Décision: retour à Konoha...

par mangadesigner

Hinata regardait le papier sur lequel elle prenait ses notes. Elle examina de nouveau tous les noms, essayant de se rappeler qui était chaque personne.

Neji regardait sa cousine avec un regard tendre. Elle était différente de la jeune femme timide qu’il avait connue mais elle restait un membre de sa famille. Il s’approcha d’elle et regarda la feuille quand il la vit froncer les sourcils.

- Tu ne te rappelles pas de quelqu’un ?

- Eh bien. Je me demandais juste. Récemment, dans mes souvenirs, j’ai vu un garçon avec un chien à ses côtés. Mais je n’arrive pas à lui donner de nom. Tu peux me dire lequel c’est ?

- Bien sûr. Il doit s’agir de Kiba. Et son chien s’appelle Akamaru.

- Kiba et Akamaru… Merci beaucoup.

 

Tenten sortait de sa chambre quand elle tomba sur Lee.

- Yo Tenten !

- Lee !? Que fais-tu ?

Lee était en train de marcher sur les mains dans le couloir.

- En fait, je cherche la chambre de Hinata. Cette auberge est un vrai labyrinthe. Tu penses que tu peux m’aider ?

Tenten se frappa le front avec la paume de sa main avant d’ouvrir la porte en face de celle de sa chambre. Elle poussa un soupir désespéré puis entra dans la chambre en jetant un dernier regard sur Lee.

- Tu viens Lee ?

Lee se releva et regarda dans la pièce, Hinata était assise sur la table et fixait une feuille sur laquelle était inscrit les noms des villageois de Konoha. Il se pencha sur elle.

- Tu penses qu’on va pouvoir t’emmener à Konoha avec nous ?

Hinata releva la tête. Elle ne s’attendait pas à cette question, elle essayait tellement de se souvenir des noms inscrits sur la feuille que l’idée d’aller à Konoha ne lui avait même pas traverser l’esprit. Et pourtant, ce serait une bonne idée, d’autres souvenirs pourrait lui revenir si elle retournait dans ce village dans lequel elle avait grandi.

- Ne raconte pas de bêtises, Lee. Nous ne sommes là que depuis deux jours. Hinata n’a pas eu assez de temps pour se faire à l’idée de rentrer.

- C’est vrai ça. Neji a raison, si on la ramenait maintenant, elle risquerait d’être perdue.

Hinata regarda Neji et Tenten, ils semblaient vraiment préoccupés par son état d’esprit mais elle avait pris sa décision.

- Non, je suis d’accord avec Lee. Je pense qu’il faudrait que je retourne à Konoha. Là-bas, j’ai encore plus de chance de retrouver la mémoire, non ?

- Vous voyez, j’avais raison. Annonça Lee, fier de lui.

- Tu en es certaine, Hinata ?

- Oui, je veux rentrer à la maison Neji.

 

*

*  *

 

- Bon sang Naruto, ne sois pas si impulsif !!!

- Comment ça ? Ces types sont des ninjas, comme nous ! Ils devraient protéger les habitants de leur village et regarde ce qu’ils font. Comment peux-tu rester de marbre devant ce spectacle ?

Naruto regardait un petit groupe de ninjas en train de rouer de coups un villageois. Les autres, trop effrayés, étaient recroquevillés dans un coin du village craignant d’être le prochain à être victime de la violence de ces ninjas.

- Tu crois que je m’en fiche ?

- C’est l’impression que tu donnes en tout cas.

Mais quelle mouche le piquait ? Sakura avait l’impression de revenir à ses jeunes années, lorsque Naruto agissait sans réfléchir.

- Je ne m’en fiche pas Naruto ! C’est juste qu’on ne peut pas agir inconsidérément. On ne peut pas se permettre d’échouer dans notre mission sinon ces pauvres gens vivront ainsi jusqu’à la fin de leur existence. Hurla Sakura, larmes aux yeux.

- Sakura…

- Bien sûr que je trouve ça affreux mais… mais il nous faut un plan d’attaque.

Naruto leva la main et sécha une larme qui coulait sur la joue de Sakura avant de déclarer.

- On n’a pas besoin de plan d’attaque, il suffit de foncer dans le tas et de se débarrasser d’eux.

Sur ce, Naruto sortit de la forêt et se jeta sur le petit groupe de ninjas avec une armée de clones de l’ombre.

