Chapitre 7 : Suite du pays des vagues / Le défi de Sasuke / Branche Parallèle

par Kyubi-sensei

« -Papa... »

Ces pleurs intriguèrent Naruto qui s'avança vers la porte d'où venait ces pleurs. Il la poussa et vit un petit garçon pas plus au haut qu'un tabouret.

« - Papa...

- Petit...

- Qui êtes-vous ?

- Je m'appelle Naruto Uzumaki

- Oh vous êtes un des ninjas que grand-père a engagé...

- Oui... Ton père est mort, c'est ça ?

- Oui... Gatô l'a fait exécuter...Tu sais moi aussi j'ai perdu mon père...

- Ça mal hein... , se lamenta le petit garçon

- Entre nous, je ne sais pas ce que fait vraiment. Mes deux parents sont mort le jour de ma naissance. »

Cette phrase jeta un froid dans toute la pièce...

« - Qu'es que a dit ton père avait de mourir ?

- De rester fort ! Mais je n'y arrive PAS !!! , pleura le jeune garçon

- Tu t'appelle comment ?

- Inari...

- Vois-tu Inari, dans mon village, les civils me traitent de démon tandis que les ninjas me respectent et me craignent. C'est en persévérant que j'ai réussi cet exploit. Ici tu peux faire pareil...

- Ça ne sert à rien de persévéré Gatô va tous nous tuer si nous le faisons !

- Dans ce cas, je vais te rendre plus fort.

- Ca ne sert à rien ! , cria Inari

- Regarde-moi dans les yeux s'il te plait ! » , demanda Naruto avec une pointe d'autorité

Inari regarda Naruto et tomba dans un Genjustu lui montrant le futur si il ne deviendrait pas plus fort.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Inari pleurait caché dans une trappe, au-dessus Gatô était là avec ses deux meilleurs mercenaires. Tsunami était dans les mains des mercenaires en train de se faire torturer pour dire où était Inari.

Mais au lieu d'aider sa mère, Inari pleurait quand tout à coup il sentit un liquide chaud se répandre et passer à travers la trappe...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Inari pleura en plus...

«  Vois-tu je te rendrai plus fort regarde maintenant ce qui se passerait si tu devenait plus fort... »

Et Inari replonga dans un Genjustu...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Inari pleurait caché dans une trappe, au-dessus Gatô était là avec ses deux meilleurs mercenaires. Tsunami était dans les mains des mercenaires en train de se faire torturer pour dire où était Inari.

Inari essuya ses larmes et sortit et assomma les deux mercenaires avec la poêle de sa mère puis il se prit un coup de pied dans la poitrine venant de Gatô. Il se relève et fonça vers Gatô, poêle à la main...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Inari s'arrêta de pleurer...

« - Tu le pense vraiment que je peux faire ça !

- Bien sûr !

- Dans ce cas... Entraîne-moi !

- Très bien pendant trois jours je t'enseignerais les bases du combat à mains nus... »

¤¤¤

Voilà maintenant quatre jours que Yamato protégeait Tazuna et que Naruto entraînait Inari.

« - Inari stop !

- Naruto-san ?

- C'est bon ! Tu es assez fort pour protéger ta famille !

- C'est vrai !

- Oui !

- YOUHOU !

- SHHH... Naruto !

- Yamato ?

- Plein de mercenaires ! Besoin de toi !

- Pas de problème ! Inari va protéger ta mère !

- Ok ! »

Inari et Naruto se mirent à courir enfin trottiner pour Naruto.

Inari s'arrêta devant chez lui. Tandis que Naruto continua à trottiner.
Une fois, la maison d'Inari dépassé, il courut.

¤¤¤

Yamato se démenait, tuant les mercenaires les mercenaires à sa portée.
Soudain, un bruit sourd... Celui d'une armée qui se déplaçait à très grande vitesse...
Yamato créa un clone de bois et alla voir quel était l'étrange armée...
Ce qu'il vit le laissa sans voix... Il fit rapidement le calcul... Il voyait un millier de clone de Naruto !
Il déglutit puis il vit tous les clones se désagrégé un à un... puis le Naruto original se recouvrit d'un manteau de chakra rouge pâle qui avait une de renard... à une queue.

Il semblait glisser sur le sol, ne foulant le pont que de très rare fois pour reprendre son élan. Les mercenaires tombaient un à un sous les griffe de « l'hybride ». Yamato regardait cette vision féerique et apocalyptique.
Plus les mercenaires fuyaient, plus le nombre de morts grandissait.

