La volonté du feu

par Chat noir

24) La volonté du feu.

 

Konoha. Forêt Ouest. Plusieurs minutes plus tôt.

 

Gaara, à demi-transformé en tanuki (1) de sable, s’apprête à sauter sur Sasuke Uchiwa, écroulé sur une branche. Face à un tel adversaire, celui-ci a utilisé le Chidori (2) deux fois de suite, arrivant à le blesser. Plus celui du combat de l’arène, çà en fait trois. Or, sa limite est de deux par jour.

Résultat : La marque maudite d’Orochimaru s’est répandue sur son corps. Conjuguée avec le manque de chakra, son corps souffre horriblement, et il ne peut pas se déplacer. Il ne peut pas éviter Gaara, ivre de folie meurtrière.

: -« Ha ! Ha ! Ha ! Tu m’as encore blessé ! J’ai pu éprouver mon existence pleinement ! Je me suis senti encore plus vivant ! Maintenant, meurs, Sasuke Uchiwa ! …Quoi ? Je ne peux plus bouger ! »

Gaara est arrêté dans son élan par l’ombre de Shikamaru.

: -« Kagemane no jutsu (3) réussi ! »

Sakura atterrit à côté de Sasuke et commence à le charger sur ses épaules.

: -Oh non ! La marque maudite a refait surface ! Pourtant, Kakashi-senseï a dit que c’est réglé ! Il faut lui amener Sasuke-kun !

 

Pendant ce temps, Naruto, avec un kagebunshin (4), et Kiba, avec Akamaru, foncent sur Gaara.

: -« Rasengan ! (5)»

: -« Gatsûga ! (6)»

: -« Dépêchez-vous, je ne le tiendrai pas longtemps avec mon nombre ! »

: -«Sasuke Uchiwa est ma proie ! Il ne m’échappera pas ! Je le tuerai ! Et vous aussi ! »

Gaara se transforme rapidement en un mini-tanuki de sable, avec de longues pattes avant et une grande queue arrière. Shikamaru est à la limite.

: -Il réussit à se libérer de mon emprise, rien qu’avec le chakra dégagé ! 

Gaara inspire un énorme volume d’air, tandis que de nombreuses bouches apparaissent sur son corps :

: -« Fûton : Mugen Sajin Daitoppa ! (7) »

De toutes ses bouches, de violents vents de sable sortent, balayant tout sur leur passage : Naruto, Kiba, Akamaru, Shikamaru. Gaara fonce alors sur Sasuke et Sakura. Soudain, Tenten sort de sa cachette dans un arbre, et le bombarde avec un rouleau remplis d’armes de jets.

: -« C’est moi, ton adversaire ! »

: -Je dois distraire son attention, le temps de permettre à Sakura d’évacuer Sasuke !

: -« Suna shurikens ! (8) »

Gaara projette des shurikens de sable avec ses deux bras vers Tenten. Ils interceptent le tir de Tenten, et plusieurs l’atteignent. La Genin parvient à éviter les tirs mortels, mais l’un d’eux l’atteint au front. Son bandeau frontal la sauve d’une mort certaine, mais elle est assommée par le choc, et elle s’écroule sur une branche d’un arbre. Sans même s’arrêter, Gaara arrive sur Sasuke Uchiwa.

: -« Tu es à moi ! »

Sakura lance un fumigène pour se cacher, elle et Sasuke, et un autre projectile sur Gaara.

: -« Ha ! Ha ! Ha ! Un acide! Cà ne m’arrêtera pas! A mort ! »

 D’un coup de patte droite, Gaara balaie l’écran de fumée. Le corps de Sakura, ensanglanté, tombe vers le sol, tandis que Sasuke Uchiwa s’enfuit du nuage.

: -« Ha ! Ha ! Ha ! Et d’une ! …Tu ne m’échapperas pas, Sasuke Uchiwa ! »

Gaara se lance à sa poursuite, et le rattrape. Alors, La patte gauche de Gaara s’allonge, percute Sasuke, et le plaque violemment contre un arbre, lui soutirant un cri de douleur :

: -« Hyyyargh ! »

: -« Qu’est-ce que çà signifie ? Tu n’es pas Sasuke Uchiwa ! Qui es-tu ? »

Poum !

Son prisonnier reprend sa véritable apparence : C’est Sakura Haruno ! Comprenant qu’il a été dupé, Gaara regarde derrière lui, et il voit la bûche de bois sur le sol, à la place du corps de Sakura. Naruto a juste le temps de prendre le corps de Sasuke, toujours sur la branche, caché jusque là par l’écran de fumée.

