Se faire prendre à son propre jeu

par Shirokibal

Yahira Uzumaki n’était pas du genre à aimer que son père se mêle des ses affaires . Cette dernière, du haut de ses 19 ans, regardait farouchement son père qui ne semblait pas prendre en compte les regards meurtriers qu’elle lui lançait. Cela allait faire maintenant un peu plus de neuf ans que Tsunade-sama avait cédé sa place à Naruto Uzumaki. Ce dernier avait alors assumé pleinement ses responsabilités, sans pour autant s’éloigner de sa famille. Yahira considérait même que son père aurait dû mettre un peu plus de cœur aux paperasses, plutôt qu’à essayer de la « préserver ».

 

-        Tu perds ton temps si tu crois que je changerais d’avis, Yahira.

-        Je ne bougerais pas d’ici.

-        La fille de l’Hokage est une vraie tête de mule on dirait !

-        Tel père, telle fille.

 

Elle lui lança un sourire qui était tout, sauf amical. Naruto soupira pour la énième fois, se passant une main franche dans ses cheveux à la fois raides et ébouriffés – signe qu’il commençait vraiment à être embarrassé. Yahira ne put s’empêcher de sourire intérieurement : elle était vraiment un génie. Gagner contre un homme aussi intelligent et expérimenté que son père n’était pas une mince affaire, surtout lorsqu’on l’affrontait sur son territoire, dans son bureau. Le bureau du Sixième Hokage, la jeune femme le connaissait par cœur. Assez pour y être assez à l’aise et rivaliser avec son père dans un domaine qui n’était pas le sien. Minato son frère, avait une fois tenté de se prendre au jeu de sa petite sœur, mais malheureusement si Naruto ne savait pas y faire avec les femmes (même avec sa propre fille), il savait trouver les bons arguments pour éviter que son fils ne devienne lui aussi une source de problèmes. Yahira connaissait si bien son père, qu’elle pouvait même lire dans ses pensées…

 

-        Yahira, tu n’as été promue Jounin que très récemment, répliqua Naruto en élevant légèrement la voix. Tu ne peux pas être assigné à une mission S !

-        Minato, lui n’a pas eu à attendre pour jouer les grands guerriers ! rétorqua Yahira d’un ton cassant.

-        Ce n’est pas pareil, il…

-        Ne me dis pas que tu doutes de mes capacités en tant que kunoichi

 

Et plaf ! Elle avait réussit à faire une nouvelle percée. Elle commençait vraiment à jubiler en son fort intérieur pendant que son père était une fois de plus sans réponse. Elle avait vraiment touché au bon endroit… Naruto mit son visage dans ses deux mains avant de les faire glisser jusqu’à son menton. Il lâcha un soupir avant de se baisser légèrement vers les multiples rangements qu’offrait son bureau. Il ouvrit plusieurs tiroirs avant d’en ressortir une pochette en carton qu’il posa devant lui. Il feuilleta les documents contenus à l’intérieur avant d’en ressortir un et de le lire d’un air digne de la nonchalance de Kakashi-san. Yahira savait qu’elle avait gagné, mais à force elle avait l’habitude… Rokudaime-sama cligna plusieurs fois des yeux avant de relever ses deux pupilles océan sur sa fille. 

 

-        Mission S ? demanda-t-il simplement.

 

Yahira hocha simplement la tête, se retenant d’afficher un véritable sourire.

 

-        Très bien, j’ai justement deux jounins qui sont sur une affaire. Une paire de mains en plus ne leur ferait pas de mal…

 

Naruto lui sourit de toutes ses dents. La Kunoichi releva un sourcil : quelque chose n’était pas normal, son père ne lui souriait jamais comme ça. Mais qu’est-ce qu’il manigançait ? C’est à ce moment précis que la porte s’ouvrit en grinçant. Minato Uzumaki referma l’entrée derrière lui avant de lancer un petit sourire à sa sœur et de détourner son attention sur son père. Ce dernier lui lança également un regard qui n’annonçait rien de bon.

-        Alors ?

-        Nous avons perdu la piste, je suis désolé.

-        Ne t’inquiète pas, ce n’est pas grave.

 

C’était aussi la première fois que Naruto encaissait le coup de manière tout à fait calme. Même Minato parut s’en rendre compte alors qu’il avait certainement prévu le mécontentement de son père.

 

-        Je te demande pardon ? demanda Minato, incrédule.

 

C’est alors que Yahira compris lorsque son père lui lança un petit regard en coin. Non, elle n’avait pas tout à fait vaincu Rokudaime-sama grand et honorable chef de Konohagakure no Sato. C’était juste un match nul, sauf qu’elle se sentait plus perdante… Et non, elle ne connaissait toujours pas son père !

 

 

-        Au moins tu as eu ce que tu voulais, non ?

