Une rencontre inattendue

par Tenshi-kamoto

Chapitre N°3 

 

 Une rencontre inattendue

 

 

 

Malgré les effets du poison, il ne fallut pas longtemps à Sakura pour se réveiller. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, elle était allongée, à même le sol, sur la pierre d’un lieu lugubre. Et elle comprit aussitôt où elle se trouvait.

Autour d’elle, tout n’était que pierre. Seule une porte discrète au fond de la pièce semblait donner une ouverture à l’endroit. Par habitude, elle jugea sa situation du regard.

Devant elle, Deidara était en train de s’amuser avec des bouts d’argiles qu’il faisait s’envoler vers le plafond avant de les faire exploser à tout va.

Le blond aperçu soudain de l’éveil de sa protégée et mit fin à son occupation pour venir s’accroupir devant elle.

_« Tu te réveilles enfin Sakura-Chan. » Il s’approcha d’elle et lui tendit la main afin de l’aider à se relever, mais Sakura, dont la colère avait remplacé la surprise, la rejeta violemment.

_«Tu as tort de refuser mon aide Sakura-chan, son poison t’a beaucoup affaiblie, et tu risques d’avoir du mal à te relever.

_ Je peux très bien me relever toute seule » Dit la jeune kunoichi toujours sur un ton colérique. Elle tenta de se relever mais ses jambes ne pouvaient plus la porter. Elle flageolait. A la fin elle tomba dans les bras de Deidara qui l’a rattrapa in-extrémis. A nouveau, il l’a souleva dans ses bras comme il l’avait fait pour la porter en ces lieux.

_«Ne t’avais-je pas prévenu ? Alala les femmes, toutes les mêmes haha. »

 

Sakura étais à la fois lasse et écœurée. Qu’est-ce qu’un individu de sa trempe pouvait bien savoir des femmes après tout ? Sans avoir d’autres choix, elle se laissa donc porter par Deidara qui la conduit ainsi dans de longs couloirs parfois sombres et froids, parfois clairs et chaleureux. Le blond répondit au regard interrogateur de la jeune kunoichi

_« Depuis qu’il a pris la tête de l’Akatsuki, il désire que nous vivions dans de beaux intérieurs plutôt que dans des endroits sombres et humides. Il n’a pas tout à fait tort, les murs de pierres ça fait trop kitsch à mon goût.

_ Pourquoi refuses-tu de me dire qui es votre chef ?

_ Pour te faire la surprise Sakura-chan ! Si je te le disais de toute façon tu ne me croirais pas. »

 

Ils finirent enfin par arriver devant une grande baie vitrée par laquelle on pouvait apercevoir un grand jardin fleurit de mille et une espèce de fleurs toutes plus belles les unes que les autres.

_« Je te laisse à présent Sakura-chan. Ne t’en fais pas, si tu coopère avec lui, tu auras une vie de princesse

_ Et si je refuse ? »

 

La mine du blond s’assombrie un peu. Pour la première fois depuis qu’elle était là, elle le vit perdre son sourire. Il releva alors ses yeux vers les siens :

_« Je ne sais pas ce qui t’arriveras mais ce ne sera pas agréable, ça je peux te le certifier »

Il termina sa phrase puis partit, laissant Sakura seule devant le jardin.

 

Elle ne savait pas si elle devait attendre qu’on vienne la chercher ou si elle devait rejoindre le fameux chef de l’Akatsuki. Après plusieurs minutes d’attente, elle tira la vitre sur le côté et pénétra dans la chaleur du jardin.

Elle entendait les oiseaux chanter. Le calme qui régnait dans cet endroit était magique. Si elle n’avait pas vu les membres de l’Akatsuki, jamais elle n’aurait pu croire qu’un endroit aussi beau était destiné à l’un d’eux. Les parfums qui l’entouraient étaient enivrants. Parmi les nombreuses variétés de végétaux, elle en reconnue un bon nombre qui composaient des remèdes médicinaux qu’elle avait longuement étudiés.

Sakura déambula entre les allées de fleurs et de buissons. Par moment ses longs cheveux se prenaient dans les rosiers, et son pas faisait craquer des petites branches. Elle aurait voulue rester ici, sans personnes, sans menaces, sereine. Mais alors qu’elle arrivait au milieu du jardin, elle vit un grand cercle formé de petites pierres  au milieu desquels trônait une fontaine. Tandis qu’elle s’approchait du bassin, une main chaude se saisit de son épaule, et la fit pivoter.

 La jeune femme sursauta en se retrouvant soudain face à face avec l’inconnu dont tous se plaisait à taire le nom depuis qu’ils l’avaient capturée.

 

Il était grand, portait une chemise blanche entrouverte et un pantalon noir. Ses cheveux flottaient dans la brise mais il était impossible pour la jeune ambu de distinguer les traits du mystérieux homme, car le soleil faisant contre-jour, son corps ressemblait plus à une ombre qu’à un être humain. L’inconnu ouvrit la bouche :

 

_« Je suis très heureux de te revoir…Sakura… »

La jeune femme manqua un battement de cœur en croyant reconnaître l’inconnu.

_« Non ce n’est…tu ne peux pas être… » Le jeune homme en face d’elle prit Sakura par la taille avec un de ses mains et lui caressa le visage du revers de l’autre.

_« Tu es devenu une femme magnifique Sakura… » L’homme lui souriait tendrement tandis que Sakura était à deux doigts de s’évanouir. Il prit une des mains de la kunoichi qu’il passa sur ses lèvres avant d’y déposer un léger baiser.

_ … Et aussi, une des femmes les plus fortes que je connaisse. »

Sakura, regardait toujours cette silhouette avec stupeur. Comment pouvait-il  être là ? Comment pouvait-il être encore être en vie ?

_« J’ai besoin de toi Sakura, de toi et des talents si prodigieux. »

 

Le soleil disparut soudain derrière un nuage. Le visage du chef de l’Akatsuki se dévoila. Il avait de beaux cheveux rouge sang et des yeux couleur ambre. Les traits de son visage étaient comparables à ceux des poupées de porcelaine. Les lèvres de Sakura s’entrouvrirent légèrement, dévoilant dans un léger murmure le nom de cet inconnu qu’elle ne connaissait que trop bien

_« Sasori… »

 

 

A Suivre…