: -« Pourquoi te sacrifier pour eux ? »

: -« Pour Sasuke-kun… Et Naruto… »

Malgré du sang coulant de sa bouche, Sakura reste déterminé, et plus. Cela se voit dans ses yeux. Son regard n’échappe pas à Gaara.

: -Son regard ! Le même que celui de Yashamaru !

: -« Nooooon ! »

Dans l’esprit de Gaara, le souvenir de cette nuit où son oncle faillit le tuer, sur l’ordre du Kazekage, son père, revint.

Les raisons : Pour le Kazekage, Gaara avait échoué à contrôler Shukaku. Yashamaru exécuta l’ordre d’assassinat par haine de Gaara, pour avoir causé la mort de sa sœur. La mère de Gaara avait maudit le village de Suna pour l’avoir forcer à donner naissance à un Jinchûriki (9)! C’est après cette nuit qu’il devint le démon qui n’aime que lui !

 

Le cri de Gaara résonne encore dans l’esprit de Naruto, quand celui-ci s’adresse à lui.

: -« Qui sont-ils pour toi ? »

: -« Ce sont mes camarades ! Ne les touche pas sinon… »

: -« Ha ! Ha ! Ha ! Tu es faible ! Je ne combats que pour moi ! Se battre pour soi ou ne pas se battre pour soi, telle est la question ! J’ai déjà la réponse ! Et j’ai la puissance ! Toi, tu es pathétique ! Tout à l’heure, tu n’avais aucune intention meurtrière contre moi ! Voilà pourquoi tu es faible ! Eprouve de la haine ! Ne te bats que pour toi ! Voilà la solution si tu veux survivre ! Et je vais te le prouver ! »

La patte gauche de Gaara se rétracte, mais elle laisse suffisamment de sable pour emprisonner Sakura, qui s’est évanouie. Un bruit de métal rompu éclate. Une ceinture métallique tombe de la prisonnière, attachée et bâillonnée par le sable.

: -« Mon sable la retient prisonnière. Elle ne peut plus effectuer de jutsus, et elle est désarmée ! Elle ne peut plus parler ! Le sable resserrera son emprise, petit à petit, avec le temps, jusqu’à l’écraser ! Si tu veux libérer cette fille, tu devras me battre ! Si tu t’enfuis, je l’écraserais sur-le-champ ! Que feras-tu ? Te battre pour toi ou te battre pour les autres ? L’abandonner ou mourir ? »

: -« Kuchyose no jutsu ! (10) »

Et…Un mini-crapaud apparaît !

: -« Je suis Gamakitchi, et tu es…Un gosse ? ! Si tu veux que je joue avec toi, donne-moi à manger ! »

: -« Hein ! C’est l’autre que je voulais invoquer ! »

: -Qu’est-ce qui m’arrive ? Pourquoi est-ce que je n’arrive plus à utiliser le chakra de Kyûbi ?

: -« Suna Shurikens !

Gaara bombarde Naruto qui a juste le temps de protéger Gamakitchi. Au bout de plusieurs tirs, Naruto se relève toujours.

: - Ses yeux ! Il a le même regard que moi !

Naruto se souvient alors de son passé : Rejeté par les villageois, seul, ignorant du sens de son existence. Mais tout a changé depuis qu’il a des amis : Yoruichi, Iruka, Sasuke, Sakura, Kakashi et d’autres ! Tous les deux sont pareils, rejetés pour ce qu’ils sont, des Jinchûrikis. La seule différence est que Gaara est resté seul tout le temps ! Sans personne pour l’aider !

: - J’aurais pu devenir comme lui ! Voilà pourquoi je ne peux pas le tuer ! Mais je suis le seul à pouvoir protéger mes amis ! Je ne dois pas fuir ! Je ne les abandonnerai pas !

Shikamaru Nara, Kiba Inuzuka, Akamaru, Tenten sont inconscients. Sakura est prisonnière du sable. Le seul conscient est Sasuke Uchiwa qui ne peut pas se lever.

 

: -« Kagebunshin no jutsu ! (11) Bunshin Tai Atari ! (12) »

 

Cinq kagebunshins apparaissent, et se dirigent vers Gaara.

: -« Ha ! Ha ! Ha ! »

Gaara projette sa patte gauche vers le groupe. Trois kagebunshins la bloquent tandis que le quatrième projette l’original vers Gaara, avant d’être atteint par sa patte droite. Naruto passe au-dessus, puis tombe derrière Gaara. Il se sert d’un autre Kagebunshin comme tremplin pour attaquer Gaara par derrière :

: -« Sennen Goroshi ! (13)»

Et de lui enfoncer un kunai… Dans le derrière ! D’un coup de queue, Gaara l’envoie valdinguer au loin. Mais la note explosive enroulée autour du kunai se déclenche ! Naruto est rattrapé au vol par Sasuke, lui évitant de s’écraser contre le tronc d’un arbre. Quant à Gaara, il est sérieusement atteint.