 

Son frère l’observait  du coin de l’œil pendant qu’ils marchaient lentement dans une des rues les plus sombres de tout le village. Yahira s’efforça de se taire, et essaya de se transformer en une gentille petite fille. Elle comprenait pourquoi Naruto était le ninja le plus génial et le plus puissant du village, et elle venait à peine de le comprendre. Son orgueil avait sacrément été entamé, si bien qu’elle dût changer de sujet de discussion pour ne pas « entrer en éruption ».

 

-        Dis-moi Min’ – c’était son surnom, c’est souvent que tu passes dans des endroits comme ça ?

-        T’as peur ? la taquina-t-il sur un ton fraternel.

-        Non, je m’inquiète pour ta santé mentale.

-        C’est vraiment mignon de t’inquiéter pour moi, tu sais.

 

Il éclata d’un rire franc de manière inattendue, comme il avait l’habitude de faire sans que l’on sache ni comment ni pourquoi. Yahira le regardait de ce petit air qui pouvait vous faire passer pour un fou.

 

-        Je peux savoir pourquoi tu…

 

Elle ne termina pas sa phrase tellement qu’elle jugeait l’attitude de son frère ainé exaspérante. Sakura Uzumaki-Haruno, leur mère, déclarait souvent que son fils aîné tirait beaucoup de Naruto au sujet de ses traits de caractère… Il lui fallut une bonne minute pour qu’il réussisse enfin à se calmer.

 

-        Mhn, je n’arrive toujours pas à croire que Papa a réussit à te berner aussi facilement ! Toi qui réussi toujours ton coup…

-        Minato ?

-        Ouais ?

-        Tu peux me dire ce qui t’es arrivé la dernière fois que tu as essayé de le berner ?

 

Pas de réponse. Minato devait certainement se souvenir du sale quart d’heure qu’il avait passé, pour s’y être prit au mauvais moment. Et ça, il ne préférait pas en parler. Naruto Uzumaki était vraiment quelqu’un, surtout pour avoir l’idée tordue de mettre ses deux enfants dans une même équipe, sur une même mission.

 

Ils débouchèrent très vite sur la Grande rue principale du village. Minato cherchait quelqu’un du regard.

 

-        Tu cherches qui précisément ? s’impatienta la Kunoichi.

 

Il tourna un instant la tête vers sa sœur, la regardant comme si la réponse allait être évidente.

 

-        Le chef d’équipe, répondit-il simplement.

 

Yahira eut un léger froncement de sourcil : il était pour habitude que ce soit toujours le chef d’équipe qui fasse le rapport, hors là c’était Minato qui l’avait fait à la place. Ce dernier tira vivement sur le bras de sa sœur pour l’entraîner dans un salon de thé discret. Une fois à l’intérieur, elle suivit son aîné qui se dirigeait vers une table tout au fond de la salle. Seul un homme y était assis, un ninja apparemment. D’un simple signe de tête, il les invita à s’assoir en face de lui, ce qu’ils firent immédiatement. A peine fut-elle assise et son frère se tourna vers elle.

 

-        Yahira, je te présente Kaizenashi-san.

 

Kaizenashi la salua poliment d’un geste simple et appliqué de la tête, sans la quitter du regard. Yahira lui sourit amicalement, en profitant pour l’observer discrètement. C’était un homme certainement un peu plus âgé qu’elle, portant l’habit traditionnel des jounin de Konoha mis-à part le motif blanc et rouge qu’il portait à l’avant bras droit. Ses cheveux étaient d’un blanc immaculé noués une minuscule queue de cheval à l’arrière de sa tête, et ses yeux noirs étaient d’une étrange intensité, lui donnant un air calme et posé. Chose plus étrange, il portait un masque. Yahira avait pourtant l’impression de l’avoir déjà vu quelque part.

 

-        Ravie de vous connaître, lança-t-elle d’un ton hésitant.

 

Kaizenashi eut l’air de sourire sous son masque. Il lança un regard à Minato avant poser son pied gauche qu’il avait soigneusement croisé sur sa jambe droite.

 

-        Je vois que Minato n’est toujours pas doué pour les présentations, mhn ?

 

L’autre détourna le regard et se passa une main dans les cheveux blonds et raides qui lui retombaient presque sur la tête. Le chef d’équipe repassa son attention sur la Kunoichi.

 

-        Je suis Hatake Kaizenashi, de la brigade de renseignement et de filature de Konoha. Mais, je crois que l’on s’est déjà vu non ?

 

C’était la première fois depuis des années que Yahira n’avait rien à redire. Elle se contenta juste d’ouvrir la bouche, et de la refermer. En plus de porter le même nom que le célèbre ninja copieur, il avait réussit à faire taire une jeune femme qui n’avait jamais laissé un homme avoir le dernier mot sur elle.