Tu es immonde... première nuit...

par petite-saku

Coucou c’est re-moi ^^ Contente que sa vous plaise ^^

Alors réponses aux reviews ^^

 

Yuuko-hime, Tentoki, ViveNarutoetYondaime Hinata-chan et Hinoto : Voici la suite tant attendu mdr ^^

 

Une fan : désolée je sais pas ce qu’il se passe j’espère que tu vas pouvoir y accéder ^^

 

Yupi : Merci ^^ mais tu vas voir Sasuké n’est pas forcement celui que l’on croit ^^

 

Serj : oui, malheureusement pour Naruto … je n’ai pas eu le choix mais bon… on verra ce que donne la suite ;)

 

Tsukushi-chan : Pour la réponse de Sakura faut lire mais il ne faut pas se leurrer, quand elle le veux c’est une vrai garce ^^

 

 

 

 

 

                                                                        Ta vie contre…

 

 

Plusieurs jours passèrent, Sakura seule dans une pièce sombre réfléchissait à la proposition de Sasuké.

 

« Quel est le plus important ma vie ou mon honneur ? Ma vie je dirais mais Naruto ne l’aurais pas apprécié… Quand je pense que cette enflure a osé me demander sa ! Grrr ! j’ai envie de lui faire bouffer ses dents ! »

 

Le bruit strident d’une porte rouillée que l’on ouvre la tira de ses pensées, un garde se présenta et la tira hors de la prison.

L’éclat du soleil lui brûla les yeux et c’est les larmes aux yeux qu’on la traîna devant son ancien coéquipier.

L’Uchiwa, plongé dans la lecture d’un parchemin interdit, délaissa ses activités lorsque la jeune fille lui fut amenée.

 

-         Alors Sakura, quelle est ta réponse ?

-         Comment oses-tu me demander une chose pareille !

-         Ta vie contre un héritier, ce n’est pas la mer à boire, dit-il en haussant les épaules.

-         Tu es immonde…

-         Je prend sa pour un compliment.

 

Il se tourna vers deux servantes d’Orochimaru.

 

-         Vous deux conduisez la dans mes appartements, qu’elle se lave et passe des vêtements convenable je passerait dans un moment.

 

Alors que les deux jeunes femmes emmenaient avec elles une Sakura terrifiée, Orochimaru qui avait suivi l’échange sorti de l’ombre.

 

-         Tu l’aimes.

-         Cela se voit tant que cela ?

-         Tu n’imagines pas à quel point…

 

Un sourire étira les lèvres de l’Uchiwa tandis qu’il reprenait sa lecture.

 

Appartements de Sasuké

 

Sakura se prélassait dans un bain de lait préparé spécialement pour elle, tout en se reposant, elle écoutait la discussion des deux servantes.

 

-         Elle n’imagine pas la chance qu’elle possède. Jamais le jeune maître n’a autant d’égards pour ses prisonniers, d’habitude il les tue au moindre refus.

-         Oui, c’est vrai, mais je suis certaine que cela cache quelque chose, tu as entendu apparemment en échange de sa vie il lui demande un fils.

-         Il n’a jamais ressentit se besoin d’après Kabuto, se doit être a cause d’elle.

-         Le maître amoureux ?

-         Je…

 

Leur discussion fut interrompue par l’arrivée d’une troisième femme qui les congédia. Elle donna un kimono noir à Sakura une fois que celle-ci fut sortie du bain.

La jeune fille passa toute la journée avec la servante qui apparemment lui avait été attribué, cette dernière lui montra les changements effectués dans Konoha et c’est une Sakura aux bords des larmes qu’elle ramena dans les appartements du dernier Uchiwa.

 

Le soir venu, on monta un repas pour Sakura, la servante lui expliqua que pour le moment elle mangerait ici car le maître ne pouvait pas encore la recevoir à sa table.

Elle mangea donc avec pour seule compagnie les rayons de la lune.

 

Quand Sasuké monta se coucher, Sakura dormait déjà, il s’installa en silence près d’elle et s’endormit rapidement.

 

Le lendemain matin au réveil Sakura trouva que son oreiller avait une odeur familière, lorsqu’elle ouvrit les yeux elle se rendit compte qu’elle était appuyée contre le torse de l’Uchiwa, les bras de se dernier refermés sur sa taille.

Elle se dégagea rapidement se qui eu pour effet de réveiller le jeune homme.

 

-         Tu es très jolie quand tu dors tu le sais sa ?

-         Fiche moi la paix !

 

Elle se précipita dans la salle de bain sous le regard de Sasuké.

Quand elle en sortit, le jeune homme finissait de s’habiller, il sortit de ses appartements souriant sur un baiser volé à la jeune fille.

Sakura frappa dans un oreiller qui explosa dans une gerbe de plumes blanches.

 

- Tu ne perd rien pour attendre tu vas voir je vais t’en faire baver !