Un Noël mouvementé Part 5

par appossai

Un Noël mouvementé : Part 5

 

_ Tu sais Naruto… je t'envie beaucoup, dit-elle en prenant les mains de celui-ci dans les siennes. Devenir Hokage n'est pas à la porté de tout le monde, mais quelque chose me dit que ton courage et ta force te pousseront suffisamment loin pour y parvenir.

 Sur ces quelques mots elle lui donna également un baiser sur la joue et s'éloigna en leur faisant signe de la main.

_ Au fait, fit-elle en leur faisant face. Moi c'est Mei Nagamine. Retiens bien ce nom car comme le tiens, on en entendra parler dans un futur proche. Dites également à votre Hokage de renforcer la sécurité.

_ Elle l'est suffisamment, répondit Naruto en pointant du doigt un arbre, au loin, sur lequel se tenait un homme… un Ninja. Rentrer à Konoha est à la portée de tous, en ressortir demande un véritable exploit, ajouta notre héros en souriant.

_ Merci encore Naruto, prenez soin de vous, dit-elle en bondissant par-dessus la rivière pour finalement disparaître de leur vue.

_ Konoha-maru ? Hé ! Konoha-maru, cria-t-il en lui donnant une tape sur la tête.

_ Aïe !! Hurla l'enfant en plaçant ses deux mains sur son crâne.

_ Allez viens on rentre.

Tous deux rentrèrent dans la forêt en direction du village.

_ Dis Naruto ?

_ Mmh…

_ Le Ninja, depuis quand il était là ?

_ Nous l'avons croisé dans la forêt. Je ne pense qu'il aurait laissé Mei passer la rivière.

_ Quoi ! Tu veux dire qu'il l'aurait tué si tu ne l'avais pas combattu ?

S'étirant longuement, Naruto répondit avec le sourire ! « Il suffisait simplement qu'elle reparte comme elle était venu… les mains vides. De plus, il a dû voir que nous avions sympathisé. »

_ Tu… tu l'as combattu juste pour qu'elle ait une chance de repartir d'ici vivante ?

_ J'avais besoin d'exercices imbécile, et fallait bien sauver un certain énergumène dont je tairais le nom.

 

 

Raccompagnant Konoha-maru, Naruto se rendit ensuite chez lui. Il était minuit passé de vingt minutes. Montant les marches de son escalier il se retrouva nez à nez, devant le seuil de sa porte avec…

_ Hinata ?

_ Bon… bonsoir Naruto.

Elle n'osait pas le regarder dans les yeux. Le fait qu'il soit torse nu, la gênait peut-être.

_ Je… excuse ma tenue, je suis tombé sur un ours qui semblait de mauvais poil, dans la forêt.

Un sourire sincère illumina son visage.

_ Ca fait longtemps que tu es là ?

Elle secoua simplement la tête et tendit ses bras vers lui. Elle tenait un objet dans ses mains.

_ Joyeux Noël Naruto, dit-elle timidement en lui remettant l'objet et en lui faisant une bise sur la joue.

Aussi rapide que le vent, elle descendit l'escalier…

_ Hinata… Attend, cria-t-il en portant sa main à sa joue.

… et disparut au tournant d'une ruelle.

_ Qu'est-ce qu'elle voulait ? Se demanda Naruto en observant attentivement le paquet qu'elle venait de lui remettre. Un minuscule objet emballé dans un papier cadeau.

L'ouvrant avec facilité, il s'en saisit, l'éleva devant lui au dessus de sa tête et le secoua légèrement en affichant un immense sourire.

_ MERCI HINATA !!! Hurla-t-il à bout de souffle.

Elle n'eut d'ailleurs aucun mal à l'entendre. Hinata s'était tapis là, dans l'ombre en attendant un court instant la réaction de Naruto qui lui fit chaud au cœur. Maintenant, elle pouvait partir.

Naruto sautillait comme un enfant.

_ Yes, yes… YES !!! S'extasia-t-il les larmes aux yeux.

Ses doigts tenaient avec douceur un porte-clef au bout duquel était attaché une figurine. Un petit bonhomme ressemblant comme deux gouttes d'eau à notre héros. Il y avait cependant une petite différence, pas grand-chose mais de taille tout de même… les vêtements. Ils avaient été troqués avec ceux de l'uniforme de l'Hokage de Konoha.

Naruto Maître Hokage… il s'agissait d'une réalité aux yeux de Hinata et d'un vœux et d'une promesse que Naruto reformula en cette nuit de Noël mouvementée.

_ Bwahahaha !

Ce rire résonna dans tout le village, il fut même entendu jusqu'à la place de Konoha alors que la fête battait son plein. Un rire que Sakura et Sasuke n'eurent aucun mal à reconnaître… un rire qui s'intensifia encore plus quand Naruto empoigna la poignée de sa porte fermée de l'intérieur.

_ Bwahahahahhahahahahah !!!!!

Il descendit posément les marches de l'escalier en prenant tout son temps, mort de rire. Contournant la maison  il jeta un coup d'œil en l'air. Au dessus de lui, à une dizaine de mètres, se dressait l'ouverture de sa fenêtre. S'apprêtant à bondir, une rafale de vent souffla avec force et claqua avec force les battants de la fenêtre.

_ Bwahahahah… Bwahahahahahahahhaha !!!!!

Ne tenant plus sur ses jambes, il s'écroula en s'adossant contre le mur. Les yeux inondés de larmes et le regard contemplant avec une joie immense son premier cadeau de Noël.

_ Merci du fond du cœur Hinata, pensa-t-il en fermant ses paupières pour s'endormir mort de fatigue et le cœur serein comme il ne l'avait jamais été auparavant.

 

FIN