Prologue

par mikazuki

Dans la tour de lhokage, à Konoha, se déroulait une réunion qui allait bouleverser une bonne partie de lhistoire du village: lenfermement du jinchuriki du démon renard à neuf queues, qui devait fêter ses 3 ans le mois suivant. Deux parties étaient confrontées ; dun côté ceux qui souhaitaient lenfermement du petit et de lautre ceux qui le trouvaient trop jeune pour être emprisonné.

- Et moi je soutiens les dires de lhokage! Lenfant nai pas une menace, et

- Lenfant nai pas une menace pour linstant. Kurenai sensei, vous vous formalisez trop sur le faite que se soit un enfant, quand il aura grandit et quil aura provoqué un malheur, sur quels arguments vous appuierez vous ?

Cétait un homme grand, avec de long cheveux bruns et des yeux blancs qui venait de parler.

- Hiashi-sama, sans vouloir vous manquer de respect, cest vous qui ne vous préoccupez pas assez du fait que ce ne soit quun enfant, répliqua la jeune femme qui avait été interrompue.

- Je mefforce juste de penser au sort du village, le démon renard devra de toute façon être enfermé.

Ses dernières paroles avaient été dite dun ton qui ne permettait aucune contestation, cependant Kurenai fronça les sourcils et sapprêta à répliquer, mais un homme, qui jusque là était resté dans le fond de

la pièce sans rien dire, savança vers la table du conseil et prit la parole:

- Je propose de faire un compromit entre les deux parties comme le disait Hiashi-san lenfant devra, tôt ou tard, être enfermé, mais Kurenai-san a raison de dire que lenfant est encore jeune

- Que proposez vous dans se cas Danzo-sama? Cétait un membre du conseil qui avait posé cette question, ne voyant pas ou il voulait en venir, tout le monde savait que le chef des anbus voulait la mort du jinchuriki.

- Juste une date denfermement. Disons dans un an ou deux .

- Un an ou deux ce nai pas suffisant ! Je propose dans 5 ans !

- Non, Danzo à raison . Désoler Kurenai-san , dit lHokage, qui venait de parler, en regardant le jeune professeur. Cest décidé, Naruto sera enfermé dans deux ans, quand il aura ses six ans. Je ne veux plus aucune protestation, ma décision est prise.

Sur cette dernière phrase, le Hokage sortit de son bureau, laissant les personnes restées dans la salle en grande discussion. Seul Danzo restait silencieux, un sourire satisfait au lèvres.

 

 

 

Bonjour !

Voici la première fic que je publie et j’espère qu’elle vous plaira ! Si vous voyez des soucis de compréhensions ou des répétitions fréquentes je compte sur vous pour m’en avertir ( ce sont mes principales ennemies avec les fautes d’orthographe ).

J’ai un style d’écriture qui fait que je ne suis du point de vue de personne dans l’histoire et en même temps de tout le monde. J’explique : Je peut dans un paragraphe mettre le point de vue indirecte d’un des personnages. Par exemple : «  Il le vit sourire et son cœur s’emballa. Jamais il n’avait vu plus beau sourire. » Dites moi si cela vous gène, j’essayerai de changer cette façon de faire, mais je ne garantis rien.

Enfin je lance un avis de recherche pour bêta-lecteur/trice qui ne manque pas de courage.

A plus, Mikazuki