: - Il a visé ma queue, mon seul point faible ! Mais il ne m’aura pas une seconde fois !

: -« Naruto, invente ce que tu veux, mais sauve Sakura ! Je sais que tu en es capable ! Ensuite, prend-la, et toi et les autres, fuyez ! J’arriverai à le retenir suffisamment de temps pour que vous soyez hors de portée ! »

: -« Sasuke, tu vas te… »

: -« Je vais encore utiliser le Chidori ! Même si, par chance, j’y survis, mieux vaut la mort que de devenir l’esclave d’Orochimaru ! Une fois déjà, j’ai tout perdu ! Je ne veux plus voir mourir sous mes yeux des êtres chers ! »

:  -Etres chers ? !

Les souvenirs de Naruto remontent à la surface : Iruka le protégeant de Mizuki, Kakashi de Zabuza, Sasuke de Haku, Gaï et Lee, Sakura et Sasuke…

: -« J’ai compris ! J’étais troublé par notre ressemblance, notre même solitude. Je croyais qu’il avait trouvé une force invincible en se battant pour lui, mais on ne devient fort qu’en protégeant les autres ! »

 

A ce moment-là, une quantité de chakra phénoménale s’échappe de Naruto, soulevant un fort vent.

: -« Taijû Kagebunshin no jutsu ! (14)»

Un millier de kagebunshins apparaissent, stupéfiant tout le monde : Sasuke, ses équipiers qui ont repris connaissance, Temari et même Gaara ! Tous sautent sur Gaara :

: -« En avant, tous ! A l’attaque ! »

: -Je suis trop affaibli pour éviter ! Je dois me protéger avec le sable !

: -« Shihô Shuriken ! (15) »

Les kagebunshins lancent tous des shurikens sur Gaara : Une pluie de milliers de shurikens s’abat sur Gaara ! Après, des kagebunshins, utilisant le Uzumaki Naruto Rendan (16), projettent Gaara dans les airs.

: -« Uzumaki Naruto Nisen Rendan ! (17)

Tous donnent deux coups de poings à Gaara : c’est une véritable avalanche de coups qui s’abat sur Gaara ! En piteux état, le tanuki de sable tombe vers le sol.

: -« Yonsen Rendan ! (18) »

 

Soudain, Gaara, fou de rage d’être ainsi humilié, se transforme, révélant sa forme définitive : Celle de Shukaku, démon du sable. En même temps, tous les kagebunshins sont détruits dans le processus.

: - Il est gigantesque ! Face à lui, Sakura-chan, Sasuke, les autres, Konoha, n’ont aucune chance ! Mon dernier espoir ! Cette fois, je réussirai !

: -« Kuchyose no jutsu ! »

Cette fois-ci, Gamabunta apparaît. Si l’apparition de Shukaku a stupéfait les autres, celle du crapaud gigantesque les laisse sans voix !

: -« Encore toi, gamin ! Qu’est-ce que tu me veux ? »

: -« Aidez-moi à le stopper ou il détruira Konoha ! Ne me dites pas que vous avez peur de lui ! »

: -« Ne dis pas n’importe quoi ! J’aidais le quatrième Hokage contre Kyûbi ! »

Bien sûr, Gamabunta n’a pas envie d’obéir, même si c’est pour se battre contre Shukaku ! Heureusement que l’intervention de Gamakichi, un de ses fils, en faveur de Naruto, emporte sa décision !

: - Qui es-tu, Naruto Uzumaki ?

Pense Gaara.

 

A ce moment, Gamabunta dégaine son sabre court, charge Shukaku. Il le percute, et lui tranche la patte droite, tout en étant projeté en l’air. La lame est envoyée ailleurs, créant un cataclysme à son arrivée au sol.

: -« Pas par là, boss ! Il y a Sakura-chan et les autres ! Il faut aussi l’attirer loin du village ! »

A ce moment, le corps de Gaara apparaît au sommet de la tête du démon et Gamabunta devine ce qui va se passer.

: -« Ha ! Ha ! Ha ! Très intéressant ! Vous m’avez beaucoup diverti ! Maintenant, je vais vous montrer la véritable force de l’esprit du sable ! »

: -« Toujours pareil ! Ceux possédés par Shukaku ont ces cernes autour des yeux à cause du manque de sommeil. Ils sont condamnés à ne plus jamais dormir, sinon Shukaku dévorerait leur esprit, petit à petit. Ils développent ainsi une personnalité instable. »

: -« Tanuki neiri no jutsu ! (19) »

 

Devant çà, Temari s’éloigne du danger. Le corps de Gaara s’affaisse, et Shukaku s’éveille:

: -« Hyaouh ! Je suis enfin sorti ! Je suis libre ! Quelle chance : Voilà plein de victimes qui se présentent à moi ! A mort ! Renkudan ! (20)»

Gamabunta saute pour éviter l’attaque et contre-attaque :

: -« Suiton : Tepô Dama ! (21) »

: -« Renkudan ! »

Les attaques se rencontrent dans les airs. Dans la forêt à leurs pieds, une violente pluie tombe. Une des attaques de Shukaku passe. Naruto tente de l’arrêter.

