui n’ont pas changé. Mais les autres aussi sont intéressants, et ne demandent qu’à être ses amis.

D’abord, Naruto ! La surprise à tout point de vue ! Elle le croyait lourd, exaspérant, crétin ! Elle a découvert un ninja compréhensif, sensible, doué et capable d’empathie envers les autres ! Elle était déjà au courant qu’il avait caché ses capacités, quand il le leur avait dit, durant l’épreuve de Kakashi. Mais le voir vaincre Neji Hyûga, puis apprendre qu’il avait vaincu Gaara du désert, et encore plus l’épargner ! Tout cela l’avait surprise ! Sakura, même si elle avait failli mourir de la main du ninja de Suna, comprenait Naruto : Tuer n’est pas si facile ! De plus, c’est Naruto qui lui avait sauvé la vie ! Sasuke, lui-même, le lui avait dit ! Pour finir, apprendre que Naruto avait pour professeur secret, une femme, aussi magnifique que douée, comme Yoruichi Shirouin, était un choc ! Surtout quand çà lui fut dit par Shikamaru, pour qui les femmes sont synonymes de problèmes !

Ensuite, Lee ! Leur première rencontre s’était mal passée ! Pour elle son apparence était tout sauf attirante : Une combinaison moulante verte, une coupe au bol, d’énormes sourcils… Le combat de Lee contre Sasuke, et la découverte de sa source d’inspiration, n’avaient rien arrangé. Malgré tout çà, Lee n’avait pas hésité une seconde à venir l’aider dans la forêt de la mort ! Elle était seule pour protéger Sasuke et Naruto des trois ninjas d’Oto ! Elle faisait face du mieux qu’elle pouvait, mais elle ne tiendrait pas longtemps, alors qu’ils voulaient tuer Sasuke ! Son intervention lui avait redonné courage. Même s’il fut blessé, il s’inquiétait toujours pour elle ! Durant les préliminaires contre Gaara, elle fut surprise de voir son niveau, atteint uniquement grâce au Taijutsu ! Plus tard, la nouvelle qu’il ne serait plus ninja, à cause de ses blessures, lui avait fait mal au cœur. Pourtant, malgré ce coup du sort, il n’a toujours pas renoncer à être ninja.

Enfin, Ino ! Elles étaient amies depuis l’Académie, mais par jalousie, elles devinrent rivales. Sakura fut surprise par l’intervention de l’équipe d’Ino dans la forêt de la mort. Durant les préliminaires de l’examen Chûnin, après son combat perdu contre Kankurô, Sakura se réveilla, à côté d’Ino, évanouie après son combat contre Dôsu. La voir dans cet état, ses cheveux blonds tranchés, fit ressurgir les souvenirs de son amitié passée. Apprendre qu’Ino avait été inquiète pour elle à cause des lames empoisonnées de Kankurô fit tomber ses dernières réticences. Quand Ino se réveilla, elle ne se moqua pas d’elle. Elle ne parla même pas de Sasuke. Elle voulait parler à son ancienne meilleure amie. Elle la redécouvrit : Une kunoichi fière, indomptable, confiante en elle, en perpétuelle évolution ! Ce jour-là, Sakura décida de ne plus laisser sa rivalité pour Sasuke gâcher son amitié avec Ino.

Avec la soirée passée chez Tenten, et maintenant cette mission de recherche, elle découvre d’autres facettes des Genins, directement ou indirectement : Shikamaru, aussi intelligent que râleur ! Chôji, fidèle en amitié ! Kiba, aussi courageux que téméraire ! Shino, aussi philosophe que silencieux ! Neji, doué et moins froid ! Mais Sakura s’intéresse en priorité aux autres kunoichis comme elle : Tenten et Hinata !

Tenten, la reine du lancer, l’obsédé des armes, la maniaque de la perfection ! Tenir bon face aux caractères exubérants Gaï, de Lee et celui, froid, de Neji ou aux entraînements démentiels n’est pas donné à tout le monde ! Réussir à faire entendre raison à ces trois là est un exploit ! Une kunoichi qui admire la Sannin (3) Tsunade, pour avoir montré que les femmes peuvent égaler ou dépasser les hommes !

Hinata, si timide, si effacée, et pourtant si courageuse, si gentille, si pleine de prévenance envers les autres ! Malgré son statut d’héritière des Hyûga, elle n’est pas arrogante. Sakura remarque qu’Hinata a toujours été très gentille envers tout le monde, et particulièrement Naruto, bien que ce soit caché par sa grande timidité !