- Je vais vous donner une petite leçon !!!

 

- Naruto !!!

- Laisse, Sakura. Il est déjà parti de toute façon, il nous reste plus qu’à le suivre et surveiller ses arrières. Déclara Saï.

- Bien dit. Allons-y. Reprends-toi, Sakura.

Sakura regarda Sasuke et Saï puis se releva. Ils allèrent ensuite prêter main forte à Naruto. Shurikens et kunaïs volaient de partout.

- Comment pouvez-vous vous en prendre à plus faible que vous ? hurla Naruto tandis qu’il enfonçait son genou dans le visage d’un des ninjas adverses.

Ce dernier voltigea et alla atterrir dans le mur d’une maison. Naruto ne prit pas le temps de souffler, quelqu’un s’approchait de lui en poussant un cri de guerre, il fit volte face tandis qu’un ninja ennemi fonçait sur lui, le poing levé. Naruto leva sa jambe et frappa l’homme au visage avec son pied. Il enchaîna avec un coup de poing dans l’estomac et s’apprêtait à l’achever quand le cri poussé par Sakura attira son attention. Il se retourna pour voir l’homme qu’il avait mis K.O quelques instants plus tôt, courir vers lui avec un kunaï à la main.

Sakura se démenait pour se débarrasser de l’homme avec qui elle se battait et quand elle y parvint enfin, elle vit, avec horreur, un homme courir dans la direction de Naruto, prêt à le poignarder et malgré elle, poussa un cri.

En entendant le cri de Sakura, Sasuke et Saï se retournèrent pour voir l’homme foncer sur Naruto. Sasuke sentit son sang se glacer dans ses veines et courut vers lui, priant pour qu’il puisse l’arrêter à temps. Il y était presque, encore un peu et il l’attraperait mais un autre homme fonça sur lui et le plaqua au sol. Rapidement, il retourna la situation et quand il leva les yeux, ce fut pour voir Naruto, debout et son agresseur, à terre. Il sourit, content de constater que son ami avait réussi à se défaire de ses adversaires mais sa joie fut de courte durée.

Naruto porta la main à son épaule. Il tentait de stopper l’hémorragie de la blessure que l’homme lui avait infligée. Leurs adversaires s’enfuirent tandis que ses amis accouraient vers lui. Sakura regarda la blessure de son ami et fit ce qu’elle put pour la soigner.

- Arrêtez de faire ces têtes, ce n’est pas une blessure comme ça qui va me tuer. Je suis plus solide.

Une petite fille du village s’approcha alors de lui avec une fleur et la lui tendit avec un grand sourire.

- Merci beaucoup d’être venu. Est-ce que vous allez sauver maître Kaname ?

- Maître Kaname ? demanda Naruto.

L’enfant lui montra une immense demeure en haut d’une colline.

- Maître Kaname a été enfermé dans les cachots de la grande maison avec ma maman et d’autres femmes du village. Vous allez les sauver, n’est-ce pas ?

La voix de l’enfant était suppliante, pleine d’espoir. Naruto leva la main et la posa sur sa tête. Il ne voulait pas la décevoir.

- Bien sûr que l’on va les sauver. C’est notre mission.

La petite fille se jeta dans les bras de Naruto. Il fut, dans un premier temps, surpris puis il la serra contre lui et se mit à imaginer une vie avec Hinata, une vie où ils auraient une petite fille aussi mignonne que celle qu’il tenait dans ses bras.

- Yuya !

L’enfant se retourna et courut se jeter dans les jambes de son père. Elle montra ensuite Naruto et ses amis du doigt.

- Ils ont dit qu’ils allaient sauvés maman et maître Kaname !

L’homme les regarda et les remercia d’un signe de la tête.

 

La nuit commençait à tomber sur le village, la recouvrant d’un voile de ténèbres à travers lequel on ne pouvait presque rien voir. C’était le moment idéal pour attaquer la grande demeure et en libérer les prisonniers.

- Naruto, ne fais pas de bêtises. Tu es blessé, je te rappelle.

- Désolé de te le dire de cette façon mais Sakura, tu n’es pas ma mère.

Et avant qu’elle ne puisse lui sortir une réplique cinglante, il courut en direction de la demeure et escalada le mur jusqu’à une fenêtre du premier étage.