Puis plus rien, plus aucun son... Trois cents corps gisait sur le sol dont Gatô...

Yamato rejoint Naruto.

« - Tu LE maîtrise ?

- Oui jusqu'à la première queue ! , mentit Naruto

- Bien nettoyons le pont et disons à Tazuna que c'est fini ! »

Ils nettoyèrent le pont à coups de Suiton et retournèrent chez Tazuna...

¤¤¤

« - Yo le vieux ! On a terminer la mission !

- A merci à vous deux ! Terminons ce pont !

- Yosh ! MULTICLONAGE SUPRA ! »

En moins de trois jours ils finirent le pont !

¤¤¤

« - Bon ben Salut !, dit Naruto

- Au revoir !, Lança Yamato

- Inari continue ! Tu recevras de nouveaux rouleaux tous les jours par tu sais quoi !, cria Naruto

- D'accord Naruto-sensei ! »

Les villageois regardèrent Inari puis Naruto et ne comprirent pas.

¤¤¤

Au parc de Konoha, trois jours plus tard...

« - Ah te voilà Teme ! Viens voir mes progrès !, dit Sasuke pour défier Naruto

- Oh calme-toi ! Je viens de rentrer de mission !

- Tu étais en mission !?

- Ouais mission solo !

- Putain ! Tu es toujours devant moi ! Tout ça à cause de ce Kira !

- Ouais je sais !

- Allez viens on va au bain public cela nous détendra !

- Ok ! »

Ils allèrent au bain public mais quand ils entrèrent, ils virent les deux fan-club qui étaient réunis...

« - Cours..., ordonna Naruto dans un soufle

- Quoi ? , demanda Sasuke en haussant le ton ce qui fit retourner les filles

- J'AI DIT : COURS ! », hurla Naruto en se mettant à courir.

Sasuke et Naruto se mirent à courir enfin trottiner pour Naruto.

« - NARUTO-KUN ! SASUKE-KUN !

- Sasuke grimpe sur mon dos et discute pas ! » ordonna Naruto

Sasuke grimpa et demanda : « pourquoiaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! »

Naruto courait à fond semant ainsi les fans-girls.

Ils arrivèrent chez Naruto.

« - Mais c'est le manoir du Yondaîme !, s'écria Sasuke

- Pas mal ! C'est chez moi !, dit Naruto

- Tu veut dire que tu as acheter la maison du Yondaîme !

- Mais non ! Je l'ai hérité !

- Tu es le flis du Yondaîme !?

- Tu vois que tu peux réfléchir !, piqua Naruto, Allez viens on va à l'onsen puis on se fait ce duel !

- Ok ! »

Ils rentrèrent dans le vestiaire mais Sasuke fit les yeux ronds quand il le torse de Naruto.

« - Tu as des tatouages !

- Non ce sont des sceaux.

- Tu as autant de sceaux sur toi !?

- Ben oui pourquoi ? »

Sasuke les compta :
- Un au nombril
- Un sur le torse
- Deux sur l'avant-bras gauche

« - Tu as quatre sceaux sur toi !

- Non j'en n'ai pas quatre mais cinq mes bracelets, anneaux et point sur mon front en sont un seul. »

Sasuke déglutit avoir autant de sceaux sur soi ne signifie qu'une chose : Le blocage de capacités.

Ils prirent leur bain et se reposèrent puis viens le moment du duel...

Ils se regardaient face à face attendant un élément naturel pour lancer le duel... Une feuille tomba... Les deux protagonistes s'élancèrent en commençant part un Taijustu féroce... Le Yokoken... Les mouvements du Toriken, ancêtre du Jôken, avec la précision du Goken et la force du Goken renforcé (NDA : Ce que utilise Tsunade)

Le terrain était ravagé... Il faut dire aussi que Naruto et Sasuke n'allait pas de main morte !

Sasuke avait renforcé sa vitesse à son paroxysme. Il rivalisait avec la vitesse moyenne de Naruto.

Puis ils se séparèrent, et commencèrent chacun une série de signe...

Sasuke : Katon – Boule de feu Suprême

Naruto : Raiton – Poing des meurtres

Le poing de Naruto s'électrifia et il courut à sa vitesse maximum.