 

L’équipe Gaï passe la nuit dans une chambre double, les deux pièces sont côte à côte et sont reliées par une porte. C’est inhabituel. Après tout, Sakura et Hinata sont des filles, et elles auraient dû avoir une chambre séparée. La seule raison est la composition de l’équipe : Un Aburame, Deux Hyûga, dont l’héritière ! Leurs techniques spéciales sont très convoitées. Mieux vaut ne prendre aucun risque, d’après Gaï ! Même s’il faut être fou pour le défier au combat !

Sakura n’a pas protesté pour une simple raison : Ainsi, elle pourra garder l’œil, à la fois, sur Lee et Hinata. A leur départ de Konoha, Sakura a pris la responsabilité de veiller sur ces deux-là. Leurs blessures s’étaient ouvertes avant et pendant la bataille de Konoha. A leur départ de Konoha, il n’y avait aucun médic-nin (4) de libre, tous étaient déjà affectés à l’hôpital ou en mission. Sakura a alors décidé d’endosser la lourde responsabilité de veiller sur eux. Même si elle ne connaît rien dans le domaine du ninjutsu médical, elle est très versée dans les contre-poisons, et elle possède des notions dans le domaine pharmaceutique. Ses raisons personnelles sont le courage d’Hinata et de Lee, face aux épreuves endurées. De plus, leurs liens forts avec Naruto sont une raison supplémentaire. Enfin, en s’occupant d’eux, elle pense moins à Sasuke Uchiwa, qui a disparu, et à Naruto, qui est à sa recherche : Deux raisons supplémentaires de s’inquiéter !

 

Mais cette nuit-là, c’est autre chose qui perturbe son sommeil. Sakura parle pendant qu’elle dort.

: -« Grande sœur… Pourquoi… Qui êtes-vous ?… Noooon ! »

Sakura se réveille brusquement, en sueur, l’air fébrile.

: -Chaque nuit, c’est le même cauchemar !

Faisant attention de ne pas réveiller les autres, Sakura se lève pour aller boire un verre d’eau, ayant la gorge sèche. Mais avant de se recoucher :

: -« Sakura, tu vas bien ? »

: -« Gaï-senseï ! Pourquoi êtes-vous debout ? »

: -« Je t’ai entendu crier dans ton sommeil ! Je m’inquiète pour toi ! »

: -« C’est juste un cauchemar ! »

: -« A cause de Sasuke et de Naruto ? »

: -« Non, ce n’est pas çà ! »

: -« Alors, pourquoi ? Les cauchemars sont les révélateurs de nos peurs inconscientes. Qu’est-ce qui t’effraie à ce point ? »

: -« Je n’ai pas envie d’en parler, Gaï-senseï ! »

: -« C’est vrai, je ne suis pas Kakashi, mais tu es sous ma responsabilité ! Personne ne sait combien de temps cette mission durera, mais je sais déjà que tu as un grand sens des responsabilités. T’occuper ainsi de Lee et d’Hinata n’est pas un signe d’égoïsme. Cependant, ne garde pas tes problèmes pour toi ! Tes amis, tes équipiers, sont là pour t’épauler ! Ne rien leur dire pour ne pas les inquiéter est une mauvaise solution sur le long terme ! Si tu veux que je garde le silence vis à vis des autres, c’est possible ! Quant à ce cauchemar, l’as-tu depuis les préliminaires de l’examen Chûnin ? »

: -« Comment… »

: -« Kakashi devina tout en observant ton comportement : Tu avais enfoui en toi un souvenir très traumatisant ! Maintenant, il est remonté à la surface. En parler te permettra d’y faire face ! »

: -« Ne le répétez à personne ! »

: -« Tu as ma parole ! »

Gaï fait une pose Nice Guy !