: -« Fûton ! Reppushô ! (22) »

 Mais il parvient à peine à ralentir la puissante attaque, qui atteint Gamabunta. Une violente explosion se produit. Et quelque chose tombe au sol.

: -« Je l’ai tué ! Je l’ai tué ! Ma première victime d’aujourd’hui ! Au suivant ! Hyaouh ! »

: -« Cà fait mal, mais ce n’est pas suffisant pour me détruire ! …Gamin, il faut finir ce combat rapidement ! Même moi, je ne peux encaisser plus de quelques attaques ! »

: -« Il faut tout tenter ! Balancez-lui de l’huile ! »

: -« Il est en sable ! Enflammer l’huile ne lui fera rien ! »

: -« Je le sais ! Envoyez-lui de l’huile, mais peu concentrée, sur une de ses attaques ! Je vais tenter quelque chose ! »

Gamabunta crache un filet d’huile peu concentrée, tandis que Shukaku envoie une autre attaque. Elle vaporise l’huile.

: -« Fûton ! Reppushô !  »

Le vent amène le nuage d’huile vaporisée sur Shukaku, ainsi qu’un kunai muni d’une note explosive. Son explosion entraîne celle du nuage. Mais Shukaku sort du nuage, encore en état de se battre, tout en protégeant Gaara avec sa patte.

: -« Loupé ! Mais il a commis une erreur : Son point faible est Gaara ! »

: -« Je vois ! Réveiller Gaara détruira sa technique ! »

Le crapaud saute en l’air pour éviter les futures attaques.

: -« En le frappant ? Mais comment l’approcher ? Et surtout pour l’empêcher de protéger Gaara ? »

: -« Il faut le tenir pendant le laps de temps nécessaire ! Mais moi, je suis un crapaud et je n’ai pas de griffes ou de crocs pour le ferrer ! Je dois donc me transformer en un animal les possédant ! Et le métamorphose n’est pas mon fort ! C’est toi qui le feras, en puisant dans mon chakra ! Une technique combinée ! Donne-moi l’apparence d’un animal avec des griffes et des crocs ! En avant ! »

: -Un animal avec des griffes et des crocs ! Un… Cà y est !

: -« Maintenant ! »

 

Du nuage de fumée de la technique, surgit… Un renard géant, avec une seule queue ! Tout en arrachant des arbres avec sa queue,  la créature fonce sur Shukaku, qui attaque. Mais le renard l’évite en sautant dans les airs. Shukaku enchaîne avec une autre attaque, qui atteint … les arbres jetés sur la trajectoire de l’attaque par la queue du renard ! Il atteint le sol indemne, et se jette sur Shukaku, le tenant avec ses pattes et sa gueule. Soudain, il reprend sa forme originelle, permettant à Naruto de sauter sur Gaara et de le frapper violemment d’un coup de poing en plein visage. La technique est annulée, au grand désespoir de Shukaku !

: -« Non, pas maintenant ! »

Gaara se réveille, et voit Naruto. Il tente de le tuer avec des pointes de sable, mais Naruto est protégé par la langue de Gamabunta. Cependant, la situation est encore dangereuse. Il reste toujours le corps de Shukaku, contrôlé par Gaara, et Gamabunta parvient à peine à le retenir. Gaara ne renonce pas, Naruto non plus !

: -« Je te tuerai, et je serai toujours vivant ! »

: -Il faut en finir avec lui. Pour çà…Je t’en supplie, juste un tout petit peu, pour sauver mes amis ! Donne-moi ton chakra !

: -« Raaah ! »

Le chakra déferle avec une telle force en Naruto qu’il ouvre sa veste, fait envoler son bandeau, et l’entoure d’une lueur rouge ! Gaara crie :

: -« Meurs ! »

: -« C’est parti ! »

Naruto fonce sur Gaara, mais il est arrêté dans son élan par des lianes de sable.

: -« Prends çà ! »

Naruto donne un violent coup de tête à Gaara ! Un instant, plus rien ne bouge ! Puis le corps de sable commence à se dissoudre. Naruto et Gaara tombent vers la forêt. A bout de forces, Gamabunta disparaît, avec Gamakichi, provoquant un énorme appel d’air.

