Tsukimi pour les fans de NaruHina

par tookuni

Tsukimi, pour Naruto et Hinata

 

 

 

Aujourd’hui, c’est le 15 septembre, la famille Hyuga s’apprête à fêter le Tsukimi comme il se doit. Hinata est encore une fois obligée de revêtir cet ignoble kimono qui la mets mal à l’aise face à ces gens et son père. La cérémonie du thé est toujours la même, mais cette année, ce n’est pas elle qui la fait. C’est sa sœur Hanabi, qui apparaîtra alors comme héritière légale. Hinata en est heureuse. Elle ne veut pas de ce titre. Tout ce qu’elle veut, pour l’instant, c’est aller rejoindre ses amis pour terminer la soirée à regarder la lune, sans rien dire, calmement, et avec son soleil à proximité, même s’il ne lui parlera pas.

 

Naruto est surexcité. C’est son premier Tsukimi. Cette année, il le fête avec tous ses amis. Il est un peu anxieux. Il se dit que ça sera une fête inoubliable, parce que cette fois là, il ne sera pas seul… Il se rappelle toutes ces années où il voyait les gens passer dans les rues, heureux, allant regarder la lune, les enfants rire en montrant l’astre dans lequel ils s’imaginaient les deux petits lapins dont la légende parlait. Lui, il n’y avait jamais cru, il n’avait jamais pu y croire, d’abord parce que personne n’avait été là pour lui en parler, ensuite, parce qu’il n’avait jamais réussi à voir les habitants de la lune. Il restait la plupart du temps chez lui à la regarder, ou il sortait dans les rues désertes, et il pouvait enfin se promener la tête haute, parce qu’il n’y avait personne… Mais cette année, le Tsukimi serait le plus beau jour de sa vie.

 

Tous les anciens genins s’étaient réunis. Les filles faisaient des batailles de fleurs, les garçons buvaient du saké. Le rire de Tenten couvrait celui de Sakura, mais la voix claire d’Hinata attira son attention plus que n’importe quelle autre. Hinata en ce jour, plus belle et plus pure que la lune…

 

Hinata avait réussi à s’échapper rapidement de la cérémonie officielle, accompagnée de son cousin qui, peu habitué à l’alcool, chantait bras dessus bras dessous avec Kiba.

 

« Il est des nooootres ! Il a bu son verre comme les autres !!!!! »

 

Hinata souriait, riait, chahutant et luttant avec ses amies, à celle qui serait couverte de pétales de fleurs. La lune veillait, et donnait aux cheveux d’un certain jeune homme blond qui la regardait fasciné, un éclat proche de celui des boucles des anges. Hinata s’arrêta un instant de tourner lorsqu’elle s’aperçu qu’il la dévorait des yeux. C’est le moment que choisi Sakura pour la pousser en avant, vers lui.

 

Lorsque Hinata leva la tête, elle était dans les bras de Naruto. Le garçon avait un magnifique gros plan sur son visage, se perdant dans ses yeux plus éclatants que la lune, dans ce parfum de fleur qu’elle respirait à présent.

 

Elle se releva vite, embarrassée et rougissante. Naruto n’avait pas encore réalisé ce qu’il lui arrivait que déjà, il engageait la conversation, comme hypnotisé par la jeune fille.

 

« Ca va Hinata-chan ?

-Heu, oui. C’est le Tsukimi ce soir, tout le monde est content…

-…

-Naruto-kun ? demanda t’elle timidement voyant le silence de son ami.

-Je… Je n’ai jamais aimé le Tsukimi jusqu’à présent. Avant, je n’avait personne avec qui le fêter, je me retrouvais toujours tout seul…

-C’est parfois mieux de n’avoir personne tu sais. Le Tsukimi en famille a toujours été pour moi un enfer. Je ne pouvais pas y aller avec mes amis.

-Ha… Alors on est deux, répondit le blond. Dis, tu les voix toi, les lapins dans la lune ?

-Bien sûr, ils ont été mon seul réconfort ces jours là.

-Je n’arrive pas à les voir…

-Je vais te montrer, mais il faut que tu les imagines un peu… Tu vois, dit elle en prenant le poignet du ninja pour le mettre devant elle et dessiner avec ses doigts les contours d’une dessin virtuel, il y en a un là, avec une galette de riz dans la patte, et l’autre, il est en face et il le regarde et il cuisine la sienne… Ils sont très complices tous les deux, acheva t’elle en souriant. »

 

Naruto avait suivit dans un battement de cœur les gestes qu’Hinata lui avait fait faire. Etonné, il avait vu doucement se dessiner une forme, puis une autre, et il les avait vus, les habitants de la lune. Il se tourna vers Hinata à ce moment là, réalisant qu’ils se tenaient toujours la main. La jeune fille était encore surprise de son audace. Elle n’osait plus bouger et voyait Naruto se rapprocher de plus en plus.

 

Naruto ne savait pas ce qu’il faisait, mais c’était la seule envie qu’il avait, et la seule façon pour lui de remercier Hinata. Il la pris dans ses bras et la serra très fort, le plus fort qu’il pouvait, pour lui montrer toute sa reconnaissance, d’avoir réussi à lui faire voir ce qu’il croyait impossible, à le faire rêver. Hinata répondit à l’étreinte, et quelques instants plus tard, c’étaient deux amoureux, qui s’embrassaient sous la lune au milieu des cris et des rires de leurs amis.

 

Dans l’astre blanc, on pouvait distinguer deux formes, l’une face à l’autre : deux petits lapins qui faisaient des galettes de riz et qui souriaient, rendant la lune plus éclatante et plus belle que jamais. Ce soir là même, lorsque le silence se fit quand on les découvrit, on raconte qu’on a entendu leur rire, dans la nuit.

 

 

OWARI