: -« Je suis né dans une famille de civils. Le premier ninja que je connus était ma grande sœur, Saya. Elle avait cinq ans de plus que moi, les mêmes cheveux roses que moi : une marque de famille. Elle était très douée dans les arts ninjas. Elle était un génie. Elle avait terminé l’académie en moitié moins de temps que les autres. A dix ans, elle était Chûnin ! Elle était très forte. Comparé à elle, j’avais un complexe d’infériorité, mais je l’adorais ! Nous étions très complices ! Un matin, je m’étais réveillé avec l’horrible pressentiment que quelque chose de terrible était arrivé ! En descendant dans le salon, je vis mes parents pleurer : Saya était morte, cette nuit-là ! Je n’avais jamais su pourquoi, ni comment ! J’étais si affectée que je pleurais pour un rien ! Une simple remarque sur mon front, et j’éclatais en sanglots ! Ma sœur m’en faisait aussi, elle disait que je serais plus intelligente et douée qu’elle ! Ma vie était devenue un enfer, jusqu’à ma rencontre avec Ino ! Grâce elle, je m’étais affirmée ! Je pensais que j’avais surmonté la mort de Saya jusqu’à ce combat ! »

: -« Que s’est-il passé durant ton combat contre Kankurô ? »

: -« Quand j’étais prisonnière de sa marionnette pour la deuxième fois, je pouvais fixer de près les yeux du pantin, et ce fut, à cet instant, où tout me revint en mémoire ! La nuit de la mort de Saya, je m’étais levé dans la nuit. J’avais entendu du bruit. J’étais descendue dans le salon. Là, ma sœur était allongée sur le canapé. Elle semblait dormir. Quelqu’un était à côté d’elle. Il ne parlait pas. J’étais petite à l’époque. Mon visage était à la hauteur de celui de Saya. Je touchais son visage. Il était froid ! Ma sœur était morte ! Cette pensée me paralysa, jusqu’à ce que j’entende une voix. Je sentis que c’était celle d’un garçon, du même âge que ma sœur. Je tournais ma tête vers lui. Il portait un uniforme noir, et des éléments d’équipements comme ceux des Anbu. Mais alors que je levais la tête pour voir son visage, j’entendis sa voix me dire : Tu oublieras tout ! Puis, c’est le trou noir ! Cependant, je suis sûre d’avoir vu son visage, ses yeux au minimum ! A ce moment là, en les voyant, j’avais eu si peur. Lors de mon combat contre Kankurô, cette vision de ces yeux effrayants, sans vie, avait fait écho à ma peur de cette nuit-là ! Voilà pourquoi ces souvenirs me revinrent, mais pas tous ! Chaque nuit, je revois ces évènements, mais je me réveille quand je suis sur le point de voir son visage ! »

: -« Etrange histoire ! Quand cela arriva-t-il ? »

: -« J’avais sept ans à l’époque, et ma sœur douze. »

: - La même année que le massacre du clan Uchiha !

Pense Gaï.

: -« Tu n’as pas à avoir honte de tes sentiments. Pleurer la perte d’un être cher n’est pas un signe de faiblesse. C’est peut-être la raison de tes cauchemars : Tu avais enfoui tout çà en toi, mais tu y feras face ! Tu es dévouée envers les autres, c’est une des qualités des médics-nins (5). »

: -« Je ne le suis pas. »

: -« Tu es dans l’erreur : Maîtrise parfaite du chakra, apprendre beaucoup de connaissances pointues, avoir l’intelligence et la patience pour les appliquer, le dévouement pour les autres… Ce sont tes qualités personnelles, mais elles sont essentielles pour devenir médic-nin : Tu en as le potentiel. Kakashi, Asuma, Kurenaï et moi sommes d’accord dessus. Kakashi ne t’a rien dit pour ne rien t’imposer. Tu dois avoir confiance en toi. Si tu deviens médic-nin parce que tu penses que tu es faible ou que tu ne sers à rien, tu ne seras jamais une bonne médic-nin. Pense à çà le soir : Pourquoi es-tu une kunoichi ? Cela t’évitera de faire des cauchemars. Quand tu trouveras la réponse, tu seras prête. Fin de la leçon ! Maintenant, va dormir ! Demain sera une longue journée !»

: -« D’accord, Gaï-senseï ! Et… »

: -« Quoi d’autre ? »

: -« Juste une dernière énigme : Ma sœur avait un collier fétiche, des anneaux en métal reliés entre eux. Elle me disait que son seul ami lui avait offert. La nuit de sa mort, elle le portait sur elle. Mais le lendemain, quand j’avais vu son corps à la chambre funéraire, elle ne le portait plus. Je suis sûre que c’est ce type, cette nuit-là, qui le lui avait pris. Savez-vous comment Saya mourut ? je ne l’appris que quand récemment. Elle fut torturée, puis assassinée ! Qui était le responsable, çà, personne ne le savait ! Maintenant, je le sais : Elle fut victime de ce type, qui garda son collier comme trophée ! Cette seule pensée me rend malade ! Voilà pourquoi je suis ici pour vous aider ! Si Lee n’est plus ninja, c’est comme s’il était mort ! Et çà n’arrivera pas ! Peu importe ce que je devrai faire pour çà ! »

Sakura va dormir, mais elle ne peut pas lire les pensées de Gaï.