Naruto et Gaara se retrouvent à la cime d’arbres proches, séparés par la gigantesque lame du crapaud. En se regardant, ils voient la moitié de l’autre et la moitié de leur propre reflet : Ying et Yang ! Opposés et si proches à la fois, même si Naruto est le seul à le savoir ! Chacun sait que le prochain coup sera le dernier, vu que leurs réserves de chakra sont presque épuisées.

L’arme gigantesque disparaît. Chacun s’élance vers l’autre pour lui porter le dernier coup : C’est Naruto qui gagne, et Gaara est vaincu !

 

Konoha.

 

Partout dans Konoha, la contre-attaque générale est lancée. Tous les ninjas de Konoha, de tous grades, des anonymes aux membres des grands clans, se battent. Les ninjas ennemis collectionnent les mauvaises surprises :

La démonstration du Hakkeshô Kaiten (23) par Hiashi Hyûga souffle définitivement les spectateurs forcés !

Ne pas s’approcher de Shikaku Nara, même quand il s’appuie négligemment contre un mur, sous peine de connaître une mort douloureuse par étranglement d’ombre ! 

Ne jamais sous-estimer les gros, surtout Chôza Akimichi, sinon vous serez chassé par un géant furieux armé d’un gigantesque bâton, vous pourchassant comme de vulgaires cafards !

Ne jamais se mettre à plusieurs pour affronter Inoichi Yamanaka, sinon vous connaîtrez votre pire cauchemar : être tué par vos propres équipiers !

 Vous ne saurez jamais qui, de Tsume et Hana Inzuka ou de leurs chiens sont les plus féroces : Les morts ne parlent pas !

Croire Shibi Aburame seul et vulnérable est une double erreur : Des milliers d’insectes, affamés de chakra, vous détromperont, avant votre mort rapide et douloureuse !

 

Echoppe Ichiraku Ramen.

 

Un ANBU est violemment projeté à travers la porte arrière de l’échoppe, et atterrit dans la cuisine et arrière-boutique. Son masque cache son visage, mais pas ses cheveux, courts et gris sombre. Son adversaire d’Oto (24) se réjouit déjà de sa victoire, mais plus pour longtemps ! L’Anbu ouvre violemment un placard, attrape une bouteille particulière, mais sans hésitation, et jette le contenu sur son adversaire. Atteint par la traînée liquide, celui d’Oto crie :

: -« De l’huile alimentaire ! Tu as faim ou… Non ! »

Mais il est trop tard. L’ANBU, avec une technique Katon (25), enflamme la traînée d’huile, transformant son adversaire en torche vivante, qui s’enfuie avant de s’écrouler dehors, mort carbonisé. D’un geste, l’Anbu enclenche le système automatique d’incendie pour éteindre les flammes dans le mini-restaurant. Le plus étrange est qu’il est très familier avec les lieux.

 

Dehors, un autre combat a lieu. Cette fois, l’Anbu est jeune, encore une adolescente, avec de longs cheveux châtains. C’est juste ce que laisse voir son masque. Son ennemi pense que ce sera facile, vu qu’elle est jeune, donc inexpérimenté. De plus, elle a une blessure au bras droit. Mais il se trompe :

: -« Mikazuki No Mai ! (26) »

La dernière vision du ninja d’Oto est alors non plus une, mais trois Anbu lui foncer dessus, l’attaquant par tous ses angles morts. Il finit transpercé par trois sabres, sans même avoir pu réagir.

 

Et bien d’autres encore sont à l’œuvre. Les combats sont à mort ! Les ninjas de Konoha savent ce dont est capable Orochimaru : En cas de défaite, les survivants serviront de matière première pour ses inhumaines expériences ! Les rues sont remplies de cadavres et de blessés en tout genre. Cependant, les corps sont en grande partie ennemis, et les blessés de Konoha sont soignés par des jutsus de soin par l’intermédiaire de gigantesques limaces blanches. Mais l’hôpital de Konoha est tout de même submergé par l’afflux des blessés.

Les combats, à leur amplitude maximale, ont lieu de la partie Est de Konoha jusqu’à l’arène, et dans la partie Ouest. Mais maintenant, seule la partie Est est toujours le théâtre de combats, dont le périmètre se restreint peu à peu.

 

Quant aux combats dans l’arène, ils sont terminés ! Tous les ninjas d’Oto et une grande partie de ceux de Suna sont morts, renforts compris. Leurs cadavres gisent dans les travées des tribunes, sur les rambardes, encastrés dans les murs, les piliers ou enfoncés dans le sol de l’aire de combat, qui est parsemée de trou et ravagée par les jutsus et les explosions. Du côté de Konoha, les pertes auraient été bien plus importantes sans l’intervention des limaces de Tsunade, leur fournissant ainsi les premiers soins. Il ne reste des forces ennemies que Kabuto, Baki, avec les survivants de Suna (27). Baki juge sévèrement la situation.