Il esquiva la boule de feu et toucha Sasuke. Sasuke tomba dans les pommes suite au puissant justu. Naruto le rattrapa et s'élança vers l'hopital...

Lorsqu'il rentra dans l’hôpital, les médecins prirent en charge Sasuke directement...

Naruto se rappela de quelque chose et s'en alla vers le palais de l'Hokage.

¤¤¤

Il arriva au palais de l'Hokage et vit ce qu'il cherchait... Konoha-maru qui retentait un coup d’État...

« - Yo petit ! Tu voulais que je t'entraîne c'est ça !, dit Naruto

- Je suis pas petit !

- Pas grave viens par là !, dit Naruto en s'éloignant

- Attendez-moi sensei ! »

Naruto le prit et courut à vitesse maximal si bien que Konoha-maru ne vit pas le paysage défiler...

¤¤¤

Lorsque Naruto lâcha Konoha-maru, ils se trouvaient dans un dojo immense assez large pour contenir tous les anbus de Konoha...

« - Bon Konoha-naru !, dit Naruto

- C'est Konoha-MAru !coupa le jeune garçon

- Continue comme ça ! Et tu n'apprendra pas la technique que je t'enseignerait !

- Bien sensei !

- Bon... Tu médites et ne bouge pas ! Compris !

- Bien sensei !, dit Konoha-maru en s'aplicant à sa tache...

- Très bien ! », dit Naruto en commençant une série de signes
Tandis que Konoha-maru méditait, Naruto avait atteint la vitesse de
cinq cents signes/secondes.

« Fais chiez pourquoi la technique demande cinq mille signes ? » pensa Naruto

« - Attention Konaha-maru cela va piquez un peu..., dit Naruto avec un sourire sadique, Attention... MAINTENANT ! »

Il apposa sa main sur le front de Konaha-maru qui se mit à hurler...

« - ÇA BRÛLE AUX YEUX !!!, dit Konoha-maru en se mettant les mains sur les yeux qui eux-même saignaient...

- Normal ! Ce que je t'ai donner s'appelle un dojustu.

- Purée ! Pourquoi cela fait aussi mal !

- Car je viens de créer le dojustu parallèle au mien...

- Ça fait trop mal !

- N'abandonne pas sinon tu mourras ! N'oublie pas ce que je te donne est un pouvoir très spécial te donnant lui-même accès à d'autres pouvoirs ! Cependant ne te croit pas supérieur aux autres ! Il suffit de trouver un moyen de le contrer pour te retrouver faible si tu ne comptait que sur tes yeux !
N'abandonne pas si tu mourras !

- Sensei ! Cela ne fait plus mal !

- Ouvre les yeux alors ! »

Konoha-maru ouvrit les yeux... Les deux pupilles maintenant oranges il y avait deux ronds montrant l'accès à deux pouvoirs...
Naruto connaissait le secret de la technique que Inari lui avait confié. Le dojustu de Konoha-maru recevrait un nouveau pouvoir à chaque fois que Naruto lui en confié un... et là, il lui avait donné les invocations des renards et un autre très spécial...

- Sensei j'ai eu accès à quels pouvoirs là ?

- Les invocations des renards et l’impossibilité d'attaquer ceux de la branche principal, c'est-à-dire moi et mes descendants, même sous Genjustu et lavage de cerveau...

- Et pour les autres pouvoirs ?

- C'est moi qui te les donnera un à un !

- Donc d'autres douleurs au yeux ?

- Pas vraiment ! Si tu es fort non ! Et si tu es faible...

- Gloups !

- Aller viens on va régler un problème chez ton grand-père... »

¤¤¤

L'Hokage fumait sa pipe tout en lisant un des livres de son élève...
Il entendit toquer et dit le habituel : « -Entrez !

- Bonsoir Jiji-sama !

- Ah Naruto pourquoi es-tu venu me voir ?
- J'ai recruté quelqu'un pour la branche parallèle de mon clan !

- Ah et qui ça ?

- Tu peux entrer ! »

Konoha-maru entra et l'Hokage écarquilla les yeux en lâchant sa pipe...

« - Konoha-maru tu es sur de ton choix !?

- Oui grand-père ! Il m'a confié le dojustu parallèle au sien...

- Hum... Très bien... A tes seize ans tu deviendra le patriarche de la branche parallèle du Clan Uzukaze !, dit le Hokage sur pointe de... gaîté ???