Tsukimi poour les fans de ShikaTema

par tookuni

Tsukimi pour Shikamaru et Temari

 

 

 

Temari était encore à Konoha. Elle ne savait pas pourquoi, elle se proposait toujours pour ce genre de mission de liaison, pour organiser les rencontres entre les villages… Kankuro lui avait demandé à plusieurs reprises en riant si elle n’avait pas de petit ami à Konoha et elle avait répondu en lui envoyant quelques rafales de vent à la figure pour l’empêcher de voir son rougissement. Si Kankuro la taquinait, Gaara n’était pas dupe. Il savait bien que Temari s’était attachée à cette ville, mais aussi à ses habitants, et particulièrement, il en était sûr, à un certain Shikamaru Nara.

 

Shikamaru se promenait avec Temari. Ils passaient souvent du temps ensemble, notamment à cause de leur missions communes, devait-il dire « grâce » à leurs mission communes… Il aimait la présence de la jeune fille, énergique, souvent trop imposante mais elle supprimait l’ennui qu’il avait d’ordinaire à faire chaque chose. Il restait le même mais s’investissait davantage lorsqu’elle était là.

 

Les deux jeunes gens, en ce jour de Tsukimi, devaient passer tout leur temps ensemble à cause de l’organisation d’un examen chunin. Cela ne déplaisait ni a l’un, ni à l’autre, mais ils se gardaient bien de se le dire. Ils rentrèrent donc chez Shikamaru, ce dernier râlant en voyant qu’il n’y avait personne et qu’il faudrait préparer à manger. A peine avait-il posé un pied sans entrain dans l’entrée qu’il se sentit poussé en avant, se pris l’autre pied dans la marche et tomba à la renverse. Temari ricana.

 

« Allez ! Un peu d’entrain quoi ! »

 

Shikamaru sourit. Elle passa à côté de lui, toujours étalé par terre, mais il attrapa sa cheville et elle se rétama à son tour. Une bataille éclata entre eux, riant et de roulant par terre. Le calme de Shikamaru s’estompait parfois pour lui laisser un peu de malice et cette envie de « jouer » que Temari lui procurait.

 

Un peu plus tard, ils étaient tous les deux devant des plans de terrains, des listes de pièges et de noms, et des piles de dossiers. Shikamaru réfléchissait. Non pas à la pile de dossiers qui se trouvait devant lui mais à la façon la plus simple et la moins dangereuse de montrer ses sentiments à Temari, c’était vraiment galère. Celle-ci s’inquiétait un peu pour le jeune homme : c’était bien la première fois qu’il n’arrivait pas à se concentrer sur ce qu’il faisait. Elle posa une main sur son épaule pour le sortir de ses pensées. Il sursauta.

 

« Hum… Désolé, j’étais ailleurs.

-Ca ne te ressemble pas… d’être « ailleurs ».

-Temari… T’a vraiment envie de bosser là ?

-Franchement, non ! Tu veux faire la sieste je suppose.

-Nan, même pas. Je réfléchissais à un truc.

-Décidément t’arrête pas ! Et c’est quoi ?

-Bien… fit Shikamaru d’un air mystérieux, si tu veux le savoir, va falloir que tu te laisses faire…

-Hein ? Je marche pas au chantage moi !

-Dommage… répondit ce dernier en se penchant vers elle. »

 

Temari voyait Shikamaru se rapprocher. Elle reculait et se demandait encore ce qu’il lui voulait quand elle heurta le dossier du canapé. Shikamaru se penchait toujours vers elle et fini par l’embrasser doucement.

 

« Voilà. Je pensais à ça. »

 

Temari était restée figée. Le cœur battant à cent a l’heure, elle parvint à se calmer et à articuler :

 

« Tu peux continuer… d’y penser si tu veux.

-Hum… Je pense à autre chose maintenant, répondit celui-ci, pris par son jeu, et peut être aussi par  pure flemme de se soulever un peu du canapé pour de nouveau aller embrasser Temari.

-Et… Tu penses à quoi ? fit elle avec un sourire amusé.

-Viens voir si tu veux le savoir ! déclara t’il avant de croiser ses mains derrière sa tête et e fermer les yeux. »

 

Temari n’avait que trop bien compris de quoi il s’agissait. Elle se pencha vers Shikamaru et l’embrassa. Il répondit immédiatement, prenant sa tête d’une main, de l’autre sa taille.

 

Ce jour du Tsukimi fut inoubliable pour eux deux, et il est certain que les dossiers, sur la table, de toute la soirée, ils n’y ont pas touché.

 

 

 

OWARI

 

 

Raaaah !!! C’est le dernier one pour aujourd’hui, pour cause de monopolisage de PC par la sœur, plus crise de la mère parce que je passe ma vie dessus et que ça me fait chier et plus que chier de l’entendre râler, pour aussi boulot à faire en quantité (bein ouais, c’est ça la terminale), et puis voilà.

J’éditerais sûrement « le tombeur » aujourd’hui ou demain, le temps de répondre aux coms pendant que y’a personne pour m’embêter…

Sinon, j’espère que ce petit one vous a plu, je sais qu’il y en a qui l’attendaient.

 

Rép aux coms :

 

Juste_Une_Fille : Merchi ! Y’en aura d’autres des comme ça, mais pas aujourd’hui pour les raisons données au dessus… C’est vrai que le NaruIno fait bizarre, mais il n’y avait qu’Ino pour trouver que Sasuke était amoureux. Je voulais faire une entrevue Naruto/Sasuke seuls, mais Naruto aurait pas trouvé ça tout seul. Ino était la plus a même de dire ça… Bon, content que ça t’ai plu quand même ! A la prochaine !

 

Ayami-Chan : Marrant ? Ouais, ça manquait de divertissement ces one alors j’ai mis un peu d’humour ! Content de t’avoir fait rigoler ! A bientôt !! J’ai plein d’idées, il faut juste que je me débarrasse de la famille chiante ! A plus et merci !!

 

Adeline : Entreprenant ? Ouais, un peu, je pense qu’il est comme ça en vrai, mais que ça se voit pas parce que ce type de sentiment, il ne l’a pour personne en particulier. J’ai essayé de garder son silence et sa façon d’être direct un maximum, ça fait qu’il a effectivement l’air entreprenant. Je l’aime bien comme ça, parce que sinon il est timide et il fait nunuche (Sasuke nunuche) ! Sinon, pour la chaussure, je t’explique, Sasuke est en train de poursuivre Naruto dans toute ma chambre en lui ordonnant de lui dire où il a planqué sa chaussure, Naruto lui fait des pieds de nez, Ino rigole… Ah, Sasuke l’a attrapé… Eh !!! Doucement ! Me l’abîme pas trop !!!! J’ai besoin de lui pour la suite moi !!! Naruto !!! Dis lui si tu veux rester en vie !!! Quoi ??? Tu l’a donnée à Akamaru ??! Nan Sasuke !!! Reste calme !!! Sasuke pas la matraque !!! Pas la matraque !!! aieuh !!! Mais oui c’est moi qu’ai eu l’idée mais c’est pas une raison !!! Bon, renseignée ?

 

rebsun : Bah tant mieux. J’arrête un peu même si j’ai envie de continuer… Merci pour ton com. A bientôt normalement !

 

Ah oui, je dis au revoir et bon courage à SoUchita qui s’en va je ne sais toujours pas où. J’espère que ça se passera bien pour toi et que tu aura internet assez vite. Normalement, tu trouvera à ton retour un petit KakaSaku quelque part. Allez, bonne chance pour la suite !