: - C’est une catastrophe ! A moins d’être rejoint par la force principale de notre armée, l’arène ne tombera pas ! Et où est Kazekage-sama ? Il n’était pas avec l’avant-garde ou e corps principal de nos troupes ! Alors, où est-il ? Nous avons grandement besoin de renforts ! Si rien ne change, cette opération sera un fiasco complet ! Vu ces limaces et le crapaud géant apparu en ville, Tsunade et Jiraya sont ici ! Qu’est-ce que çà veut dire ? D’après les renseignements, ils ne sont pas sensés être à Konoha ! Seul Kazekage-sama ou Gaara, transformé, peuvent se mesurer efficacement à eux, et nous empêcher une défaite cuisante ! Quant à Orochimaru, je n’ai aucune confiance en lui, il n’est pas fiable. Vu la situation, ce n’est pas près de changer ! J’ai le sentiment qu’il n’est pas étranger  à la disparition de notre chef ! Dans tous les cas, nous devons économiser le peu qui reste de nos forces. Si le reste de nos troupes arrive, nous devrons les aider. Sinon, nous nous replierons !

 

Dans le cube de flammes pourpres, la lutte entre Orochimaru et Sarutobi touche à sa fin, avec pour spectateur, le redoutable Shinigami (28) :

: -« Visiblement, je n’ai plus la force de t’enlever ton âme, Orochimaru ! »

: -« Alors, dépêchez-vous de mourir ! Et lâchez-moi ! »

: -« Cependant, c’est la fin pour tes ambitions maléfiques ! »

: -« Jamais je ne renoncerai à mes ambitions ! Jamais vous ne m’arrêterez ! »

: -« Que tu crois ! Toi qui ne jure que par les jutsus, la puissance, je vais t’infliger un châtiment approprié : Je vais te priver de tout ton savoir ! »

: -« Quel est ce délire ? »

Sarutobi utilise ses dernières forces pour sortir les bras spirituels d’Orochimaru de son corps, tandis que le shinigami lève sa lame :

: -«Nooon ! Aaaaargh !»

Le shinigami tranche net, et s’empare des bras spirituels.

: -« Pose du sceau ! Tu ne peux plus faire de signes ! Ton ninjutsu est réduit à néant ! Tu as échoué !»

Les bras d’Orochimaru prennent une apparence de brûlé.

: -« Maudit vieillard ! Rendez-moi mes bras ! »

: -« Idiot ! Je regrette de ne pas t’emmener avec moi dans la mort, Orochimaru, mais nous nous retrouverons dans l’au-delà ! »

: - Et de ne pas t’avoir tout dit sur tes parents, Naruto ! Mais maintenant, je sais que tu es entre de bonnes mains !

Le corps du troisième Hokage, le sourire aux lèvres, tombe au sol. Enma retire l’épée du corps de son ami, mais avant de partir, il maudit Orochimaru :

: -« Quant à toi, Orochimaru, ce n’est que le début ! Tu es maudit à jamais ! Tu connaîtras l’enfer sur terre ! Telle sera le début de ta longue punition ! »

 

Dans l’arène, le hurlement de douleur d’Orochimaru n’est pas passé inaperçu, et même au-dehors. Un des murs de l’édifice est percé, laissant passer les autres Kages et leur escorte :

: -« Où est Orochimaru ? Il va éprouver mon courroux! »

: -« Visiblement, ce sale gosse a commencé à déguster ! Pulvérisons-le ! »

: -« Alors, finissons-le ! A mort ! »

Pour Baki, la cause est entendue.

: - Le Raikage, le Tsuchikage et la Mizukage ici ? Même s’ils ne sont pas alliés à Konoha, ce ne sont pas les nôtres non plus ! Nous attaquer à l’un d’eux serait déclencher une autre guerre, et ce n’est pas le moment ! Notre situation devient intenable ! Si Suna doit survivre, nous devons partir d’ici sans tarder !

: -« A tous les ninjas de Suna, retraite stratégique ! »

 

Les voix furieuses des Kages attire l’attention d’Orochimaru :

: -Le Raikage, le Tsuchikage et la Mizukage ici ? ! J’ignore la raison de leurs présences ici, mais les affronter maintenant, dans mon état, serait suicidaire !