: -Je suis sûr de l’avoir déjà vu quelque part, mais où ?

 

Le lendemain matin, les recherches reprennent. Quelques jours plus tard, un oiseau-voyageur leur transmet de nouvelles informations. L’équipe de Shikamaru, au pays du thé, a appris que Tsunade se trouverait dans le Nord-est du pays du feu.

Après un certain temps, ils trouvent enfin une piste. Dans une ville, le propriétaire d’une maison de jeu avait fait la fête : Une de ses clientes avait perdu au jeu cinq millions de ryôs ! La description correspond à celle de Tsunade. Le dernier élément est le plus important : Elle avait pris la direction de la ville de Tanzaku, situé au Sud-ouest du pays du feu.

 

C’est ainsi que l’équipe Gaï se dirige vers Tanzaku d’un pas alerte. Malgré ce voyage, et grâce à l’attention de Sakura, Lee et Hinata ne se sont pas fatigués, et leurs blessures ne se sont pas ouvertes, jusqu’à présent. Mais Sakura fait très attention, et ordonne des haltes régulières pour ne pas les fatiguer.

Au cours d’une de ces haltes, l’équipe quitte la route pour aller se reposer au bord d’une large rivière. Ces abords sont recouverts de gros galets, et par endroits, de rochers. Le temps est ensoleillé. Le silence règne dans les environs, seulement troublé par le lent courant de la rivière et par… Un cri !

: -« Hyyyah ! Ne me regardez pas ! Retournez-vous ! »

Une jeune fille de l’âge de Sakura, avec de longs cheveux châtains, est en train de se baigner dans la rivière, et hurle.

: -« Ne vous inquiétez pas, jeune demoiselle ! Nous sommes des ninjas de Konoha, pas des brigands et… »

: -« Gaï-senseï ! Elle est en train de nager dans l’eau, ce qui veut dire que… C’est très gênant pour elle, donc retournez-vous ! Et qu’est-ce que vous attendez ? L’eau de cette rivière n’est pas chaude ! »

: -« Tu as raison, Sakura ! Lee, Neji, Shino, retournons-nous ! »

: -« Tu peux sortir ! »

: -« Non, la fille rose ! »

: -« Non ? ! Comment çà, non ? Je ne suis pas la fille rose, et mon nom est Sakura !»

: -« Toi et la Hyûga, tournez-vous aussi ! »

: -« Maintenant, arrête tes caprices d’enfant gâté, et sors tout de suite ! »

: -« Je ne peux pas ! J’ai égaré mes vêtements !… Je les ai mis sur le bord, et comme je suis tête en l’air… ils ont disparu ! »

: -« J’ai compris : Tiens, prends mon kimono ! Heureusement que j’ai toujours mon ancienne tenue dans mon sac ! »

Tandis que Sakura enlève son kimono et met son ancienne tenue de ses débuts de Genin, l’autre fille reste dans l’eau. Puis les ninjas de Konoha entendent l’adolescente sortir de l’eau derrière les rochers, y prendre quelque chose, puis elle se dirige vers le kimono laissé par Sakura.

: -« Cà y est, vous pouvez vous retourner ! Désolé, mais je ne supporte pas d’être vue nue ! »

: -« Du calme ! Chère demoiselle inconnue, nous sommes des ninjas de Konoha. Je nous présente. Je suis Gaï Maito, l’ombrageuse panthère de jade de Konoha. Voici Lee Rock, le resplendissant fauve de jade de Konoha, Neji Hyûga, Shino Aburame, Hinata Hyûga, et Sakura Haruno. Quel est ton nom, jeune fille ? »

: -« Je m’appelle Reiki (6). Je viens du village caché d’ … D’un autre village caché. Mais ne vous inquiétez pas ! Je ne suis pas votre ennemie ! Je viens voir quelqu’un pour devenir son élève ! D’ailleurs, vous la connaissez sûrement ! »

: -« Ce doit être quelqu’un d’important pour que tu viennes de si loin, jeune fille ! »

: -« Oh oui ! C’est la grande Sannin Tsunade ! »

Les ninjas de Konoha sont stupéfaits.

