Kyubi

par sasusaku82

Un amour de vampire

Kyubi

 

             A l’entente de ce prénom, Hinata recula. Le bracelet rouge la brûlée intensément. Naruto fit un pas en avant, elle recula encore. Sakura et Ino se mirent en retrait, avec la mère des Uchiwa. Neji paraissait alarmé.

-          Si on ne fait rien, ça va empirer.

-          Je le sais, dit Sasuke. Naruto… !

Le blond semblait complètement ailleurs, comme hypnotisé. Il ne regardait qu’Hinata. Celle-ci était comme hésitante sur quelque chose. Il tendit la main vers elle, mais elle le repoussa.

-          Hanabi, c’est moi… prononça-t-il.

-          Ne m’appelle pas comme cela ! Cette fille est morte. Tu comprends ?! Elle n’existe plus ! Je suis Hinata !

-          Hanabi.

Hinata s’énerva et le repoussa encore une fois. Ino et Sakura ne comprenait rien à la situation. Pourquoi Naruto changeait-il soudainement de comportement ? Temari aussi. Non seulement, elle ne parlait plus, mais en plus elle s’était retirée avec Shikamaru hors de la maison. La présence de la Hyuga était à l’origine de tout cela. Hinata, qui devenait de plus en plus folle à cause du blond, lançait des attaques de partout.  Neji voulut  l’attaquer mais Tenten le retint. Il ne fallait pas qu’il soit blessé. Fugaku intervint alors.

-          Hinata, je te prierai de dégager de ma maison en vitesse. Tu « perturbe » Naruto. Malgré que tu aies bien changé, je suis certain que tu ne voudrais pas voir Naruto souffrir. Et c’est ce qu’il se passera si tu continue à être ici !

Son bracelet rouge arrêta alors de disparaître, et resta à son poignet. Le remarquant, Hinata chercha à s’échapper très vite. C’était mauvais signe. Le jeune Uzumaki apparut devant avec une vitesse folle. Ses pupilles étaient rouges, et noires. Ses canines de vampires sortirent au maximum. Sa force avait elle aussi augmentée. Son bracelet avait aussi arrêté de disparaître. Il donna un coup de poing en plein dans le ventre de la brune. Chose surprenante, elle cracha du sang.  Il la releva en tirant sur ses longs cheveux, et  lui remit un coup de poing dans son visage. Hinata ne ripostait même pas. Après X coups, il s’arrêta car Neji et Sasuke lui tenaient les bras.

-          Qu’est-ce que vous faîtes ?!

-          Arrête, tu vois bien qu’elle n’a même pas la force de te renvoyer tes coups. Laisse-la.

-          Vous êtes de son côté maintenant ? constata-t-il.

-          Non. Mais on n’est pas du tien non plus ! Puisque tu n’es plus le Naruto que nous connaissons, répondit Neji.

-          Je suis le vrai Naruto.

Pendant que les garçons immobilisaient le blond, Kiba prit Hinata et l’emmena près de Fugaku. Mikoto fit reculer les filles. Naruto s’énerva, et se libéra de leur emprise. Regardant Hinata, il arriva devant elle et prit son cou dans sa main. Il serra de plus en plus fort. Hinata hurlait. Kiba intervint, mais se fit très vite repousser. Fugaku donna un coup de poing à Naruto, qui eut mal mais qui ne lâcha pas la brune pour autant. Sasuke et Neji tentèrent de le raisonner, mais il n’y avait rien à faire. Ino dépendait d’Hinata. Elle n’avait pas eu droit à son sang depuis sa transformation en nouveau-né. Le fait qu’elle soit là « stimuler » le sang dans son corps. Sakura le savait très bien. Elle la sentait se retenir de se diriger vers Hinata, bien que ce ne soit pas vraiment le moment. Pourtant le fait qu’elle se fasse étrangler, par Naruto en plus, l’agacer vraiment. Il fallait l’arrêter. C’est pour cela qu’Ino intervint. Ses yeux rouge et ses crocs en avant, elle se jeta sur Naruto qui ne s’y attendait vraiment pas. La chute les fit passer au travers d’une fenêtre. Ino était très en colère. Elle immobilisa un court instant le garçon. Un instant plus que suffisant puisqu’elle le mordit à l’épaule. Il cria. Elle planta ses griffes, ongles auparavant, dans l’autre épaule pour le maintenir à terre. Naruto bougeait ses jambes pour qu’elles l’atteignent. C’était impossible mais il essayait tout, car il était déterminé à éliminer Hinata. C’est alors que ses pupilles se fendirent en deux, ses cheveux s’allongèrent et il souleva le bras de son amie comme si c’était une feuille de papier. Il la jeta, se débarrassant enfin d’elle. Ce fut Kiba qui la récupéra.

-          J’en ai marre de vous. Foutez-moi la paix.

Leurs yeux s’agrandirent. Sa voix était grave.