: -« Quartet d’Oto ! Arrêt des opérations ! Nous rentrons ! Kidomarô, passe au niveau un et retarde-les ! »

Les quatre d’Oto dissolvent la barrière. Puis Sakon et Jirobô viennent pour soutenir Orochimaru et l’évacuer. Kidomarô utilise la marque maudite :

: -« Kuchyose no jutsu ! »

Une araignée géante, située au centre d’une toile gigantesque, surplombant toute l’aire de combat, apparaît. Avant de partir, le ninja d’Oto crève le sac de soie attaché à l’araignée, libérant une multitude de petites araignées.

: -« Misérable petit arachnide ! Je te briserai en trente-deux morceaux ! Raiga Bomû (29)»

: -« Nous sous-estimer ! Quelle insulte ! »

: -« C’est censé me faire peur ? ! »

Le Raikage attrape la gigantesque araignée, et la fracasse au sol avec sa prise, fissurant le sol. La toile est durcie et s’effrite grâce au Tsuchikage. Les petites araignées sont détruites par les crachats de lave de la Mizukage. Mais Orochimaru est déjà hors de portée grâce aux quatre d’Oto. Kabuto est le seul resté ici.

: -« Et toi, Kabuto ? Pourquoi es-tu toujours là ? »

: -« Bonne question, Kakashi-san ! Mais ma présence ici n’est plus requise ! Quant à vous affronter, ce ne serait que vous donnez l’opportunité de copier mes jutsus, même si vous ne maîtrisez pas le sharingan aussi bien qu’un membre du clan Uchiwa ! Adieu ! »

Puis Kabuto disparaît dans un écran de fumée, laissant Kakashi perplexe au sujet de sa dernière phrase.

 

Konoha. Forêt Ouest.

 

Pendant que Sasuke récupère Sakura, libérée du sable, Shikamaru, Kiba, Akamaru et Tenten voient arriver Shino, et son père, qui a fini de le débarrasser du poison.

Sur le lieu du combat entre Naruto et Gaara, tous les deux sont allongés au sol, à bout de forces. Gaara est désorienté : Quelqu’un est plus fort que lui. Mais quand il voit Naruto s’avancer vers lui en rampant, il hurle de peur ! Sa plus grande peur se réalise : Perdre son existence ! Croyant que Naruto va le tuer, il est surpris par ce qu’il voit dans ses yeux : Des larmes ! Les paroles de Naruto resteront gravés dans sa mémoire pour toujours :

: -«L’indifférence, La haine, la solitude, et la souffrance qu’elles nous apportent, je connais très bien ! Nous sommes bien plus pareils que tu ne le crois ! Mais moi, j’ai rencontré des gens précieux, chers à mon cœur. Je les protègerai ! Je t’empêcherai de leur faire du mal, même si je te dois te tuer pour çà ! »

: -« Pourquoi te bats-tu pour eux ? »

 : -« Ils m’ont sorti de l’enfer de la solitude, ils ont reconnu mon existence, je leur dois tout. »

A ce moment-là, Gaara comprend l’origine de sa force : L’amour !

 

Mais ils sont interrompus par l’arrivée des Genins de Konoha, d’une part, et de ceux de Suna d’autre part. Naruto est soulagé d’apprendre que Sakura est sauvée. Gaara dit à Temari et Kankurô que c’est fini.

Kankurô portant Gaara, les trois surdoués de Suna partent sans être inquiétés. Ceux de Konoha emmènent Naruto, inconscient vers le village.

Près de Naruto, endormi, se trouve une feuille, reposant sur du sable : Un présage pour l’avenir ! Car aujourd’hui, Gaara s’est choisi un nouveau destin, et son frère et sa sœur sont les premiers à sentir qu’il a décidé de changer. Pour la première fois, ils sentent qu’ils ont à leur côté, non une arme meurtrière, mais leur petit frère !

 

Chassées de Konoha, les troupes de Suna se sont repliées depuis un moment déjà. Dans la forêt, ils sont rejoints par le groupe de Baki. Les nouvelles pour eux sont mauvaises : Beaucoup de morts, encore plus de blessés. Et le Kazekage reste toujours introuvable ! Mais c’est une information donnée par l’unité de surveillance, restée en arrière, pour renseigner en temps réel l’armée, qui sème le trouble parmi eux :

Gaara, sous sa forme de Shukaku, fut vaincu ! Ils l’ignorent par qui, mais le responsable avait invoqué un gigantesque crapaud rouge ! Mais ce n’était pas Jiraya qui se trouvait dans Konoha, à ce moment-là !

Pour Baki, les choses sont claires et nettes: Jiraya a un nouveau disciple, suffisamment puissant pour vaincre Gaara qui est donc mort, et Temari et Kankurô le sont sans doute aussi ! Konoha a dû les tuer, à la fois pour leur trahison, et pour écarter la menace représentée par Shukaku.