Ses amis le suivirent et après avoir vérifié que la voie était libre, ils pénétrèrent par la fenêtre. Naruto s’approcha de la porte et l’entrouvrit pour inspecter le couloir. Il fit signe à ses amis que la voie était libre. Il allait sortir de la pièce quand Sakura lui saisit le bras.

- Rappelle-toi, on doit d’abord faire sortir les prisonniers avant de tenter une quelconque attaque.

- Je sais Sakura.

- Naruto. S’il te plait, sois prudent.

- Je ne suis plus un enfant.

Sasuke sortit en premier, suivi de Saï. Naruto allait y aller à son tour mais de nouveau, Sakura lui saisit le bras et sans prévenir, l’embrassa.

- Fais attention à toi Naruto.

Sakura avait pensé à beaucoup de choses ces derniers temps et chaque fois, elle s’était mise à penser à Naruto. Elle ne comprit pas, elle non plus, ce qui l’avait poussé à l’embrasser mais c’était fait.

Naruto était abasourdi. Il regarda Sakura sortir puis en fit de même après voir récupéré ses esprits. Il ne s’y attendait vraiment pas, elle ne lui avait jamais porté aucune attention avant.

Quoiqu’il en soit, il ne pouvait se laisser distraire. Il longea le couloir à la suite de ses amis et descendit dans le sous-sol quand ils trouvèrent l’escalier. Sasuke fut celui qui libéra les prisonniers tandis que les autres montaient la garde. Quand ils eurent récupéré tous les prisonniers, ils remontèrent l’escalier et tentèrent de sortir, en passant inaperçu, ce qui était dur vu le nombre de personne qu’ils devaient libérer.

- C’est étrange.

- Que se passe-t-il Naruto ? s’inquiéta Sakura.

- Toi aussi tu trouves que c’est trop calme ? l’interrogea Sasuke.

- C’est vrai, on n’a pas croisé un seul garde depuis que nous sommes entrés. Comme si la maison avait été abandonnée. Supposa finalement Saï.

- C’est tout à fait ça. Je pense qu’on devrait sortir au plus vi…

A ce moment, il y eut une explosion dans le sous-sol.

- Vite, sortons d’ici !!! hurla Naruto.

Ils se mirent tous à courir en direction de la porte d’entrée. Sasuke, qui était en tête, fut celui qui ouvrit la porte, il indiqua le chemin à tout le monde, leur criant de se dépêcher tandis que plusieurs explosions avaient lieu dans d’autres endroits de la maison.

Sakura et Saï sortirent à leur tour de la maison et guidèrent les prisonniers vers leur village. Cependant, en y arrivant, ils eurent une surprise plutôt désagréable. Les villageois étaient là, tous serrés les uns contre les autres et autour d’eux, il y avait les ninjas qu’ils avaient combattus plus tôt.

- Bande de lâches ! s’énerva Sakura.

 

Naruto suivait les derniers prisonniers, la sortie n’était plus très loin, encore quelques pas. Mais il s’arrêta lorsqu’une femme tomba au sol. Il retourna vers elle pour l’aider à se relever au moment où une autre explosion se faisait entendre. Naruto leva la tête et vit le plafond s’écrouler au dessus de lui avec une nouvelle explosion.

- Naruto !!!!!!! cria Sasuke en voyant son ami disparaître sous les décombres de la maison tandis que les explosions se faisaient de plus en plus nombreuses.

Une des personnes qu’ils avaient sauvée le tira par le bras, l’éloignant de la maison. Il la regarda s’effondrer et sentit la colère monter en lui. Fou de rage, il se releva et fonça droit sur le village, prêt à en découdre avec les responsables de la perte de son ami.

 

*

*  *

 

Hinata se trouvait dans sa chambre, toute joyeuse à l’idée de revoir Naruto. Elle avait prit la décision de partir pour Konoha avec Neji, Lee et Tenten le lendemain. En attendant, elle regardait la petite sculpture de Konoha que lui avait offerte Naruto. Elle se leva précipitamment quand des coups furent frappés à sa porte et, dans son mouvement, fit tomber la petite sculpture. En touchant le sol, celle-ci se brisa en morceaux. Hinata n’osa pas bouger, les battements de son cœur avait accéléré soudainement, elle sentit que quelque chose se passait. Elle s’accroupit pour ramasser les débris et se coupa avec un morceau pointu. Cette fois, elle eut un très mauvais pressentiment, quelque chose avait dû arriver à Naruto.