-          Kyubi…, murmura Hinata.

-      Au moins, tu te souviens de ça. Tss, il faut en arriver jusque là pour que tu admettes que j’existe ?

-      ….

Le fait que son interlocutrice reste muette l’énervait encore plus. Car, après tout, c’était sa faute. Il reprit son affaire et rua son ennemi de coup. Tout le monde intervenait pour l’empêcher. Naruto avait sa force décuplé, et pour lui ils n’étaient que des moucherons. Hinata ne pouvait pas se défendre. Elle cherchait à chaque fois un moyen de s’enfuir, mais il la bloquait tout le temps. Le pire, c’est que ses ennemis la protégeaient. Cela la dégoutait. Malheureusement, ses pensées furent interrompues par un coup de poing qui la fit se cogner contre un mur de la maison, tant la force était énorme. Le temps qu’elle se remette debout, il était devant elle. Avec sa vitesse, elle réussit à se sortir avant un autre coup. C’était sa chance ! Passant par une fenêtre, elle sortit de la maison. Naruto la rattrapa beaucoup plus vite que ce qu’on aurait cru. Le bracelet la brulait, à Naruto aussi. Alors que tous le monde arriva à leur hauteur, de la fumée les recouvrèrent. Lorsqu’ils rouvrirent les yeux, Pain se tenait devant eux. Pour être plus exact, entre eux deux. Personne ne comprit la raison de sa présence. Il avait un air assez indifférent à la situation. Son regard croisa celui du blond. Pain le regardait de haut.

-          C’est donc toi, le fameux Kyubi ?

-          PainTu tombe bien. Tu vas y passer avec elle.

-          Désolé, pas aujourd’hui.

Il se retourna et regarda Hinata. Elle se jeta dans ses bras. Il l’enlaça de son bras droit, et avec sa main gauche mit le poignet droit de la brune à sa hauteur. Le bracelet, qui la brulait, rongeait sa peau. Il mit sa main sur son bracelet. Il lui rongeait la paume. Naruto le regardait remplit de haine, suite à son geste.

-          Qu’est-ce que tu vas faire ? lui demanda t-il.

-          Une chose qui devrait te faire taire, répondit en toute simplicité son interlocuteur.

Il arracha le bracelet du poignet de la Hyuga. Le blond hurla de toutes ses tripes. Pain fit disparaître l’objet en le brulant. Naruto tomba à genoux en se tenant son poignet, puis le torse. Sa tête se leva et regarda Pain.

-          Tu peux me tuer, mais sa haine ne disparaitra pas, expliqua Naruto.

-          Je n’en suis pas aussi sur. Naruto n’est pas un vampire qui tue comme toi.

-          Hanabi aura toujours de la haine, elle. Et tant que cette haine  sera là, Naruto n’aura pas d’autre choix que de la tuer, renchérit Naruto.

-          Dans ce cas je vais m’assurer que cette histoire se termine.

-          Attends, que comptes-tu faire ? Ne me dis pas que… !

-          Si. Elle a assez souffert, et toi tu me soule.

Il lui prit son poignet et arracha le bracelet du garçon, puis le brula. Hinata recula de quelques pas puis une explosion se produit. Tout le monde se recula sauf Pain. Lorsque la fumée se dissipa, trois corps étaient sur le sol. Un corps d’homme, adulte et d’une quarantaine d’années. Deux corps de fille. Elle se ressemblait, bien que l’une fasse plus enfant que l’autre. La plus petite était consciente, contrairement aux deux autres. Sakura, complètement perdue, demanda leur identité. Fugaku et Neji se mordirent la lèvre inférieure. Ils connaissaient plus que bien ces personnes. La petite aux yeux blancs comme Neji regarda Kyubi. Elle avait un sourire sur ses lèvres.

-          On dirait bien que j’ai gagné  Kyubi.

Il n’eût pas le temps de lui répondre, car ses yeux redevinrent bleus et ses canines se rentrèrent. Seuls ses cheveux restèrent un peu longs. C’était signe que Kyubi avait disparut définitivement, et que Naruto était bien là. Par contre, son visage relatait sa fatigue extrême. Le jeune Uzumaki  regarda la petite.

-          Malgré tous ce qu’il s’est passé, je crois que c’est la première fois qu’on se rencontre vraiment, Hanabi.

Il lui fit un sourire. Elle le regarda. C’était bien le Naruto d’avant, bien qu’il soit vampire. Kyubi n’était plus. Elle n’avait plus de raison de l’attaquer. Des bruits de pas se firent entendre derrière Kiba et Ino. Ils se retournèrent pour voir Tsunade. Elle avait un petit sourire.

-          Qu’est-ce que vous faites ici ? dit Sasuke.

-          Je suis là pour éclaircir certaines choses. Hanabi, si tu me disais la vérité sur ce qu’il s’est passé il y a quinze ans ?