La situation de Suna est grave, voire désespérée : Baisse de sa capacité militaire, perte de nombreux ninjas confirmés, ainsi que celle de Genins prometteurs, Shukaku n’est plus en sa possession… Si on y ajoute l’intervention du Raikage, de la Mizukage, et surtout du Tsuchikage ! Bref, le rapport que Baki s’apprête à envoyer à Suna est le reflet de la réalité : Très sombre !

Cette opération, vantée comme une occasion exceptionnelle d’enrayer le déclin de Suna, s’est transformée en un fiasco complet, pour terminer en un désastre stratégique de premier ordre ! Suna est affaibli à tous points de vue, sans alliés, sa réputation réduite à néant, avec deux ennemis puissants pouvant profiter de l’occasion pour l’attaquer à brève échéance ! C’est l’existence de Suna même qui est menacée ! L’annihilation du village est un futur possible !

Cependant, Baki n’envoie pas son premier rapport préliminaire au village : L’arrivée de Temari et Kankurô, portant Gaara, le corps constellé des marques de combats acharnés, mais vivants surprend les ninjas de Suna.

: - Pourquoi les ninjas de Konoha les ont-ils épargné ?

Mais Baki coupe court à ses interrogations. Cela attendra. Les Genins sont envoyés recevoir les premiers soins par les médecins accompagnant les troupes. Et après cela, les ninjas de Suna doivent, de toute urgence, quitter le pays du feu, pour ne pas irriter davantage Konoha. Il faut rejoindre Suna le plus rapidement possible pour éviter ou contrer une possible attaque du village d’Iwa. Le rapport sera envoyé plus tard, bien moins sombre que le premier jet.

 

Konoha.

 

Le village est dévasté par les combats terribles. Mais pour l’instant, les ninjas se dirigent tous vers l’arène, là où gît le corps du troisième Hokage, Hiruzen Sarutobi. Chûnins, Jônins, Anbus, Jiraya, limaces, Kages viennent pour lui rendre un dernier hommage en l’honneur de ce qu’il a accompli : Konoha est sauvé !

 

Muraille de Konoha :

 

Dessus se trouvent deux ninjas inconnus, portant des manteaux noirs avec des nuages rouges, leurs têtes cachées par des chapeaux de paille. Le plus grand porte une gigantesque épée entourée de bandages.

: -« Konoha a échappé à la destruction totale, mais les victimes sont nombreuses. »

: -« Sans les Sannins Jiraya et Tsunade, ainsi que les autres Kages, les pertes auraient été bien plus importantes. »

Lui répond l’autre, plus jeune.

: -« Qui aurait pu croire çà ? Pourquoi sont-ils ici alors qu’ils ne sont même pas alliés de Konoha ? C’est plutôt le contraire ! »

: -« Visiblement, Orochimaru ne faisait pas que gêner nos plans. Il a dû marcher aussi sur leurs plates-bandes ! »

: -« Vu leurs caractères, ce n’est guère étonnant qu’ils soient venus ici en personne, en effet ! »

: -« Cependant, nous ne pouvons pas nous montrer pour le moment. Vu les forces en présence, çà ne ferait qu’attirer l’attention inutilement. Nous pouvons attendre. Nous avons le temps pour remplir notre mission. »

Sous son chapeau, ses yeux, porteurs du Sharingan, fixent Konoha : Les mêmes sharingans qui copièrent l’écriture d’Orochimaru pour la reproduire sur les lettres envoyées aux Kages !

 

Traduction :

 

(1) Nom du chien-viverin au Japon. Ce n’est pas un raton-laveur, il appartient à la famille des canidés comme le chien, le loup, le renard…

(2) Mille oiseaux.

(3) Technique de manipulation des ombres.

(4) Clones de l’ombre ou clones physiques.

(5) Orbe tourbillonnant.

(6) La morsure de l’homme-bête.

(7) Art de maîtriser le vent : la déferlante de sable.

(8) Shurikens de sable.

(9) Réceptacle.

(10) Technique d’invocation.

(11) Technique du clonage de l’ombre.

(12) Le lancer de clones.

(13) Mille ans de souffrance.

(14) Multiclonage de l’ombre.

(15) Le tourbillon de shurikens des quatre points cardinaux.

(16) Uzumaki Naruto furie.

(17) La narutornade des deux milles poings.

(18) Les quatre milles coups de pieds.

(19) Technique du sommeil du tanuki.

(20) Distorsion de l’air.

(21) Art de maîtriser l’eau : Bombes aqueuses.

(22) Art de maîtriser le vent : Les paumes de la bourrasque.

(23) Tourbillon divin du Hakke.

(24) Le son.

(25) Art de maîtriser le feu.

(26) Danse de la nouvelle lune.

(27) Sable.

(28) Dieu de la mort.

(29) Déflagration fulgurante.