 

Plus tard.

 

L’équipe Gaï reprend la route avec un nouveau membre : Reiki. Dans le groupe de tête, Gaï, Neji et Shino, et dans l’autre, il y a Lee avec, Hinata, Sakura et Reiki. Mais ce n’est pas du goût de tout le monde.

: -« Gaï-senseï, ce n’est pas prudent. »

: -« Que veux-tu dire, Neji ? »

: -« Cette fille veut rencontrer Tsunade-sama, mais elle refuse de nous dire de quel village caché elle est originaire. C’est soi-disant pour éviter d’être renvoyée là-bas. »

:-« Voilà pourquoi elle vient avec nous ! Si c’est une espionne, nous la surveillerons. Si elle veut devenir l’élève de Tsunade-sama, ce sera à elle de décider si elle l’accepte comme élève. Dans tous les cas, si elle part de son côté et qu’il lui arrive malheur,  nous risquerons d’entrer en guerre avec son village, et ce n’est pas un de nos alliés ! Nous sommes déjà en guerre avec Oto ! Pas besoin d’une autre guerre ! »»

: -« Vous savez déjà de quel village elle vient. »

: -« Exact, Shino-kun ! »

 

Dans l’autre groupe :

: -« Reiki… Pourquoi… Veux-tu devenir… l’élève de Tsunade-sama ? »

: -« Pour montrer ma valeur, Hinata ! Que je ne suis pas une pièce rapportée ! »

: -« Pièce rapportée ? Que c’est insultant ! Ne laisse pas le mépris entraver la fougue de ta jeunesse ! »

: -« Ma fougue de quoi ? »

: -« Lee, ne l’embrouille pas ! Reiki, de quoi parles-tu ? »

: -En la faisant parler, je saurais sans doute d’où elle vient !

: -« Il y a longtemps, mes parents moururent lors d’une mission. Je devins alors orpheline. Comme cette mission était très importante pour mon village, et qu’ils l’avaient quand même réussi, le Ts… le chef de mon village décida de me prendre comme petite-fille adoptive. »

: -« C’est très gentil de sa part. »

: -« Oui, Hinata, et c’est là le problème. Je suis la dernière de la famille, à tous points de vue ! Je suis la plus jeune, mais aussi la plus faible ! Un exemple : La petite-fille du chef, Kuro… est plus âgée que moi, et elle est déjà Jônin ! Moi, je ne suis que Genin ! Je rate toutes mes techniques ! Chez nous, les ninjas sont durs, fiers, arrogants ! Ce n’est pas mon caractère, alors je suis vue comme faible ! Pire, on murmure dans le village que je ne suis Genin que parce que je suis de la famille du chef ! C’est faux ! J’ai travaillé si dur pour le devenir ! Cà a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase ! C’est la première fois que je quitte le pays de la t… ! »

: -« Pourquoi vouloir devenir élève de Tsunade-sama ? »

: -« Sakura, Tsunade-sama est la petite fille du premier Hokage, son senseï était le troisième Hokage, ses équipiers étaient Jiraya et… Orochimaru ! Malgré çà, elle devint puissante en suivant sa propre voie ! Voilà pourquoi je veux suivre son exemple en devenant son élève ! »

: -«  Mais quand elle sera Hokage, elle ne… »

: -« Hokage ? ! C’est elle le prochain Hokage ? ! Mais c’est génial… et pas génial non plus ! »

: -« Pourquoi, Reiki? »

: -« Elle aura…. Peu de temps à consacrer à une élève, Sakura ! »

: -Bizarre ! Pourquoi Reiki a-t-elle hésité en me répondant ? Que Tsunade-sama aura moins de temps pour des élèves est logique et compréhensible, alors qu’est-ce qu’elle voulait dire avant de se reprendre ? Que cache-t-elle ?

Peu de temps après, ils arrivent enfin à Tanzaku. Mais ils ignorent encore qu’ils ne sont pas au bout de leurs surprises.

 

Traductions :

 

(1) Stimulant.

(2) Invocation des âmes impures.

(3) Médecin ninja, utilisateur du ninjutsu médical

(4) Les trois ninjas (Légendaires)

(5) Médecin ninja, utilisateur du ninjutsu médical.

(6) Petite pierre.